Visas : la porte grande ouverte

Posté le juin 21, 2010, 9:04
58 secs

Malgré tous les discours, le gouvernement continue de pratiquer la politique de la porte ouverte :

” — Le chef du gouvernement algérien, Abdelaziz Belkhadem (islamiste notoire), a interpellé samedi à Alger son homologue français François Fillon, en visite à Alger, sur “la nécessité d’une plus grande fluidité dans la circulation des personnes entre les deux pays“.(…)

   La France, régulièrement critiquée par l’Algérie au sujet de la circulation des personnes, fait valoir la progression du nombre de visas, désormais octroyés au rythme d’environ 170.000 par an, contre 57.000 en 1997.

  Paris a rouvert ses consulats d’Annaba (est) et d’Oran (ouest), fermés dans les années 1990, et fait valoir que l’instruction des visas, qui avait été transférée à Nantes (ouest de la France), retourne progressivement vers l’Algérie.” Lire l’intégralité de la dépêche AFP. 

   Le gouvernement UMP octroie trois fois plus de visas aux Algériens que les socialistes en 1997…tant qu’ils ne débarquent pas (encore) à Sablé-sur-Sarthe, François Fillon est tolérant. Est-il bien certain que, sur les 170 000, tous ces visas soient attribués à des individus à la morale irréprochable ? Etant donné le nombre d’islamistes algériens en France, nous en doutons fortement…”

C’était le 21 juin 2008, cela fait donc déjà 510 000 visas depuis cette promesse de Fillon…

Ce n’est certainement pas pour imiter le Christ que la France officielle oblige les Français à tendre l’autre joue…

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)