Mayotte, 101e département français : 170 000 musulmans de plus

Posté le mars 02, 2011, 12:00
4 mins

L’intérêt pour l’UMP d’intégrer la pompe aspirante de l’immigration clandestine des Comores ? Contrôler un département de plus, donc obtenir plus de grands électeurs désignant les sénateurs…

AFP 01/03/2011

« La collectivité départementale de Mayotte deviendra officiellement le 31 mars le cent-unième département de France et son cinquième département d’outre-mer (DOM), avec une formule de départementalisation « progressive et adaptée » s’étalant sur plusieurs années. » suite de la dépêche

AFP 20/04/2009

Le nombre d’étrangers a encore augmenté à Mayotte et dépassait 40% en 2007, une proportion en hausse d’environ 6 points par rapport à 2002, a-t-on appris aujourd’hui de source officielle, deux jours avant la publication par l’Insee des résultats détaillés du recensement de 2007.  La collectivité départementale comptait 75.800 étrangers en 2007, pour une population totale de 186.452 habitants ( note: 90% musulmans), contre 55.300 étrangers en 2002, pour une population totale de 160.265 habitants.  suite de la dépêche.

« Dès l’âge de 6 ans, les enfants fréquentent en parallèle l’école coranique et l’école primaire de la République. » Wikipedia

Lu dans la revue Afrique Réelle n°2 de l’universitaire Bernard Lugan :

« Parlons également argent car l’économie de Mayotte est sous perfusion. Le tissu économique y est à 92% composé d’entreprises unipersonnelles et l’aquaculture y constitue la seule exportation. Avec 5 millions d’euros pour les exportations contre 274 millions pour les importations, le compte est vite fait. Quant au taux de chômage, en 2009, il y était de près de 30%. C’est donc un territoire en faillite et dont les dépenses vont être exponentielles qui va donc être départementalisé. Pour la France, le coût de cette départementalisation s’annonce exorbitant. Selon l’IFRAP (Institut français pour la recherche sur les administrations) Mayotte aura coûté au contribuable français 635 millions d’euros en 2009 contre 523 millions en 2008. Or, il faut bien voir que cette somme est dérisoire par rapport aux besoins de l’île. En 2012, il est ainsi prévu que les transferts de l’Etat vers le nouveau département seront supérieurs à 1 milliard, soit l’actuel poids de la Guyane, ou encore le montant du déficit cumulé de tous les hôpitaux français. Mais ce n’est pas tout, car, déjà, les revendications montent avec la demande d’alignement rapide des avantages sociaux sur ceux de la métropole et les émeutes contre le coût de la vie. Avec la politique d’assistanat qui va être mise en place, sous peine d’insurrection, comme le 2 décembre 2009, les dépenses publiques vont automatiquement exploser au moment où, en France, les économies sont à l’ordre dubjour.

Comment un tel défi au bon sens a-t-il été rendu possible ?  Tout simplement par électoralisme, pour que nos hommes politiques puissent « grappiller » quelques dizaines de milliers de voix chez leurs pupilles reconnaissants et toujours plus exigeants… »  Site de L’Afrique Réelle

(via )

14 réponses à l'article : Mayotte, 101e département français : 170 000 musulmans de plus

  1. 08/03/2011

    Comment est née et qui a décidé de ce 101è département dont on se serait bien passé, vu le coût et la population éloignée en tout
    GO

    Répondre
  2. collot

    06/03/2011

    c’est d’une débilité économique, là-bas il faut tout faire, les batiments en « dur » sont bien entendu les 5 mosquées, le reste des habitations sont en terre avec des toits en tôle ou en feuilles de palmiers.Il suffit à un pays de demander à être français, et ça y est:c’est fait.Il me semble bien que le musulman de Mayotte a droit à 7 femmes,il va les voir à tour de rôle, » il relève les compteurs »…si il veut une femme en plus, il doit en « répudier » une…ça va être super.

    Répondre
  3. SCHNEIDER Philippe

    06/03/2011

    MAYOTTE est française et doit le rester. Les Mohorais se sont battus pour rester Français alors que Giscard voulait les « larguer », à l’époque, nous étions nombreux à les soutenir. Nous les avons soutenus aussi pour que Mayotte devienne un département.
    Par contre, ils subissent une véritable invasion de comoriens. Ces derniers ont voulu leur indépendance, qu’ils la gardent et restent chez eux. Ce sont eux qui nous coûtent chers. Ils doivent être chassés de Mayotte pour que les Mahorais puissent vivre Français, chez eux.

    Répondre
  4. blanquer

    06/03/2011

    pauvre France, commed si nous n’avions pas assez de dépenses avec les étrangers qui demeurent chez nous, souvent illégalement.Il faudra bien qu’un jour, le peuple de France presse conscience de cette réalité, et alors,…..

    Répondre
  5. Monard. Philippe

    06/03/2011

    Aucun intérêt sauf strateguique il va falloir repartir. A la conquête de notre espace Cultuel et retrouver la foi pour que l’islamisation recule et que de nouveau notre civilisatio reparte. Alors a l’action moi de mots car l’on ne va pas refaire une croisade. Quoi. Que s’il le faut. Mais pour faire une Croisade il faut des hommes et des femmes ayant la foi a bientôt dans une église ou un temple

    Répondre
  6. BS-Frederic

    05/03/2011

    Il faut bien des électeurs aux politiques pourris de notre beau pays.
    Des musulmans qui sauront nous bouffer lorsqu’il n’auront plus besoin de nos demeurés UMPS pour se gaver sur notre dos.
    Ce sont des parasites (voir la définition du dictionnaire), et notre pays, moribond, va disparaitre corps et âmes.
    Plus de 2000 ans d’histoire, de sacrifices pour finir sous le joug d’une religion archaïque sauvage et inculte.
    La seule voie qui nous reste est celle des armes.

    Répondre
  7. Sauquet

    05/03/2011

    Le référendum concernant la départementalisation de Mayotte, il ne fallait pas le faire à Mayotte seulement mais questionner l’ensemble des Français sur cette question… Demander à un Mahorais s’il voulait que son île devienne département français revenait à lui demander s’il préférait être riche et bien portant plutôt que pauvre et malade… La réponse ne faisait guère de doute. La moindre des choses aurait été de questionner (aussi) les payeurs.

    Répondre
  8. sitonia83

    04/03/2011

    Le chiffre est faux!!!
    170.000 ce sont les mayotais, mais vous oubliez toutes les comoriennes qui ont accouché là bas et qui n’ont pas été renvoyées, qui vont aussi devenir française ainsi que leurs enfants et leur mari comoriens…

    Répondre
  9. Leroy

    04/03/2011

    Bonjour,
    Jamais je n’ai vu une pétition circuler pour exiger que nous ayons notre avis à donner au sujet du vote des mahorais! Bravo les chiraquiens.
    Cordialement
    A.Leroy

    Répondre
  10. pluto69

    03/03/2011

    Suivant les bonnes habitudes gaullistes, le référendum a été truqué: lors du référendum sur l’indépendance de l’Algérie, seuls avaient été autorisés à voter les départements de métropole, ceux d’Algérie étant exclus alors que pour Mayotte, ce fut le contraire (uniquement les habitants de l’ile). Il est évident que dans le cas contraire, les résultats eussent été différent. Que ce soient Mohamed Ben de gaulle ou Mustapha Ben sarkosy, la conclusion est la même:les Français ne sont bons qu’a payer toujours plus.

    Répondre
  11. STERIBUS

    03/03/2011

    Le Sarko, il doit n’avoir que du sang arabe dans les veines !

    Répondre
  12. DUBOS Jean Pierre

    03/03/2011

    Quitte a me répèter : un musulman ne votera QUE pour un musulman ! dépenser des milliards d’Euros ne le sera qu’en pure perte , mais ne ramenera pas d’électeurs digne de ce nom ; ces gens ne font qu’en demander plus , toujours plus : ils ne font que vendre leur « voix » qu’au plus offrant , puis en redemandent comme «  »récompense » »pour en redemander plus aux élections suivantes !quand nos »zélites  » auront compris ( si ce n’est déjà fait ? ! )ils auront fait un grand pas vers la politique intelligente !

    Répondre
  13. MOI !

    03/03/2011

    Qu’est-ce qu’on en a à faire de Mayotte ?.. Des musulmans en plus et des frais supplémentaires pour notre pays !
    Ras le bol de nos politiques qui, au lieu de faire bien vivre les enfants de la France que nous sommes, ne nous procurent que de la misère !!

    Répondre
  14. miane

    03/03/2011

    il y a trente ans Mayotte comptait encore 35% de chrétiens…que sont ils devenus?

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)