Manger chez Quick pour financer les mosquées ?

Posté le septembre 04, 2010, 11:46
46 secs

Est-ce que je finance les mosquées en mangeant dans un de ces restaurants?

Oui… et non. Quand le client achète un sandwich halal chez Quick, il donne de l’argent au restaurant qui, lui, achète sa viande chez un fournisseur halal. Celui-ci emploie un “sacrificateur“, qui abat l’animal selon le rite musulman. Ce salarié est agréé par une institution religieuse musulmane. Le ministère de l’Agriculture agrée trois établissements en France: la Grande mosquée de Paris, la Grande mosquée de Lyon et la mosquée d’Evry, qui délivrent une sorte de permis à celui qui abat l’animal. Le sacrificateur paie 150 euros à la mosquée chaque année pour obtenir son habilitation. “C’est la rémunération d’une prestation de service“, souligne Fateh Kimouche (…)

La mosquée touche donc 21 000 euros grâce aux habilitations, dont une partie seulement est due indirectement aux achats de Quick chez des fournisseurs halal. Pas de quoi financer la construction de nouvelles mosquée. “Ces habilitations sont presque nos seuls revenus avec les quelques dons que nous recevons, ajoute Ali Sedouki, cet argent sert à payer les charges de la mosquée: le chauffage, les salariés, l’eau“.

Lire la suite de cet article » (vu ici)

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)