L’Occident « se livre en aveugle au destin qui l’entraîne »

Posté le février 07, 2011, 12:00
6 mins

A vouloir nier le « Choc des civilisations » (Huntington, 1996), l’Occident sait maintenant que « (sa) résistance est vaine, et (se) livre en aveugle au destin qui l’entraîne » (1).

Tétanisés, terrorisés, nos gouvernements n’ont pas pris la mesure du fait que le 11 septembre 2001 était un acte de guerre, qu’il s’agissait d’un conflit de civilisations dont l’arme était le terrorisme, que ce dernier ne serait vaincu que s’il était combattu partout, et que dans notre propre pays et dans l’Europe, cela impliquait de ne pas le laisser s’installer à la faveur de l’immigration.

Bernard Lewis (historien du monde musulman, 2005) écrivait : «Un philosophe syrien a écrit dans un article, il y a pas bien longtemps, que la seule question au sujet du futur de l’Europe est : « sera-t-elle une Europe islamisée ou s’agira-t-il d’un Islam européanisé ? »Tant il est vrai que le concept de « l’Eurabia, l’axe euro-arabe » (Bat Ye’Or, 2005 et 2007) n’a pas été un risque pris en considération et, si nous écrivons au passé composé, c’est que la cause est maintenant entendue… ou que « la messe est dite ».

Ainsi la France et l’Europe ont-elles subventionné allègrement la Turquie afin de lui permettre d’accéder à une entrée illégitime en son sein, alors qu’elles savaient (au risque de nous répéter) ce que son actuel premier ministre, M. Erdogan, déclarait : « Les mosquées sont nos casernes, les coupoles nos casques, les minarets nos baïonnettes et les croyants nos soldats ».

Conversion forcée, expulsion, destruction

Au risque encore de nous répéter, le président algérien Boumédienne, en 1976, à la tribune des Nations unies déclarait : « Un jour, des millions d’hommes quitteront les parties méridionales pauvres du monde pour faire irruption dans les espaces relativement accessibles de l’hémisphère Nord, à la recherche de leur propre survie. ». « C’est  le ventre de nos femmes qui nous donnera la victoire ».

Le proche et le moyen Orient vont basculer dans cet islamisme aux accents guerriers. Il faut être aveugle pour ne pas reconnaître la similitude des manifestations actuelles avec celles qui ont amené le régime iranien. Il faut être irresponsable, comme le gouvernement français, pour offrir des missiles aux irréductibles combattants qui s’emparent du Liban. Il s’agit d’un raz de marée, dont nous ne percevons, pour le moment, que « le bruit et le tumulte ».

Or, cette partie du globe sera profondément modifiée. Il est probable qu’il ne restera rien de la civilisation judéo-chrétienne. L’exode – commencé – des Coptes et des chrétiens Maronites, pour ne citer que les confessions de ceux qui résident dans les pays jusqu’ici les plus tolérants, fait suite à des assassinats et à des incendies de leurs lieux de culte. Ainsi, « le destin » de cette civilisation sera dicté, dans une première phase, par « vous ne pouvez pas vivre parmi nous en tant que Juifs ou chrétiens » ; dans une seconde, « vous ne pouvez pas vivre parmi nous » ; avec, l’espoir de ne pas connaître la phase ultime : « vous ne pouvez pas vivre ».

Conversion forcée, expulsion, destruction, tel est le message bien connu des Juifs et des Arméniens, ainsi que des Français d’Algérie (même ceux qui étaient les plus humbles et les plus déshérités) : la Burqa, la valise ou le cercueil.

  1. Racine : Andromaque ; scène 1, acte1

9 réponses à l'article : L’Occident « se livre en aveugle au destin qui l’entraîne »

  1. Valerie et Benoît

    11/02/2011

    Et pour conclure : Partout dans le monde, là où les musulmans sont majoritaires, les chrétiens sont persécutés et même massacrés. C’est le cas en Irak, en Indonésie etc. mais nos belles âmes vont encore nous affirmer la main sur le coeur que la France sera une exception. Fuir, qu’on le veuille ou non, reste donc la seule solution raisonnable, au moins pour nos jeunes diplômés.

    Répondre
  2. christophe

    09/02/2011

     

    Mais qu’en pense notre amis Jaures?

    Répondre
  3. Valerie et Benoît

    09/02/2011

    Fuir n’est pas très glorieux mais des personnages glorieux il y en a plein les cimetières. Qui vous dit que les français ne demanderont pas encore une fois en 2012 une autre bonne dose d’UMP ou de PS ? En 20O2 quand JM Le Pen est arrivé au second tour, tous les bobos-gauchos sont descendus dans la rue. Ce sont tous de très grands démocrates … à la condition que l’on vote exactement comme eux ! Et en 2012 on pourrait bien avoir droit au même scénario. On a vu à cette époque 2002 J. Chirac refuser un débat TV … pour ne pas apparaître minable. De deux choses l’une, soit le FN est un parti anti-démocratique et il faut l’interdire, soit ce parti est démocratique et ceux qui votent pour ce parti méritent la même considération que les autres citoyens. Mais, comprenons bien que des millions de citoyens FN n’ont même pas un député pour être représentés !! Beau simulacre de démocratie en vérité comme le référendum sur le traité de Lisbonne et la suite qui en a été faite… Quelques années avant, une poignée d’individus décident d’abolir la peine de mort sans même consulter le peuple, sachant par avance que le peuple était contre. Il n’y a donc rien à espérer de ces gens là. France, patrie des droits de l’homme… cela nous fait bien rire quand on sait que la France est le 3ème exportateur d’armes et que tous les dictateurs comme Mobutu, Bokassa, Bébé Doc avaient pignon sur rue dans les plus luxueuses villas de l’hexagone. Quelle belle hypocrisie ! Et que dire de la seconde guerre mondiale avec plus de 50 % de collaborateurs au point qu’une exposition de photos de l’époque a été annulée à Paris par le maire, car il ressortait des clichés de l’époque… un sentiment d’allégresse !!! Souvenez-vous de la rafle du vélodrome -d’hiver et de l’excès de zèle des autorités françaises… Il y n’y a pas que la Suisse ou l’Australie où l’Islam est contenu. Il y a tous les pays d’Amérique du Sud. Mais quand on sait que 40 % de la population de Bruxelles est musulmane, il y a de quoi se faire du souci….

    Répondre
  4. Florin

    08/02/2011

    Malheureusement, le problème est mondial …

    Fuir (c’est  déjà pas glorieux,  …)  mais pour aller où ????

    Aux USA ?? P’tet-bien, une fois banania mis sur la touche en 2012 (Inch Allah, comme on dit en Auvergne).

    En Israël ???? les pauvres, ils sont encore plus dans la m… que nous !!!

    En Russie ??? même Poutine n’arrive pas à rétablir l’ordre, alors …

    En Chine ??? Bof ! je préfère encore le couscous aux nems … (en fait, je vomis les deux).

    En Australie ??? j’attends que la tempête s’arrête …

    En Suisse ? Le bon plan, mais tout le monde n’y trouvera pas de place …

    POURQUOI FUIR  ?????

    VOTONS D’ABORD l’année prochaine !!!!

    Pour des PATRIOTES HONNETES !!!!

    Avec Marine au pouvoir, les rats quitteront le navire. Sans sommation.

    Répondre
  5. HOMERE

    08/02/2011

    On pourra utilement lire le livre de Jean Raspail intitulé " Le camp des saints" dans lequel,il y a 50 ans il décrivait l’invasion de la France par le tiers monde au moyen d’un million de boat people auxquels le gouvernement cédait.Mais une poignée de patriote résistait les armes à la main….en épigraphe il cite la phrase extraite du xx° chant de l’apocalypse "Le temps des mille ans s’achève.Voilà que sortent les nations qui sont aux quatre coins de la terre et qui égalent en nombre le sable de la mer.Elles partiront en expédition sur la surface de la terre,elles investiront le camp des saints et la ville bien aimée…" il ajoute " nous mesurerons la plénitude de l’immigration au tournant des années 2045-2050 ,lorsque sera amorçé le basculement démographique final: en France et chez nos proches voisins,dans les zones urbanisées ou vivent les deux tiers de la population,50% des habitants de moins de 55 ans seront d’origine extra eurpéenne,après quoi ce pourcentage ne cessera d’augmenter ….."

    Comme message il précise que rien n’est interdit de penser qu’en seconde partie du XXI° siècle,une trentaine de millions de gens conscient de devoit transmettre des valeurs,une culture et,pour certains une religion,qui ne sont plus partagées par la majorité,pratiquent paradoxalement une sorte de communautarisme français…

    Alfred Sauvy ,économiste et démographe de gauche avait tout compris en écrivant "L’Europe submergée"

    Répondre
  6. nl

    08/02/2011

    Et oui Valérie, Benoit, j’attends un enfant et la seule chose qui me donne espoire c que ma femme est Suisse ce qui me permettra de gagner cette nationalité puis de rejoindre ce pays où ses citoyens ont encore à peu près la tête sur les épaules (surtout en suisse Alémanique, la Suisse Romande commence alle aussi à être lobotomisée par nos médias de masse) Avec un peu de chance nous gagnerons 20 ans de répis, puis,  si je nous sommes encore en vie, nous chercherons à fuire ailleurs.  Triste destinée pour notre civilisation….

     

    Répondre
  7. Valerie et Benoît

    07/02/2011

    La seule solution qui reste à notre jeunesse c’est de quitter le pays pendant qu’il est encore temps, fuir l’Europe pour échapper à une islamisation galopante et ses graves conséquences prévisibles. Livre idéaliste  » les corps indécents ». Compte tenu de la vitesse à laquelle se reproduit une certaine catégorie d’extra-communautaires, la (encore) majorité d’aujourd’hui deviendra vite minorité de demain. Il n’y a qu’à se rendre dans les villes pour comprendre l’étendue du désastre. Toute l’Europe sera confrontée à ce problème et notre culture judéo-chrétienne fout le camp. Il n’en restera rien.

    Répondre
  8. ozone

    07/02/2011

    Tout d’abord et pour commencer;DENONCIATION DU LIBERALISME ,liberté de circulation de la main d’oeuvre et délocalisations massives qui renforcent nos futurs adversaires,Chine et Turquie par exemple.
    Vous pouvez dire ce que vous voudrez,tant que l’appat du gain sera roi rien ne changera,c’est tout un systéme a remettre en cause,une entreprise confrontée a un concurrent qui va délocaliser si elle ne fait pareil elle coule,la valeur de ses actions baisse et elle à tout les risques de se retrouver dépecée a la suite d’une OPA hostile,donc il lui faut faire comme les p’tis copains et avoir de la main d’oeuvre pas chére ici ou ailleurs,et ça sans parler des marges des importateurs………..
    Bref,on ne commence pas une maison par le toit…

    Répondre
  9. Pierre

    07/02/2011

    L’UMP mene la meme politique immigrationiste suicidaire que Le PS-PC-Modem-Verts!

     

    Immigration : les cinq records du gouvernement Sarkozy-Fillon en 2010 (édito 01/2011)

    Les statistiques officielles de l’immigration en France pour 2010 ne sont pas encore publiées. Mais les statistiques partielles sont sans ambiguïté : l’année 2010 sera l’année de tous les records pour les chiffres de l’immigration en France : record du nombre des titres de séjour attribués, record européen des entrées régulières, record européen des demandeurs d’asile, record de l’enfumage politico-médiatique.

    Chiffres et explications :

    1er record : la barre des 200.000 entrées régulières sera franchie

    Malgré les discours lénifiants indéfiniment répétés et indépendamment des « alternances » politiques, les flux d’entrées recensés par le ministère de l’Intérieur n’ont jamais cessé de croître. Parties de 50.000 à 100.000 entrées annuelles au cours des années 1970/1980, les entrées régulières ont été portées de 100.000 à 150.000 au cours des années 1990 et elles sont constamment supérieures à 150.000 depuis le début des années 2000. Un nouveau cap va être franchi en 2010 : 182.000 titres de séjour ont déjà été attribués au cours des onze premiers mois de l’année. Sur l’ensemble de l’année c’est donc plus de 200.000 titres de séjour qui ont été attribués.

