Un islamisme musclé… en procès

Posté le mai 06, 2010, 12:00
48 secs

 

Abdellah El Guazouani, 36 ans, imam à la mosquée de Beaucaire (Gard), a été
condamné hier par le tribunal correctionnel de Nîmes à une peine symbolique de 1 000 euros d’amende avec sursis. Le Marocain, qui avait besoin d’un interprète pour s’exprimer devant le
tribunal, était accusé d’avoir enseigné l’arabe à dix enfants âgés de six à douze ans, d’une façon musclée l’année dernière : à coups de bâton.

L’enquête a révélé des violences légères et des bleus constatés sur plusieurs
enfants. Pour obtenir leur silence, le prélat musulman, qui n’aurait pas le niveau du baccalauréat pour enseigner, leur aurait offert des bonbons. Mais l’avocate de l’accusé a souligné
qu’« aucun parent n’est jamais venu se plaindre ». Le journal Aujourd’hui en France rapporte ce jour, qu’effectivement, tous les parents des victimes se sont
étrangement désistés de leurs plaintes, face à cet imam qui a du « charisme », « du caractère » et qui sait « se faire respecter ». Abdellah El Guazouani a dû se montrer
persuasif…

Rappel de l’OI : La Licra avait communiqué son indignation en novembre 2008 suite aux
inscriptions « racistes » sur la mosquée, soit une croix celtique et un sigle « FN »…

Lu ici