Affaire Zemmour : Etienne Mougeotte du chaos au K.O.

Posté le mars 28, 2010, 12:00
8 mins

C’est une information en forme de communiqué de victoire que nous lançons cette semaine : la direction du Figaro-Magazine a renoncé à limoger le journaliste Eric Zemmour, qui avait été convoqué le 29 mars à un entretien de pré-licenciement.

C’est un communiqué de victoire, parce que les 4 Vérités et ses lecteurs s’étaient clairement engagés en faveur du journaliste. Nous avions exposé les raisons de ce soutien dans une pétition adressée au directeur des rédactions du Figaro, Etienne Mougeotte, pétitions que de très nombreux lecteurs et internautes ont signée.

C’est ni plus ni moins que la liberté d’expression qui était en jeu. « Au-delà du cas de Zemmour et du "Figaro", la question est simple, écrivions-nous : a-t-on encore, en France, le droit de s’opposer à la bien-pensance antiraciste ? La question, c’est celle de la liberté de la presse et du "politiquement correct". Aux "4 Vérités", nous sommes clairement pour la première et contre le second. »

Pour licencier le journaliste politiquement incorrect, la direction figaresque prenait en effet prétexte des propos tenus par Zemmour sur Canal +, le 6 mars : « Les Français issus de l’immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes… C’est un fait. ». Il se murmurait aussi, ajoutions-nous, que la chronique de Zemmour sur RTL, qui vaut à cette radio un certain succès d’audimat, déplaisait à certains caciques du Figaro.

Sans doute ces derniers n’avaient-ils pas bien mesuré l’audience dont leur victime propitiatoire bénéficie auprès de leur propre lectorat. Au-delà même du succès rencontré par la pétition des 4 Vérités, ou de la manifestation organisée devant le siège parisien du Figaro par les jeunes admirateurs du journaliste, le quotidien a été submergé d’appels et de courriels de protestation. Le chaos ! Selon nos informations, on considère au Figaro que lorsqu’un lecteur exprime son mécontentement, dix mille autres ont éprouvé la même irritation sans se donner la peine d’écrire ou de téléphoner. Si l’on respecte ces proportions, le licenciement d’Eric Zemmour aurait sans doute fait plus de mécontents qu’il ne reste de lecteurs au « Fig-Mag ». On conçoit qu’Etienne Mougeotte se soit hâté de faire machine arrière, même si, pour sauver la face, il a excipé des excuses qu’a présenté Eric Zemmour et des éclaircissements qu’il aurait apportés. Le K.O…

Une nouvelle opinion publique

Je tirerai néanmoins de cette affaire deux observations et une conclusion.

La première observation porte sur le Figaro. Ce quotidien ressemble à la droite parlementaire : ses dirigeants s’adressent à un lectorat de droite, mais eux-mêmes sont, au fond, de gauche. Quand Mougeotte envisage de sanctionner Zemmour pour des propos qu’il considère comme racistes, on croit entendre en écho Sarkozy confier à Frédéric Mitterrand qu’il ne s’est jamais senti de droite. Ce n’est pas nouveau : depuis des années, ce journal se débarrasse de ses collaborateurs « droitiers » dès qu’ils deviennent trop voyants ou bruyants. C’est ainsi que Le Figaro-Magazine a naguère sombré dans la médiocrité.

En second lieu, je ne sache pas que les propos tenus sur Canal + par Eric Zemmour soient beaucoup plus racistes que ceux tenus voilà quelques années par Malek Boutih, qui, à l’époque où il dirigeait encore SOS-Racisme, avait évoqué la sur-représentation des personnes originaires du Maghreb et d’Afrique dans les prisons françaises. Quant au bien-fondé de ses dires, il a été confirmé par l’avocat général Philippe Bilger, qui a déclaré : « Je propose à un citoyen de bonne foi de venir assister aux audiences correctionnelles et parfois criminelles à Paris et il ne pourra que constater la validité de ce fait. (…) Tous les Noirs et tous les arabes ne sont pas des trafiquants, mais beaucoup de ceux-ci sont noirs et arabes. »

Le magistrat risque semble-t-il d’être sanctionné par sa hiérarchie et a été rappelé au devoir de réserve par le Garde des Sceaux, Michelle Alliot-Marie. Le problème n’est donc pas de savoir si ce qu’a dit Zemmour est vrai ou faux, mais si les français ont le droit de le savoir, ou plus précisément encore, s’il est autorisé d’exprimer tout haut ce dont la plupart des Français se doutent déjà.

Ma conclusion, c’est que quelque chose bouge en France, où une autre opinion publique que celle artificiellement créée par les médias est en train de se faire entendre. C’est cette opinion publique qui vient de faire reculer Etienne Mougeotte. Et ce n’est peut-être qu’un début.

22 réponses à l'article : Affaire Zemmour : Etienne Mougeotte du chaos au K.O.

  1. Desliens

    05/04/2010

    J’ai été longtemps lecteur (au numéro) puis abonné au "Figaro", abonnement maintenant résilié depuis plusieurs mois, lettre d’explication à l’appui.
    La dérive provoquée par l’arrivée d’Etienne Mougeotte a accélérée ma prise de décision.
    Sans aucun regret, sans aucune sensation de manque.
    Quand aux motifs de rejets de commentaires sur le blog, on atteint les sommets de l’absurdité et de la "bien-pensence", tels que l’affaire Zemmour n’a rien d’étonnant.

    Répondre
  2. Serge Le Cunff

    03/04/2010

    Merci au 4-vérités pour avoir suscité cette mobilisation enthousiaste en faveur d’Eric Zemmour!

    Le succès de cette action est exemplaire par sa fulgurance. Je pense qu’elle va rassurer et conforter les autres courageux mais trop rares défenseurs du bon sens républicain, tels M. Bilger.

    La démonstration est ainsi clairement faite que la détermination de nombre de compatriotes de la majorité silencieuse peut maintenant se manifester très rapidement pour supporter des prises de position courageuses et les défendre avec force. 

    Je sais qu’en France, malheureusement, tout est fait pour étouffer l’expression de la volonté citoyenne: nous ne sommes pas la Suisse!… Mais j’ai la conviction que le vent tourne et que beaucoup de nos associations indépendantes (Liberté Chérie, Contribuables Associés, iFrap, etc. ) sont en passe d’acquérir un statut et une reconnaissance suffisants pour peser significativement dans le débat public et sur les décisions du pouvoir.

    Les 4-Vérités sont un des acteurs majeurs de cette salutaire révolution, qui nous permettra peut-être de convaincre les meilleurs de nos jeunes générations de rester encore au pays!

    Répondre
  3. Serge Le Cunff

    03/04/2010

    Merci au 4-vérités pour avoir suscité cette mobilisation enthousiaste en faveur d’Eric Zemmour!

    Le succès de cette action est exemplaire par sa fulgurance. Je pense qu’elle va rassurer et conforter les autres courageux mais trop rares défenseurs du bon sens républicain, tels M. Bilger.

    La démonstration est ainsi clairement faite que la détermination de nombre de compatriotes de la majorité silencieuse peut maintenant se manifester très rapidement pour supporter des prises de position courageuses et les défendre avec force. 

    Je sais qu’en France, malheureusement, tout est fait pour étouffer l’expression de la volonté citoyenne: nous ne sommes pas la Suisse!… Mais j’ai la conviction que le vent tourne et que beaucoup de nos associations indépendantes (Liberté Chérie, Contribuables Associés, iFrap, etc. ) sont en passe d’acquérir un statut et une reconnaissance suffisants pour peser significativement dans le débat public et sur les décisions du pouvoir.

    Les 4-Vérités sont un des acteurs majeurs de cette salutaire révolution, qui nous permettra peut-être de convaincre les meilleurs de nos jeunes générations de rester encore au pays!

    Répondre
  4. Anonyme

    01/04/2010

    Liberté d’opinion Ce qui fait rire est souvent le plus affligeant. Il en est ainsi de la mort, mais cette fois l’information, ce sujet si sérieux, s’en charge, bien que ce soit pour des raisons qui pourraient elles aussi être en rapport avec la mort : la sienne, du moins sous sa forme à laquelle les démocrates sont attachés Eric Zemmour est-il allé trop loin ? titre l’un des média généralistes qui ne se comptent plus sur Internet, souvent versions de journaux traditionnels sacrifiant au progrès. L ‘outrecuidant quidam, bien qu’il ait peu de chances d’être entendu, ne se décourage pas pour autant et croit bon de faire part des réactions que lui inspirent ce titre et certains des propos qu’il introduit, en dépit de la mention clôturant cet article : « À la suite de nombreux débordements sur ce type de sujet, nous nous voyons contraints de fermer cet article aux commentaires. Merci de votre compréhension. » . Déclaration d’ailleurs pleinement en rapport avec le sujet en question. Pourtant, des questions sont posées, qui en provoquent d’autres, débordantes ou non : … ce [que dit Zemmour] relève d’un sentiment et non pas d’un fait puisqu’on ne peut pas prouver ses propos, les statistiques ethniques étant interdites en France. «Donc il y a un problème dans ses propos». … Est-on entré dans une ère politiquement correcte ? Nous demande le média. Y-a-t-il problème dans les propos de Zemmour ou dans le fait que les statistiques ethniques soient interdites ? Ne sort-on pas ainsi de ce politiquement correct, créé de toutes pièces par une certaine presse, pour aboutir à une pensée unique, encadrée ; qui n’est autorisé à s’alimenter qu’à des sources préalablement purifiées ? L’article demande encore : « Y a t-il une dérive de la part des journalistes-polémistes? » Non ! Car comme l’analyse François Jost, cité dans l’article « … ils sont devenus les stars des leurs émissions, de leurs journaux et de leurs sites et se placent dans une contradiction : critiquer les autres et se poser en maître à penser». Les journalistes dits polémistes ne sont hélas pas seuls dans ce cas. La profession entière est touchée par cette véritable maladie qui transforme le rapporteur et commentateur de faits et d’opinions en propagateur forcené de certitudes et de ragots. Est-ce Zemmour qui est allé trop loin ? Ou la presse toute entière ? Le média concerné n’est pas unique à traiter et à clôturer le sujet de la sorte. C’est la raison pour laquelle son nom n’est pas cité ici. Tous ou presque s’y reconnaitront Tout communiquant, qu’il le veuille ou non, fait œuvre de pédagogie et nombreux sont hélas ceux qui l’oublient ou en jouent sans scrupules. Mais comme le citoyen a les politiques qu’il mérite, probblement le lecteur a-t-il ses journalistes.

    Répondre
  5. Jean Pierre

    31/03/2010

    Il semble qu’une certaine forme de "parler" émerge  doucement en France..Il est temps. Pas question de comparer Z au président de la région Languedoc Roussillon bien entendu, mais il est tout de même amusant que pour le 1er, son score aux régionales est édifiant, et pour le second, une réaction édifiante elle aussi des auditeurs et lecteurs.
    Je pense pour ma part, mais je peux me tromper, que tout ceci traduit un malaise beaucoup plus profond , malaise dont les composantes seraient: Identité Nationale, immigration, port du voile, religion, etc…
    Je pense aussi, au risque encore de me tromper, que beaucoup de Français en ont assez des propos "politiquement correct" , et d’une montée souterraine de certaines cultures très éloignées de la culture Française au sens historique du terme.
    Je pense toujours qu’effectivement il faut appeler un chat un chat ….

    Répondre
  6. Pierre

    31/03/2010

    Vives félicitations pour votre action dans la défense de Mr Zemmour. Et honte à Mr Mougeotte!!! Si, en France, les mots ont encore un sens et le sens de l’analyse raisonnée également, ce dont nous doutons de plus en plus (merci les enseignants et les médias fagocités!) il y a urgence à ce que ce type de « défense de survie » devienne une règle de vie dans notre peuple. OUI ou NON, la LIBERTE s’applique-t-elle au DROIT DE PENSER et de S’EXPRIMER?!? Mr Mougeotte serait-il est adepte de la dictature?

    Répondre
  7. Daubermesnil

    30/03/2010

     j’ai fait la pub de votre article  sur   pourcarpentras arobasgmail.pointcom qui semble  être un site qui ne pratique pas la langue de bois et qui avait dénoncé une ouverture trop zélée à gauche

    Répondre
  8. Gérard

    30/03/2010

    Espérons effectivement qu’il se passe enfin quelque chose.  Et puisque l’Histoire bégaie … imaginons que Sarkosy soit un autre Louis XIV … "l’Etat c’est MOI " ! … Combien de temps reste t-il donc, avant la nouvelle prise de la Bastille ??? Je sens le vent souffler … et je sais que je ne suis pas le seul. Beaucoup y pensent … 

    Répondre
  9. Poitiers732

    29/03/2010

    Eric Zemmour, un raciste? Mais alors…que dire des déclarations honteuses de Houria Bouteldja (une française?), qui, devant les caméras et en public, traite les blancs, les européens, de sous-chiens. Non ! ce n’est pas du racisme ça ? Cette nana, a-t-elle été licenciée? a-t-elle fait l’objet d’un procès?  Il est curieux de constater que, dans certains cas, les faux-culs démagogues de la LICRA restent muets.  Bravo ! MONSIEUR  Zemmour, pour votre courage. Les français…les vrais, ont besoin d’hommes de votre trempe.

    Répondre
  10. SITTLER

    29/03/2010

    Vrai? Mensonger?
    Il suffit de savoir compter et de faire une enquête par un organisme indépendant! Le résultat montrera si Monsieur Eric Zemmour a raison ou pas. S’il a raison qu’on le laisse tranquille, il a fait son travail de Journaliste honnête, s’il a tord qu’on l’attaque pour diffamation.
    Le mensonge d’où qu’il vienne est condamnable et la vérité doit être dite même si elle dérange certains. Même que je me demande pourquoi et qui elle dérange!!!!

    Répondre
  11. sas

    29/03/2010

    ZEMMOUR?MOUGEOTTE? ARDISON……..eux sont labélisés…..eprouvés" système"……estempillé enclume de services….donc ils provoquent, font des coups de poussettes ,des essais sur demande de leurs" maîtres politiques dans l ombre"…..pour voir jusqu où le bon peuple tolère…

    Ce ne sont ni des libres penseurs, ni des défenseurs de la Gaule et des Gaulois…..et dans le pire des cas ca n ira jamais plus loin ,même avec procès…juste de l étron habituel…

    EN REVENCHE, UN JEAN MARIE LEPEN un DIEU DONNE , KEMI SEBAS……là il y aurait déja eu scandales et audience, condamnation AU GROS POGNON, pour leur faire fermer leurs geules et les maintenir au rang qui est le nôtre depuis 1789 ,nous autres goyim de France……à celui de bétail , donc de veaux…(DIXIT LE GENERAL)

    Faux évènement,le scandale de l élu du mont "sinaï" outré, sous haute surveillance du frères "mougeotte" la bouche en cul de poule qui convoque  , chez la camé de service ardison au combien surpris de l estoc…. fonctionnant lui à la voile et la vapeur(ndlr)…..faux évènement et même en vérité  ;  extrêmement prévisible à ceux qui savent enfin lire……et qui regardent désormais dans la bonne direction.

    ….c’est ceux là , moi, qui m interessent et heureusement ils sont de plus en plus nombreux…..

    sas qui se marre…

    Répondre
  12. warlin

    29/03/2010

    Je fais partie de ceux qui ont pris leur plume pour écrire à MM. Mougeotte et Morel tout le mal que je pensais de leur comportement. Mais je crois qu’il faut aller plus loin, et les prochaines pétitions doivent exiger, sinon la suppression (ce serait l’idéal) du moins l’arrêt des subventions à ces officines très toxiques que sont la Halde ou le mrap, et beaucoup d’autres, qui nous coûtent très cher pour nous empêcher de dire des vérités évidentes; Quand Hortefeux démet un préfet qui n’a fait que constater une sur-représentation de noirs à Roissy, il se comporte comme M. Aubry vis-à-vis de Georges Frèche, auquel on peut être reconnaissant d’avoir fait subir au PS sa seule défaite cuisante en métropole.

    Répondre
  13. Danièle

    29/03/2010

    Il est clair qu’il faut que la majorité silencieuse réagisse.Nous nous laissons imposer le politiquement correct et cela suffit. Cela représente en général un grand nombre de médias et quelques soi-disant penseurs parisiens. Effectivement la protestation massive des électeurs du Figaro n’a été reprise nulle part en dehors de vous.Pourtant la phrase sortie de contexte d’Eric Zemmour est apparue partout. Lorsqu’on discute avec tous les français moyens , ils sont de notre avis et en ont ras-le-bol. Conclusion, il faut réagir beaucoup plus souvent. N’est-il pas trop tard ?

    Répondre
  14. Danièle

    29/03/2010

    Il est clair qu’il faut que la majorité silencieuse réagisse.Nous nous laissons imposer le politiquement correct et cela suffit. Cela représente en général un grand nombre de médias et quelques soi-disant penseurs parisiens. Effectivement la protestation massive des électeurs du Figaro n’a été reprise nulle part en dehors de vous.Pourtant la phrase sortie de contexte d’Eric Zemmour est apparue partout. Lorsqu’on discute avec tous les français moyens , ils sont de notre avis et en ont ras-le-bol. Conclusion, il faut réagir beaucoup plus souvent. N’est-il pas trop tard ?

    Répondre
  15. bella

    29/03/2010

    bravo pour zemmour, il y a bien longtemps que je n’achète plus le figaro ainsi que les autres torchons de la gauche, il faut tenir  bon car la vie va nous réserver de mauvaises choses

    Répondre
  16. dubois

    29/03/2010

    Bravo aux 4 v. Bravo à Zemmour. Bravo à Bilger, et continuons à combattre la pensée unique et les contre-vérités qu’une certaine presse et autres médias tentent de nous faire gober journellement.

    Répondre
  17. HAHAHA!

    29/03/2010

    Voici ce qui s’est vraiment passé :

    MAM menace de procès Z. Pas de procès. 

    Figaro menace Z. de licenciement Z : pas de licenciement.

    CSA menace de sanction Z. : pas de sanction.

    Ardisson menace Z. de procès : pas de procès.

    La LICRA menace Z. de procès : pas de procès.

    En échange d’un échange sur BFM TV : RTL "refuse" que Z. aille sur BFM TV pour débattre avec la LICRA (alors que Z. était sur BFM TV le 7 mars).   

    Pas de débat sur BFM TV mais la LICRA quia  fait les gros yeux … s’écrase mollement.

    Le CRAN menace de procès Z : pas de procès.

    Le réalisateur du film la Domination masculine est menacé, cette fois, par Zemmour, de procès : pas de procès.

    Le "rappeur Cortex" qui a surgi tout à coup comme si les ficelles étaient tirées exactement au bon moment pour menacer Z.

    Marine Le Pen répond par une menace de procès contre le rappeur Cortex …

    Mais Z. (qui a menacé le réalis. de Domination masculine de procès) oublie de menacer de procès le r. Cortex.

    Reste le MRAP. Et je parie gros qu’il y aura : ZÉRO PROCÈS CONTRE Z.

     

     

     

    Et je me marre, pas seulement de ce cirque grotesque, mais de voir tous ces cons qui s’excitent et se font mener en bateau en pensant que "tout va changer" grâce à des gens comme Zemmour situés au coeur du système, alors qu’ils ne sont là que pour donner à certains l’impression d’être représentés. CATHARSIS : vous avez entendu parler?

     

     

     

     

    Répondre
  18. Zlabia

    29/03/2010

    Un Prefet de la Republique vient de demissionner car desavoué par sa hierarchie

    La direction du Figaro a été desavouée par son lectorat- Qu’attend(elle pour imiter ce prefet?

    Il y va de l’honneur

    Répondre
  19. IOSA

    28/03/2010

    Bravo, les 4V qui s’adonne comme Marianne2 à écrire leur vérité édulcorée sur les propos de Zemmour……

    Pour faire simple, marianne2 a rajouté à la phrase " Les français issus de l’immigration" juste avant le reste et curieusement les 4V aussi.

    Un coup de baguette magique et hop tout le monde y est beau et tout le monde y est gentil.

    Je conseille de regarder la vidéo circulant sur youtube, avant de s’extasier devant l’idole qui a pisser dans son froc, au point de produire une lettre d’excuse.

    Comme disait Raffarin et fort a propos de Sarkosy qui venait d’insulter un papy, "Ca c’est un homme qui à des couilles".

    De ma part, c’est de l’humour…et pourtant celà vous désigne pour ce que vous êtes.

    IOSA ( Z comme Zorro de Zemmourland)

     

    Répondre
  20. robert bougamont

    28/03/2010

    liberté de penser est de parole pour les francais est pour zemmour

    Répondre
  21. Xavier Renard

    28/03/2010

    Oui, je suis convaincu qu’il s’est passé quelque chose de très important cette semaine. Nos dirigeants ont peur que nous ayons réalisé que nous avons le pouvoir et qu’eux ne l’ont plus. Ce qui a été possible de faire pour Eric Zemmour, on peut le refaire pour des sujets tout aussi grave. Votre papier est le seul qui fait part de l’avalanche de courriels vers le figaro (en minuscule) J’étais passé par la pétition de l’UNI, et j’avais ajouté que si Eric Zemmour était viré je m’engageai à convaincre 10 personnes à ne plus acheter le figaro. Je vous conseille la lecture du dernier livre d’Eric Zemmour, La France Nostalgique. c’est tout simplement remarquable. Une connaissance de l’histoire de notre pays exceptionnelle ( et pas de ce pays comme la plupart des intervenants mediatiques le disent), et des pensées hétérodoxes. Son point de vue sur le Maréchal Pétain en opposant l’attitude de celui-ci lors de la première guerre mondale et de la seconde est « géniale ». Tout autant sa remarque sur l’armistice de 40 qui a sauvé d’une fin certaine sa lignée juive d’Afrique du Nord. Je pense que ce passage seul résume la complexité du personnage Eric Zemmour. Il faut protéger notre Eric Zemmour. Je suis fier de partager avec lui l’amour du même pays. je propose pour commencer une campagne anti-Mougeotte : Mr Mougeotte, il va vous falloir de la Bougeotte. Visiblement Mr Mougeotte, vous n’avez pas compris vos lecteurs. etc… Bonne continuation. Xavier Renard

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)