Portes ouvertes aux étrangers bien de chez nous (Europe)

Posté le janvier 21, 2011, 8:00
33 secs

Comment allier besoin de main d’œuvre, revanche sur l’histoire, et nationalisme ethnique ? La Hongrie, la Roumanie et l’Espagne ont trouvé la solution : donner des passeports à des “compatriotes” vivant dans d’autres pays. Un éditorialiste polonais y voit un remède à l’immigration qui menacerait l’Europe…

Si nous ne voulons pas des Polonais ou de Slaves de l’Est qui nous ressemblent, nous aurons à la place des Vietnamiens qui viendront combler notre trou démographique. C’est à nous de choisir. ?»

Depuis le début de l’année, des milliers de Hongrois de Roumanie ont engagé des démarches pour acquérir la nationalité hongroise. Parmi les tous premiers demandeurs, l’opposant politique László T?kés, dont l’arrestation en 1989 a été l’étincelle qui a déclenché le renversement du régime de Nicolae Ceau?escu. Il sera suivi par les Hongrois de Slovaquie, ceux de Voïvodine serbe, ou encore de Transcarpatie ukrainienne. L’opération peut apporter à Budapest jusqu’à 2,5 millions de nouveaux citoyens, en fonction du nombre estimé de la minorité hongroise dans les pays voisins.

(via )

Une réponse à l'article : Portes ouvertes aux étrangers bien de chez nous (Europe)

  1. Jean

    22/01/2011

    Vive l’Europe ! On l’a voulue ? Eh bien on l’a avec tous ses avantages et surtout avec tous ses inconvénients !!

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)