Mosquée de Strasbourg

Mosquée de Strasbourg

La mosquée de Strasbourg est un bon exemple de démagogie électorale.

Elle est le résultat d’un syllogisme du maire écologiste de cette ville:

1) Pour être réélue, il faut des voix.

2) Les musulmans sont nombreux à Strasbourg.

3) Donc, léchons les babouches.
Madame le Maire de Strasbourg n’a ni honte ni honneur.
Elle aurait pu voir qu’il est impossible d’ériger une église dans un pays musulman.
Elle aurait pu s’informer sur le sort des chrétiens dans lesdits pays.
Elle aurait pu s’interroger sur la très faible tolérance du monde islamique.
Elle a fait fi de ces considérations et s’est seulement préoccupée de sa réélection.

Partager cette publication

(3) Commentaires

  • ELEVENTH Répondre

    Madame « la » maire de Strasbourg, bonne gauchiste et de descendance arménienne ne semble pas avoir beaucoup de vergogne pour faire financer, avec le fric de ses administrés, une partie d’une mosquée turque managée par un régime à vocation hégémonique dont les prédécesseurs ont massacré ses ancêtres.
    Si j’avais la moindre goutte de sang arménien dans les veines, je crois que j’enverrais les pires insultes à cette traitresse idéologue à deux balles.
    Dans le parti de dingues auquel elle appartient, faut il s’attendre à ce qu’un zozo déjanté demande aux Juifs de financer un monument à la gloire de Goebbels ?

    30/04/2021 à 0 h 08 min
  • Gérard Pierre Répondre

    Discours de l’abbé Sieyès en date du 7 septembre 1789, … discours fondateur du mode de gouvernance qui régit la France à travers les cinq républiques qui se sont succédées depuis la révolution, … et notamment depuis 1871 :

    « Les citoyens qui se nomment des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi ; ils n’ont pas de volonté particulière à imposer. S’ils dictaient des volontés, la France ne serait plus cet État représentatif ; ce serait un État démocratique »
    « Le peuple, je le répète, dans un pays qui n’est pas une démocratie (et la France ne saurait l’être), le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants. »

    Madame le maire de Strasbourg a bien assimilé le principe et son sourire montre à quel point elle a compris que les citoyens …  »n’ont pas de volonté particulière à imposer » puisque la France N’EST PAS une démocratie !

    Dit comme ça, est-ce plus clair ?

    28/04/2021 à 16 h 46 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    La décision de laisser construire et en plus de financer une mosquée cathédrale prise par Mme le Maire de Strasbourg de descendance arménienne est une insulte à toutes les Alsaciennes et tous les Alsaciens.
    Le symbole de Strasbourg était justement sa cathédrale chrétienne, elle va donc détruire ou plutôt déconstruire ce symbole.

    Se croit-elle en terrain conquis?
    L’a-t’on payé pour nous insulter?
    Se souvient-elle d’où elle vient?

    Des questions qui n’auront sans doute jamais de réponses.

    28/04/2021 à 13 h 05 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: