Niqab : permis au volant, interdit à la crèche

Niqab : permis au volant, interdit à la crèche

Niqab : permis au volant, interdit à la crèche
La conductrice verbalisée pour avoir conduit avec un niqab a vu son PV annulé par le tribunal de police de Nantes lui a donné raison. Le policier avait estimé que porter un voile intégral au volant affectait la vigilance du conducteur. Une référence à l’article 412-6 du Code de la route, qui stipule que «tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d’exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent». Cette femme est la compagne de l’épicier nantais Lies Hebbadj, soupçonné de polygamie et de fraude aux aides sociales, placé 3 fois en garde à vue et mis en examen deux fois, pour «viols aggravés» et «escroquerie, fraude aux aides sociales et travail dissimulé».

Par ailleurs, le conseil des prud’hommes de Mantes-la-Jolie a validé le licenciement pour « faute grave » de la salariée voilée par une crèche associative. En décembre 2008, elle est revenue d’un congé parental de cinq ans, couverte d’un voile noir de la tête aux pieds. On ne voit que son visage. Or, le règlement intérieur de la structure interdit le port de signes religieux au nom du principe de «neutralité». Face au refus de porter le voile qui lui est opposé, l’employée demande des indemnités de départ : refus. Après plusieurs jours de conflits, la directrice décide de la licencier pour faute grave. Une période de tensions s’est ensuivie dans la crèche : arrêts maladie intempestifs et refus de travailler de certains personnels, qui tentent d’imposer à leur tour le voile, demandes de faire faire les prières aux enfants… L’ex-salariée a saisi le conseil de prud’hommes et la Halde, qui a rendu un avis en sa faveur en mars. Mais en octobre, la nouvelle présidente de la Halde Jeannette Bougrab estime qu’il y a atteinte à la neutralité. Elle est venue à l’audience aux prud’hommes.

(via )

Partager cette publication

(3) Commentaires

  • Xavier Répondre

    Si la Police et l’armée ne réagissent pas, nous sommes cuits !

    14/12/2010 à 15 h 50 min
  • toirach Répondre

    Ce PV annulé….! C’est vraiment prendre pour C…. ce motard de la police.Du grand n’importe quoi.

    14/12/2010 à 11 h 55 min
  • STERIBUS Répondre

    A croire qu’une bonne partie de nos magistrats gauchistes sont favorables à l’islam.
    Il ne devraient pas oublier qu’ils ne sont que fonctionnaires puisque payés avec l’argent du contribuable !

    14/12/2010 à 7 h 17 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *