L’immigration extra-européenne, un défi majeur

L’immigration extra-européenne, un défi majeur

L’Union européenne ne sera une réalité de puissance qu’à la condition (nécessaire mais non suffisante) qu’elle ait une cohérence identitaire. Mon propos vise à montrer que l’immigration extra-européenne hypothèque sérieusement cette possibilité d’identité commune et ouvre sur la perspective d’une disparition, dans ce siècle, du substrat non seulement ethnique mais aussi culturel de l’Europe.

Trois parties seront successivement traitées dans cette communication.

1/ L’effondrement démographique des peuples européens.

2/ Le repeuplement de l’Union par des populations extra-européennes.

3/ Les facteurs d’amplification du phénomène.

Ma conclusion est donc radicale ou sombre. Ou bien l’Union européenne lance dans les prochaines années à venir une sorte de « Plan Marshall » de relance de la natalité et de réduction de l’immigration extra-européenne (politique d’immigration sélective, abolition du regroupement familial, encouragement au retour par limitation drastique des prestations sociales…) ou bien la civilisation européenne aura disparu à la sortie de ce siècle.”

(via )

Partager cette publication

(5) Commentaires

  • pluto69 Répondre

    La différence est que ces individus savent où trouver des AA 47, moi pas.

    15/12/2010 à 23 h 54 min
  • toirach Répondre

    Un peu tard,le ver est dans le fruit.

    15/12/2010 à 16 h 38 min
  • STERIBUS Répondre

    Si nos hommes politiques ne veulent pas y mettre un Stop énergique, je ne vois qu’une solution: se préparer à la guerilla, urbaine ou autre, mais à la guerilla armée.
    De toute façon, au final ils ne nous laiserons pas le choix et, il y a un bon livre précurseur qui le détaille très bien et qui s’intitule : « la mosquée notre-dame de paris ». Je vous le conseille vivement !

    15/12/2010 à 16 h 13 min
  • Charles Répondre

    Je partage tout à fait votre analyse et suis inquiet pour l’avenir de nos petits-enfants (âgés de 16 à 35 ans). Pendant longtemps j’avais considéré que le problème ne concernait que la France et que nous pourrions compter sur une immigration européenne, de même culture que nous, comme cela s’est passé depuis des siècles.
    Hélas ce n’est pas ce qui se présente et l’invasion musulmane, annoncée depuis longtemps par les dirigeants algériens (nous vous envahirons avec les ventres de nos femmes), se manifeste au rythme de 100 à 150 mille envahisseurs par an.
    Il est donc urgent de prendre des mesures qui ne pourront être que drastiques pour être efficaces.
    J’attends les réactions de vos lecteurs.

    15/12/2010 à 9 h 00 min
  • Xavier Répondre

    Donc, possibilité logique: « La valise ou le cercueil » !

    15/12/2010 à 8 h 41 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *