L'Islam de France ne veut pas se modérer

L'Islam de France ne veut pas se modérer

« Abdelali Mamoun, un imam modéré, a été démis de ses fonctions, vendredi, par
l’Association des musulmans de Guyancourt (AMG). Ses prises de position en faveur d’un islam de France et pour un rapport pacifié avec les juifs de France ont manifestement déplu au sein de
l’AMG, qui souhaitait pouvoir contrôler sa prise de parole. À la prière du vendredi, Abdelali Mamoun a été remplacé par Mustapha Berrough, président de l’AMG depuis le 17 janvier, présenté comme
d’obédience salafiste (pour un retour à l’islam des origines » lu
ici.

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: