Polémique autour de la campagne d’affichage contre l’abattage rituel

Polémique autour de la campagne d’affichage contre l’abattage rituel

Addendum du 10/01/2010 :

Béziers : La campagne qui fait polémique

Pour Nordine Ahmadi, il n’y a aucun doute possible :

Cette campagne n’est rien d’autre qu’un message haineux contre les musulmans. Pour moi, on veut nous nuire et c’est pour cela que la ville de Béziers a été particulièrement ciblée dans cette campagne. Parce qu’ici il y a beaucoup d’Arabes. Ok, ils ne nous montrent pas du doigt, mais on sent bien qu’ils s’adressent à nous. Cette campagne devrait être interdite, elle est tout juste bonne à diviser les peuples sous prétexte de protéger des animaux.»

(via )

Partager cette publication

Comments (5)

  • cocodu11 Répondre

    on est chez nous et nous ne voulons pas manger hallal et etre un jour devore tt crus
    alors bravo pour les affiches.

    13/01/2011 à 10 h 12 min
  • Liliane Répondre

    Cette campagne doit déranger car les affiches près de chez moi ont disparu. Il est vrai qu’il ne faut pas froisser la suceptibilité des quelques milliers de mahometans qui vivent dans cette petite sous préfecture. Hypocrisie quand tu nous tiens !

    12/01/2011 à 18 h 16 min
  • STERIBUS Répondre

    Ben voyons, ces gens-là ont le droit de tout dire, de tout faire chez nous et nous on drevrait fermer notre gueule. C’est ça l’islam. Vous n’avez pas encore compris !!!

    12/01/2011 à 10 h 01 min
  • Xavier Répondre

    Les arabes doivent se conformer aux Lois françaises, y compris pour l’abattage des animaux.
    Les français n’ont pas s’intégrer à l’islam, mais c’est l’islam qui doit s’intégrer à la France.

    12/01/2011 à 9 h 04 min
  • R. Ed. Répondre

    Les gens civilisés n’acceptent pas que l’on fasse SOUFFRIR, quelque soit la situation.

    On a supprimé la peine de mort, les punitions corporelles et les mutilations.

    Quand les mahométans et les israélites l’auront compris et mis en application, on reverra notre jugement.

    11/01/2011 à 12 h 48 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *