Liès Habbadj : viols, violences…

Posté le août 07, 2010, 2:37
29 secs

Rebelote. Lies Hebbadj, le compagnon de la femme verbalisée en avril pour conduite avec un niqab à Nantes, a été de nouveau placé en garde à vue par la police judiciaire nantaise vendredi soir, a-t-on appris ce samedi, confirmant une information du quotidien Ouest France.

Le procureur de la République de Nantes, Xavier Ronsin, a indiqué que ce placement en garde à vue faisait suite à «des accusations de viols et de violences portées à son encontre le 5 août 2010 par l’une de ses anciennes compagnes». «L’enquête préliminaire qui porte sur des faits qui se seraient produits entre 2003 et 2007, a été confiée à la police judiciaire de Nantes», a-t-il ajouté.

Aucune mise en examen n’avait encore été prononcée samedi matin, a précisé la même source qui n’a pas révélé les motifs de cette nouvelle garde à vue. Le 9 juin dernier, à l’issue d’une première garde à vue, Lies Hebbadj, soupçonné de polygamie, a été mis en examen pour fraudes aux aides sociales, escroqueries ou encore travail dissimulé. […] lu ici

Une réponse à l'article : Liès Habbadj : viols, violences…

  1. gérard

    09/08/2010

    Il semblerait qu’il exixte beaucoup de polygames en Europe. Mais comment faut-il considérer les maghrébins qui sont mariés en France et également dans leur pays ?

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)