Une capitale d'Europe devenue islamiste

Une capitale d'Europe devenue islamiste

Ceux qui ont déjà séjourné dans la capitale belge peuvent en témoigner : c’est une ville qui n’a pas su maîtriser ses flux migratoires. 40% des Bruxellois sont musulmans. Deux enfants sur trois, de moins de 15 ans, sont musulmans. Et les flux migratoires continuent à grossir cette population.

Le scénario d’une capitale européenne devenant une ville à majorité musulmane dans à peine 20 ans n’est donc pas de la politique fiction.

Pourquoi ce scénario est-il inquiétant ?

Le problème n’est pas religieux, il est politique. Que constatons-nous dans certains quartiers de Bruxelles ?

Une atmosphère étouffante, des pressions et des injures visant les femmes qui ne portent pas le voile islamique, des injures publiques contre les femmes dont le compagnon n’est pas arabo-musulman, l’interdiction de fait des commerces qui ne sont pas halal. C’est-à-dire la disparition de tout commerce vendant de l’alcool, du porc et tout ce qui est illicite (haram) aux yeux des nouveaux bigots.

Des écoles où les enseignants ne peuvent plus parler du darwinisme, des croisades ou de la Shoah sans se faire insulter.

Des mosquées qui dictent leur volonté à des dirigeants politiques qui, par électoralisme, ont tourné le dos à la laïcité.

Car les codes de conduite musulmans s’imposent désormais dans des quartiers entiers de la capitale européenne
. Durant le dernier Ramadan, le bourgmestre socialiste (maire) de Molenbeek, le tristement célèbre Philippe Moureaux, a donné des instructions strictes à ses fonctionnaires, y compris de police. Interdiction leur a été faite de boire ou manger durant leur service dans les locaux municipaux ; l’interdiction valant pour les voitures de police en patrouille.

Dans les deux prisons bruxelloises, l’ensemble des prisonniers (1% de la population de la capitale) sont déjà depuis plusieurs années soumis au régime alimentaire halal pour tous ; même pour les 10% de non-musulmans. Durant le dernier ramadan, la nouveauté a été que chacun a été privé de repas le midi.

Devenons des Résistants !

Que constatons-nous encore ? Une vaste régression sociale que beaucoup refusent de voir. Je veux parler de la relégation au foyer d’un nombre croissant de femmes. Parce que leurs maris rétrogrades ne veulent pas qu’elles travaillent avec des hommes. D’une dégradation sanitaire, parce que des hommes qui pensent encore vivre au Moyen-âge interdisent à leurs femmes de se faire soigner par d’autres hommes. Des femmes dont le seul revenu est soit le chômage, soit le revenu d’intégration distribué à vie. Mais c’est clair : elles ne peuvent pas s’intégrer, elles ne s’intégreront jamais dans le marché du travail. Leur famille, leur mari, ne le veulent d’ailleurs pas. (lire la suite)

Partager cette publication

(8) Commentaires

  • WAGNER Répondre

    Notre religion chrétienne disparait au détriment des musulmans pourquoi? parce que nous nous éloignons de plus en plus de notre religion pour laquelle nos anciens se sont battus, et oui nous ne voulons plus croire en Dieu, nous ne voulons plus prier,
    plus aller a l’église, ne plus avoir d’ensègnement sur la religion car ceci nous priverait de notre bien être nos loisirs alors de grâce faisons un effort,car nos politiques de gauche ou de droite ne feront jamais rien car ils ont peur de devoir quiter leur siège doré.

    21/02/2011 à 11 h 34 min
  • Béru 45 Répondre

    Bruxelles siège de la communauté européenne!
    Pas beau tout cela?

    30/01/2011 à 10 h 52 min
  • TWITCHIN Répondre

    Quand on fait la politique de l’autruche
    voilà à quoi on arrive !!

    Dominique TWITCHIN

    29/01/2011 à 23 h 16 min
  • STERIBUS Répondre

    Couilles molles que la majorité des élus européens. Il se prépare de belles révolutions et à cause de ces CONS, le sang risque bien de s’écouler dans les caniveaux !

    29/01/2011 à 9 h 59 min
  • Docteur VARETTE Ivan Marseille Répondre

    C’était déjà prévu en 1981 alors qu’à l’occasion d’une semaine de travail à l’Institut BORDET (Centre AntiCancéreux) de Bruxelles, j’ai fait la visite de cette ville .

    29/01/2011 à 9 h 07 min
  • Jean Répondre

    Bientôt ce sera Paris qui sera devenu islamiste, et la France toute entière.
    C’est pour quand le réveil ? Quand il sera trop tard ? Allons enfants de la patrie …..

    29/01/2011 à 8 h 34 min
  • Isabelle Répondre

    Il n’y a plus d’avenir en France et en Europe pour la jeunesse confrontée à ce grave problème et au chômage de masse. Dans le livre love story « les corps indécents  » des jeunes gens conscients de cette menace n’ont d’autres solutions que d’envisager la fuite vers des horizons lointains pour échapper à une islamisation galopante qui fait peur. Les jeunes seront de plus en plus nombreux à suivre cette voie, la mort dans l’âme. Nos responsables politiques ne semblent pas s’en émouvoir puisqu’ils sont à l’origine de ce bouleversement voulu de notre société. C’est à présent, et par leur faute, irréversible.

    29/01/2011 à 0 h 35 min
  • guillaume Répondre

    Si 40% de la population de Bruxelles agissaient de la maniere que vous decrivez dans votre article, cette ville ne resterait pas longtemps la capitale de la Belgique, et en particulier les flamands ne se battraient pas comme des beaux diables pour cette ville. Je crois surtout que vous enjolivez la realite, et que ce qui vrend fou c’est qu’une ville a 40% musulmane (et encore combien de gens que vous appelez musulmans ne croient pas en Dieu) se porte plutot bien dans notre Europe metissee.

    28/01/2011 à 15 h 29 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: