Lu dans la presse : Montage sous le voile

Posté le mai 02, 2010, 12:00
9 mins

Montage intégriste autour d’un procès-verbal ? Dans Valeurs Actuelles du 28 avril, François d’Orcival se pose des questions pertinentes, concernant les suites données à la contravention dressée par des policiers à une femme qui conduisait vêtue d’un niqab, à Nantes.

« Comme c’est étrange… », écrit l’éditorialiste. « C’est le vendredi 2 avril, dans une rue de Nantes, qu’un policier de la circulation, plus attentif que d’autres, fait arrêter la voiture d’une conductrice voilée de la tête au pied, ne laissant apparaître que ses yeux noisette, et la verbalise pour "circulation dans des conditions non aisées". (…) Mais, pendant trois semaines, personne n’en sait rien. Pas un mot.Puis, le mercredi 21 avril, en Conseil des ministres, le président de la République annonce qu’il est décidé à faire voter une proposition de loi présentée par Éric Ciotti, député des Alpes-Maritimes, pour interdire le port de la burqa sur notre territoire. Et là, tout éclate ! La verbalisée de Nantes se met à protester contre sa contravention, elle interpelle le ministère public, et elle tient, le 23, un "point de presse" avec l’AFP, les radios, la presse régionale. Quelle professionnelle des médias ! Cette "réunion" a lieu devant le commerce de son mari et en sa présence. Elle, toujours voilée de noir, et s’exprimant parfaitement. Lui, barbu à souhait, couvert de son keffieh et de sa calotte brodée. L’accent de la jeune femme ne trompe pas, c’est une Nantaise convertie à l’islam. »

Cette femme, aujourd’hui âgée de 31 ans, s’est mariée à 20 ans avec Liès Hebbadj, un Algérien arrivé en France à l’âge de 2 ans et qui a obtenu la nationalité française par mariage en 1999. Ce dernier, qui gère aujourd’hui une boucherie halal, a d’abord tenu une librairie musulmane – « c’est-à-dire un centre de propagande », commente François d’Orcival. La police le soupçonne d’appartenir au Tabligh, une mouvance islamiste intégriste.

« Qu’a-t-il voulu faire en mettant en scène sa femme voilée ? », s’interroge l’éditorialiste de Valeurs Actuelle qui souligne que celle-ci « ne s’est pas présentée seule devant les micros, mais assistée par un avocat nantais connu, Me Jean-Michel Pollono, spécialiste du divorce, mais qui plaide aussi devant les cours d’assises. Tout cela révèle la préparation minutieuse d’une provocation. »

L’affaire rebondit cependant, lorsque l’on apprend que l’Algérien naturalisé a quatre femmes (puis cinq), dont il aurait eu au moins douze enfants. Autrement dit, qu’il est polygame alors que la polygamie est interdite en France ; et que ses différentes femmes perçoivent toutes l’allocation de parent isolé. « Fraude aux prestations sociales », traduit le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, en se proposant d’obtenir la déchéance de la nationalité de ce multi-mari.

Les maîtresses ne sont pas interdites en France

Pas le moins du monde, contre-attaque celui-ci : il ne s’agit pas d’épouses, mais de maîtresses. « A ce que je sache, ajoute-t-il, les maîtresses ne sont pas interdites en France, ni par l’islam. Peut-être par le christianisme, mais pas en France. Si on est déchu de sa nationalité pour avoir des maîtresses, il y a beaucoup de Français qui seraient alors déchus de la nationalité». Au reste, une mère célibataire qui a un amant perd-elle le droit à l’allocation de parent isolé ? Non content de se payer ainsi la fiole d’Hortefeux, le barbu annonce en prime qu’il va déposer une plainte en diffamation contre le ministre !

« L’opinion découvre ainsi comment nos caisses sociales et nos lois sont détournées », commente François d’Orcival. « Pire, cela se passe avec le consentement de l’Administration ! Car le maire de Nantes, le socialiste Jean-Marc Ayrault, vous le dit : "La situation de cet homme est connue depuis un bon moment par les services de l’État et la caisse d’allocations familiales. Pourquoi feint-on de découvrir cette situation ?" »

Bonne question. On pourrait peut-être la poser à Chantal Brunel, élue de Seine-et-Marne, qui dénonce depuis longtemps la réalité de la polygamie en France. Auteur d’un amendement voté en juillet 2006, qui modifiait le code de la Sécurité sociale afin que les prestations sociales attribuées aux familles polygames soient versées à un tuteur désigné par le juge des enfants – précaution que la version 2007 du code de la Sécurité sociale a malencontreusement « oubliée »… –, elle expliquait voilà déjà plus d’une dizaine d’années, à un journaliste de Minute, me semble-t-il, comment les tentatives menées par l’Etat français pour interdire la polygamie avaient, dès cette époque, été tournées : les époux polygames avaient officiellement divorcé et leurs épouses prétendument délaissées avaient demandé l’allocation d’aide au parent isolé – et un logement social en prime. Ce qui permettait aux ex-maris de ramasser encore plus d’aides sociales.

C’est beau, c’est grand, c’est généreux, La France. Et en plus, le ridicule n’y tue pas !

Pierre Menou

12 réponses à l'article : Lu dans la presse : Montage sous le voile

  1. Bordas

    11/05/2010

    Il est vrai que tous les Français savent que ‘l’intégration’ des allogènes extra-européens et surtout du Maghreb ou sub-sahariens pose de nombreux problèmes toujours insurmontables si les deux parties (occupés et occupants) n’arrivent pas à un modus vivendi par suite de cultures, de croyances et d’atavismes trop prononcés. Toutes les migrations historiques se sont finalement effectuées positivement, mais avec ‘le temps du Temps’. Nos parents étaient confrontés aux Ritals, aux Polaks, etc… mais ces populations se sont parfaitement intégrées pour plusieurs raisons évidentes, à savoir:

    Elles étaient toutes de confession chrétienne, tout au moins  pour les asiatiques de confession non prosélytes, elles ne disposaient pas d’aides particulières pour le travail, la famille, la santé, le logement etc… et étaient donc bien obgligées de se mettre en quatre pour trouver un emploi. Devenir des ‘Français’ était difficile puisque seul le droit du sang était de rigueur et que le ‘regroupement familial’ n’existait pas non plus, et d’autre part la religion n’avait aucun caractère primordial.

    Pour l’Islam et le monde arabe, c’est complètement different puisque le Coran leur sert de guide spirituel, de code civil, de justice, de gouvernement et de constitution… C’est tout simple… De la naissance à la mort, ce qu’ordonne le Coran (Suna, addiths, Charia…) étant parole divine incréee et irréversible, il est impossible (et impensable) pour un musulman d’y déroger. Donc soumission inconditionnelle… Il n’y a qu’un seul Coran, toujours le même malgré ses quinze siècles d’existence autoritaire et conquérante.

    Beaucoup de nos nouveaux compatriotes issus de l’immigration ne sont pas des intégristes ni m$ême pratiquants mais le système fait qu’il est tellement risqué de vouloir réformer, adapter ou invalider quelque peu les textes ‘sacrés’ que les candidats préfèrent le silence (apostats, mécréants,…) et il est vrai qu’on ne les entend guère par suite de ce terrorisme spirituel que l’Islam véhicule. Pourtant quand on lit soigneusement l’ouvrage, de nombreuses sourates véhiculent une grande violence (Jihad) et s’opposent à toute adaptation au monde moderne et la démocratie tels que les occidentaux la ressentent.

    Donc, dans ce cas de figure, et si les nationaux quels qu’ils soient veulent conserver une identité qui leur convient, l’Etat doit se monter intraitable pour tout débordement des ‘us et coutûmes’ , pratiques ou rites divers, mais surtout des provocations comme le ‘phénomène Burqua’ qui n’est qu’un coup de sabre dûment fomenté pour tester notre résistance, laquelle est malheureusement anesthésiée par les ‘Droits de l’Homme’ et autres ‘humanismes’ dont l’Islam ne s’est jamais encombré et surtout l’adage en cours ‘ne pas faire de vagues’… Triste conclusion à propos d’un pays et d’une culture à l’agonie…

    Répondre
  2. Jean Claude LAMBERT

    08/05/2010

    Bonjour à tous
         Depuis une vingtaine d’années, quand l’immigration Arabe a pris corps je répète que ces gens sont inassimilables.  Sans être féru d’histoire je me souviens que l’Espagne n’a pu les assimiler en cinq cents ans et a dû les chasser à coup de pieds au c…

    Répondre
  3. pierre42

    07/05/2010

    Quand on sait que ce type de situation représente quelques centaines de milliers de cas identiques , on comprend pourquoi la S.S. est en défficite un peu plus chaque année . Ce sont les Français qui travaillent et payent des cotisations , les entreprises devenus non compétentes , écrasées par les charges , qui entretiennent ces étrangers venus en France que pour profiter du système et de la complicité des gauchistes .

