Les prières de rue en une de Libé

Les prières de rue en une de Libé

Addendum #3 :

Rue89 (Thierry Reboud) : « Prières de rue : Libé cloue le bec aux laïcards (et à Serraf) »

____________________________________

Addendum #2 :

Rue89 (Hugues Serraf) : « Je suis d’extrême droite (c’est Laurent Joffrin qui le dit)

C’est qu’à relire mon papier sur les prières de rue à l’aune du dossier que consacre le quotidien de Laurent Joffrin à ce phénomène, pas de doute : je suis un raciste d’extrême droite.

Oui, je me croyais antiraciste, militant des droits de l’homme, farouchement hostile à toutes les discriminations, de « gauche »… Quelle erreur ! Ma position dans cette affaire m’expédie définitivement à la droite de la droite de la droite ! » […]

_______________________________________

Addendum : Réaction d’Ivan Rioufol (Le Figaro) :

« Pour Libération, l’affaire est limpide: ceux qui « pointent du doigt » les prières musulmanes dans les rues sont d’extrême droite.

Ce mercredi, le quotidien consacre sa une et trois pages à une « contre-enquête » faisant ressortir les « préjugés » de ceux qui s’inquiètent faussement de ces compréhensibles et paisibles rassemblements, peu nombreux et rares (juste une heure chaque vendredi), de fidèles modérés qui préféreraient prier au chaud dans des mosquées s’il y en avait assez et qui ne gênent personne, au contraire. « Ma fille vit ici, elle y élève ses enfants en toute quiétude et les prières du vendredi ne la dérangent pas. C’est une rue de paix et non de polémiques », explique ce « résident ponctuel » de la rue Myrha, à Paris, présenté comme un « Breton pur sucre ». Ce faisant, ce journal illustre les mécanismes de capitulation de la bien pensance face à une religion codifiée exigeant respect et soumission. […] »

_______________________________________

Contrairement à Rue89 et Marianne, Libération reprend aujourd’hui sur plusieurs pages la thèse du « manque de lieux de culte » pour justifier le blocage des rues et la construction de mosquées…

« Avec les prières de rue, la gauche est comme tétanisée et se croit forcée de monter dans le wagon fondamentaliste, pour le plus grand bonheur de l’extrême droite qui peut l’accuser, au mieux d’aveuglement, au pire de complicité. »
Rue89

(via )

Partager cette publication

(5) Commentaires

  • Liliane Répondre

    Il n’y aurait pas assez de Mosquées ! D’un côté on nous serine qu’à peine 1/10ème des 5 millions de musulmans (estimation basse à mon avis)de France pratiquent leur religion, d’un autre on nous dit qu’avec 2800 mosquées, il n’y en a pas assez. Qui et que croire ?
    A Empalot (quartier de Toulouse) il y a une mosquée toute neuve mais les « fidèles » sont dans la rue pourquoi ? Il parait qu’avec ses 900 places elle est trop petite alors « ils » préfèrent la rue. De qui se moque-t-on ? A moins que les « intégristes » n’en contestent l’emplacement. En effet la dite mosquée est à un jet de pierre du canino Barrière lieu de perdition s’il est en est totalement Haram pour un bon mahométan.

    24/12/2010 à 13 h 58 min
  • STERIBUS Répondre

    Bande d’idiots inutiles… Le coran n’oblige nullement les musulmans à prier dans une mosquée. Ils peuvent et doivent pratiquer leurs cinq prières journalières là où ils se trouvent. Chez eux aussi .

    24/12/2010 à 11 h 19 min
  • toirach Répondre

    Quel culot de proférer de telles insanités.
    Demandez aux riverains de ces rues,ce qu’ils en pensent.

    24/12/2010 à 10 h 14 min
  • KAIROS Répondre

    Demandons donc à Joffrin d’aller s’installer dans le quartier de la Goutte d’or; il y en a plus qu’assez de ces collabos bobos!

    24/12/2010 à 9 h 41 min
  • Xavier Répondre

    Premièrement, les étrangers n’ont aucune revendication à faire hors de chez eux, seulement d’être respectés s’ils respectent le pays dans lequel ils se trouvent.
    Deuxièmement, pourquoi dit-on que les personnes qui se défendent et défendent leur pays sont d’extrème droite ? Je pense que nous sommes seulement de bons français, j’en fais partie et fière de l’être !

    24/12/2010 à 8 h 53 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *