Refus du financement public pour les mosquées

Posté le décembre 20, 2010, 4:57
54 secs

Marine Le Pen s’est déclarée hostile aux minarets «qui s’élèvent de plus en plus haut», évoquant des minarets «de vingt mètres à Marseille, de trente mètres à Strasbourg».

Elle a ajouté qu’elle était opposée à tout financement public des mosquées. Marine Le Pen a ainsi accusé le maire de Paris, Bertrand Delanoë, de faire financer la construction de mosquées par le contribuable au moyen d’un artifice juridique.

La députée européenne a précisé qu’un pays étranger ne devrait pas avoir le droit de financer une mosquée en France quand il «ne respecte pas la liberté religieuse, comme l’Arabie saoudite».

6 réponses à l'article : Refus du financement public pour les mosquées

  1. clara

    23/12/2010

    BRAVO, bravo, enfin, ouf ça commence à réagir, peut-être viendrons nous à bout de cette peste du 21° siècle qu’est l’islam, l’islamisme etc… c’est pareil.

    Il faut LIBERER la FRANCE de ces occupants malfaisants, les Musulmans. Eh oui, c’est dit et j’assume. Et plein d’autres personnes ni facho, ni raciste le pense, alors n’ayons pas peur, crions le haut et fort.

    Bon courage chers compatriotes et Vive la FRANCE LIBRE

    Répondre
  2. 21/12/2010

    C’est formidable comme les choses deviennent simples lorsqu’on sort de la pensée unique ou du politiquement correct liberticides;

    Répondre
  3. 21/12/2010

    En Algérie on ,ne construit pas d’églises, mais on les détruit ! alors ne parlons pas de financements mais INTERDISONS toute constructions de mosquées fer de lance de l’invasion mahométane, Martel reviens !!!!!

    Répondre
  4. gcoudou

    21/12/2010

    la seule femme en politique qui a le courage de ses opinions.sur ces sujets de société ce n est pas des critiques qui devraient y avoir ,mais un consensus politique de tous bords.

    Répondre
  5. Xavier

    21/12/2010

    Bien dit, Marine !

    Répondre
  6. poulain salvat

    20/12/2010

    bravo Marine,je vous suis à 100 pour 100

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)