Affaire Richard Roman : les silences de France 2

Posté le mai 01, 2004, 12:00
4 mins

Le 21 mars 2004, France 2 a rediffusé l’émission « Faîtes entrer l’accusé » intitulée « Richard Roman, le procès d’un innocent », du nom de cet ingénieur agronome acquitté, le 17 décembre 1992, par la cour d’assises de l’Isère, du viol et du meurtre de la petite Céline Jourdan, 7 ans, perpétré le 26 juillet 1988 à La Motte du Caire (Alpes-de-Haute-Provence) tandis que son coaccusé, l’ouvrier agricole Didier Gentil, était condamné à la prison à vie avec une peine de sûreté de 28 ans.

Le titre du film est déjà discutable, car l’acquittement n’avait pas dissipé, loin s’en faut, tous les soupçons qui pesaient sur Roman. Mais venons-en à la thèse défendue ici sans ambiguïté : « l’Indien », ce bon berger qui élevait des chèvres dans la montagne, dormait dans un tipi et marchait pieds nus, fut victime d’un lynchage organisé par les « beaufs » de La Motte du Caire (circonstances aggravantes pour nos « droits-de-l’hommistes » de la deuxième chaîne : ils souhaitaient le rétablissement de la peine de mort !) des gendarmes gestapistes – le brigadier Ramette, chef de la gendarmerie locale en tête – et un procureur haineux, Paul Weisbuch.

Un beau roman, c’est le cas de le dire ! Peu importe que l’intéressé – qu’on imagine mal avec son QI de 130 raconter n’importe quoi sous influence – ait avoué le crime après 4 heures de garde à vue seulement ; qu’au cours de celle-ci, il ait déclaré au psychiatre chargé de l’examiner : « Quand on a vu la fille nue, on a perdu la tête » ; pas un mot, enfin, des nombreuses lettres anonymes reçues en prison par Didier Gentil – un enfant de la DDASS doublé d’un débile mental autrement plus influençable que Roman – lui demandant d’innocenter son coaccusé.

Mais au fait, qu’est devenu notre berger bohème après son acquittement ? Réponse de nos confrères de l’Institut d’Études de la Désinformation : « Des policiers interpelleront, au printemps 93, Richard Roman errant, tenant des propos incohérents, à côté de l’Institut du monde arabe, à Paris. Le psychiatre qui l’examinera, sans connaître son identité, réclamera immédiatement son internement, considérant l’individu comme dangereux. Mais cela n’empêche pas de dormir ceux qui ont transformé le procès de Grenoble en une mascarade ».

Cela n’empêche pas de dormir non plus nos « justiciers » de France 2, qui, via cette émission, ont pris la suite de la presse et de l’intelligentsia (dont Joël Roman, le frère de l’accusé, directeur de la revue catholique de gauche « Esprit ») qui avaient pris fait et cause pour « l’Indien » à l’époque. Celles-ci répondent toujours présentes quand il s’agit de défendre des personnages douteux, et ça, nous le savions déjà ; mais le fait qu’elles disposent de relais au sein même de la Télévision française ne lasse pas de nous inquiéter !

53 réponses à l'article : Affaire Richard Roman : les silences de France 2

  1. Zobinet

    01/06/2018

    Hannibal & Lucas Bouvignes: vous êtes ce qu’on appelle ‘des synthèses’…

    Répondre
  2. hannibal

    11/08/2010

    Châtaignier est très certainement un droitiste extrème pourvu d’un jugement à l’emporte-pièce : Roman a avoué, il est donc coupable.

    En toute connaissance de cause, je le défie de résister à quatre heures d’interrogatoire énergique de la part des gendarmes ou de la police. Si tant est, il avouerait avoir assassiné sa belle mère…

    Répondre
    • Eric Demolli

      11/10/2017

      Quand un coupable à avoué c’est juste qu’il à signé un papier.

      Répondre
  3. hb

    11/08/2010

    vu l’émission hier, en fin de soirée
    "j’avoue" avoir participé, dans un premier temps, du panurgisme décelable dans la très grande majorité des commentaires qui précèdent.
    "je reconnais" n’avoir pas d’avis bien tranché sur le verdict… quoique!…
    ce que je peux affirmer, en revanche, c’est que ce reportage est très clairement conçu en vue d’orienter l’opinion. Hondelatte "instruit à décharge", ce qui ne peut échapper à quiconque, sans être expert en la matière, connait les ficelles de la propagande et de la désinformation:
    mise en scène et usage intensif des techniques audio-visuelles favorisant les partisans de Roman.
    statut social de ces derniers, sérénité des propos, rhétorique de plaidoirie médiatique etc…
    partage très inéquitable du temps d’intervention en leur leur faveur… J’abrège, il y a tant à dire!

    Et en vis à vis, la douleur -on ne peut pas faire moins qu’évoquer ce que personne n’ignore- mais surtout la rage, la violence des incultes et des beaufs, la psychologie de masse du fascisme, bref tout ce qui effraie le téléphage…

    Enfin, les biographies et les portraits respectifs des coaccusés…

    Alors, justice de classe?  Peut-être.
    Reportage de classe? Oui, monsieur le Président!

    Merci à l’auteur de l’article.

    Répondre
  4. François

    08/03/2009

    La manipulation d’opinion en France fait beaucoup de victimes!

    Pourquoi faire de Roman un innocent? Et ce, à tout prix?

    Sans en faire un coupable, pourquoi le victimiser?

    Quelqu’un détient la vérité absolue?

    On a vu la parodie de TF1 au sujet de l’affaire Dominici qui a montré un brave patriarche victime d’un système, et qui a été écrasé sous la machine judiciaire, seulement voilà, c’est de la télé-révision ou une imposture cathodique, comme l’a été l’affaire Ranucci. Faut t’il rappeler que Gilles Perrault, auteur du pull over rouge a été poursuivi à juste titre pour avoir inventé des faits qui allaient dans le sens de l’innocence de Ranucci?

    Faut t’il rappeler que l’"affaire Dominici traitée par TF1 n’est que pure fiction, mais a été présentée comme une absolue vérité?  Faisant de Gaston Dominici une victime, en "oubliant " tous les éléments réels qui l’accusaient.

    Les téléphages ont cru à cette sordide et ridicule comédie.

    Mais connaissent t’ils le dossier? Ont t’ils eu d’autres sons de cloches?

    Ont t’ils seulement cherché à en avoir? Là est la question.

    Pas du tout, ils se contentent de gober les affabulations médiatisées, ils aiment ça.

    La Panurgie et la grande moutonnerie règnent en France, et les Français aiment ça!

    D’ailleurs, allez lire l’article sur le lien ci dessous, c’est éloquent!

    http://affairedominicilurs.xooit.com/t158-Tour-d-horizon-sur-l-affaire-premier-volet.htm

    A propos de Roman, je n’en fera pas un coupable, mais je n’en ferai pas aussi une victime! Certainement pas.

    D’ailleurs, beaucoup oublient que dans ses aveux, des choses que seuls les assassins pouvaient connaître sont sorties de sa bouche.

    Alors? Coupable ou innocent? Je n’en sais rien, donc prudence.

    Quant aux clivages politiques droite et gauche, on se demande ce que ça vient faire sur ce débat, ce sujet.. C’est archaique, ridicule. Mais ça fait palabrer. On règle ses comptes.

    Mais il serait temps d’arrêter de victimiser des personnages qui ont tout de même été troubles et n’ont pas tout révélé .

    Roman, drôle d’innocent, étant donné qu’au minimum, il savait! Et qu’au maximum, il y aurait participé.

    Remarquez que je termine ma remarque au conditionnel!

     

    Bonne moutonnerie.

     

    François ( Médecin à la retraite  ayant habité la Motte du Caire et exercé plus de 35 ans à Digne )

     

     

     

     

     

    Répondre
  5. Manuele

    11/12/2008

    Quelles horreurs peut-on lire ici !  "Roman Innocent" Un horreur, le plus grand!!!

    Répondre
  6. FLO

    02/12/2008

    Certe le harcelement par les force de l’ordre est connu de tous et pas reconnu d’eux meme !!!

    Toutefois cela n’exclu pas la responsabilité de Roman dans cette affaire !! Jean Marc votre enfant vous a fait vivre des moments difficile c’est une évidence, mais il s’agit la d’un massacre, Roman devait prévenir les autoritées afin qu’ils réagissent de maniere éfficace !!! il savait ce dont Gentil se rendais coupable !! meme s’il Roman ne pensait peut etre pas que l’issue serait fatale a la petite Céline. Il devais réagir, cela lui aurait de maniere certaine évité de passer quelques année ne prison, Roman a partielement participé a ce crime il devais donc etre puni en conséquence

    Répondre
  7. jean- marc

    22/11/2008

    bonjours j ai subi une pression tres dure de la part de la gendarmerie pour attouchement sur ma fille j etais pret a dire ce que voulait les gendarmes heureusement ma fille reviens sur ses propos et dit avoir menti je comprends roman etre inerroge sans relache et harcelement vous n aves qu une idee oui pour sortir de se cauchemard mr frederic je vous souhaites de ne pas avoir affaire avec la justice 

    Répondre
  8. FLO

    03/09/2008

    Pour mon intime conviction, Roman est bien coupable d’un fait : IL SAVAIT CE QUE GENTIL ETAIT EN TRAIN DE FAIRE au moments des fait !!!

    Cela bien entendu n’inplique pas une peine lourde comme etant l’auteur du meurtre de la petite Celine, mais il aurait a mon sens du etre condamné pour ne pas avoir porté assistance (article 63 alinéa2 ducode pénal) a l’époque !! ne serais-ce qu’and prévenant les autoritées locales, ceci aurait peut etre permis de sauver la petite de l’échéance trajique.

    Répondre
  9. FLO

    03/09/2008

    Pour mon intime conviction, Roman est bien coupable d’un fait : IL SAVAIT CE QUE GENTIL ETAIT EN TRAIN DE FAIRE au moments des fait !!!

    Cela bien entendu n’inplique pas une peine lourde comme etant l’auteur du meurtre de la petite Celine, mais il aurait a mon sens du etre condamné pour ne pas avoir porté assistance (article 63 alinéa2 ducode pénal) a l’époque !! ne serais-ce qu’and prévenant les autoritées locales, ceci aurait peut etre permis de sauver la petite de l’échéance trajique.

    Répondre
  10. Dominique

    05/08/2008

    Quelles horreurs peut-on lire ici ! heureusement que certains rares commentaire censés émergent au milieu d’un océan nauséabond.

    – La justice à reconnu Richard Roman innocent, par là même le titre du reportage de l’époque ‘procès d’un innocent’ n’a rien de choquant, il est même plutôt logique.

    – Je ne vois pas pourquoi défendre un accusé innocenté serait contraire à la mémoire de la petite Céline, dont la mort est évidemment horrible, mais est-ce une raison pour se jeter comme des loups sur le premier accusé désigné venu ? Combien d’innocents ont ainsi péris, victime d’une vindicte populaire souvent dictée par des jalousies, ou une haine n’ayant rien à voir avec l’affaire ?

    – Le QI, dixit l’article, semble être directement lié à une force mentale permettant de ne pas être influencé par une garde à vue… cette remarque est complètement fausse, nombreux sont les personnes ‘intelligentes’ voire ‘surdouées’ qui ne sont pas forcément psychologiquement fortes, qui peuvent être sensibles à la pression, et certainement craquer si on les soumet durant plusieurs heures à des interrogatoires… j’ai pu avoir des exemples de personnes très intelligentes craquer complètement durant mes études. La remarque de l’article me semble sans fondement aucun… on ne peut rien déduire quand à la résistance à la pression d’un simple test dit de "QI" (pour ce que çà vaut d’ailleurs…)
    La suite, avec un homme manifestement très affecté montre d’ailleurs que sa "résistance psychologique" n’est pas celle qu’essaye malhonnetement (j’ai du mal à croire que l’on puisse sincèrement aboutir à cette remarque sans partir avec l’idée de relier tout et n’importe quoi pour aboutir à la conclusion que l’on souhaite obtenir d’avance) de nous faire croire l’article.

    – La remarque de "Frederic" concernant la vie dissolue de Richard Romand comme seule coupable de sa mort me soulève le coeur, un mec qui n’emmerde à priori personne (chacun est libre de vivre comme il l’entend) soit soumis à la vindicte populaire, passe des années en prison pour être finalement déclaré innocent, soit tellement affecté par tout çà qu’il en meure, et vous allez me dire que c’est normal ??? "il l’avait bien cherché vous comprenez, il ne vivait pas comme nous autres… " abject… si on accorde des gradations dans l’horreur alors oui le destin de Céline est encore plus tragique, mais je ne crois pas qu’avoir de la compassion pour cette pauvre petite et sa famille doive aveugler et empecher de voir ce que l’on commet comme crime à côté de çà… la justice ce n’est pas la vengeance aveugle, la justice doit se faire sans passion. Et quoi que vous en pensiez, Richard Roman n’a jamais fait regretter à personne le fait d’avoir été remis en liberté…

     

    Répondre
  11. Frédéric

    22/07/2008

    Cher Lucas,

    je vous l’accorde bien volontiers : on peut à la fois s’attrister de la mort de Richard Roman, croire en son innocence et en même temps compatir à la douleur de la famille Jourdan. Les partisans de "l’Indien" ne sont jamais tombés dans les délires de certains partisans de Jean-Marc Deperrois (affaire de la Josacine empoisonnée), qui n’ont pas hésité à se vautrer dans l’apologie de meurtre d’enfant (via de courageuses lettres anonymes, bien sûr). Seulement moi, je ne  considére pas  Richard Roman comme une victime, et je ne verserai pas une larme pour lui. Si il est mort, c’est d’abord à cause de sa vie dissolue, une vie qu’il menait déjà avant le déclenchement de l’affaire Céline d’ailleurs.

    Frédéric.

    Répondre
  12. Lucas Bouvignies

    22/07/2008

    Et pourqui pleurer le sort de Richard Roman serait incompatible avec le fait d’avoir de la compassion pour la famille de Céline?

    Le croire innocent est-il contradictoire avec le fait d’estimer ce crime odieux et son auteur monstrueux?

     

     

    Merci de réponde svp

     

     

    Répondre
  13. Manuele

    16/07/2008

    Le magistrat ont reconnu seulement le beaucoup d’argent qui’ils se sont mis dans leurs pochettes pour innocenter Roman…mais maintenant il n’y a plus de problemes….  je suis d’accord avec toi Frédéric , moi je préfère ne pas répondre à les injures, ce que je pense je l’ai déjà ecrit….

    Merci Frédéric de m’avoir informé de la nouvelle.

    Un gros bisou a toi Céline, ma cherie

     

    Répondre
  14. Frédéric

    14/07/2008

    Cher Marsupilami,

    libre à vous de pleurer sur le sort de Richard Roman. Moi je préfère garder ma compassion pour la famille de Céline. Quant à vos injures, je préfère ne pas y répondre, je risquerai d’être franchement grossier…

    Frédéric.

    Répondre
  15. Marsupilami

    12/07/2008

    Son innocence n’est pas affaire d’opinion. La justice l’a reconnu et ceci s’impose à tous.

    Mais pour des charognards comme l’auteur de cet article, il vaut mieux

    être fort avec les faibles et faible avec les forts.

    C’est moins dangereux. Et tellement plus confortable ….

    Répondre
  16. Denis

    10/07/2008

    Richard Roman s’est suicidé le 23 juin 2008 en absorbant un cocktail de médicaments et de stupéfiants.
    Les magistrats ont reconnu l’évidence de l’innocence de Richard Roman.
    Cette haine envers cet homme est identique à celle des criminelles.
    Paix à l’âme de Richard

     

    Répondre
  17. nicolas

    10/07/2008

    Je me souviens très bien de l’époque. C’était et ça restera l’horreur absolue ce qu’a vécu cette gamine.

     

    Sur le moment, et pendant des années, je pensais que les 2 avaient fait le coup. Je ne comprenais même pas qu’on puisse les défendre, l’un comme l’autre.

     

    Mais je me suis rendu à l’évidence : Roman était innocent. Quiconque de sensé qui regarde objectivement cette affaire ne peut pas dire que ce type était coupable. Il était totalement impossible qu’il soit présent sur les lieux à l’heure où ce crime ignoble a été commis. Ses aveux sont totalement incompatibles avec la réalité matérielle.

     

    Par ailleurs ce n’est pas parce qu’il était issu d’une famille intello que ça fait de lui un coupable "forcément protégé par les puissants". Il est curieux de voir que le fait que Didier Gentil soit issu d’un milieu carencé lui attire même de l’indulgence !

    Ce n’est quand même pas un crime que de venir d’une famille aisée quand même ! La sorte de thèse du complot ourdi par les puissants est non seulement fausse mais totalement paranoïaque. Des années après celà me sidère toujours d’entendre et de lire des anneries pareilles……

    Le procès a quand même été public et c’est un jury populaire qui l’a acquitté. Et pourtant, on ne peut pas dire que les gens étaient acquis à la cause de Roman au départ !

    Enfin, il a toujours été notoire que Richard Roman avait une personnalité étrange. Bien que fils de bonne famille et malgré un bagage intellectuel certain il vivait un peu comme un ermite et ne fumait certainement pas que du tabac ! Mais celà n’aurait jamais dû présager en rien de ce dont on l’a injustement accusé.

    Il était déjà bien perturbé à la base, ce qu’il a vécu n’a pas arrangé les choses. Pour qu’il ait été interné en milieu psychiatrique, c’est qu’il devait être bien malade.

    J’engage tout le monde à réfléchir à la fin qui a été celle de cet homme…..

    Nicolas

    Répondre
  18. pandora

    10/07/2008

    Ce qui me gène dans cet article c’est le fait que vous insinuez que France 2 défend des idées de gauche…

    Tout reportage est un point  de vue, libre à vous d’y adhérer.

    Regardez TF1 et gargarisez vous de leurs reportages miteux.

    Répondre
  19. jfk42

    29/05/2008

    Les commentaires ici sont à la fois rassurants et inquiétants.

    Il y a heureusement des gens censés qui approuvent l’acquittement de ce pauvre homme dont la vie a été détruite.

    Mais hélas il y a les beaufs qui officiaient déjà avant le procès.

     

    Répondre
  20. jfk42

    29/05/2008

    Les commentaires ici sont à la fois rassurants et inquiétants.

    Il y a heureusement des gens censés qui approuvent l’acquittement de ce pauvre homme dont la vie a été détruite.

    Mais hélas il y a les beaufs qui officiaient déjà avant le procès.

     

    Répondre
  21. hervé

    27/05/2008

     

    Cette affaire est trouble, et en un tel cas, je m’abstiendrai  de prendre parti pour ou contre la culpabilité.*

    Cependant, France 2 baptise cette émission  " Le procès d’un innocent "

    Je trouve que c’est tout de même osé !

    De plus, à propos des ADN.. Il a été reconnu que l’ADN de Gentil était bien là où il fallait et l’accusait, et q’un autre ADN étaitr inexploitable.

    Inexploitable certes, mais alors? Cela prouve tout de même qu’il y avait 2 ADN?

    Si un est de Getil , à qui est l’autre?

     

    Cordialement………

    Répondre
  22. Lucas Bouvignies

    25/04/2008

    Pour en revrnir à l’aveu (qui a mis 4ans pour voir le jour) devant le psychiatre: à ce moment-là, Roman, même innocent, pouvait sincèrement croire qu’il était coupable: il sortait tout-juste de son éprouvante garde à vue avec des gendarmes persuadés de sa culpabilité (dans leur logique de militaires, un marginal est forcément un suspect sinon un coupable avéré) qui lui ont fait croire que toutes les preuves l’accablaient: il n’a eu aucun moment de repli sur lui où il aurait pu réfléchir calmement ou tout du moins simplement ressasser ses souvenirs de la journée: seul lui pensait qu’il était innocent (d’ailleurs, dès qu’il a pu réfléchir, il s’est bien vite rendu compte qu’il avait raison car lui SAVAIT ce qu’il avait fait alors que les gendarmes ne pouvaient, eux, que SUPPOSER) alors que des personnes autrement plus au, fait de l’enquête que lui lui affirmaient mordicus qu’il était coupable. Ajoutez à cela l’animosité des gendarmes à son égard, l’athmosphère confinée du lieu de garde à vue, des paroles, toujours les mêmes, répètées sans discontinuité, les coups (supposés) et les mains attachées: Roman finit par être convaincu lui-même de sa culpabilité et l’affirme au psychiatre qu’il rencontre juste après, encore attaché et complètement épuisé: ces pseudo-aveux (si tant soit est qu’ils aient réeellement existés ce dont, je répète, je doute) ne sont absolument pas une preuve de la culpabilité de Roman mais plus sûrement une preuve de l’efficacité d’une conviction commune à plusieurs êtres sur le su d’une personne isolée.

    Il faudrait aussi que la famille de Céline comprenne que le combat pour la vérité dans cette affaire, combat que ne peuvent mener que les tiers neutres, est d’abord et avant tout un combat pour Céline elle-même et dans cette affaire le crime solitaire est la seule thèse crédible.   

    Répondre
  23. Lucas Bouvignies

    17/02/2008

    Je tiens à m’élever contre plusieurs commentaires scandaleux que je viens de lire:

    1) La peine de mort a été abolie et ce fut certainement LA SEULE CHOSE DONT LA FRANCE PEUT ETRE FIERE DE TOUT LE VINGTIEME SIECLE: n’oublions jamais l’affaire Ranucci…

    2) La gangrène socialo-marxiste: cela signifie-t-il donc que tous les gauchistes sont malades? C’est un scandale pur et simple! Avis aux gauchistophobes: JE SUIS MOI-MEME COMMUNISTE, DONC MARXISTE-GUEVARISTE : en suis-je pour autant un sous-homme? Un tel raisonnement serait nazi…

    Pour l’affaire en question, mieux vaut un coupable en liberté qu’un innocent en prison. Mais si nous avons un coupable en prison et un innocent en liberté…et je pense que tel est le cas…

    Répondre
  24. baltazar

    10/08/2007

    S’il vous plaît pas d’interférences entre la justice et la politique. Je me contrefous que Joël Roman soit rédac’chef d’une revue classée « catholique de gauche ». Je me contrefous que des membres de la famille de Céline passent pour être sympathisant de partis de la droite nationale. L’honneur des magistrats est de rendre des jugements dénués de toute considérations politiques.

    Répondre
  25. fredericchataigner178

    27/06/2007

    Chers lecteurs, je tiens à vous signaler que le livre de Robert Daranc UNE JUSTICE SOUS HYPNOSE MEDIATIQUE L’AFFAIRE CELINE a été mis en ligne par le père de la petite Céline, Gilbert Jourdan, qui a co-signé l’ouvrage: http://www.celinejourdan.com/ J’en recommande la lecture. Cordialement, Frédéric.

    Répondre
  26. Céline

    12/04/2007

    Il y avait une jolie gamine: Céline. Maintenant elle n’y a plus.

    18 Septembre 1981 naissance de Céline Jourdan

    18 Septembre 1981 abolition de la peine de mort

    Merci France puor ta justice!!!!!

    j’ai plus rien à ajouter

    Répondre
  27. Anonyme

    10/04/2007

    Il existe en droit un principe existant depuis la période révolutionnaire et qui a, à l’heure actuelle, une valeur fondamentale… que pourtant (malheureusement) de nombreuses  personnes oublient en s’identifiant  à la victime ou sa famille: LA PRESOMPTION D’INNOCENCE. S’il est tout à fait logique que la famille de la petite Céline soit démolie par une telle histoire, la justice française a dépassé l’idée de vengeance privée, ce qui a notamment permis la mise en oeuvre de grandes réformes comme l’abolition de la peine de mort.
    De plus, un autre principe renforce mon idée selon laquelle  cela relève davantage de la passion que de la raison de s’acharner sur ce Mr Roman: l’autorité de chose jugée. Cela signifie que lorsqu’une décision judiciaire a été rendue définitivement et qu’aucun appel n’a été formé dans les délais, la décision est définitive. Je pense donc qu’il est inutile de s’acharner sur Roman et de réfléchir intelligemment aux débats qui devraient aujourd’hui faire plus de bruit à savoir le phénomène de victimisation des procés pénaux qui fait que nombreuses personnes ne savent plus avoir de recul sur l’affaire en cause et sur des principes de base en droit.

    Répondre
  28. Anonyme

    25/01/2007

    drole de journal

    Répondre
  29. Frédéric

    11/11/2006

    Cher Dupont,

    je ne découvre votre message qu’aujourd’hui, et je tiens à vous remercier. A moi aussi cette affaire me reste en travers de la gorge. Je traite également du cas Richard Roman dans le livre que j’ai publié aux éditions Underbahn, FRANCE INTOX, pour en savoir plus, consulter cette adresse:

    http://underbahn.gorillaguerilla.com/0977422437.html

    Cordialement,

    FV.

    Répondre
  30. dupont

    26/10/2006

    Il est très difficile de croire à l’innocence de Richard Roman. Pour ma part,j’ai eu l’opportunité de suivre le procès et voici ce qui m’a frappé : – d’après le témoignage d’un gendarme donné au cours d’une audience, Roman ne s’est pas contenté de faire des aveux, il a emmené les forces de l’ordre directement sur les lieux exacts du drame, et ce, en peine nature. Sil n’avait pas participé au meurtre, comment pouvait-il connaître cette information ? – enfin et surtout dans le film qui nous a été projetéau cours d’une séance, muet malheureusement mais suffisamment éloquent, puisqu’on y voyait Roman accepter de mimer sur une poupée de chiffon un acte qu’il n’aurait pas commis et cela sans cette fois qu’on puisse évoquer la brutalité policière dont il a prétendu avoir été victime. Sans a priori contre lui au départ(il n’y avait pas lieu, car je ne connaissais ni lui ni la petite Jourdan), ma conviction cette fois était faite. Sans compter les témoignages (par lettres lues par le président) de proches de Romans, de « copains » qui l’ont bien fréquenté à l’époque et qui ont longuement détaillé les moeurs perverses du personnage. Le portrait général qui était fait était celui d’un détraqué et notamment d’un détraqué sexuel. Par conséquent, on ne peut s’empêcher d’être tout de même affligé à la pensée des parents de la petite et l’on a aussi froid dans le dos de savoir un type aussi dangereux en liberté.

    Répondre
    • CELERIER MAGE REGINE

      17/03/2017

      Et bien vous vous trompez, Richard ROMAN était bien en effet innocent, étant un des principaux témoins je peux donc vous dire que ceci est bien vrai. La bêtise et les mensonges du Chef Ramette ont tout fait pour le rendre coupable, car le voulant coupable, ce fameux gendarme a fait revenir le lendemain mon mari pour lui faire changer sa déposition afin de le rendre coupable, car suite à nos dires, celui-ci était innocent puisqu’à l’heure du crime nous le croisions avec sa famille dans le petit chemin qui va à son tepee dans la montagne. Nous étions à cette époque en vacances à la Motte du Caire juste en dessous de cette montagne. Nous n’avions donc aucun lien avec cette personne. Il a été tellement torturé qu’il a fini par avouer, ce que je conçois, car le village ne l’aimait pas et voulait qu’il soit à tout pris le coupable.

      Répondre
  31. jean

    10/05/2005

    mais quel fut le rôle exact de ce Procureur P. Weisbuch ? A t il pu sortir de ce procès la tête haute, couverte de lauriers ??

    Répondre
  32. Frédéric Chataigner

    03/03/2005

    Bonsoir à tous et à toutes, il y avait longtemps que je n’étais pas venu sur cette page, j’ignorai que mon article avait suscité autant de réactions! Je remercie tous les intervenants, quelles que soient leurs opinions. J’ai réussi à faire passer un nouveau texte dans France Soir le 22 décembre dernier: QUAND FRANCE 2 RACONTE L’ AFFAIRE CELINE C’est officiel : Faites entrer l’accusé, le magazine TV animé par Christophe Hondelatte, revient sur France 2 en janvier 2005. Loin d’être inintéressante, l’émission n’est cependant pas à l’abri de tout reproche. Retour sur images… Le 21 mars 2004 était rediffusé (première diffusion : 1er août 2002) Richard Roman, le procès d’un innocent, du nom de cet ancien ingénieur agronome acquitté le 17 décembre 1992 par la cour d’assises de l’Isère du viol et du meurtre de la petite Céline Jourdan, sept ans, perpétré le 26 juillet 1988 à La Motte du Caire (Alpes-de-Haute-Provence) tandis que son coaccusé l’ouvrier agricole Didier Gentil était condamné à la prison à vie avec une peine de sûreté de vingt-huit ans. Sans contester, bien sûr, la décision des jurés de Grenoble, il est permis de s’interroger sur l’approche qui est faite de ce dossier sordide, en résumé : « l’Indien », un bon berger qui élevait des chèvres, dormait dans un tipi et marchait pieds nus injustement persécuté par la presse, les villageois de La Motte du Caire, les gendarmes – le brigadier Ramette, chef de la gendarmerie locale en tête- et le procureur Paul Weisbuch, finalement sauvé par un procès exemplaire. Peu importe, visiblement, que l’intéressé ait déclaré au docteur Christian Jullier, chargé de l’examiner lors de la garde à vue : « Quand on a vu la fille nue, on a perdu la tête » ; pas un mot non plus des lettres reçues en prison par Didier Gentil- un débile mental particulièrement influençable- lui demandant d’innocenter son coaccusé (exemple : « Nous te soutiendrons de tout cœur et de tous nos moyens si tu dis un jour, en pleine liberté d’esprit, que tu étais le seul acteur du drame ») lettres émanant du « groupe de travail RR-DG » basé à Villeurbanne qui amèneront son défenseur Me Juramy à porter plainte pour subornation d’autrui ; silence complet sur le pilonnage médiatique d’une certaine presse- des journalistes semblaient avoir acquitté l’accusé avant même que le jury n’entre en salle de délibération- et du comité de soutien à Richard Roman qui s’agitait aux abords mêmes du tribunal de Grenoble. En outre, le fait que le dit tribunal n’ait pas cité à la barre le docteur Robert Sebaoun, qui, en 1990, avait recueilli une confession de « l’Indien » à la prison des Baumettes (« J’ai participé à quelque chose d’horrible » lui aurait-il dit) n’intrigue nullement les enquêteurs de France 2 ! La sélection des témoins laisse également songeur : en dehors de la famille de Céline, on fait la part belle aux partisans de Roman ; mais pourquoi ne pas avoir donné la parole à Henri Juramy, d’ailleurs épinglé dans le film (il a porté plainte contre France 2 pour diffamation ; la chaîne a été relaxée le 24 janvier 2003 mais l’avocat marseillais a fait appel) ou à Robert Daranc, journaliste auteur d’un maître livre sur l’affaire (1) – et que Christophe Hondelatte connaissait, les deux hommes ayant travaillé pour RTL? Peut-être est-ce parce qu’ils refusent le prêt à penser sur le dossier Céline Jourdan… Bref, ce film est d’une partialité telle qu’il ne peut aucunement entraîner notre adhésion ; le plus grave dans tout cela est qu’une chaîne de télévision ait pu reprendre à son compte l’une des plus sinistres entreprises de désinformation figurant dans les annales des affaires criminelles en France. (1) Une justice sous hypnose médiatique L’affaire Céline Mallemoisson, Editions de Haute Provence, 1995. Frédéric Chataigner, Doctorant en Histoire. PS: à bientôt de vous lire!

    Répondre
  33. Manu

    20/02/2005

    Le 26 Juillet 1988 pourquoi?

    Répondre
  34. zazouuu

    19/02/2005

    Bonjour, je voudrais savoir le jour ou la petite fille a été enlevé repondez vite sil vous plait c’est pour un devoir de francais merci

    Répondre
  35. lili

    15/02/2005

    j’ai rencontré , par pur hasard, le papa de la petite céline, qui a un taxi et ramène les touristes comme moi vers l’aéroport. J’étais accompagnée de ma fille de 4 ans et je crois qu’il était très ému de voir mon petit bout tout joyeux et il m’a alors expliqué la pénible histoire de sa fille. Je ne me souvenais pas de cette horrible histoire. J’ai fait des recherches sur le net et je n’ai aucune conviction sur la culpabilité ou l’innoncence des accusés de cette affaire. Simplement, je voulais vous faire part du désarroi de ce père. Sa fille ainée a enregistré une très jolie chanson sur le décès de sa soeur. Elle tente de réussir à percer dans le milieu de la chanson. J’espère de tout coeur qu’enfin, une part de chance revienne à cette famille meutrie. Ce qu’a subit la petite Céline est tellement effroyable. Je regarde ma propre petite fille et je prie que la justice ne puisse pas se tromper. malheureusement, étant belge, l’affaire Dutroux et ses nombreuses lacunes et mystérieuses erreurs de procédures me font douter …

    Répondre
  36. Manuel

    10/02/2005

    C’est pas la presse certainement qui a démoli un homme, qu’à lui définir « homme » on a besoin d’un peu de courage!! Mais il s’est démoli seulement avec ses mains, il est démoli de toute façon moin que Céline, elle est démolie vraiment. Cet an, 2005, au lieu de fêter 24 ans de vie, il en fête 17 sous la terre! Pour ce qui concerne « La réinsertion dans la vie » il a sûrement fait moins de fatigue que Céline, parce qu’il une vie l’a encore, abîmée avec ses mains, mais il l’a. Voyons si Céline est capable de réussir à se réinsérer, voyons s’i elle rentre chez sa famille, elle n’a pas réussi jusqu’à présent malheureusement , celle-ci est la réalité!!!! Et si Roman n’a plus de vie relationnelle il est seul parce que les gens qui raisonne n’ont rien à partager avec une bête semblable, sans offense pour les bêtes. 4 ans de prison!!! Mais ils devaient jeter la clé!!! Quant au rétablir la peine de mort qui est? Est-ce que nous voulons lui offrir un vacances de récompense par contre? La réputation abîmée? Heureusement, au moins celle-là, pour le reste il a payé moins d’un qui vole une velo. “Quand on a vu la fille nue, on a perdu la tête”…. Un vrai homme! En rappelant que la fille avait six ans et demi! P.S. Sache tu que j’ai beaucoup d’envie d’embrasser Céline?! Mais vu que vous êtes si bons à parler, éprouvées à la réinsérer Vous dans sa vie, je vous en serez reconnaissant pour toujours et seul alors je pourrai fermer un oeil sur Roman!

    Répondre
  37. Manuel

    01/02/2005

    Céline d’ a pas et il n’avait pas besoin non plus d’un assassin elle préférait vivre! Mais la réalité est qu’une fillette magnifique comme elle heure n’est plus ici pour la faute de DEUX pervers bâtards qu’ils pouvaient aller avec quelques putain de leur âge, ou aussi entre d’eux!! Mais la réalité est très dure et cruelle, Céline n’est plus ici… et ça n’est pas peu!!! Céline préférait jouer et se réjouir la vie insouciante de son âge, il ne pensait pas sûrement à combien de assassines elle devait choisir, si un ou deux. La réalité est différente malheureusement.. EST DIFFÉRENTE!!!!!!!! Céline je t’adore, on te rendra justice!

    Répondre
  38. julie

    27/01/2005

    Le meutre de céline jourdan est affreux. Mais on ne peut pas prendre le risque de condamner une personne que l’on sait innocente à la détention perpétuelle. Céline mérite qu’on se souvienne d’elle et qu’on lui rende hommage. UN eenfant de cet âge là, assassinée …. Mais elle n’a pas besoin de deux assassins et un seul lui suffit. Didier gentil l’a affirmé lui même: Roman n’était pas présent.

    Répondre
  39. julie

    27/01/2005

    Le meutre de céline jourdan est affreux. Mais on ne peut pas prendre le risque de condamner une personne que l’on sait innocente à la détention perpétuelle. Céline mérite qu’on se souvienne d’elle et qu’on lui rende hommage. UN eenfant de cet âge là, assassinée …. Mais elle n’a pas besoin de deux assassins et un seul lui suffit. Didier gentil l’a affirmé lui même: Roman n’était pas présent.

    Répondre
  40. julie

    27/01/2005

    Je suis convaincue de l’innocence de richard roman. Il y a eu bcp trop d’acharnement contre lui, sans preuves. Quand le juge d’instruuction Yves Bonnet a rendu un non-lieu et a remis en liberté richard roman, j’étais totalement d’accord avec lui. Je ne me base pas sur les problèmes concernant la psychologie de l’accusé mais sur le problème de faisabilité. Et dans l’affaire dils par exemple c’est ce qui a convaincu les jurés qui ont acquittés dils. Michel legrand, avocat général, avait parlé au père de céline, gibert jourdan. Il lui avait assuré que richard roman part

    Répondre
  41. Frédéric Chataigner

    25/09/2004

    A tous ceux et celles, dont je ne mets pas en doute la sincérité, qui pensent que FAITES ENTRER L ACCUSE a convenablement évoqué l’affaire de la petite Céline, je conseille la lecture de l’excellent ouvrage d’un ancien chroniqueur judiciaire de RTL, Robert Daranc: UNE JUSTICE SOUS HYPNOSE MEDIATIQUE L AFFAIRE CELINE (éditions de Haute Provence, 1995)Par ailleurs, je signale que Me Juramy, avocat de Didier Gentil, a porté plainte pour diffamation contre FRANCE 2 concernant cette émission. A suivre…

    Répondre
  42. Frédéric Chataigner.

    12/06/2004

    Monsieur, j’ignore si il est normal ou non que les rédacteurs de « Faites entrer l’accusé » gardent le silence à mes attaques que je considère aujourd’hui encore comme étant parfaitement justifiées; de toute manière, il est peu probable que Mr Hondelatte ait lu mon article, étant sans doute trop occupé à lancer des fatwas à la radio contre les soupes populaires « islamiquement incorrectes » du Bloc identitaire. Objective, cette émission? Une fois encore, je réponds NON. Et j’ai le droit de le dire et de l’écrire. Cordialement, Frédéric Chataigner.

    Répondre
  43. EDS

    07/06/2004

    L’émission Faites entrer l’accusé, ses producteurs 17 juin média, n’ont pas à prendre la parole sur cette affaire. J’imaginais qu’un journaliste pouvait comprendre que Christian Gerin et Christophe Hondelatte se gardaient surtout de donner leur opinion. Cette émission ne met aucunement en avant un avis mais laisse le soin à tous les telespectateurs de se faire leur propre opinion par rapport au récit de l’enquête. Ce n’est pas votre cas dans cette article des 4 vérités. Que se soit France 2 qui ait acheté la série des Faites entrer l’accusé ne veut pas dire que cette émission est de gauche, j’ai retrouvé par hasard un de ces sujets sur M6, et un autre sur TF1… Vraiment, les rédacteurs de Faites entrer l’accusé gardent le silence à vos attaques, c’est bien normal.

    Répondre
  44. Frédéric Chataigner.

    18/05/2004

    C’est avec beaucoup d’interet que j’ai pris connaissance des commentaires sur mon article sur l’affaire Richard Roman. Chacun est en droit de penser ce qu’il veut de celle-ci: pour ma part, j’émets aujourd’hui encore de sérieux doutes sur l’innocence de celui qui fut acquitté par les jurés de Grenoble le 17 décembre 1992, et j’ai du mal à voir en lui une victime; les faits que je rapporte- aveux rapides, confession au psychiatre, pressions sur Didier Gentil via le courrier qu’il recevait en prison- sont bien réels, et non des inventions de ma part. Les silences de « Faites entrer l’accusé » sont inadmissibles, et je me devais de les signaler dans mon article. Frédéric Chataigner.

    Répondre
  45. MAJANDRA

    10/05/2004

    Monsieur, je viens de revoir sur la chaine PLANETE, l’émission « Faites entrer l’Accusé », concernant le « procès de Richard ROMAN ». Je dis « REVOIR » car je l’avais déjà vu il y a quelques années… Ma conviction est restée la même, à savoir que Richard ROMAN est pour moi, INNOCENT. Ce que j’aimerais développer comme réflexion, c’est le rôle très important (et négatif) d’une certaine presse à scandales qui, sans rien connaître du dossier, dès le début, ni les faits exacts ni les personnes mises en cause, s’emparent de « L’AFFAIRE », absolument épouvantable et sordide, s’attache ensuite à écrire n’importe quoi sur ces dernières, pourvu que ça fasse de l’audimat ou que ça fasse vendre ! à coller un surnom qui « sonne bien » aux suspects,( à savoir : le TATOUE et l’INDIEN dans ce cas précis). Je veux croire que certains journalistes ne sont pas tous ainsi mais il y en a peu. Les gens sont toujours portés à croire ce qu’ils lisent ou entendent, sans faire forcément preuve d’esprit critique. J’ai eu l’occasion d’être par deux fois, jurée d’Assises en 1996 et cette expérience m’a appris à faire preuve de cet esprit critique. Quand une certaine presse à scandales a « démoli » un homme, il est très difficile, voire impossible de rétablir ou corriger ce portrait par la suite. Ainsi, un homme que tout le monde maudit et accuse, voit sa vie bousillée, avec une incapacité à se réinsérer après la prison. Monsieur ROMAN l’a dit lui-même aux journalistes après avoir été reconnu INNOCENT par la Cour d’Assises, je cite : « je n’ai plus de vie relationnelle ». Quelle perspective d’avenir voulez-vous qu’il aie ensuite ? 4 ans de prison et la France presque en entier demandant le rétablissement de la peine de mort, pour lui… je terminerai sur ces mots : « la réputation, c’est l’écho de la bêtise des autres ». Merci de m’avoir lue. cordialement, MAJANDRA

    Répondre
  46. frederic

    06/05/2004

    Message adressé à Eric, officier supérieur de la Gendarmerie nationale: Monsieur, j’ai lu votre commentaire sur mon article avec beaucoup d’interêt; je souhaiterai apporter ici quelques précisions. Le témoin auquel vous faîtes allusion, Mr Christian Celerier, affirme avoir vu Richard Roman vers 21h30 le soir du drame- 26 juillet 1988- peu de temps après avoir pris des photos du coucher du soleil; or, lors du procès, un expert a affirmé que les photos n’ont pas été prises le bon jour, ou pas la même heure. Par ailleurs, il ne me semble pas que les gendarmes- le chef Ramette et l’adjudant Comandré- aient reconnu avoir fait pression sur ce témoin; ils ont au contraire vigoureusement contesté ces accusations. L’extrême dureté de Michel Legrand pour les criminels… oui et non! Si il est vrai qu’il a été juge à la Cour de sureté de l’Etat (ce qu’on n’a pas manqué de lui rappeler lorsqu’il requerait contre José Bové en novembre 2001) il fut aussi celui qui « enterra » l’affaire Luchaire en juin 1989, le scandale des ventes illégales d’armes à l’Iran dans lequel avaient trempé quelques socialistes du cru. Quant à Paul Weisbuch, je ne prétends pas en faire une référence morale. On a dit que Roman a avoué sous la pression des gendarmes. Mais c’est au docteur Christian Jullier chargé de l’examiner durant sa garde à vue, que Roman a déclaré: « Quand on a vu la fille nue, on a perdu la tête » et on n’a jamais accusé ce psychiatre d’avoir fait pression sur « l’Indien ». Enfin,Roman n’est pas devenu fou après le procès, il avait déjà fait deux séjours en hopitâl psychiatrique dans les années 1980. Coupable? Innocent? Chacun est en droit de penser ce qu’il veut, mais je pense pas que soit une chaine « aux mains de la gangrène socialo-marxiste » comme vous le dites si bien, qui doit nous dicter notre façon de penser. D’ailleurs, quand France 2 traite d’autres sujets controversés- affaire omar, du pull-over rouge, etc. c’est encore pire! Cordialement, Frédéric Chataigner.

    Répondre
  47. Jef

    04/05/2004

    Malgre votre article, j’ai quand meme confiance en la justice francaise, meme si j’ai déja eu la preuve dans des affaires des plus sordides (car la pedophilie EST un sujet sordide) que de bons appuis dans la magistrature ca aide quand on est un juge accuse de pedophilie (mais ca c’est une autre histoire). Car on voit toujours revenir cette eternelle question sur le benefice du doute: vaut il mieux laisser courir un coupable, ou sacrifier un innocent? Malgre tout j’en profiterai pour denoncer l’exploitation politique qui est fait de cette affaire. Je ne suis pas surpris que les productions M6/TF1/FR2/FR3 nous reservent comme d’habitude leurs bonnes vielle démagogie du: « personne n’est coupable tout le monde a ses raisons ». C’est vrai moi le premier…

    Répondre
  48. Malcolm X-XX-et-XXL

    03/05/2004

    L’aveu devant la force et la terreur exercées par des policiers n’est pas une preuve décisive. On se souvient de l’affaire de Patrick Dils, avant lui deux autres suspects avaient avoué, qui n’étaient pas des coupables idéaux. De même dans l’affaire de la petite Emily Dickinson, un malheureux routard avait avoué, qui fut innocenté par le test génétique. La « folie » de Roman n’est pas non plus une preuve, surtout lorsque la « folie » survient après une telle épreuve. Essayez de survivre à une telle épreuve.

    Répondre
  49. Eric

    02/05/2004

    Monsieur, J’ai suivi moi-meme la totalite du dossier de ce crime affreux a l’epoque, pour des raisons que je ne developperai pas. J’etais moi aussi convaincu de la culpabilite de Romans et Gentil, malgre les denegations de Romans. J’etais a l’audience de la cour d’Assises de Grenoble pour leur proces. Quand un des temoins (au sens juridique) a dit a la Cour qu’il avait ete FORCE, MENACE PHYSIQUEMENT PAR LES GENDARMES pour denoncer Romans, j’etais la ! Lorsque les gendarmes, et en particulier le Chef RAMETTE, ont CONFIRME les accusations de ce temoin et ont RECONNU l’avoir menace pour qu’il mette Romans en cause, j’etais la ! Pour que l’avocat General (Procureur) LEGRAND, repute pour son extreme durete envers les criminels, dise « Je presente mes excuses au nom de la Societe, a Monsieur Romans », j’etais la. Quand il a ordonne sa remise immediate en liberte, j’etais aussi la ! Votre article sur ce site est plein de contre-verites. Weisbuch etait en effet procureur lors de l’instruction de ce dossier, et s’est EN EFFET acharne contre Romans, dont souvenez-vous, la seule « preuve » contre lui etait les declarations de Gentil! Weisbuch a ete par ailleurs lui aussi mis en cause dans des affaires financieres pas tres claires, ne le savez-vous pas ? Ce n’est pas une « reference morale » comme vous semblez le croire! Les « aveux » de Romans… En effet! Mais je vais vous dire une bonne chose: Dans une affaire atroce comme celle-ci, TOUJOURS, TOUJOURS, les enqueteurs seront tentes de faire avouer un « coupable ideal ». Romans est devenu « fou » ? Je le comprends. Les conditions de son incarceration durant plusieurs annees, dans des maisons d’arret ou detenus et surveillants etaient ligues contre lui, ou il a ete tabasse a plusieurs reprises, mis a l’ecart etc etc… OUI monsieur, CA REND FOU ! Que des associations de gauchistes aient defendu Romans ne change rien a son innocence. Il est d’ailleurs lamentable que JAMAIS aucune association de gens de « droite » ne prenne la defense de personnes manifestement innocentes ! Mais la « droite » de France est un ramassis d’imbeciles, il n’y a que voir l’etat du pays pour en etre convaincu ! Que France-2 soit une chaine aux mains de la gangrene socialo-marxiste ne fait aucun doute. Cela ne veut pas dire que CETTE FOIS ils ont tort ! Nous ne devons pas, sous pretexte de « couleur politique » systematiquement vouloir condamner le « presume coupable » ! X Officier Superieur de la Gendarmerie nationale

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)