Les nouveaux barbares

Posté le juin 10, 2010, 12:00
57 secs

 

En observant le comportement d’un certains nombre de personnes en France, la phrase d’un auteur latin des derniers
moments de l’Empire s’impose à  notre souvenir : « le riche barbare imite le romain, le romain pauvre imite le barbare ».

 

La deuxième partie de cette sentence est de plus en plus vraie à mesure que nos banlieues deviennent des
ghettos sous l’emprise des nouveaux barbares.

 

Barbares veut dire « qui ne parle pas la langue« . Et tout commence sans doute avec cette
incapacité à maîtriser ne serait-ce que des rudiments de Français. Elle conduit tout droit à la violence verbale qui précède de peu la violence physique. Face à
ces déracinés, immigrés, descendants d’immigrés ou Français de souche pris au piège du ghetto urbain, se dresse maintenant les figures des « frères ».

 

Les propagandistes de l’Islam radical ont beau jeu de donner un horizon à ces jeunes, y compris
l’horizon voilé des jeunes filles en manque de repère et qui comprennet rapidement que le voile intégral les isole du monde, de sa violence, de l’absence de respect des filles
par les garçons dans leurs cités.

 

Les trésors matériels de notre culture leur sont inconnus, mais leur comportement fait disparaître nos
trésors immatériels
: un savoir-vivre ensemble poli par plus de 2 000 ans de culture européenne et 2 000 ans de christianisme.

Une réponse à l'article : Les nouveaux barbares