Un autre projet de grande mosquée à Marseille !

Un autre projet de grande mosquée à Marseille !

Des Algériens et des «Franco-Algériens» de Marseille veulent construire une «mosquée alternative» à la Grande Mosquée. Un projet souhaité par l’Algérie et soutenu par Maurad Goual, ancien maire adjoint de Marseille, qui a démissionné récemment de l’UMP. L’Algérie avait refusé de participer au financement du projet initial qui risquait d’échapper à son contrôle

(…) Ancien élu UMP, qui vient de démissionner avec fracas de ses fonctions de maire adjoint, Maurad Goual est l’homme politique qui porte ce contre-projet. Selon lui, il s’agit d’un centre culturel algérien, bâti dans l’est de la ville. «C’est une demande des autorités algériennes, explique Maurad Goual assis dans un café du centre-ville, alors qu’il vient d’envoyer deux lettres au vitriol à Nicolas Sarkozy et à Jean-Claude Gaudin, le sénateur-maire. Le nouveau secrétaire d’État algérien chargé de la communauté nationale à l’étranger, Halim Benattallah, est venu en France en août dernier. Il a demandé à quelques-uns d’entre nous de réfléchir à un projet de centre culturel algérien, avec une dimension cultuelle et culturelle

Le bâtiment, imaginé par l’atelier Khelif (les architectes de la grande patinoire de Marseille), d’une surface de 4 000 mètres carrés sur trois niveaux, serait d’une facture simple, un grand cube, sur le modèle de la Ka‘ba, la grande construction cuboïde de La Mecque. «Il s’agit d’un bâtiment très simple, en béton ajouré, laissant passer la lumière, et un toit végétalisé », précise Maurad Goual. À l’intérieur, une chambre de commerce franco-algérienne, un centre culturel algérien avec des activités culturelles (expositions, manifestations autour de l’Algérie) et… une mosquée, qui prévoit d’accueillir 1 500 fidèles par jour. Suite sur SaphirNews, via

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: