Turquie, une vocation européenne

Turquie, une vocation européenne


• 26 juin 2009 – Le chef du gouvernement turc, Erdogan, a plaidé pour une “adhésion pleine et entière” à l’Union Européenne et a refusé catégoriquement un “partenariat privilégié”. (source)

• 13 février 2008 – A Cologne, le premier ministre turc a mis le feu aux poudres en dénonçant l’assimilation des migrants comme un «crime contre l’humanité». Le chef de la CSU, parti chrétien démocrate allemand, a dénoncé le «sermon nationaliste turc sur le sol allemand» et posé la question de savoir «si, dans ces conditions, il est encore envisageable de poursuivre les négociations d’adhésion» d’Ankara à l’Union européenne. (source)

• 12 février 2008Erdogan, le premier ministre turc, a demandé l’ouverture d’école et d’universités turques en Allemagne [plus précisement : où l’intégralité de l’enseignement serait réalisé en langue turque] afin de “respecter les différences”. Il s’est déclaré prêt à envoyer des professeurs de Turquie. “Si voulez une école turque, allez en Turquie” a répliqué la secrétaire générale du CSU, qui s’oppose à l’entrée de la Turquie en Europe. (source)

• 28 janvier 2008 – Le premier ministre Erdogan a déclaré que la Turquie était malheureusement en train « d’adopter les immoralités occidentales contraires aux valeurs de la Turquie ». (source)

• 11 janvier 2008 – Erdogan, a réaffirmé sa volonté d’intégrer l’Union européenne . “Il ne peut être question de lassitude dans cette question de l’UE. Nous faisons tout ce qui doit être fait”, a-t-il déclaré lors d’une intervention télévisée. “Nous sommes en train de l’emporter”. (source)

• 1997 : Erdogan déclare : « Les minarets sont nos baïonnettes. Les coupoles, nos casques et les mosquées nos casernements. »

• 1993 – Erdogan, maire d’Istanbul : «Dieu merci, je suis pour la charia, on ne peut pas être laïque et musulman à la fois.  »  lu ici

LEs Turcs insistent à Chypre / « il n’y a pas d’islam modéré » Erdogan / l’ assimilation est un crime contre l’humanité Turquie : prison pour les opposants  / Turquie, Merkel dit non / La Turquie toujours dans la violence / Turquie négationniste /

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *