Turquie : nationalistes et islamistes d'accord contre les chrétiens et l'Europe

Posté le octobre 04, 2010, 9:41
2 mins

Le gouvernement islamiste turc a autorisé un groupe de nationaliste à aller faire des prières musulmanes dans une cathédrale arménienne.

Les faux savants, vrais idiots utiles, n’auront pas commenté cette nouvelle qui discédite l’une de leurs analyses les plus éculées : le combat entre nationalistes kémalistes et islamistes en Turquie. Cette tarte à la crème que l’on nous ressort à chaque fois qu’il faut « encourager la Turquie » et lui faire intégrer l’Union européenne est un bidonnage complet.

Les nationalistes dit kémalistes turcs ont toujours été alliés aux islamistes quand il s’est agi de terroriser les minorités chrétiennes (Arméniens ou Grecs), ce sont les troupes kémalistes qui ont massacré les Arméniens et chassés les Grecs, présents dans ce pays depuis 2 600 ans (soit au moins 1 500 ans de plus que les Turcs).

Ce weekend, c’est le gouvernement turc, maintenant contrôlé par les islamistes, qui a donné l’autorisation à des nationalistes turcs d’aller faire des prières musulmanes dans une cathédrale arménienne (que la presse décrit comme « ancienne cathédrale » !).

Mais la grande presse n’a rien dit de cette absence de respect d’un lieu sacré et du droit des minorités. Pourquoi ? parce que la minorité opprimée est chrétienne et parce que l’oppresseur est la Turquie ! Il s’agit tout simplement d’une guerre culturelle contre les peuples chrétiens, doublée d’une guerre religieuse. Ces deux guerres, les islamistes et les nationalistes turcs la mènent main dans la main contre les chrétiens et l’Europe.

Une réponse à l'article : Turquie : nationalistes et islamistes d'accord contre les chrétiens et l'Europe

  1. 05/10/2010

    Il est tout à fait normal que la presse décrive cette cathédrale comme « ancienne cathédrale » puisque les arméniens n’ont pas le droit d’y prier.
    Dans le même moment, pour essayer de se faire bien voir par la communauté européenne, Ankara a autorisé, pour la 1ère fois depuis le génocide, les arméniens à prier dans une ancienne église près du lac de Van, berceau de la nation arménienne depuis 25 siècles.
    Qualifiée de « show turc » par l’Arménie, cette messe a été boycottée par la majorité des arméniens de Turquie.
    Beaucoup des arméniens qui ont fait le déplacement, majoritairement d’Istambul,
    étaient des convertis de force.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)