Après le mépris, le cynisme

Posté le 06 septembre , 2013, 4:38
52 secs

Communiqué du Collectif de parents et d’associations de victimes

Invité à assister à la réunion de présentation de la Réforme pénale aux associations de victimes, organisée par le Garde des Sceaux le mercredi 4 septembre, le Collectif de parents et d’associations de victimes (Colfamivic) ne s’y rendra pas.

Les drames qui ont touché nos familles sont justement le résultat de dispositions laxistes et anti-prison dont ont bénéficié des criminels récidivistes. Maintenant, nous souhaitons avant tout que d’autres innocents ne connaissent pas le sort de nos chers disparus.

Or les mesures démagogiques en préparation vont étendre des dispositifs qui  mettent en péril d’autres femmes, filles, enfants, notamment en laissant en toute liberté un maximum de délinquants.

 Manifestement, nos vécus ne sont absolument pas pris en compte, nos tragédies sont méprisées.

 De surcroit, nous inviter à une telle réunion pour tenter de nous associer à ces mesures, voire à nous convaincre de leur bien-fondé, procède d’un cynisme inadmissible.

Cette soi-disant réforme ne garantira pas « plus de sécurité ». En protégeant encore un peu plus les criminels, elle n’amènera que du « sang et des larmes ».

Contact : Collectif de parents et d’associations de familles de victimes
B.P.86058 59706 Marcq en Baroeul cedex

[email protected]

06  26 65 75 63

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

7 Commentaires sur : Après le mépris, le cynisme

  1. 8 septembre 2013

    Bonne affaire pour la justice et que les truans se font
    justice entre eux de plus cela fait de la place dans les
    prisons et du bénéfice pour le contribuable

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      9 septembre 2013

      hélas,vous ne comptez pas les frais exorbitant des hospitalisations de longue durée, les rééducations en milieux marins et les allocations pour accident de travail ou invalidité qui seront la suite toute logique au déplorable manque d’adresse des ” tueurs ” … de minables amateurs formés par les séries américaines

      Répondre
  2. Sancenay

    7 septembre 2013

    Peut-on être crédible notamment lorsque l’on se répand en lamentos sur la prétendue réinsertion – des corps ? – tout en beuglant la négation des consciences, alors même que l’on autorise le crime des enfants de France sur les paillasses des labos ou dans le ventre de leurs mères ?
    L ‘application de la recette de l’authentique Terreur déjà éprouvée sous les diverses phases révolutionnaires de notre histoire et dont se réclament ouvertement à l’Assemblée les destructeurs du droit naturel paraît bien davantage être une de leurs motivations concrètes, en vue de préserver leurs acquis politiques .
    Que ceux qui s’efforceraient d’en douter constatent que le sort qui est fait aux nobles veilleurs est rien moins que l’égal de celui réservé au récent preneur d’otages de l’hôpital de Marseille , si prestement et dissimulé et relâché .

    Répondre
  3. 7 septembre 2013

    Petite question naïve : un condamné est-il automatiquement privé de ses droits civiques, ou cette peine est-elle spécifique ? Le projet Taubira fournirait-il un nouveau vivier électoral pour le P.S. ?

    Répondre
  4. Marquais

    7 septembre 2013

    La vie n’est pas si compliquée. Il y a le bon qu’il faut aider e respecter et le méchant qu’il faut combattre et contraindre.
    Nos édiles devraient regarder ZORO,…. tout est dit !

    Répondre
  5. BREN US

    6 septembre 2013

    En tous cas, cela ne dérange nullement les auteurs de cette invitation. Dès l’instant où le but recherché est le bien être et la “réinsertion” (très drôle) des criminels, pourquoi s’étonner de ce cirque?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      7 septembre 2013

      Nous venons d’avoir un exemple de réinsertion réussie avec celle le fils du directeur sportif de l’Ôëme ( fils en liberté pour anomalies dans la procédure pour braquages de bijouteries ) et à qui son père (ami d’enfance du boss des truands marseillais en liberté cela va de soi ) avait acheté une ….brasserie commerce qui comme chacun sait est à Marseille la cible de tous les rackets et un marché actif de la cocaïne ( il semblerait d’après mes renseignements que c’est pour une dette non payée concernant ce commerce que le réinséré ait été abattu )

      Répondre

Répondre

  • (pas publié)