Les Tunisiens arrivent dans les Alpes-Maritimes

Les Tunisiens arrivent dans les Alpes-Maritimes

F

Un groupe de migrants clandestins a été arrêté hier à pied, marchant en bord de route, gênant même la circulation. Cela fait 174 interpellations en dix jours. Tous des hommes, âgés pour la plupart d’une vingtaine d’années, fuyant la démocratie et la liberté post-Ben Ali… Ils arrivent de Lampedusa. Ils sont actuellement près d’une trentaine à être interpellés au quotidien.

Placés en garde à vue par la compagnie de Nice, ils devaient être transférés en centre de rétention, à Nice ou vers d’autres départements.

(via )

Partager cette publication

(6) Commentaires

  • Toucan Répondre

    à Nice ou vers d’autres départements…
    Et aprés ???

    27/02/2011 à 22 h 14 min
  • maury Répondre

    Et quand on affichera complet?Pourquoi viennent ils chez nous? leur Pays a besoin de bras et nous nous avons besoin de respirer!!
    ATTENTION LA RÉVOLTE GRONDE!!!!
    Article 35 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen:
    « Quand le Gouvernement viole les droits du peuple,l’insurrection est pour le peuple et pour chaque portion du peuple,le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs »

    27/02/2011 à 21 h 40 min
  • miane Répondre

    c’était prévu. Le gouvernement tiendra-t-il ses engagements en les renvoyant chez eux?…Dites donc, il parait qu’après BenAli la liberté fleurirait enfin en Tunisie…pourquoi fuir la liberté?

    26/02/2011 à 20 h 59 min
  • STERIBUS Répondre

    Faites gaffe à la procèdure. La vigilance des bonhommes et bonnes femmes en robes noires, dont 35 % sont en repos continuel, vous guette au tournant
    Quelle belle occasion là d’intégrer encore un peu plus de musulmans chez nous !

    26/02/2011 à 9 h 48 min
  • MOI ! Répondre

    Les lâches ! Ils abandonnent leur pays au lieu de l’aider à remonter la pente. C’est vrai qu’ils viennent ici pour créer la Francarabia …

    26/02/2011 à 8 h 34 min
  • R. Ed. Répondre

    Qui peut bien fuir la démocratie et la liberté ?

    Les anciens tortionaires de la dictature ?

    Si ce n’est pas le cas, je demande des explications.

    25/02/2011 à 23 h 25 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *