L'OCI contre les peuples européens…

L'OCI contre les peuples européens…

Le secrétaire général de l’Organisation de la conférence islamique (OCI) a dénoncé l’intolérance en Europe à
l’égard des musulmans et mis en garde contre ses conséquences, jeudi à Vienne.

Le problème de l’intolérance contre les musulmans « est particulièrement aigu en Europe« , a déclaré
M. Ihsanoglu lors d’un discours devant le conseil permament des 56 ambassadeurs de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), basée à Vienne.

Ce phénomène représente une « menace pour la stabilité, l’harmonie et la sécurité » dans le monde, a ajouté le
secrétaire général de l’OCI, qui regroupe, elle, 57 pays musulmans.

Il a notamment fait référence au succès grandissant de partis d’extrême droite et au référendum en Suisse contre la
construction de minarets. Il a qualifie cette consultation helvétique d’atteinte à la liberté religieuse, « qui divise profondément » et qui risque de mener à une
« confrontation ».

Quant à la controverse des caricatures de Mahomet publiées par des journaux danois, M. Ihsanoglu a estimé qu’elle avait
« attisé l’intolérance sous couvert de liberté d’expression ».

Le secrétaire général de l’OCI a appelé les pays de l’OSCE à collaborer avec son organisation afin
d' »inciter au rejet de l’extrémisme et de développer une culture du respect et de la tolérance ».

M. Ihsanoglu compte à ce sujet sur le Kazakhstan, qui assure actuellement la présidence tournante annuelle de l’OSCE et
présidra en 2011 l’OCI. Outre le Kazakhstan, sept autres pays de l’OSCE sont également membres de l’OCI, basée à Djeddah, en Arabie Saoudite.

 

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: