Amnistie à tout va !

Posté le mars 13, 2013, 12:04
4 mins

Une « Révolution des Roses », initiée par la Garde des Sceaux, est en marche. Pour elle, enfin, le changement c’est maintenant !

Au-delà du désir-même des humanistes qui se penchent avec sollicitude sur les délinquants et oublient les victimes, elle veut vider les prisons, ces institutions aussi caduques et ringardes que les bagnes de naguère.

Sans doute pour les avoir vus depuis les côtes guyanaises, elle semble vouer aux espaces de relégation une haine atavique autant qu’exotique…

Après échauffement, avec la suppression des « peines plancher », le premier coup d’épée contre la sanction réactionnaire est l’amnistie pour les braves syndicalistes qui, sous le coup d’une indignation toute légitime, face à des patrons voyous et un capitalisme sauvage, cassent un peu de matériel ou séquestrent ces chefs d’entreprises cupides et inhumains !

Avec une telle mesure, si elle est approuvée par les députés, il est sûr que la ministre va contribuer au sursaut du Président face aux sondages qui le boudent sévèrement sur sa gauche…

Une autre grâce pour ces mêmes syndicalistes, objets de toute sa sollicitude, bénéficierait surtout à la CGT, partie prenante dans la gestion des comités d’entreprise fastueux d’EDF, de la SNCF, de la RATP et dans la faillite de celui d’Air France !

Ces délégués n’ont pas reçu une formation de gestionnaire solide mais tentent, au mieux, de rendre la vie de leurs camarades plus ensoleillée avec des vacances dans des lieux de détente qui les sortent des tristes quartiers périphériques. Parfois, à leur insu, des sommes importantes s’échappent vers des destinations obscures mais l’on ne saurait mettre en doute leur probité, toute au service de la classe ouvrière…

La ministre de la Justice ne l’a pas encore suggéré ou proposé, mais on attend, dans la même dynamique progressiste, l’absolution pour les corruptions, détournements ou prises illégales d’intérêt d’élus dont l’engagement et l’ardeur sont totalement voués au service public. Mais la morale étant une valeur exclusivement socialiste, ces mesures ne pourraient évidemment bénéficier qu’à des édiles de gauche !

Ainsi, il serait séant que la Justice cesse d’importuner Jean-Noël Guérini, friand de poubelles provençales, Robert Navarro, grand amateur de pizzas, Sylvie Andrieux, âpre démarcheuse de clients ou Jean-Pierre Kucheida, maire bricoleur de Liévin.

Pour tous ceux, nombreux, qui ont déjà été condamnés pour des faits délictueux dans l’exercice de leur mandat, il est évidemment trop tard. Heureusement pour la plupart d’entre eux, cela n’a aucunement nui à la poursuite de leur carrière politique.

La Ministre chancelière garde les sceaux mais jette les clés des geôles.

Henri Gizardin

http://target2007.typepad.fr/hgizardin/

9 réponses à l'article : Amnistie à tout va !

  1. 17/04/2013

    Bravo poue la réouverture d’un bagne « décent » en Guyanne – une façon de régler en partie l’insécurité qui règne chez nous – et on pourra

    Répondre
  2. Pernollet

    14/03/2013

    géniale idée, fgdp75. Je ne peux qu’ applaudire !

    Répondre
    • fgdp75

      14/03/2013

      merci, estce que Flamby, ayrault et taubira me liront ?

      Répondre
  3. racine

    14/03/2013

    c’est vrai que les syndicalistes voyous ont été blanchi MAIS aussi par la même occasion ceux des patrons compromis dans l’affaire de l’UIMM, cela il faut VRAIMENT le regretter car on aurait pu mettre sur la place publique le nom des syndicalistes qui avaient été « acheté »

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    13/03/2013

    Monsieur Gizardin il vous faut comprendre et admettre qu’il existe une grave crise du logement en France … et que le domaine pénitentiaire n’est pas épargné ( sans jeu de mots concernant le financement ) …la population croit de façon exponentielle ( comme chômage et insécurité ) dans les  » clapiers  » du 9:3 , des cités du Nord au Sud ( de Marseille ) etc … et on ne peut les loger tous , d’autant que de redoutables concurrents à l’aide sociale déboulent des Balkans , du Caucase , d’Anatolie … Madame Taubira fait au mieux c’est à dire dans le pire

    Répondre
  5. fgdp75

    13/03/2013

    pour règler le problème de la surpopulation des prisons, créer un camp de travaux forcés en Guyane, y transférer 80 000 délinquants en prison en France, les faire garder par Mme Taubira et développer ainsi l’économie de la Guyane.
    D’une pierre quatre coups: tolérance zéro, désengorgement des prisons françaises, rapatriement de Taubira qui cesserait ainsi de nuire aux français de métropole.

    Répondre
    • quyinctius cincinnatus

      14/03/2013

      vous donneriez les clefs des  » tôles  » à Taubira ?

      Répondre
    • l'Auteur

      15/03/2013

      Très bonnes suggestion fgdp75 !

      Répondre
    • BAYLE

      16/03/2013

      Là vous allez encore plus loin que je pensait ! Bravo 100% d’accord avec vous .

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)