Quand l’Europe s’ouvrira-t-elle à ses voisins maghrébins ?

Quand l’Europe s’ouvrira-t-elle à ses voisins maghrébins ?

« Les valeurs incarnées par l’Europe, celles de l’humanisme, de l’égale dignité des personnes humaines, de la liberté de l’individu et de la solidarité sont un devoir, non un héritage dont nous serions les légataires universels et perpétuels. Notre histoire est celle d’une longue et douloureuse réconciliation. » (Daniel Cohn-Bendit)

Cette déclaration si juste pour évoquer la réunification de la maison Europe depuis Dublin jusqu’aux confins bulgares, comment ne pas l’élargir aux pays du Maghreb et à la décolonisation au moment où, enfin, la Tunisie défiant tous les pronostics économiques et politiques, s’engage sur la voie de la démocratie ? […]

Je fais le vœu que beaucoup diront fou ou utopiste qu’un jour la raison l’emporte sur la passion post-coloniale pour que le Maghreb retrouve sa vocation européenne et que l’Europe retrouve son inspiration maghrébine.

J’ose faire le vœu qu’un jour l’Union européenne ouvre ses bras à ses voisins maghrébins sans même attendre une hypothétique demande d’adhésion de leur part.

Une des solutions évidentes serait l’ouverture de négociations en vue de l’intégration pure et simple de ces trois pays dans l’Union. Le Maroc y est déjà candidat, et ses deux voisins tout comme lui ont trop longtemps été considérés avec condescendance dans le cadre de partenariats et autres accords commerciaux. L’enjeu aujourd’hui est d’abord et avant tout démocratique. […]

(via )

Partager cette publication

(9) Commentaires

  • Costa Répondre

    Quel est donc cet illuminé ? Qui parle de passion post-coloniale. Un aveugle, un sourd, un ignorant ou un adepte de la charia ?

    23 janvier 2011 à 19 h 45 min
  • TWITCHIN Répondre

    Et pourquoi pas aussi faire rentrer l’Arabie
    dans l’Europe ?

    Dominique TWITCHIN

    22 janvier 2011 à 18 h 39 min
  • Suzanne Répondre

    Je serais curieuse de savoir qui a écrit cet article. Il n’y a pas de signature et je n’arrive pas à retrouver l’article d’origine sur F.de souche.
    Comment peut-on souhaiter que le maghreb entre dans l’Union Européenne ? N’oublions pas que le Maghreb est en Afrique du Nord et non en Europe. Que nous ayons des liens privilégiés avec lui, pourquoi pas, mais entrer dans l’U.E. c’est vraiment n’importe quoi. Ajoutons-y la Turquie pour faire bonne mesure. Et pourquoi pas la Chine, tant qu’on y est ?

    22 janvier 2011 à 17 h 36 min
  • miane Répondre

    ce qui m’attriste c’est qu’à l’époque où ces contrées étaient françaises, personne n’en voulait…on a laissé De Gaulle après Mendès France ( le mal nommé) sortir de notre monde ces régions que cinq générations de pionniers avaient francisées, européanisées et qui étaient en 1962 plus modernes que les pays d’Europe de l’Est, plus structurées et plus évoluées qu’aucune autre région d’Afrique , Afrique du Sud exceptée…maintenant qu’elles sont presque totalement arabisées et musulmanes Monsieur Dany le Rouge voudrait qu’on les intègre…Non Monsieur ces pays ne veulent pas être intégrées à l’Europe, elles veulent dévorer l’Europe, la mettre à genoux devant les pratiques arabo-musulmanes
    alors non, tant que ces pays seront AVANT TOUT MUSULMANS , ils ne pourront être intégrés . Favorisons les Kabyles et les bèrebères qui refusent l’arabisation, ça oui! aidons les.

    22 janvier 2011 à 14 h 46 min
  • Liliane Répondre

    La Tunisie d’engage dans la voie de la démocratie…..
    En faisant revenir tous les islamistes ? Je ne donne pas 5 ans à ce pays pour devenir un nouvel Iran.

    22 janvier 2011 à 14 h 27 min
  • STERIBUS Répondre

    Ce pourrait être une solution, mais c’est utopique : utopique de demander à ces anciens départements français de rejeter l’idéologie islamique conquêrante alors qu’une bonne partie de la population, surtout en algérie, ne pense qu’à coloniser ces anciens colons, en oubliant tout ce que ceux-ci leur ont apporté de bon. Sinon, ils en serait certainement au même niveau que Haïti !

    22 janvier 2011 à 14 h 04 min
  • DUBOS Jean Pierre Répondre

    C’est tout ? qui sont ces malades de l’intégration ces addict de l’islamisation des pays européens ? Ils sont sans doute préssés de disparaitre de se diluer dans la masse islamique , auraient ils honte de leur origine , de leur passé , de l’histoire de leur monde , qu’ont ils a expier ?

    22 janvier 2011 à 11 h 15 min
  • Jean Répondre

    Le Roi Hassan II avait dit que nous n’avons pas la même culture, qu’il était impossible que les arabes s’intègrent aux européens et que nous devions tout faire pour ne pas les intégrer ! C’st clair !! Et avec les exactions islamistes en europe nous avons bien la preuve qu’Hassan II avait raison.

    22 janvier 2011 à 8 h 55 min
  • Charles Répondre

    « Je fais le vœu que beaucoup diront fou ou utopiste qu’un jour la raison l’emporte sur la passion post-coloniale pour que le Maghreb retrouve sa vocation européenne… » (Cohn-Bendit)
    J’ai beau fouiller l’histoire, je ne trouve pas de vocation européenne aux Magrébins, sauf celle qu’ils essaient de réaliser depuis 30 ans, avec la complicité de nos nations européennes qui tournent le dos à leurs origines, qui sont pourtant plus anciennes que l’invention de l’Islam.

    22 janvier 2011 à 8 h 29 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *