Une ministre se plaint de l'islamophobie

Posté le janvier 20, 2011, 12:00
3 mins

Le procédé est bien connu : se plaindre d’une discrimation pour obtenir encore un peu plus d’avantages. Cette fois, c’est une ministre conservatrice du gouvernement de James Cameron qui se plaint de l’islamphobie en Angleterre. Elle oublie les motifs de cette islamophobie…

L’islamaphobie est devenue socialement acceptable au Royaume-Uni, a déploré jeudi Sayeeda Warsi, coprésidente du parti conservateur et première musulmane membre du gouvernement.

Les préjugés contre les musulmans font « partie des propos d’après dîner », juge la baronne Warsi: il est désormais communément accepté de tenir des propos islamophobes lors d’une conversation en famille ou entre amis.

« Il ne faut pas beaucoup d’imagination pour prévoir ce à quoi mène ce genre de conversations sur les musulmans ‘modérés’: à l’usine, quand on emploie un travailleur musulman, le patron dit aux employés: ‘Ne vous inquiétez pas, il n’est pas très pratiquant’. A l’école, les enfants disent: ‘La famille d’à côté est musulmane mais ils ne sont pas trop mal’. Et dans la rue, quand une femme en burka passe, les gens pensent: ‘Soit elle est victime d’oppression, soit elle veut afficher ses idées politiques », dira jeudi soir Mme Warsi lors d’un discours à l’Université de Leicester (centre), dont des extraits ont été publiés dans le Daily Telegraph.

La baronne Warsi est la première musulmane membre du gouvernement restreint, qui regroupe les postes ministériels les plus importants. Elle est secrétaire d’Etat sans portefeuille au sein du gouvernement du Premier ministre conservateur David Cameron. Née de parents pakistanais, Sayeeda Warsi a fait de la lutte contre l’islamophobie son cheval de bataille. Lors de la conférence du parti conservateur en 2009, elle avait regretté que la haine contre les musulmans soit devenue la dernière forme de sectarisme communément acceptée.

En octobre dernier, elle avait dénoncé dans un article que s’en prendre aux musulmans dans la presse était également courant et que cela faisait vendre.
Le Royaume-Uni compte environ 2,9 millions de musulmans, soit moins de 5% de la population, selon une recherche publiée ce mois-ci par l’organisation Pew Forum on Religion and Public Life.

4 réponses à l'article : Une ministre se plaint de l'islamophobie

  1. TWITCHIN

    21/01/2011

    L’Angleterre est tombée bien bas !

    Dominique TWITCHIN

    Répondre
  2. miane

    21/01/2011

    encore une qui prend les effets pour les causes…autrement dit, on se plaint du racisme sans se demander ce qui provoque le racisme…c’est exactement comme plaindre ces malheureux prisonniers qui vivent dans des conditions pénibles dans leurs prisons…on oublie très vite ce qui les a amené en prison, on pleure sur les petits matins du condamné mais on n’a pas une pensée pour ses victimes…

    Répondre
  3. Jean

    21/01/2011

    L’islamophobie c’est pas bien. Mais les islmamistes qui veulent exterminer les blancs, c’est mieux. C’est le monde à l’envers.
    Alors je le dis: « Moi je suis islamophobe », je ne suis peut-être pas bien mais je veux sauver ma peau !

    Répondre
  4. 20/01/2011

    ce n’est pas James Cameroun mais David Cameroun

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)