    Répondre
  4. LE - ROUX

    06/05/2010

    Je ne suis pas surpris de la naïveté de Mr d’Orcival. Pourtant il fallait être beaucoup inconscient pour ne pas comprendre que la culture Française ne pourrait pas assimiler autant de vaques déferlantes de population aussi différentes de la culture Européenne, d’autant que notre  culture se noie dans le multiculturel. 

    Pendant longtemps valeurs Actuelles ne se posait pas beaucoup de questions au sujet de l’ Immigration.

    Personnelement je ne trouve pas dangereux pour la santé du pays le port de la Burka contrairement à la prostitution Africaine, Asiatiques et autres horizons lointains. Mais de celà pas d’états d’âmes de la part des courageaux chasseurs de foulards et autres accoutrements divers non conformes à notre culture.

    Au fait, pour entrer dand les normes de la République faudra-t-il interdire aux Chinois de manger avec des baguettes, pour d’autres de porter la Kipa, et enfin aux Bretons d »utiliser encore leur langue, alors que cette ethnie de France est une des plus ancienne et des mieux conservée du continent.

    Il est vrai que cette Burka dpnt se voile les femmes sert aussi à voiler beaucoup d’autres problèmes comme ceux de la GRANDE CRISE inhérente à l’EURO.

    Bien Amicalement;

    Répondre
  5. Anonyme

    06/05/2010

    Montage ponctuel qui s’insère dans un montage général que Marx appelait idéologie ou fausse conscience. Celle-ci générée par les rapports de production devient, de ce fait, une donnée faussement évidente mais indestructible puisqu’adossée à l’économie qui en est la source. D’où la tentation communiste primaire de faire la révolution pour abolir de force ces rapports de production ( on a vu ce que ça a donné 100M de morts ) ou la tentative de Gramci  marxiste italien de s’attaquer à l’idéologie elle-même derrière le montage proprement culturel. J’aimerais beaucoup qu’avec les4Vérités nous continuions dans la verve de Pierre Menou et de ses commentateurs qui là, ont crevé le plafond. Comme avait l’habitude de dire Jean Ferré : un moment de bonheur!

    Répondre
  6. Ifriqia

    06/05/2010

    à Mancney et à

    WatsonCorsica

    Simplement pour dire que je suis totalement d’accord avec leurs réflexions

    Répondre
  7. brillard

    05/05/2010

    tres bonne analyse de mancney il reste à refléchir pour stopper cette gangrène.

     moi je ne comprends pas comment on peut avoir une double nationalité et de plus comment peut-on accepter de garder sur le territoire des etrangers qui ne respecte pas les valeurs du pays qui les accueille ou ceux qui ont été condamné  à  de la prison en fin de peine qu’on les reconduisent dans leurs pays et qu’on leur suprime cette double nationalité pour toujours pour eux et leurs enfants et tant pis pour les femmes qui sont mariées avec eux qu’elles les suivent dans leurs gourbis ça leur fera les pieds voilées ou non d’origine française ou non quand aux femmes. d’origine étarngères qui n’ont jamais travaillé et qui vivent sans etre mariées donc sans ressources allez allez du vent à la frontière  qu’est_ce que c’est aussi que ce droit du sol c’est encore une invention de gauchiste ou d’intelectuel de gauche qui se masturbe l’esprit et nous emmmmmmmmmmmmmmmm tous les rocard fabius aubry etc…………….   

    Répondre
  8. WatsonCorsica

    05/05/2010

    Toujours d’accord avec Mancney,

    Je voudrais cependant ajouter un élément important : le plus redoutable dans cette nébuleuse arabo-islamique ce n’est ni les islamistes, ni les terroristes, ni les racailles, ni le niqab mais tout simplement les millions de musulmans que l’on dit " modérés ". Leur silence et leurs réflexes communautaristes sonnent le glas de toutes les tentatives d’apaisement et d’intégration. Ils sont comme le peuple allemand qui durant la prise du pouvoir du troisième Reich consentait par le silence la venue d’Adolph Hitler. Suivent de près les intellectuels et journalistes français qui, en majorité gauchistes, craignent d’être montrés du doigt en dénonçant le racisme anti-français des musulmans.

    Répondre
  9. lavandin

    03/05/2010

    Anthony  :  Si , si  , il y a bien prescription de voiler les femmes dans le coran . Je l’ai vu, mais ne me souviens plus de quelle sourate ( il faut avouer que le bouquin est tout à fait imbuvable et fastidieux )  Mais à l’époque du personnage qui tient lieu de prophète, on ne parle pas de nikab, ni de burqua, mais simplement de voile . (chez les juifs, dans la tradition, ce sont les prostituées qui étaient voilées;  voir dans la genèse  ;  ce qui laisse penser que le prophète a mal retenu les leçons qu’il prenait auprès des juifs )

    Répondre
  10. IOSA

    03/05/2010

    Comment résoudre le délicat problème du voile ?

    En y mettant le feu !

    IOSA

    Répondre
  11. Anonyme

    03/05/2010

    Au moins, d’une certaine maniere, l’article de Pierre Menou secoue le cocotier, et l’éditorialiste de Valeurs Actuelles pose une bonne question : « Qu’a-t-il voulu faire en mettant en scène sa femme voilée ? ».
    C’est crystal-clair : Il a voulu mettre l’Islam en avant, c-a-d une "religion", pour protéger l’arabisme qui s’étend par la démographie. Il étend un superbe voile… devant nos yeux.
    Belle manoeuvre de diversion, et qui marche a merveille, il n’y a qu’a lire les commentaires sur les 4 V, car les Francais sont remontés contre l’Islam, ce qui ne les empeche pas d’occulter et meme d’accepter de fait, l’invasion ethnique arabe en cours; ceci est bien sur gravissime et stupide, car meme sans Islam la culture arabe existe naturellement dans le sang des arabes (lien Homme/Sol).
    Ceci est vain, aussi, car d’une part les religions sont protégées par les lois des démocraties, mais surtout, l’Islam n’est pas le responsable de l’invasion ethnique, il n’en est que l’accessoire, apporté par les Arabes dans leur valises, et aussi l’instrument. Il est TRES difficile de s’attaquer de front a une religion, meme si, comme l’Islam, elle est tricéphale et recouvre d’autres activités, et c’est pourquoi les Arabes la mettent en avant, pour prendre des critiques et des coups, elle qui est indestructible, pour nous occuper l’esprit et nous détourner du vrai danger démographique, pendant qu’ils font des enfants, qui EUX sont la vrai menace pour le peuple de France, tel qu’annoncé par Houari Boumédienne en 1974. Il serait peut-être temps de le réaliser.
    L’arabisme, c-a-d l’expansion territoriale ARABE se cache astucieusement derriere l’Islam qui est pratiquement auto-protégé par nos lois. Tres astucieux.
    Bien sur, a terme, et apres des années de discussion-confusion-tergiversement, un lapin va sortir du chapeau et l’on va trouver une "réponse" plus ou moins appropriée a la burqa (qui d’ailleurs est de culture arabe et non pas de religion muslim), mais entre temps, des millions d’enfants arabes seront nés chez nous, hors des frontières de l’arab-land, et se prépareront a prendre le pouvoir, chez nous, par les urnes.
    Et ceci est de bonne guerre… Je suis curieux de voir si l’on sera capable de conserver notre Pays.

    J’espere que l’éditorialiste de Valeurs Actuelles appréciera cette réponse a sa question.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  12. anthony

    02/05/2010

    Depuis quelques mois on parle beaucoup de Burqua, de nikab mais on tourne en rond. D’une part les personnes qui le défende et d’autre part ceux qui sont contre. La Burqa ou le Nikab sont des "symboles" de la religion musulmane non présent dans la Coran. Mais mince on est en France, bon certes on est une démocratie et on accepte le mélange (pour ça je suis d’accord) mais qu’on ne nous force pas à une religion. Alors on va retrouver le hallal dans les Quick et même maintenant dans des publicités sur des chaînes très regardées. Une personne portant le voile en voiture est tout autant dangereux qu’une personne qui conduit avec un foulard sur le visage mais par contre çà sa ne choque personne. Prenons l’exemple de la  Belgique qui est  devenue jeudi le premier pays occidental à interdire le port du voile islamique intégral dans tout l’espace public..

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)