Un nouveau Français enlevé par Al Quaida

Posté le avril 25, 2010, 12:00
3 mins

 

Al Quaida enlève un Français. Une rançon en perspective qui financera le djihad :

 

« Ils ont été enlevés mardi. «Le 20 avril, deux ressortissants étrangers, un Français et un
Algérien
circulant à bord d’un véhicule dans la région frontalière du Mali et de l’Algérie, ont été enlevés par un groupe armé non identifié», a indiqué le ministère nigérien des
Affaires étrangères dans un communiqué lu vendredi à la télévision publique.

«Aussitôt alertées, les forces nigériennes de défense et de sécurité ont entamé des recherches pour localiser les
otages et leurs ravisseurs», a-t-il précisé. «Les autorités nigériennes, en étroite collaboration avec les pays voisins, s’emploient à permettre la capture des ravisseurs et le retour des
personnes enlevées dans leur famille», conclut le texte.

Les premières informations recueillies avaient indiqué que les rapts avaient eu lieu jeudi. Le ressortissant
français serait un touriste âgé de plus de 70 ans et l’Algérien serait son chauffeur. Selon une source sécuritaire nigérienne, les faits se seraient déroulés dans la localité de Inabangaret, près
de l’Algérie.

Interrogé sur l’enlèvement du ressortissant français, le porte-parole du ministère français des Affaires
étrangères, Bernard Valero, a simplement déclaré : «Nous avons des indications en ce sens que nous nous employons à confirmer».

«Ce sont les hommes de Taleb Abdoulkrim qui ont fait le coup», a précisé une source sécuritaire
nigérienne. «Taleb Abdoulkrim» est le surnom du chef d’un groupe se réclamant d’al-Qaida et opérant dans la région, mais qui n’avait jusque-là jamais fait de prise d’otage.
«Maintenant, il faut savoir si Abdoulkrim a enlevé les otages pour directement négocier lui-même leur libération, ou s’il va rétrocéder les otages à Abou Yaya Hamane, ou Abou Zéid (deux autres
chefs de groupes se revendiquant d’al-Qaida), dont il est proche», a ajouté une autre source proche du dossier.

Les enlèvements de touristes sont courants dans la vaste zone désertique à cheval entre le Niger, le Mali et
l’Algérie, où opère al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi). Quatre touristes européens (deux Suisses, un Allemand et un Britannique) avaient été enlevés dans la région nigérienne de Tillabéri, près
du Mali, en janvier 2009. Aqmi, qui avait revendiqué l’enlèvement, avait annoncé en juin avoir tué le touriste britannique, tandis que les trois autres otages avaient été libérés.

Le groupe avait également revendiqué l’enlèvement en décembre 2008 de Robert Fowler, envoyé spécial du secrétaire
général de l’ONU pour le Niger, et de son collègue Louis Guay, dans la même zone. Ils avaient été ensuite libérés. » Le Figaro