    2e record : la France redevient le premier pays européen d’immigration

    A la suite de la crise économique les grands pays européens ont pris des mesures de restriction de leur immigration. Malgré les règles européennes laxistes (tant de l’Union européenne que du Conseil de l’Europe), l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, la Grande-Bretagne ont réduit fortement leur immigration. La France, elle, n’a pas changé de cap. La France est donc le seul pays à avoir distribué plus de 200.000 titres de séjour en 2010 : 30.000 au titre du travail, 170.000 au titre des divers désirs des étrangers (regroupement familial, mariage, demandes de soins, etc.).

    3e record : la France reste le premier pays de destination des demandeurs d’asile

    En 2010, plus de 50.000 étrangers ont sollicité l’asile en France. Là aussi, c’est un record européen (peut-être mondial, d’ailleurs, mais il est encore trop tôt pour pouvoir l’affirmer). Certes, 80% de ces demandeurs d’asile n’obtiendront pas l’asile mais la majorité d’entre eux resteront en France comme clandestins en attendant d’être régularisés. Il est vrai qu’il y a un « marché européen de l’asile » ; et la France est considérée par les demandeurs comme un pays particulièrement attractif tant par les largesses de sa jurisprudence que par sa capacité d’hébergements (les places en CADA – Centre d’accueil des demandeurs d’asile – ont été multipliées par quatre depuis 2002, passant de 5.000 à 20.000).

    4e record : moins d’expulsions que de régularisations

    Le chiffre des expulsions d’étrangers clandestins – délinquants au regard du droit de séjour – restera scotché à la barre des 30.000, c’est-à-dire moins que celui des régularisations ; chiffre des régularisations « au fil de l’eau » qui, lui, ne sera connu que très tardivement mais qui s’est toujours situé au-dessus de 30.000 au cours des dernières années. Or le nombre des clandestins est considérable : parlant de la Côte d’Ivoire, Le Monde du 4 janvier 2001 citait « 37.000 ressortissants (ivoiriens) présents en France – 100.000 avec les sans-papiers ». Soit 70.000 clandestins pour un seul pays d’Afrique noire ! Un chiffre qui autorise à penser qu’en Ile-de France, quand on croise trois Africains noirs, deux sont des clandestins.

    5e record : celui de l’enfumage politico-médiatique

    Le principe est simple : « Un expulsé ça m’émeut, 200.000 entrées régulières, c’est de la statistique ». Le jeu est toujours le suivant :

    • -le gouvernement procède à un effet d’annonces ;
    • -les associations immigrationnistes (qu’il subventionne) protestent ;
    • -les médias racontent une histoire individuelle ou montrent une manifestation qui concerne quelques dizaines de personnes.

    Et tout le monde y gagne : les médias augmentent leur audience sur fond d’émotion et de polémique ; le gouvernement passe pour énergique ; les associations immigrationnistes accroissent leur visibilité et satisfont leur volonté de pouvoir. L’électeur et le contribuable n’ont, quant à eux, aucune chance de faire entendre leur point de vue !

    Changer de paradigmes !

    Maîtriser l’immigration ne relève pas d’une banale « alternance» politique mais d’un changement de paradigmes. Ce qu’il faut c’est : rétablir la liberté d’expression ; supprimer le financement des associations immigrationnistes ; changer de paradigme moral pour retrouver la fierté et rompre avec la repentance ; changer de paradigme juridique pour recouvrer la souveraineté française sur les lois françaises et renoncer à l’idéologie des droits de l’homme ; sortir du mondialisme économique et du sans-frontiérisme ; revenir au patriotisme économique ; rétablir de vraies frontières ; remettre en vigueur la liberté de préférence et abandonner la lutte contre les « discriminations » ; adopter le principe de préférence nationale ; valoriser les principes de la civilisation française et refuser les mœurs étrangères ; réformer le droit de la nationalité ; mettre en œuvre la démocratie directe.

    Et en attendant ? Développer une attitude dissidente !

    Ne nous méprenons pas. Ces changements supposent un basculement du monde et le renversement des élites dirigeantes politiques, financières, médiatiques qui gouvernent. En attendant il faut développer une attitude dissidente : dans le choix de l’école de ses enfants, dans l’enseignement qui leur est délivré, dans la sélection de ses fournisseurs, dans l’achat local plutôt que dans l’achat global, dans l’affirmation sans complexes de ses convictions politiques, de sa foi religieuse ou de ses choix philosophiques, de ses préférences culturelles et gastronomiques.

    Polémia
    12/01/2011

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)