Polygamie et niqab

Posté le mai 23, 2010, 12:00
7 mins

Tout est parti d’un simple PV, en date du 2 avril pour conduite dangereuse d’un véhicule automobile.

La conductrice, vêtue d’un « niqab », au moment de l’interpellation, s’avise de contester cette contravention devant divers médias, assistée d’un avocat spécialiste des cours d’assises, et en présence de son mari, mais seulement après le Conseil des Ministres du 21 avril au cours duquel le Président de la République fait savoir qu’il est pour l’interdiction totale du port de la burqa et de tout autre vêtement masquant le visage.

La volonté de ce couple de musulmans de crier à la discrimination religieuse sans tenir compte des lois de la République, ni du fait que dans un état laïc, aucune loi, aucun dogme religieux ne peuvent être au-dessus de nos lois, est tous simplement une provocation !

Et une provocation de professionnels sachant utiliser les médias.

Mais l’affaire va rebondir par la mise en lumière de l’époux, cet Algérien naturalisé Français, islamiste radical, puisque dans la mouvance d’une secte fondamentaliste et déviante musulmane. Cet homme est en situation de polygamie puisque marié religieusement à trois autres femmes par un imam complaisant.(Cet imam marieur n’aura-t-il pas droit à sa petite réprimande ?)

Les quatre femmes de notre ami Algérien lui ont donné douze enfants, mais tout porte à croire qu’il ne va pas en rester là, car le cumul toutes les allocations et aides auxquelles peuvent prétendre ses multiples épouses représente des sommes conséquentes qui, ajoutées aux revenus des différents commerces qu’il a possédé ou possède encore, arrondissent assez ses moyens financiers pour lui permettre de rouler en Mercedes, en attendant le mini-car. On est loin des images d’Epinal où famille nombreuse était synonyme de pauvreté !

Alors intervient notre Ministre de l’Intérieur, extrêmement surpris de découvrir que la polygamie existe en France !

Oui Monsieur le Ministre, il y a en France des milliers de cas de polygamie. Pour s’en convaincre il suffit de consulter les archives des caisses de SécuritéSociale autorisées à inscrire une deuxième femme-concubine et ses enfants comme assurés d’un seul titulaire. Ces caisses sont aussi priées de tenir compte des ayants droits, donc d’autres membres présumés de la même famille (enfants adultes qui ne travaillent pas, par exemple).

Quant aux autres épouses (mariées religieusement), elles se voient accorder le statut de parent isolé, rendu très avantageux par les aides associées et la prise en charge par la CMU (organisme dispensé de toute enquête administrative).

Cerises sur le gâteau, le statut de parent isolé peut déboucher sur l’attribution d’un logement, et en cas de destruction de véhicules appartenant à des personnes couvertes par la CMU, il est même prévu des prêts à taux zéro pour leur permettre d’en assurer le remplacement !

Pour en revenir à la polygamie, on voit parfois déambuler un homme, ayant tous les signes extérieurs du musulman, accompagné de deux femmes encombrées d’enfants : si ce n’est pas de la polygamie, cela y ressemble fortement – ce qui laisse supposer que tous les Français sont au courant, sauf certains naïfs à l’image de notre Ministre de l’intérieur…

Alors, que doit-on penser de la surprise de Monsieur Hortefeux ?

Soit il feint d’apprendre que la polygamie est une réalité sur le territoire de la République et il se moque du monde !

Soit il est sincère, ce qui montre qu’en tant que Ministre de l’Intérieur il ignore les réalités de certains cancers qui rongent la France et n’est pas au courant de celui qui s’appelle polygamie. C’est grave !

En tant que Ministre des cultes, il n’a pas l’air d’être exactement informé non plus, du contenu du Coran et de la Charia, ni des buts que poursuit l’Islam en France et en Europe, buts rappelés sous forme de slogans, les uns écrits en langue française sur des pancartes promenées pendant les diverses manifestations dont sont coutumiers beaucoup de sympathisants islamiques, modérés ou non, les autres chantés par nos gentils rappeurs – pour autant jamais rappelés au respect du drapeau national et de notre hymne, ni à celui des institutions, des biens et des personnes !

Cette ignorance est aussi le fait de nombre de nos élus et de la plupart de ceux qui nous gouvernent, ignorance gravement amplifiée par un excès de compassion, le tout baignant dans la culture de l’excuse.

9 réponses à l'article : Polygamie et niqab

  1. Moulin

    31/05/2010

    Quand on est en FRANCE on applique les lois de la république.Si on n’est d’accord avec elles ou si on ne les respecte pas une seunle solution L’EXPULSION

    Répondre
  2. rolland gerard

    28/05/2010

    Mais qu’attendons  nous pour faire respecter les Lois … nous mêmes ! Pourquoi ne pas nous organiser ? Ils ont bien réussi à faire interdire l’entrée des cités à la police, aux pompiers, aux médecins … pourquoi avons nous peur d’aller les punir nous mêmes, le PEUPLE,  puisque l’Etat fait défaut ? Vous verriez aussitôt tous les élus se ranger derrière la force du nombre …

    Pourquoi ne pas punir aussi les Médias qui leurs donnent la possibilité d’insulter la France en toute impunité ? C’est par les Médias qu’il faudrait commencer. Déclarer "Ennemi de la Patrie" toute personne et tout organisme qui permettrait que l’on insulte la France ou qu’on la livre aux hors la Loi.

    Et si cela ne suffit pas … revenir à 1789 !

    Répondre
  3. G Wattier

    26/05/2010

    La foule de français de souche ne se rassemble plus pour remettre à sa place un provocateur. Elle a bien trop peur des sanctions officielles. C’est si facile de crier au racisme.

    Seuls les populations émigrées peuvent se rassembler et bouffer du (male) blanc sans risquer les moindres sanctions.

    Après tous les reniements, les lachetés et la trouille dont ils ont toujours  fait preuve, nos politiques leurs ont  fait prendre conscience de leur impunité devant nos lois 

    Répondre
  4. Leroy

    26/05/2010

    Point n’est besoin d’une énième loi. Il me semble qu’il y existe déjà une loi qui interdit tout port de masque cachant le visage sauf le jour du mardi gras. Il suffit tout bonnement d’appliquer les lois existantes. Nos ancètres n’étaient pas des idiots !

    Répondre
  5. R. Ed.

    25/05/2010

    On n’est pas … encore … au Maroc !

    Au Maroc, les musulmans sont chez eux, n’est pas ?

    Répondre
  6. sas

    24/05/2010

    C’est un procès d intention ca…..hortefeux intelligent et cultivé ????…….auvergnat certain…..franc maçon assurément…..LOURD EN IRONIE : évidamment : quand il y en 1 ca va mais 6 millions ca va moins bien…..

    …..pour vous répondre précisément  un cornichon patenté : puisque suite au meurtre de la policière municipale au fusil d assault KALACHNIKOV, par de multirécidivistes QUE NOS JUGES ULTRA COMPETENTS ET BIENPENSANTS ; EN LOGES…. ONT LAISSE FILLER (sig) AVANT LE TERME DE LEURS PRECEDENTES CONDAMNATIONS PENALES RESPECTIVES…..et alors qu ils etaient sous surveillance des flics civils ?????(resig)……

    …..et bien hortefeux va faire légiférer utilement……la police municipale aura droit de porter des TAZER….(rerereresig)…..portée 4,50 metres……face au armes automatiques , c’est sure qu il va y avoir du changement…..

    …..au royaume des cons , les couillons sont rois….

    sas

    Répondre
  7. MAGNE

    24/05/2010

    Au Maroc , les femmes conduisent avec ou sans niqab …sans contraventions …

    Répondre
  8. guy.marquais

    24/05/2010

    Certaines modes, certaines pratiques, certaines tenues ne  nous conviennent pas, en un mots, elles déplaisent à la majorité de nos concitoyens. Il en serait ainsi  pour ne choisir qu’un exemple d’une jeune fille qui se promènerait en mini-jupe dans les rues de Ryad ou  ou qui s’exposerait , seins nus , sur les plages d’orient par rapport à la population locale.. La différence c’est que dans ces pays, la majorité des gens offusqués se chargerait de mettre au pas les contrevenants aux moeurs locales, l’autre différence c’est qu’en Europe  la foule n’ose plus intervenir pour remettre au pas les gens dont l’attitude est offensante ou déplaisante pour eux,elle serait plus prompte à intervenir contre le policier qui interviendrait pour  faire respecter une tenue correcte;

    Conclusion , la  comparaison prouve que nous sommes anesthésiés par le " politiquement correct" ce qui c’est le signe de la décadence !

    Élémentaire mon cher veston !

    Répondre
  9. leto

    24/05/2010

    Monsieur Hortefeux, bien que je ne le connaisse pas, est très certainement un homme cultivé et intelligent, et c’est lui faire affront que de le supposer ignorant des problèmes de polygamie qui se nichent douillettement en France.

    Par contre, ce brave homme doit disposer à peu près de la même liberté que le rameur sur la galère. La direction donnée à l’esquif n’est pas de son ressort et s’il ne met pas du sien et ne souque pas suffisament fort pour assurer le déplacement vers l’objectif imposé, la schlague  ne lui fera pas de cadeau.

    Notre pays, qu’il le veuille ou non, est condamné à un pourrissemnt organisé. Un clan de pleutres a été rassemblé, choyé et dressé afin qu’aucune déviance ne vienne s’inscrire dans le plan concocté aux étages très, très supérieurs. L’objectif est primordial et qu’importe s’il faut, pour l’atteindre, passer par l’acceptation de polygamie ou autres petites anomalies vis à vis de la loi du pays. Monsieur le ministre de l’intérieur se doit d’être coopérant. 

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)