Vague d’immigration, pauvreté et tensions raciales (Québec)

Posté le janvier 05, 2011, 12:00
36 secs

Le portrait a bien changé dans les écoles de Laval au cours des dernières années. La commission scolaire est débordée par la vague d’immigration qui déferle sur l’île Jésus depuis 10 ans. La pauvreté et les tensions raciales font désormais partie du paysage scolaire. Six enseignants témoignent de leur réalité.

Selon des chiffres du ministère de l’Immigration du Québec, entre 1998 et 2007, 21 000 nouveaux arrivants ont posé leurs valises à Laval. «Pas nécessairement des gens qui débarquent au pays: il y a aussi un exode vers la banlieue d’immigrés installés à Montréal depuis quelques années», explique le porte-parole Claude Fradette.

Ils sont d’origine roumaine, libanaise, marocaine, algérienne, haïtienne. Il y a beaucoup de jeunes familles: le quart d’entre eux ont moins de 14 ans. (…) Il y a 10 ans, nos enfants étaient motivés, ils voulaient apprendre. Le prof était vu comme une figure d’autorité. Aujourd’hui, on a des enfants différents, qui ont un rapport différent avec l’autorité. On a beaucoup plus de problèmes de discipline.»

(via )

2 réponses à l'article : Vague d’immigration, pauvreté et tensions raciales (Québec)

  1. Xavier

    6 janvier 2011

    Et ce n’est pas fini, loin de là !…..

    Répondre
  2. STERIBUS

    6 janvier 2011

    Avidamment, ce sont des musulmans donc = ingérables et inassimilables !!!
    L’islam religion d’amour et de tolérance = il n’y a que les ignorants et imbéciles pour parler ainsi !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)