L’Europe et les peuples face à l’islam

Posté le décembre 15, 2010, 12:00
8 mins

L’Islam n’est pas soluble dans les sociétés européennes. Cette réalité, que beaucoup trop de gens veulent ignorer, se révèle de plus en plus évidente.

Partout en Europe, les peuples s’éveillent et commencent à comprendre qu’en laissant l’Is­lam s’installer, ils laissent entrer le loup dans la bergerie et que ce loup est déterminé à régner sans partage ni pitié.

L’Islam d’Europe est un islam conquérant. Le Coran, par la violence de ses menaces contre les non musulmans, est assimilable à « Mein Kampf » selon de nombreux Européens lucides qui le traitent de « livre fasciste ».

Tolérant, l’Islam ? Il suffit de voir qu’en Arabie Saoudite, la construction d’église ou de temple, la venue de chefs religieux autres que musulmans, sont interdits. Les chrétiens et autres croyants sont socialement écrasés. Et nous devrions, nous, construire des mosquées dans chacune de nos villes ? Certainement pas avant que la réciprocité des droits religieux soit respectée et que les chrétiens cessent d’être persécutés dans le monde musulman.

Les Occidentaux commencent à réaliser que leur civilisation a une vie propre qui doit se définir et s’affirmer clairement au reste du monde. Quant aux Français, éternels retardataires, ils commencent à peine à comprendre la menace islamique…

Les partis appelés « populistes » par les gens de gauche sont en progrès certain,
portés par l’exaspération des populations non musulmanes. Ils sont animés de bon sens populaire. Les dénoncer comme une tare ne relève-t-il pas d’ailleurs d’une insulte au peuple ?

On invoque le fait qu’en période de crise, ils sont une forme de repli xénophobe. L’explication est plutôt courte. En fait, ils représentent une réaction im­munitaire et identitaire face à une injection massive de populations immigrées. Seule l’immigration à dose homéopathique est bien tolérée. Pour autant, les immigrés de toutes religions sont assimilables, sauf ceux de religion musulmane, à quelques exceptions près, qui confirment la règle. Et c’est d’ailleurs l’argument des socialistes angélistes qui prennent de rares cas d’intégration réussie de musulmans non pratiquants, non prosélytes et honnêtes pour en faire une généralité, contre toutes les évidences. Or, il est clair, comme l’a dit Éric Zemour, que la grande majorité des délinquants est d’origine afro-maghrébine et turque. On voit bien aux infos les saisies d’armes de guerre et de drogue dont les journalistes cachent bien l’origine des détenteurs, mais ne peuvent plus cacher la réalité.
Et l’on sent bien le ras-le-bol de policiers exaspérés, tenus en laisse, mal soutenus par leur hiérarchie et désavoués par de nombreux juges. Leurs chefs ne veulent aucune vague tant qu’ils sont en poste.

Mais le peuple n’est pas aveugle. L’Europe a assez à faire avec les méfaits des moutons noirs de peuples européens pour ne pas, en plus, endurer les exactions des moutons noirs d’origine étrangère.

Ce ne sont toutefois pas les étrangers en tant que tels qui sont la menace, mais les étrangers criminels. Ce sont les immigrés déstabilisant la société qu’il faut combattre, pas ceux qui s’intègrent sincèrement. Or la loi islamique est incompatible avec le droit civil et pénal européen. Les étrangers s’installant en Europe doivent adopter notre culture, et non le contraire. Par ailleurs, leur nombre doit être absolument régi par des quotas.

Les peuples des pays nordiques, de Belgique, de Suisse, d’Alle­magne, d’Autriche, de Hon­grie… en ont assez et penchent de plus en plus pour les partis nationalistes. Les Suisses sont le meilleur exemple utilisant le référendum d’initiative populaire et la démocratie directe, seule véritable démocratie.

Les socialistes nient les faits et prêchent aveuglément le multiculturalisme qui n’est qu’une vue d’esprit boiteux, une illusion et un leurre. Car leur idée est surtout de flatter et séduire les votes immigrés pour arriver au pouvoir. On peut être sûr, en tout cas, que les musulmans se serviront de l’échelle socialiste pour arriver à leurs fins et fonder un jour une république islamique française.

Il semblerait que l’autisme de nos gouvernants actuels commence à s’évaporer devant l’échéance de 2012, mais il est un peu tard et le peuple français risque de leur faire payer cher l’oubli de leurs promesses de nettoyage sérieux des cités et de respect des lois de la république et sa laïcité…

Claude Roland

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

5 réponses à l'article : L’Europe et les peuples face à l’islam

  1. R. Ed.

    18/12/2010

    Petite correction de mon message précédent, ce sont """72 vierges de neuf ans""" qu’il faut comprendre.

    Répondre
  2. R. Ed.

    18/12/2010

    Pour en revenir à des propos qui ont été tenus par "certains"…

    Aucune armée n’empêchera les millions de miséreux de déferler sur notre continent…

    Avec les portes grandes ouvertes,évidement, une armée ne sert à rien, c’est comme aucune tempête n’empèchera un bateau de couler, surtout si on fait de grands trous dans la coque.

    Jojo n’a sûrement jamais vu le " Rideau de fer " de l’époque communiste, encore que celui-là était conçu pour empêcher les enfermés de partir.

    Les Juifs construisent un mur pour se protéger des palos, en Occident tous crient haro sur le baudet, n’empêche qu’il est drôlement efficasse, le mur en question.

    Les attentats suicides y sont devenus très rares, bien sûr, un individu suspect, hop, à poil.

    A part cacher une bombe dans son anus, il ne causerait pas beaucoup de dégats, si ce n’est de se retrouver au paradis d’Allah sans ses attributs pour honorer la virge de 72 ans.

    Répondre
  3. IOSA

    17/12/2010

    [email protected]….

    Le plus important : Rendre LE BLASPHEME autorisé dans les media en general . "

    Quel blasphème ???

    Le blasphème n’est opposable qu’aux croyants….à eux de savoir choisir entre la liberté religieuse
    et la liberté tout court !

    A partir de là, il ne reste que la laïcité comme garde-fou….qu’il ne faut surtout pas confondre avec le communisme car l’un et l’autre sont fondamentalement différent.

    Le premier autorise la religion en sphère privée et le second interdit toutes formes de religions.

    Et l’Islam n’est pas une religion.

    IOSA

    Répondre
  4. Letram

    16/12/2010

    Entierement d’accord sur le fait que l’europe est terre d’islamisation . Or meme les esprits objectifs et lucides ne le voient pas . Que faire : il faut expliquer en rentrant dans l’exegese du Koran , c’est a dire que chaque affirmation anti-musulmanne doit etre accompagnée d’un verset du Koran ou des hadiths correspondant .
    La dechristianisation de l’europe conduit au renforcement du l’islam , comme cela s’est produit , e l’epoque ,en egypte et en turquie . Il faut :
    – refuser le terme de "musulman" et le remplacer par MAHOMETAN
    – Definir le contenu de l’expression "islam de France" en mettant en evidence tous le versets du Koran imcompatibles ave la democartie francaise . Il faut demander alors aux responsables muslmans francais de desavouer ces versets
    – Le plus important : Rendre LE BLASPHEME autorisé dans les media en general .
    Rq: il existe un site remarquable pour qui veut s’informer sur l’islam : http://www.coranix.com

    Répondre
  5. Anonyme

    15/12/2010

    Article pertinent, d’autant qu’un député Autrichien vient de faire un éclat remarquable de courage et de pertinence.  Vidéo à voir vraiment…  Le texte est traduit sur la page de présentation.

     http://www.postedeveille.ca/2010/12/autriche-un-depute-remet-lambassadeur-turc-a-sa-place-.html

    L’europe se réveille enfin !…  mais comme le dit l’auteur, les Français sont long à la détente et risquent d’être encore les derniers à réagir "immunitairement".  Je rêve de voir nos hommes politiques avoir le courage de ce député !!!  Mais ce n’est pas demain la veille…  Lâcheté = made in France.

    Il faut arrêter l’Islam maintenant, et les gauchistes collabos angélistes "romantiques", comme dit le député, maintenant !

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)