Les élus complices de l’islamisation

Posté le janvier 11, 2011, 12:00
13 mins

Entretien avec Joachim Véliocas
Directeur de l’Observatoire
de l’islamisation

<www.islamisation.fr>

1) Le discours politique français parle généralement d’un islam globalement modéré, favorable à la liberté religieuse et capable de s’intégrer dans nos sociétés occidentales, mais corrompu par quelques radicaux. Vous contestez cette distinction. Pourquoi?

Je conteste cette distinction par deux arguments, un théorique et l’autre factuel. D’une part, l’islam par son droit positif connu sous le nom de charia, figé par les quatre écoles juridiques sunnites (raison et effort d’interprétation n’interviennent qu’en cas d’aporie de cette ressource traditionnelle) entrave sérieusement la liberté religieuse non-musulmane (peine de mort pour les apostats, interdiction de l’apostolat et interdiction de construire de nouvelles églises) et établissant un code pénal, fiscal, commercial parallèle, il ne peut s’intégrer dans d’autres systèmes juridiques sans rogner sur son contenu.

Mon autre argument est factuel, le nouveau président du Conseil Français du Culte Musulman, Mohamed Moussaoui, présidait jusqu’alors le Rassemblement des Musulmans de France (RMF), une des  plus importante fédérations musulmane dans notre pays, dont tous les membres du bureau sont Marocains. Un membre de ce bureau et vice-président du RMF (donc très proche de Moussaoui), Amine Nedji, par ailleurs le président du Conseil Régional du Culte Musulman de Lorraine et imâm de Toul et Nancy, a listé sur son site Internet (al-wassat.com) "les formes de punitions immuables prescrites par Le Législateur (note: Allah, pas la république française!), tirées du Coran et de la sunna (note: propos de Mahomet rapportés par ses contemporains) qu’il appelle aussi des "châtiments appartenant à Dieu ne pouvant en aucun cas être allégés " le tout au nom de "l’intérêt public"  (sic).

On trouve dans sa liste de comportements blâmables l’apostasie, le fait de boire de l’alcool ou les relations sexuelles hors mariage…Voilà l’objectif de ceux qui tiennent les rênes du très officiel CFCM : appliquer la Charia et cultiver son patriotisme marocain ou algérien pour la Grande mosquée de Paris. Et qu’on nous serve pas l’argument d’imams des caves peu éduqués : Amine Nedji est directeur du département de psychopharmacologie dans un centre de recherche à Nancy et enseignant à la faculté de pharmacologie ! Il précise bien qu’il est de "nationalité française" sur son site (al-wassat.com) ce qui ne l’empêche pas d’être membre du « Conseil des Oulémas Marocains en Europe ». Le RMF est aussi proche de Said Ramadan Al-Boûti, Cheikh Syrien préconisant le djihad offensif ( ses livres disséqués dans mon ouvrage Ces maires qui courtisent l’islamisme font froid dans le dos) qui vient inaugurer les Grandes mosquées construites par cette fédération musulmane comme à Roissy-en-Brie et à Strasbourg où il forme les imâms.

2) Vous êtes très critique sur la politique d’intégration des islamistes, y compris des plus proches des Frères musulmans, au sein du CFCM. Mais ne vaut-il pas mieux les avoir autour de la table de négociation?

Négocier avec des gens qui sont prêts à dire oui à tout en pensant exactement l’inverse de leurs déclarations d’amour républicaines en vertu de la recommandation de ruser et de dissimuler pour mieux avancer en terrain infidèle, prescription de Mahomet ("la guerre c’est la ruse"), ça ne sert qu’à reculer l’échéance d’une confrontation inévitable au mieux juridique, au pire physique.

3) Votre livre traite plus spécifiquement des rapports des élus locaux avec l’islam, et notamment du financement des mosquées. Comment ce financement est-il légalement envisageable malgré la loi de 1905?

Le financement direct des espaces de prière est rare, ce qui est beaucoup plus courant c’est la cession de terrains municipaux à des prix dérisoires. Quand il y a financement, soit le projet est intégralement porté par une association culturelle loi 1901, soit le projet est scindé en deux avec le financement des espaces dits culturels (salles de classe, bibliothèque…) par les mairies, et le financement de l’espace de prière par les musulmans.

C’est le ministre de l’Intérieur socialiste Philippe Marchand qui, dans un rapport parlementaire du 10 mai 1991, avait recommandé d’utiliser la loi de 1901 pour faciliter les financements. Lister tous les cas serait long, ce sont des méthodes généralisées. Sans ces subterfuges, aucune grande mosquée ne serait encore sortie de terre alors que déjà 2500 mosquées dont 60 avec minarets déchirent déjà le ciel français.

4) Certains élus parlent d’aménager la loi de 1905 pour permettre le financement public des mosquées. Ne serait-ce pas une solution pour éviter les financements occultes?

Il n’y a pas de financement occulte pour l’état Français car la Fondation des œuvres pour l’islam de France collectant les fonds et garantissant les emprunts, créée par Villepin en 2005, est le réceptacle des financements étrangers. Bien que dépendant de la Caisse des dépôts, le secret est gardé sur l’origine des fonds. Permettre un "toilettage" c’est un vœux exprimé par Nicolas Sarkozy, il l’a déjà réalisé en partie avec une discrète ordonnance d’avril 2006 (article L.1311-2 du CGCT) qui permet la mise à disposition de terrains municipaux via un bail emphytéotique.

Par contre il serait bon d’utiliser l’article 35 de la loi de 1905 qui interdit "dans les lieux où s’exerce le culte" les  "provocation directe à résister à l’exécution des lois ou aux actes légaux de l’autorité publique". Les traités de droit islamiques interdisent expressément d’obéir aux lois des infidèles !

5) L’un des problèmes de la construction des mosquées, c’est que l’on ne sait jamais s’il s’agit d’un simple lieu de culte ou d’un centre politique, quand ce n’est pas un centre de recrutement d’activistes. Cette confusion est-elle inéluctable ou y aurait-il moyen de l’éviter?

Cette confusion est inéluctable, regardez toutes les constructions de mosquées, les salles de classes pour enseigner la charia et l’arabe aux enfants sont systématiquement incluses. Une mosquée est une permanence politique de l’islam, et bien au delà car elles vont jusqu’à créer des associations sportives pour que les jeunes ne sortent jamais de l’univers islamique jusque dans les vestiaires de football. Maintenant, on ne peut pas encore parler d’activisme aujourd’hui au sens politique, l’heure des travaux pratiques est encore prématuré et ils se savent étroitement surveillés.

6) En observant la vie politique chez nous et à l’étranger, on est partagé entre deux analyses: d’un côté, quand on écoute les peuples (dans le cadre de la démocratie directe ou des élections de candidats “populistes”), on constate que l’expansion de l’islam conquérant peut être freiné; d’un autre côté, la logique des élections pousse au clientélisme et donc au financement de l’islam sur fonds publics. Comment voyez-vous la lutte contre cet islam conquérant et incompatible avec notre culture dans ce cadre démocratique?

En France résister est très compliqué. Nous ne vivons pas dans une vraie démocratie depuis la fin de la proportionnelle en 1988 qui a fait qu’un quart des votants ne sont pas représentés . Dans une assemblée qui pourrait représenter le peuple plus finement qu’au pourcentage près, c’est scandaleux.  Et quand exceptionnellement le peuple est consulté par référendum, on n’en prend pas compte quand il ne va pas dans le sens de la pensée unique.

Ainsi les associations, notamment de riverains, sont les mieux placées pour freiner les projets en jouant sur des questions techniques comme les places de parkings ou la concordance avec l’architecture préconisée par les bâtiments de France. C’est au niveau local que la pression peut s’exercer, en s’opposant aux maires conciliants avec vigueur. Les élus veulent certes gagner les voix musulmanes, mais pas au prix de la perte de celles des français historiques !

31 réponses à l'article : Les élus complices de l’islamisation

  1. sas

    30/01/2011

    sas ne desepère jamais…..car c est le propre de l homme

    et sas est un homme  : homo erectus…..lui ne rampe pas et ne traîne pas à genoux

    sas

    Répondre
  2. loulou

    22/01/2011

    L’île de Mayotte doit devenir département français en mars 2011, sans que les citoyens français aient été consultés. Ainsi, à partir de cette date, tous les immigrés désirant venir en France amerriront à Mayotte, dont la population est en majorité musulmane. Ils n’auront pas besoin de passeport ni de papiers pour prendre l’avion puisque l’île sera un département. Voici le lien pour signer une pétition pour dire Non à Mayotte. http://www.france-petitions.com/petition/12/mayotte

    Répondre
  3. savette

    22/01/2011

    Définition d’une mosquée en Europe : c’est un état dans l’état. Point-barre.

    Répondre
  4. Euréka

    19/01/2011

    On nous avait pourtant mis en garde sur la perte d’identité culturelle et ethnique de notre pays il ya 25 ans !

    Lire l’article de Jacques Douyau  journaliste et éditorialiste de la Dépêche du Midi ! Même le journal Libération avait tiré la sonnette d’alarme en ces termes " La grande provocation faite à la société française est de changer son modèle d’intégration des communautés d’origine étrangère qui se sont, jusque-là, sédimentées autour du socle gallican, par pure et simple assimilation. Cette communauté franco-arabe retrouve, massivement, son « identité » religieuse (islamique). La question est, donc, celle de « l’invention de l’islam français » et de la structuration de la communauté musulmane française."

    M. Chevènement : La France du XXI siècle, que vous le vouliez ou non, aura une composante islamo-méditerranéenne. C’est un fait et un bienfait

    Jacques Berque, professeur au Collège de France et islamologue distingué. : Ce rapport veut une pédagogie interculturelle, car, explique-t-il, la culture à laquelle nous avons à former tous les élèves doit, désormais, s’enrichir de l’apport des cultures autres, dont les enfants sont les vecteurs. ll faut, donc, faire entrer la culture des enfants et l’immigration dans le système de l’enseignement, et cela, dès la maternelle, dans les chants, les jeux et les contes… Il faut ouvrir la culture nationale, notamment à travers l’enseignement de l’histoire et du français, aux cultures islamo-méditerranéennes.

    Yvan Levaï, lors d’une réunion de « S.o.s. Racisme » : Quand le bruit de la cloche ne sera pas plus normal que le muezzin, cette société ne sera plus raciste.>>

    Tous des traîtres à notre pays. !

    Lire l’article de Mr DOUYAU qui prophétisait : "La question est, donc, celle de « l’invention de l’islam français » et de la structuration de la communauté musulmane française. Tout se joue, donc, sur la capacité d’assimilation et d’intégration de la société française et dans la volonté d’être assimilés des immigrants arabo-musulmans. La machine à assimiler française avait, jusqu’à ce jour, parfaitement fonctionné, intégrant, au début du siècle, la vague des immigrants d’Europe centrale, puis la vague italienne et polonaise. Tous ces immigrants de souche et de culture européenne ressentaient comme un honneur et un privilège de devenir français. La dernière vague d’immigration, massivement maghrébine, elle, ne rêve plus d’assimilation, bien au contraire ! Elle proclame violemment sa différence et clame et réclame son « identité » arabe et musulmane."

    http://www.bivouac-id.com/billets/chronique-dun-desastre-annonce-une-chronique-prophetique-parue-dans-la-presse-francaise-en-1985/

     

    Répondre
  5. Anonyme

    18/01/2011

    SAS : " SI VOUS VOULEZ VIRER L ISLAM il vous faudra aussi virer le reste…"
    –         Ton Altesse, tu te fais de grosses illusions si tu crois que les Confinis du forums sont capables de comprendre ca. Ils ont bien trop stupides pour comprendre le probleme, bien trop nuls pour trouver la solution, bien trop laches pour appeller les envahisseurs par leur nom, juste capables d’accuser "les autres" de leur malheur, juste capables de s’en prendre a une religion plutot qu’aux Hommes qui l’utilisent!
    Demande toi, apres ca, pourquoi la french société est en descente accéléré!
    "Descendez, descendez, lamentables victimes,
    Descendez le chemin de l’enfer éternel!"

    Best,

    Mancney

    Répondre
  6. sas

    18/01/2011

    Votre obsession conditionnée ou quasi imposée…. CONTRE L ISLAM…….vous fait tout simplement oublier….que les musulman sont des SEMITES…..et oui des SEMITES…..

