Renouveau de la droite anti musulmane en Europe

Posté le septembre 06, 2010, 12:25
3 mins

Fondée en 2009, l’EDL a organisé plus d’une dizaine de défilés et manifestations, souvent mouvementés, dans plusieurs villes du Royaume-Uni. Leurs rassemblements, qui n’attiraient que quelques centaines de personnes à la fin de l’année dernière, en comptent désormais plusieurs milliers. (…)

Distincte de la droite dure traditionnelle, l’EDL – issue à l’origine de la sous-culture violente du football – s’affiche comme un mouvement multi-ethnique hostile aux musulmans et dont la rhétorique rappelle davantage celle des néo-conservateurs anti-musulmans que la nostalgie du nazisme qui caractérise d’autres formations extrémistes. (…)

La manifestation à Amsterdam devrait avoir lieu le 30 octobre prochain, peut-on lire sur le site Internet. Le procès de Geert Wilders pour incitation à la haine raciale devrait s’ouvrir le 5 octobre et le verdict est attendu pour le 2 novembre. Sur place, les membres de l’EDL devraient être rejoints par ceux des nouvelles Dutch Defence League et de la Ligue française de défense, calquées sur le modèle anglais. (…)

Des partisans du “mouvement anti-djihad” venus d’Allemagne, de Belgique, de Suisse et “d’autres pays européens” devraient rejoindre l’EDL à Amsterdam pour lancer le projet de “European Defence League”, également baptisée avec plus d’optimisme “European Friendship Initiative” [Initiative européenne de l’amitié], déclare M. Steve Simmons, le porte-parole de l’EDL. “Vous savez peut-être que le grand Geert Wilders va comparaître en justice pour incitation à la haine raciale, poursuit-il. Nous avons le sentiment que la liberté de parole est bafouée et que l’on cède énormément à l’islam et aux musulmans radicaux. Geert a le courage de se saisir de ce problème et nous voulons lui montrer notre soutien.”

“Nous voulons en faire une sorte de célébration avec de quoi boire, de quoi manger et de quoi se divertir, plutôt qu’une manifestation”, dit-il ensuite en tentant de minimiser la réputation sulfureuse de l’EDL. D’après lui, plusieurs soldats allemands, néerlandais et britanniques ayant rejoint l’Armed Forces Unite (issue du groupe Facebook Armed Forces Defence League ouvert par des soldats et marines favorables à l’EDL) devraient profiter de leur repos pour aider la police néerlandaise à éviter tout débordement. Presseurop (vu ici)

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)