Les Femmes sans défense en Algérie

Posté le novembre 23, 2010, 2:21
55 secs

Extrait de la lettre de la FIDH à l’U.E concernant l’Algérie : Nos organisations expriment leur profonde préoccupation suite la série d’agression perpétrée à l’encontre de femmes vivant et travaillant dans la ville de Hassi Messaoud, située dans une région riche en ressources pétrolières, par des groupes d’individus non-identifiés, au début de l’année, et notamment par l’apparente inertie de la police et des autorités compétentes face à ces agressions. Selon les informations obtenues, les femmes ont été physiquement agressées à leur domicile, la nuit, par des groupes généralement composés de cinq à six individus, apparemment dans le but de les voler. Les informations font également état de violences sexuelles à l’encontre de certaines de ces femmes. Les agressions se sont déroulées dans les quartiers dits des 36 et 40 Logements de Hassi Messaoud, deux quartiers où résident beaucoup de femmes, souvent seules, venues travailler dans la région.

Selon les mêmes informations, les mesures prises par la police pour protéger les femmes dans lesdits quartiers suite à ces évènements sont restés minimes et, malgré des plaintes déposées par certaines des victimes auprès de la police, celles-ci ne semblent pas avoir fait l’objet d’une enquête adéquate par les autorités compétentes.

Une réponse à l'article : Les Femmes sans défense en Algérie

  1. STERIBUS

    24/11/2010

    En pays musulman et plus encore en algérie, la femme n’est qu’un objet dont on dispose comme on veut. Hassi Messaoud, charmante bourgade devenue, comme le reste de l’algérie depuis le départ forcé des Français, un p’tit coin d’paradis qui retourne en enfer.
    En dehors de notre générosité proverbiale, pourquoi croyez-vous qu’ils viennent tous se réfugier en France ?

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)