    ……et c est cet élément là qui les empêchent d être assimiler en france……

    …………l incompatibilité SEMITE avec le christianisme , nos nations , notre sociétée….est totale

    l islam et plus encore le judaisme sont anti laicard ,anti républicain, antidemocrate…..point

    SI VOUS VOULEZ VIRER L ISLAM il vous faudra aussi virer le reste…

    j ai dit

    sas

    Répondre
  7. vik

    17/01/2011

    L’islamisation de la France et de l’Europe va bon train, avec la quasi totalité du monde politique ! Seule me semble-t’il, une Marine LEPEN, Président(e) de la République pourra prendre les mesures nécessaires et adéquates pour stopper cette invasion galopante !

    Parole de quelqu’un qui n’a jamais été lepéniste, et qui prêt aujourd’hui à voter pour la fille de celui qui a créé le F.N. en 1972 ! Dommage que le papa se soit trompé de combat, avec son antisémitisme idiot et dépassé ! Si le papa Jean-Marie ne s’était pas trompé de combat, en d’autres termes, si, au lieu de montrer les juifs en vue du doigt, il s’était occupé de l’islamisme, cancer du monde, la France, je pense, n’en serait pas où elle en est aujourd’hui ! En espérant que sa fille sera plus clairvoyante, et saura mener le combat des combats, le combat contre l’islamisme, contre l’islam conquérant qui ne peut nous apporter (qu’à D. ne plaise) que la mort et un obscurantisme que le monde n’a jamais connu jusque là, et que j’espère ne connaîtra jamais ! Mais à nous tous de nous occuper des barbus, et de leur montrer que nous avons ce qu’il faut là où il faut, c’est-à-dire des couilles !!!…

    Jetez un simple regard sur le Moyen-Orient, ce petit peuple de juifs, Israël, qui tient en respect et à lui tout seul, tout le monde arabe, voire le monde arabo-musulman ! L’exemple est là, suivons le …

    Vik

    N.B. : Mon père m’a dit une chose, une seule chose concernant les arabes : " Ils ne craignent et ne respectent qu’une seule chose : la force " ! A méditer, sans modération !

     

    Répondre
  8. Euréka

    17/01/2011

    @  Mancney

    J’ai lu vos différentes mises en garde "ne pas se tromper de cible".  Comique et un tantinet naïf de votre part. Je n’ai rien contre les étrangers qui se fondent dans notre culture et notre mode de vie,  qui se soumettent à nos lois et montrent leur loyauté à notre égard.  Par contre, je suis farouchement contre tous ces musulmans qui se radicalisent en prenant le prétexte de leur religion, pour mieux nous envahir, nous coloniser et nous imposer leurs valeurs.

    A ceux là, je dis dehors.  Les autres peuvent rester.  Il nous faut juste savoir QUI nous accueillons et SI nous pouvons continuer à accueillir.  Aux Etats Unis, les candidats à la naturalisation doivent  faire un serment d’allégeance à l’Amérique, et promettre de renoncer à tout chef, autorité extérieure de leur pays d’origine. Ceci pour s’assurer de la loyauté des migrants.

    Rien de cela en France ! non seulement n’importe qui peut s’installer chez nous, nous cracher sur la gu;;;le, nous mépriser et nous niquer dans les grandes largeurs, sans que cela ne déclenche la moindre réaction de la part de notre gouvernement.  Le cas d’ Houria Bouteldja est un scandale. Mais en plus, il n’est demandé aucune contrepartie, aucun devoir à ces immigrés en provenance du Maghreb et Afrique  dont la particularité est de toujours garder au fond d’eux une grande hostilité envers la France.

    Un excellent article  de Serge Trifkovic "l’Occident peut-il être sauvé" et les moyens d’y parvenir.:

    http://www.postedeveille.ca/2011/01/serge-trifkovic-loccident-peut-il-etre-sauve-.html 

     

    Répondre
  9. filaine

    16/01/2011

    DOTO20 résistance publier dans le N° 724 Je donne quel que idées pour entraver les religieurs islamique qui on le culot de prier d’ans les rues voila ce faire un dorsale avec du drap blanc déssiné une crois cato…..se munir dos de cottes de porc et même de veau il ne ferons pas la différence et bien sur os de pied et carcasse de tète être sur place avent eux il s’apercevrons qu’il y a du monde pour les contrés bonne chasse

    Répondre
  10. Anonyme

    16/01/2011

    Trahi : " La démocratie semble bien inexistante en terre d’islam, est-ce compatible ? angoissante question."
    –       Tenez, pour appaiser un peu "l’angoissante question", écoutez l’appel a la priere et l’expansion de l’Islam, et tant qu’a faire, regardez
    ces yeux de braise, qui tentent de vous faire comprendre beaucoup de choses sur l’immigration excessive en Occident, la :
    http://www.youtube.com/watch?v=d2d3xzhCWVE&feature=related

    Mancney

    Répondre
  11. IOSA

    16/01/2011

    Mais vous connaissez certainement votre histoire et vous savez que l’Espagne a voulu interdire les Muslims au XVeme siecle, n’est ce pas?

    Ou lorsque l’homsol se mord la queue, mais ben voyons…voilà maintenant que celui qui ne veut pas juger les hommes d’un autre temps se fait prendre à son propre jeu et formule la contradiction de sa pensée en objectant une ineptie contraire au principe de la très célèbre théorie du lien homme/sol.

    Ouaip! Tout est bon pour faire feu de tout bois et surtout d’avoir le dernier mot…quitte à passer outre à sa réplique favorite " Autres temps, autres lieux"….

    Ah les augures sont propices et je gage qu’il y en aura bien d’autres de sa part !

    Pour l’instant présent, il ne faudrait surtout pas que la Tunisie "tombe" sous la coupe des islamistes et que Sarko&cie ne nous fasse pas un remake de l’ Iran …en mettant un ayatollah au pouvoir.

    IOSA

    2012 Marine au pouvoir…

    Répondre
  12. Anonyme

    16/01/2011

    Eureka : " Le dernier sondage combiné Allemagne-France montre que seulement 20 % des Français de 25-30 ans considèrent l’islam comme une menace"
    –      L’Islam en soi n’est pas une menace, ce sont les étrangers en surnombre chez nous qui sont la menace, avec ou sans leur religion. Cela a été longuement expliqué ici. Se tromper de cible, aussi, est une menace.

    Mancney

    Répondre
  13. Popov

    16/01/2011

    Mais bon sang! Quel mal à se faire traiter d’extrême droite par les couards et traitres-collaborateurs des mahométans. Populiste, extrêmedroite, peu importe, ceux qui vous accusent de cela sont des hommes sans crédibilité, ce sont des paumés ou bien des pervers, des infâmes, des criminels. N’est pas mieux d’être traité d’extrême-droit en se sachant résistant. Il faut cesser d’avoir peur, la parole des totalitaires n’a plus de valeur, n’a pas d’autorité, vu que ceux que la prononcent sont des larves, n’ayant plus la moindre flamme de dignité humaine. Tout bêtement des criminels, comme le sont ceux qui dénoncent. Les accusateurs. Eux qui s’allient avec les mahométans, avec cette doctrine barbare de négation et accusation, dans une démence dangereuse de psycopathe, De haîne de la création, de discrimination institué; même les cochons et les chiens en souffrent. C’est le sort de l’histoire; la Barbarie est toujours aux aguets et succéde à la prècedente. Après le nazisme et les communismes, voilà une des pires de toutes les âges que l’humanité à traversé. Alors être accusé d’extrême droite…par qui au fait?

    Répondre
  14. Euréka

    16/01/2011

    La trahison des élites est stupéfiante. Le peuple français est aveugle et sourd.Et savez vous pourquoi cette trahison de nos politicards lèche-babouche ?  Tarik Ramadan ne s’est pas gêné à en faire l’avoeu à deux reprises dans des débats à la télévision. 1ère fois face à De Villiers. 2ème fois face à Eric Nauleau. (émission "on n’est pas couché"

    Cet avoeu "vous n’oserez jamais critiquer l’Arabie saoudite car ce pays a l’argent pour vous faire taire"

    Voilà sa réponse aux critiques et inquiétudes émises sur les dérives de l’islam (châtiments corporels, interdiction de l’apostasie, opression des femmes etc etc )

    Nos politicards sont restés les collabos qu’ils ont toujours été, tare héritée de leurs prédécesseurs.

    Rien de nouveau sous le soleil. Quand la gamelle semblait bonne au temps de l’Allemagne nazie, ils ont rallié le camp allemand. Aujourd’hui la gamelle semble appétissante du côté des pétro-monarchies, ils obéissent aux injonctions de l’Arabie saoudite et favorisent la renaissance de la Oumma.

    Le dernier sondage combiné Allemagne-France montre que seulement 20 % des Français de 25-30 ans considèrent l’islam comme une menace, contre 40 % de la jeunesse allemande . Conclusion : l’islamisation de notre pays est bien plus avancée qu’outre-Rhin.  Tremblez, notre jeunesse est déjà subjuguée par cette religion rétrograde. 

     

    Répondre
  15. Anonyme

    15/01/2011

    Grepon : " En France, ca sera encore pire, car le minorité s’auto-identifiant comme victime de discrimination est en tres forte croissance par rapport au reste de la population, et il n’y a pas d’autres minorites de taille autre que eux dans l’équation.  Quand ils seront 33% de la population, la France des droits de l’homme sera fini par ce processus que je decris, a ca viendra dans peu de decennies."
    –          Comme quoi, en se recentrant sur l’essentiel, on finit par etre d’accord. Merci d’avoir expliqué clairement l’avenir de la France de demain, sans avoir une seule fois utilisé le mot muslim.
    Ceci étant dit, l’Europe de vos ancetres est dans une sacré merde, et, a part les hurlements hysteriques anti Islam soigneusement entretenu pour laisser les franchouilles dans la confusion, je ne vois qu’un support bio et naturel pour limiter les dégats a venir et pour offrir un avenir aux peuples d’Europe, c’est le retour au Jus Sanguinis. J’ai deja expliqué egalement qu’une politique de retour raisonnable, s’etalant sur dix ans ou plus, est egalement souhaitable.
    Please, notez que je propose cela pour l’Europe, PAS pour les USA pour lesquels, n’étant pas US citizen, je ne suis pas autorisé a parler.
    Best,

    Mancney

    Répondre
  16. Anonyme

    15/01/2011

    Trahi : " qui n’arrêtent pas de promouvoir l’islam et l’immigration associée en France"
    –      Non, pas dans ce sens la, please; le sens correct est :
    "
    (..) qui n’arrêtent pas de promouvoir l’immigration et l’islam associé en France". Merci.
    Quand a "etre trahi",  etes-vous descendu dans la rue avec vos copains pour "encourager" un peu le gouvernement, et demander vigoureusement le retour au Jus Sanguinis et un deuxieme Amendment pour la France?  Avez-vous effectué des pressions aupres de vos élus?
    Un gouvernement democratique a des limites dans son action, surtout dans un pays avec pres de 50% de socialistes. Pour des actions décisives, un gouvernement a besoin de la pression du peuple pour agir.

    Mancney

    Répondre
  17. Anonyme

    15/01/2011

    Alain : " (..) et aider les Musulmans sincères à se libérer de cette idéologie."
    –        C’est ca! En attendant, ce sont plus probablement les Arabes qui vont aider les franchouilles a etre moins cons! Peu etre.
    Parce que vouloir accepter les étrangers chez soi SAUF si ils sont
    musulmans, c’est vraiment etre idiot, et vous pouvez etre sur que si cela devait arriver, vous ne trouveriez plus un seul muslims a Paris!
    Mais vous connaissez certainement votre histoire et vous savez que l’Espagne a voulu interdire les Muslims au XVeme siecle, n’est ce pas?

    Mancney

    Répondre
  18. IOSA

    15/01/2011

    En attendant la Tunisie donne l’exemple…

    Donc acte, Sarko DEGAGE !!!

    IOSA

    Répondre
  19. grepon

    15/01/2011

    Les francais doivent comprendre la verbe operative de la question posee ici, c.a.d. "elu".

    Quand il y a un minorite ethnique important dans un pays, un group auto-identifiant comme different des autres dans le pays, ca presente une opportunite aux politiciens.    Un parti politique peut offfir avantages a ce groupe, discours les convaincant que les autres leur font discrimination, et que le parti X est uniquement de leur cote comme celui de tous les opprimes.   Quand cet minorite a 10 pourcent de la population, une telle strategie peut livrer le balance du pouvoir politique un un seul parti pour suffisamment longtemps pourque leurs idees s’encrent, et le pays va sens unique.

    Voila que c’est deja arrivee aillieurs.   Avant le Great Depression, sachez vous, que les noirs aux etats-unis votaient presque 100% republican, pour la bonne raison que que le parti republicain a ete le parti contre l’esclavagisme, contre Jim Crow, contre lynchage, de l’etablissement du 14ieme amendement anti-discriminatoire, et j’en passe jusqua l’ere du Civil Rights, ou la encore, les Democrats bloquaient et les Republicans ont porte le victoire.   Eh oui, dans les 60’s.     Mais voila que FDR, un Democrat du nord, et sa femme, se sont mis au pandering aux blacks et bien sur la construction du Welfare State.   Aujourdhui et depuis quelques decennies et non seulement au moment de l’election d’Obama, les blacks, qui doivent tout leurs droits fondamentaux…ceux egale des autres…aux Republican Party, votent a plus de 90% pour Democrats.   Le pourquoi de ca, est le discours de victimisation des Democrats, et bien sur des AVANTAGES que les Democrats ont vote pour les blacks sur le temps.    Ainsi, dans un pays divise 55/45 conservateur/gauchiste dans le pire election nattionale, les Democrats gagnent de justesse par leur strategie de miser sur une minorite auto-identifiant!

    En France, ca sera encore pire, car le minorite auto-identifiant comme victime de discrimination est en tres forte croissance par rapport au rest de la population, et il n y a pas d’autres minorites de taille autre que eux dans l’equation.  Quand ils seront 33% de la population, la France des droits de l’homme sera fini par ce processus que je decris, a ca viendra dans peu de decennies.

    Répondre
  20. TRAHI

    15/01/2011

    Je me sens, comme beaucoup, trahi par las dirigeants français qui n’arrêtent pas de promouvoir l’islam et l’immigration associée en France et de favoriser par tous les moyens et dans toutes les institutions la manipulation des esprits pour y faire entrer coûte que coûte l’idée, assurément fausse, d’un islam pacifique et tolérant !
    Hélas, le traitement réservé aux chrétiens dans tous les pays musulmans prouve le contraire.
    Accueillons plutôt largement tous les chrétiens, Coptes, Othodoxes etc… persécutés dans leurs propres pays.
    Les Français ont le droit d’être attachés à leur pays, à leur culture chrétienne et, pour les croyants, à leur religion.
    C’est un mensonge et une trahison de prétendre la France terre d’islam, comment peut-on se prétendre républicain, prétendre représenter le peuple français et le livrer ainsi à un tel déferlement menaçant l’avenir de nos enfants.
    La démocratie semble bien inexistante en terre d’islam, est-ce compatible ? angoissante question. 

     

    Répondre
  21. Alain

    15/01/2011

    Il faut lire et faire lire le livre d’Alcader pour comprendre "LE VRAI VISAGE DE L’ISLAM" et aider les Musulmans sincères à se libérer de cette idéologie.

    Répondre
  22. Popov

    15/01/2011

    Mais bon sang! Quel mal à se faire traiter d’extrême droite par les couards et traitres-collaborateurs des mahométans. Populiste, extrêmedroite, peu importe, ceux qui vous accusent de cela sont des hommes sans crédibilité, ce sont des paumés ou bien des pervers, des infâmes, des criminels. N’est pas mieux d’être traité d’extrême-droit en se sachant résistant. Il faut cesser d’avoir peur, la parole des totalitaires n’a plus de valeur, n’a pas d’autorité, vu que ceux que la prononcent sont des larves, n’ayant plus la moindre flamme de dignité humaine. Tout bêtement des criminels, comme le sont ceux qui dénoncent. Les accusateurs. Eux qui s’allient avec les mahométans, avec cette doctrine barbare de négation et accusation, dans une démence dangereuse de psycopathe, De haîne de la création, de discrimination institué; même les cochons et les chiens en souffrent. C’est le sort de l’histoire; la Barbarie est toujours aux aguets et succéde à la prècedente. Après le nazisme et les communismes, voilà une des pires de toutes les âges que l’humanité à traversé. Alors être accusé d’extrême droite…par qui au fait?

    Répondre
  23. IOSA

    15/01/2011

    Appliquons la loi islamiste aux musulmans commettant des délits et crimes sur le territoire français …

    Appliquons aussi cette loi pour les complices des musulmans…

    Coût du matériel = un vieux camion grue et du "rouge" pour faire tourner le moulin.

    1er avantage… c’est pas cher et les casse-auto en regorgent actuellement.

    2eme avantage…celà est écologique, puisqu’il s’agit d’un recyclage.

    IOSA

    Répondre
  24. galafron

    13/01/2011

    Bravo Veliocas pour son magnifique travail de traque de l’Islamisation en France

    Résumons les faits,

    1991 Le socialiste Marchand recommande d’utiliser la loi de 1901 pour faciliter le financement des mosquées

    2003 Sarkosy crée le Conseil Français du Culte Musulman

    2005 Villepin crée la Fondation des œuvres pour l’islam de France  

    2010 Fillon pose la première pierre de la grande mosquée d’Argenteuil

    2010 Juppé s’efforce de construire une grande mosquée à Bordeaux

    Ce n’est plus une convergence, c’est un système.

    Le 6éme de la population globale le plus arriéré prétend subjuguer les cinq autres au nom d’une religion  injure à l’humanité et nos politiciens se battent pour leur mettre le pied à l’étrier sans provoquer la moindre émeute des autochtones

    Et les rares personnes osant s’interroger sont cataloguées illico d’extrème-droite!

    Répondre
  25. filaine

    12/01/2011

    Actuellement sa ne bouge pas mais attention on risque gros les Français dorme comme les juifs en allemagne dans les années 30 mais nos envahisseurs d’au jour d’huis ne s’embarrasseront pas de chambre a gaz il nous ferons le grand sourir comme je l’est vu en algerie sur des civils qui venais se ravitailler au camp on parle de musulman modéré mais le jour ou il recevrons l’ordre d’agir il y aura du sang dans les caniveaux

    Répondre
  26. IOSA

    12/01/2011

    Le simple fait d’admettre l’ islam comme une religion est déjà un fait de traitrise !

    IOSA

    Répondre
  27. Muller -(avatar67)

    11/01/2011

    nous avons un seul dieu et tous les religieux n’ont q’ une idée  dominer les autres triste humanité mais si tous ceux qui croient en un seul dieu avaient un lieu de priere avec prêche en français ok mais un lieu de priere et rien d’autre lesécoles nous en avons assez en FRANCE et là il faut être ferme car moi je n’ai pas de problème de ce coté là

    Répondre
  28. richa83

    11/01/2011

    """"""

    Les élus complices de l’islamisation

     

    """"

    Pour compléter cet article, lire le texte du discours de Paul Weston ( International Free Press Society) disponible sur bivouac – id ( en date du 31.10.10)

    Répondre
  29. Pierre

    11/01/2011

    Au train ou vont les choses avec l’alliance UMP-PS-PC-Modem-verts, les musulmans seront majoritaires en France sous peu.  L’immigration islamique vers la France est pletorique: nous sommes helas leader inconteste en Europe et cela tourne a l’invasion.

    Nos amis Suisses, Britanniques, Hollandais, etc. ont eux reduits a raison drastiquement l’immigration vers leurs pays.

     

     

    Répondre
  30. HOMERE

    11/01/2011

    Ah oui ! c’est quoi un français "historique" ? celui qui est de la souche de l’histoire de la France ? alors mon cher,il n’y a plus beaucoup de français historiques ! car la France, depuis longtemps n’a plus d’histoire….elle n’a même plus rien du tout…que des branquignoles qui creusent allègrement son fossoyage et des beaux parleurs qui,une fois terminé, jetterons leurs fleurs dans le trou….avant d’aller rejoindre le cadavre de ce qui fut notre pays.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)