Les intellectuels musulmans face à l’islam

Posté le août 27, 2019, 4:05
4 mins

Il est bien connu – et assez évident – que l’islam constitue l’un des problèmes majeurs pour l’avenir du monde en général, et le nôtre en particulier.

Dire cela n’est pas tenir un discours de « haine » comme le prétendent les bien-pensants du jour ; ce n’est même pas un jugement de valeur. C’est un fait évident pour tout observateur de bonne foi.

Le monde compte plus d’un milliard de musulmans, dont une fraction d’extrémistes qui ont de solides raisons tirées du Coran et des hadiths pour justifier leurs exactions.

On peut se voiler la face. On peut chanter sur tous les tons de la gamme « padamalgam » ou « l’islam est une religion d’amour, de tolérance et de paix ». Rien n’y fait !

Le Coran, supposé parole incréée de Dieu, invite les croyants à massacrer les « mécréants », à pratiquer l’esclavage, ou à considérer les femmes comme des bêtes de somme.

Et c’est au nom de cette idéologie barbare et totalitaire, bien davantage politico-juridique que spirituelle, que l’État islamique ou Al Qaïda ont commis leurs forfaits.

C’est dire si les mouvements d’idées au sein de l’islam devraient nous passionner. Et c’est dire à quel point la caste jacassante française est au-dessous de tout en occultant délibérément tout débat sur ces questions cruciales pour notre avenir.

Or, l’islam n’est pas traversé seulement par une forte revendication extrémiste. Il fait également face à une remise en cause inouïe dans son histoire.

On se souvient du discours historique du maréchal Al-Sissi à l’université Al-Azhar, réputée la plus haute autorité du sunnisme.

En décembre 2014, peu après la chute du gouvernement Morsi, soutenu par les Frères musulmans, il avait enjoint Al-Azhar de séparer la religion de l’idéologie mortifère.

Mais, au-delà de ces propos, de très nombreux intellectuels musulmans osent désormais dire publiquement leur opposition à l’islam ou, du moins, à une lecture littérale du Coran.

Ce livre contient une impressionnante anthologie de déclarations de tels intellectuels – qu’ils soient convertis au christianisme, devenus athées, ou demeurés musulmans.

L’idéologie se fissure, en effet, sous la pression du monde extérieur qui touche désormais une bonne partie du monde musulman.

Même Al Jazzeera, la chaîne qatarie, si proche des Frères musulmans, compte au moins une émission hebdomadaire de débat, au cours de laquelle sont souvent critiqués les principes fondamentaux de l’islam.

Pourtant, l’Occident, englué dans son idéologie du vivre-ensemble et du padamalgam semble tout ignorer de la révolution actuellement en cours.

Pire, avec son discours complaisant, la classe politico-médiatique française ne cesse de renforcer les plus fondamentalistes, au lieu d’aider les intellectuels et les hommes d’État musulmans à réformer l’islam de l’intérieur.

Un discours de courage et de vérité est possible. Ces intellectuels d’origine musulmane nous le montrent – même quand ils tiennent des propos avec lesquels nous ne pouvons pas être d’accord. Il est temps que l’Occident ouvre les yeux et cette anthologie peut y aider puissamment. Je ne peux donc que lui souhaiter un large succès !

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

11 réponses à l'article : Les intellectuels musulmans face à l’islam

  1. quinctius cincinnatus

    02/09/2019

    pour ce qui est de la philosophie politique l’ auteur présentement à la mode dans les milieux  » intellectuels  » du Media ( les faiseurs d’ opinion ) et auquel  » on  » se réfère avec passion c’ est Alexandre de Tocqueville , sauf qu’ il ne parle pas de … l’ Islam

    Répondre
  2. BRENUS

    01/09/2019

    A propos d’intellectuels musulmans, cette formule curieuse d’ailleurs, concerne t elle les imans et autres sommités de la religion d’amour officiant en France ?
    Dans ce cas nous pouvons nous étonner qu’aucun d’eux n’ait déploré l’assassinat et les tentatives d’assassinat (8 blessés dont deux graves quand même) pratiqués par un « jeune demandeur d’asile afghan » -elle est bien bonne celle-là- .
    Certains pourront allèguer que rien n’indique que cette ordure d’assassin est musulman et qu’il pourrait être aussi bien un néo-nazi, un membre des services israéliens (ça t’arrangerait bien ça, hein QQ ?) ou une bonne soeur communiste.
    Mais le plus beau (si je puis dire) dans l’histoire, ce sont les positions des ripoux du pouvoir et de leurs copains.
    Ainsi, le fameux Bruno Bonnell (LREM) qui ouvre sans cesse sa grande gueule à tous propos, n’a pas trouvé mieux à dire (en tant qu’ancien pied noir) que :
    – il ne faut pas stigmatiser (as usual)
    – le jeune homme vient d’un pays lointain , l’Afghanistan, où la vie est cruelle et qu’il a traversé toute l’Europe pour arriver en France (à Lyon, pas à Calais) et que ces épreuves ont pu le déstabiliser, le pauvre, d’où sont geste. Où allons nous si tous les « déstabilisés » se mettent à poignarder les innocents dans les rues.
    – qu’il ne fallait pas que l »extrème droite (encore elle) s’empare de ce sujet pénible.
    – pas un mot à ma connaissance pour les victimes.
    Dans la même veine, le maire du bled lyonnais (Villeurbanne je crois) n’a de soucis que d’attaquer MLP laquelle a déclaré qu’il était plus que temps de trier à la porte, sans sembler s’émouvoir outre mesure du_ drame lui-même.
    Tout ceci pour dire à l’auteur d’un récent article sur ce site, dont je ne me souviens plus du nom, que s’il s’illusionne encore sur la capacité de réaction des français devant la programmation de leur mise à mort, il lui faut vite aller consulter un psy (mais pas QQ surtout, lequel est plutot chelou).
    Cela veut dire quoi toutes ces excuses des en…és qui sont prêts à assister sans rien faire aux meurtres de nos compatriotes ? Est ce que les vietnamiens botpeople que nous avons recueilli trucident les gens en France « parce qu’ils viennent de loin et ont souffert »?
    Je fais un voeu ardent à l’encontre de tous les complices de fait – qu’ils le soient moralement ou physiquement) : que le malheur qui s’abat sur notre peuple touche d’abord leurs proches pour qu’ils ressentent enfin l’extase au même titre que les ordures qu’ils protègent.
    Nul doute que peu nombreux seront ceux qui adhèreront à mon point de vue. Aux autres, je dis : apprêtez vous à souffrir et à voir souffrir les vôtres. Et estimez vous heureux quand des inconscients comme vous ricaneront de la situation , voire en rajouteront une louche pour marquer leur prétendu « progressisme ».
    Je l’ai longtemps pensé, mais j’en suis profondément persuadé : que ceux qui le peuvent doivent se tirent de ce pays donné (même pas vendu) aux ordures.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      01/09/2019

      m’ enfin Brenus …

      l’ Afghan n’ est pas un  » terroriste  » pas même un  » islamiste  » : il a entendu des voix ! … comme Jeanne d’ Arc! ! c’ est là son système de défense que reprend à l’ envi le Media dominant

      de partout les patriotes demandent l’ Union ( si possible sacrée ) voilà une bonne occasion

      organiser une marche des patriotes contre l’ Elysée, l’ A.N. et les sièges des médias dominants

      un bémol : il y aura sans doute des … morts ( parmi les manifestants ) mais je suis partant !

      Répondre
    • Gérard Pierre

      02/09/2019

      Bonjour Brenus.

      « … jeune demandeur d’asile … » …… ! ! ! !…… ainsi que vous le relevez vous-même !

      Cliché d’une pratique éminemment républicaine qui consiste à jouer non pas sur l’âge mais sur l’image que l’on veut donner en dépit de l’âge !

      Ainsi, entendu sur un plateau de télévision, débité par un lecteur de prompteur au cerveau reptilien oxydé par ses automatismes de langage : « le  »jeune » demandeur d’asile … (qui a 35 ans) … a tué un  »homme » au hasard, … (qui, lui, … en avait 19) ! »

      Cette inversion subliminale opère presque une inversion des responsabilités dans le « ressenti » du récepteur de ce qui est improprement qualifié ici d’information !

      Et cette pratique ne date pas d’aujourd’hui !

      Reprenez tous nos livres d’histoire, et leurs éditions contrôlées depuis les trois dernières républiques par notre chère Instruction Publique (devenue progressivement Éducation Nationale).

      Question : Comment y est représenté LOUIX XVI ?

      Réponse : Sous les traits d’un  »vieillard » adipeux et ventripotent !

      Question : Quel âge avait-il lorsqu’on l’a présenté à la  »Veuve » ?

      Réponse : 38 ans ! …… c’est-à-dire, à quelques lunes près, l’âge du  »jeune » demandeur d’asile !

      Ça suffit au passage à notre chère Éducation Nationale, … républicaine, … « Une et Indivisible », …  »laïque » et gratuite (de moins en moins) … d’occulter toutes les réalisations positives du règne de ce Roi qui fut plus subtil qu’on ne le dit, en le circonscrivant au cliché d’amateur de serrurerie !

      C’est ça, la république, …… mais, jusqu’à preuve du contraire, LA RÉPUBLIQUE N’EST PAS LA FRANCE !

      Qu’on se le dise, et surtout, qu’on s’en persuade !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        02/09/2019

        le Media  » national  » ne s’ intéressant que modestement à l’ affaire ( c’ est gênant un réfugié afghan ayant obtenu un droit d’ asile temporaire qui se place en si mauvaise situation ! ) voici quelques informations … de bonnes sources

        le  » suspect dit  » avoir entendu des voix insulter Dieu et lui donnant l’ ordre de tuer  »

        les prélèvements faits sur sa personne montrent qu’ il était sous l’ emprise de stupéfiants

        il était d’ ailleurs un consommateur assidu de cannabis

        les premiers résultats psychiatriques montrent qu’ il présente des délires paranoïdes à thématiques multiples dont celle de … mysticisme et de la Religion ( méfiez vous des … Religions ! )

        une conclusion s’ impose dès lors

        c’ est que cette personne n’ avait jamais été dépistée par les psychiatres , ce qui peut s’ expliquer ainsi : la psychiatrie française est passée au filtre du  » politiquement correct  »

        les alcoolos tuent leur femme , les nouveaux  » haschischins  » entendent des voix qui leur ordonnent l’ ordre de tuer

        une raison de plus de légaliser les drogues … douces

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          02/09/2019

          qui leur donnent l’ ordre de tuer … est bien suffisant

          Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    31/08/2019

    notes de lectures

    lors des journées L.F.I. un intervenant philosophe de son métier et hispanique d’ origine de par son nom a déclaré imprudemment devant ce public pour l’ essentiel d’ obédience ( sic ) altermondialiste qu’ il ne fallait pas stigmatiser l’ islamophobie et que l’ exprimer était légitime comme d’ être  » cathophobe  » ,  » athéphobe  » etc …

    une lecture attentive du texte original et des nombreuses réactions naturellement  » indignées » ( c’ est la mode :  » indignez vous  » disait il y a peu un autre vieux philosophe ) aura noté qu’ il n’ a JAMAIS été question de judéophobie : un sujet tabou ?

    à noter qu’ une phobie qui était à son origine sémiotique une peur irraisonnée a pris le sens de crainte et d’ aversion , sens dans lequel il est dorénavant exclusivement utilisé par le Media

    à noter aussi dans le registre de l’ inversion des  » valeurs  » que se déroulera à N. – Y. une  » marche le la fierté hétéro – sexuelle  » ; aura t elle la même résonance médiatique que ses  » contraires  » ?

    Répondre
    • Gérard Pierre

      01/09/2019

      « … il n’ a JAMAIS été question de judéophobie : un sujet tabou ? »

      Tabou , … Non ! …… Certains ne se privent d’ailleurs pas de recourir à l’emploi de cette ineptie sémantique !

      En revanche  »ambigu » … Oui !

      Ce n’est pas parce qu’on est Arabe que l’on est obligatoirement musulman. Réciproquement, ce n’est pas parce que l’on est musulman qu’on est obligatoirement Arabe ! …… Sur un milliard et demi de musulmans prétendus, il y a même fort à parier que les Arabes ne sont pas les plus nombreux dans la pratique de l’islam.

      L’islamophobie, tout en étant aussi sémantiquement inepte que la Judéophobie, concerne uniquement une « religion » ! …… [et en réalité un système politique totalitaire adossé à un prétexte religieux] !

      La Judéophobie peut prétendre concerner indifféremment le peuple Juif, … auquel cas elle est de nature raciste, …… ou la religion hébraïque, qui n’est pratiquée QUE par le peuple Juif [lequel, au passage, ne fait jamais de prosélytisme] … Dans ce cas cette prétendue phobie entendrait que nous la crussions du seul domaine religieux ! ! ! ……d’où l’ambiguïté sournoisement mise à profit par des hypocrites soucieux de se mettre à l’abri des poursuites ! …… À noter au passage que, pour mieux botter en corner, d’autres recourent à la notion d’antisionisme ! …… ce qui n’a d’autre but que de nous faire croire que leurs attaques se cantonnent au seul domaine politique ! ……

      Ben voyons ! …… À quand l’antiluxembourgisme ?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        01/09/2019

         » quand c’ est flou c’ est qu’ il y un loup  » … dans la … bergerie

        les plus nombreux sont les Indonésiens

        Répondre
  4. Philippe Mangy

    29/08/2019

    Ce livre contribue à sensibiliser au coran et à l’islam, ennemis publics mondiaux majeurs et sur des pratiques hors-la-loi.

    Répondre
  5. Gérard Pierre

    28/08/2019

    Intellectuel musulman ! ! ! …… ne serait-ce point ce qu’un grammairien … (pas de gauche) … serait tenter de nommer un oxymore …… ? ? ?

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)