«une sortie de la France de l’espace Schengen»

Posté le avril 19, 2011, 4:00
52 secs

La présidente du FN, Marine Le Pen, a dénoncé aujourd’hui les «gesticulations électoralistes du week-end» après la suspension par la France de la circulation des trains depuis Vintimille (Italie), à cause d’un convoi de manifestants et migrants tunisiens qui allait traverser la frontière.

Aujourd’hui, pris de court par les événements, et affolé à l’idée que les Français ne s’aperçoivent que c’est encore une fois le Front national qui avait raison, le gouvernement panique et fait n’importe quoi. Surtout, il cherche encore à manipuler l’opinion, en montrant ses gros bras devant les caméras, mais dans les faits, il laisse la situation pourrir

«Nicolas Sarkozy et son équipe ont définitivement perdu toute crédibilité dans la gestion de l’immigration.», écrit Marine Le Pen, dans un communiqué.

Marine Le Pen estime avoir «averti depuis de nombreuses semaines le gouvernement et les Français sur les conséquences migratoires des révolutions arabes». Or le gouvernement «comme d’habitude, n’a rien fait», poursuit-elle, et «entre temps, l’Italie a accordé plus de 20.000 permis de séjour pour que les clandestins rejoignent la France».

Marine Le Pen estime une nouvelle fois que «seule une sortie de la France de l’espace Schengen permettra à notre pays de maîtriser ses frontières».

(via )

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)