Polémiques en vue pour une mosquée à Mulhouse en 2012

Polémiques en vue pour une mosquée à Mulhouse en 2012

1 mosquée, 4 scandales :
– Une subvention publique
– Des liens affichés avec des partisans du Hamas qui assument vouloir tuer les Juifs
– Des élus UMP qui soutiennent le projet
– Des salles de classes et un institut intégrés au projet pour enseigner la charia
La ville de Mulhouse a scandaleusement rendu possible l’acquisition du terrain par une subvention de 235 000 euros rapporta les Dernières nouvelles d’Alsace dans son édition du 23 janvier 2009.
Rappellons que l’association AMAL qui gère ce projet avait convié à son grand rassemblement le 26 juin 2010, l’islamiste Egyptien Safwate Hijazi, ayant appellé récemment sur Al-Manar TV (la chaîne du Hamas) à l’extermination des Juifs. Voir notre article consacré à ce scandale politique, car l’UMP était venue en amie à ce rendez-vous de par la présence de la député Arlette Grosskost et du maire UMP Jean Rottner. Hani Ramadan, favorable à la lapidation, était également présent au meeting du 26 juin. Comment l’UMP peut-elle s’indigner du cas de l’iranienne Sakineh et dérouler le tapis vert à ceux qui ont la même idéologie criminelle en France ?

qaradawi amal.jpg

A noter qu’un des parrains du projet  figurant sur la page d’acceuil de l’association AMAL Yussuf Al-Qaradawi (photo), est un idéologue du crime, s’étant prononcé en faveur des attentats du Hamas, du meurtre des apostats et des homosexuels..

1362137986.jpg

La première pierre  fut posée  en présence de nombreuses personnalités dont celle du maire de l’époque Jean-Marie Bockel . Mahfoud Zaoui, gestionnaire de la mosquée et président de l’Association des musulmans d’Alsace (AMAL, membre de l’UOIF-Union des organisations islamiques de France, notoirement fondamentaliste) a déclaré la veille de la cérémonie « Nous serons honorés par sa présence ainsi que de celles de la plupart des élus locaux, du sous-préfet, des représentants du culte juif, protestant et catholique, des représentants des instances musulmanes dont ceux de l’UOIF et du CRCM Alsace (Conseil Régional du Culte Musulman, ndlr) ainsi que ceux des associations musulmanes et des mosquées alentours. Les fidèles sont aussi invités à la cérémonie ».

Situé à l’entrée de la ville, le projet est composé de quatre parties : la mosquée d’une superficie de plus de 1 300m² pouvant accueillir jusqu’à 2 000 fidèles, avec minaret de 21 mètres ; une école privée dotée d’une dizaine de classes  et d’un institut de formation ; un centre culturel islamique avec bibliothèque, médiathèque, salle de conférence et…une galerie commerciale. Afin de garder tout ce petit monde en pleine santé, une piscine et un hammam feront aussi partie de cette petite médina.

(via )

Partager cette publication

(2) Commentaires

  • lucytta Répondre

    La France est foutue 🙁

    16/11/2010 à 15 h 46 min
  • Gérard Répondre

    les alsacos ont perdu la tête ! Pour conjurer ce sort il faut marquer les lieux de lisier, de sang de porc et tirer un cordon de sécurité en boudin, tout autour du chantier.

    16/11/2010 à 8 h 45 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: