Guerre civile et méthode Coué

Posté le novembre 08, 2006, 12:00
6 mins

Il y a peu, « Le Monde », journal de gauche, consacrait deux pages aux affrontements entre « Rebeus » et « Renois », ce qui, traduit en français, veut dire affrontements entre maghrébins et Noirs.

À Marseille, des « Rebeus », selon toute vraisemblance, c’est-à-dire des maghrébins, ont aspergé d’essence enflammée une « Renoi », Mama Galledou, sénégalaise naturalisée française qui, dans la meilleure hypothèse, restera handicapée toute sa vie. Indignation générale justifiée. Je note cependant, à ce sujet, que l’assassinat, le 27 octobre 2005 de Jean-Claude Irvoas, en pleine rue et devant sa fille par des immigrés, « rebeus » et « renois », trafiquants de drogue, n’a donné lieu qu’à des manifestations du souvenir très discrètes. Monsieur Irvoas n’était ni « rebeu » ni « renoi ». Il était Français !

Ces drames, qui se succèdent, s’inscrivent dans un contexte de guerre civile qui fait que plusieurs départements échappent désormais à toute autorité. « Certains quartiers sont devenus des bantoustans, soumis aux lois des tribus, des mafieux, des barbus », écrit Yvan Rioufol dans « Le Figaro » du 27 octobre. Après les guets-apens tendus aux forces de l’ordre par les « rebeus » et les « renois », il faut savoir que lesdits « rebeus » et « renois » ne se contentent plus de brûler, chaque jour, des douzaines de voitures, ils veulent tuer. Les toits des immeubles des « quartiers sensibles », c’est-à-dire consacrés aux immigrés, sont surchargés d’objets lourds : plaques d’égout de 30 kg, vieilles machines à laver de 50 kg, parpaings de 15 kg pour jeter sur les forces de l’ordre qui, de plus, ont fait l’objet de tirs de chevrotines au calibre 12. Il faut savoir également qu’il ne serait pas difficile aux « jeunes » de se procurer des armes de guerres, fusils-mitrailleurs, lance-roquettes et explosifs pour voitures piégées. Parmi les six millions de musulmans de France, on compte pas mal d’islamistes ! Toujours est-il que le nombre des violences urbaines – celles qui ont été enregistrées – s’élève à 76 900 depuis le début de l’année, chiffre officiel. On devrait arriver en décembre à 100 000.

« C’est assurément intolérable », entend-t-on dire au plus haut niveau. « Les délinquants seront recherchés, trouvés et punis avec la plus grande sévérité ». Ce ne sont-là, hélas ! que des mots. C’est en réalité, le plus souvent, le contraire qui est recherché, tant les responsables politiques vivent dans la terreur d’une « bavure » qui mettrait le feu aux barils de poudre qui ne demandent qu’à exploser, et qui compromettrait les jeux électoraux en cours.

Les forces de l’ordre le savent bien. Elles savent que si l’un des policiers attaqués s’aventurait à utiliser son arme de service pour se défendre, il serait sanctionné par sa hiérarchie, risquerait d’être traîné devant les tribunaux et, à tout le moins, d’être révoqué. À vrai dire, policiers et CRS tiennent le plus souvent le rôle des quilles dans un bowling. D’où le mot d’ordre : surtout ne rien faire. J’ajoute qu’il n’est pas dans la vocation de la police de participer à des combats de rue. Elle n’est pas équipée pour cela.

Autre facteur inquiétant : l’analyse au sommet de l’État, où l’on s’entend dire que les « incidents » dans les quartiers « défavorisés » sont amplifiés par la presse, que l’immigration est maîtrisée. Tout au plus, regrette-t-on la « sous-représentation » des populations immigrées dans les arènes politiques. L’Afrique, d’où vient cette immigration à 80 %, reste un continent « prometteur », dont les peuples amis et francophones « font honneur à la France ». Aussi est-il souhaitable de leur expédier, à jet continu, les milliards d’euros soutirés sans vergogne de la poche des contribuables dont le nom, hélas ! commence bien mal !
Si vous vous insurgez contre cette formidable malhonnêteté officielle, et cette impuissance voulue, vous êtes taxé de « déclinologue », défaitiste et agent de l’étranger – l’étranger ne pouvant être que les États-Unis et non pas l’ex-grande Union Soviétique (dont le chef, ex-officier supérieur du KGB, vient d’être fait grand officier de la Légion d’honneur par Jacques Chirac en personne. Pourquoi ? Au nom des Droits de l’homme ?).

Comme ce même Président de la République espère bien obtenir un troisième mandat en 2007 – il ne pense qu’à cela – et qu’il n’est pas absolument exclu qu’il y parvienne, attendons-nous, car les mêmes causes produisent les mêmes effets, à une aggravation de la guerre civile, donc de l’insécurité, de la fiscalité et… de la méthode Coué.

51 réponses à l'article : Guerre civile et méthode Coué

  1. mario kekic

    16/05/2009

    Pour arriver au pouvoir avec le parti ouvrier socialiste de Russie, Staline utilisa des méthodes de gangsters, pour le compte de Lénine il utilise les attaques à main armées, la piraterie, les incendies, le chantage, l’extorsion de fonds, le racket, l’enlèvement d’enfants. Agissant dans l’ombre de Lénine, Staline se montrera sans pitié, d’une froide cruauté avec même ses amis dont il lui plait d’assassiner ou torturer les proches de ses collaborateurs pour tester leur loyauté ! Une fois au pouvoir les communistes occupent les meilleures places (dirigeants d’entreprise, généraux, ministres, journalistes…) et ils ont des privilèges refusés à la masse. Sa police politique ouvre le courrier, écoute le téléphone, arrête, torture, déporte ou exécute. Elle n’a aucun compte à rendre ni à la justice ni à quiconque à part à Staline. Mao lui a amélioré le système en provoquant la plus grosse famine de l’histoire qui à causée la mort de quarante million de personnes ! Il à envoyé cinquante millions de Chinois au bagne forcé ou sont morts vingt millions d’entre eux ! Les chinois terrorisés et résignés travaillaient gratuitement pour l’état pour éviter le sort des bagnards. Affamés, ils n’ont même plus la force de se révolter. La révolution culturelle provoqua encore trois millions de morts et quinze million de Chinois furent envoyés dans des camps de concentration pour y être « rééduqués » ! Hitler avec son socialisme national assassinat un million de Slaves Polonais, sept million de civils, (sans compter les juifs) et enfin trois millions trois cent mille soldats de l’armée soviétique. Voici donc dans l’histoire le résultat de la politique lors ce qu’elle est associée aux mots socialisme ou communisme. Les électeurs d’aujourd’hui devraient y réfléchir.

     

    MARIO KEKIC

    Répondre
  2. MARIO KEKIC

    06/04/2009

    Besancenot pousse à la guerre civile ! Les casseurs de Strasbourg soit-disant pacifistes et armés jusqu’aux dents ont ravagés tout un quartier populaire. On voit Besancenot l’air indigné en tête de cortège pretêxtant " Sakozy ! Tant pis pour lui !" Ca se voyait que cela lui faisait plaisir !
    Voilà le programe de l’extrême gauche ! Il devrait répondre devant la justice pour ce crime !

    Répondre
  3. MARIO KEKIC

    04/10/2007

    Voici un autre site se disant "anti-capitaliste", pronant ouvertement la pédophilie justifiée par le ou les auteurs à condition qu’elle soit, tenez-vous bien ! Pratiquée sans violence.
    Le titre de l’article (non signé) est elloquent !

    "Plaidoyer en faveur d’une authentique pédophilie"

    http://www.mutations-radicales.org/Plaidoyer-en-faveur-d-une.html

    J’éspère que la police et la justice vont suivre ce dossier de près et demander des comptes aux individus résponsables de cette horreur.


    Mario Kekic
    TIMEBUSTER

    Répondre
  4. MARIO KEKIC

    01/10/2007

    Mais qui a vraiment besoin de Libération?25 11 2005
    LIBE FACE A SON PASSE PEDOPHILE
    La plus longue grève de son histoire, les journalistes unanimes qui se la jouent solidaires, un silence respectueux entoure les évènements qui secouent la rédaction du quotidien Libération. Alors que l’occasion s’y prête à merveille, personne n’ose la critique envers ce QG suprême de la pensée de gauche, ni même l’interrogation envers les problèmes de financement et encore moins le constat devant l’hémorragie de lecteurs. Sous des dehors militants, Libération a des manières de grande muette.
    En ce qui nous concerne, outre le fait que le capital soit en train d’avoir la peau des camarades nous amuse un peu, nous aurions apprécié que les grévistes se livrent à la traditionnelle autocritique et considère l’ouvrage abattu depuis toutes ces années. Nous ne ferons pas ce travail fastidieux à leur place, mais nous permettrons de rappeler à July et à sa clique qu’il y a deux-trois petites choses sur l’ardoise qui n’ont pas été réglées.
    Il y en a une, principalement, qui nous reste en travers de la gorge, particulièrement d’actualité avec l’affaire de la petite Aurélia, le soutien ouvert à la pédophilie dans les années 70-80.
    Souvenons-nous: Mai 68 a sonné le tocsin puis le glas de l’"ordre moral", le vieux monde est condamné, la libération sexuelle balaie tout sur son passage, tout même les enfants, les nourissons, Libération se fera le moteur premier de la "révolution sexuelle" et le porte-voix de mouvements tels que le ‘Front de libération des pédophiles‘:
    AVERTISSEMENT: Contenu très explicite. Interdit au moins de 21 ans et aux personnes sensibles. La rédaction du BAF condamne très fermement ces textes et l’idéologie perverse qui les motive, notre but n’est pas de faire l’apologie de la pédophilie mais, au contraire, de fournir une information précise et documentée pour que chacun puisse la rejeter et la combattre en pleine connaissance de cause! Reproduction et diffusion strictement interdites, ainsi que le détournement de ces sources vers un but autre que la condamnation des pratiques sexuelles incriminées. Avant toute choses, consultez la Loi suisse et celle en vigueur dans votre pays.
    En effet, mai 1977 (republié: Libération 01.03.1979), on lit ceci dans Libération: 
    « Naissance du « front de libération des pédophiles »
    Un nouveau groupe vient de naître: le FLIP (Front de libération des Pédophiles) dont vous pourrez lire ci-dessous la plate-forme constitutive. Qui sont-ils ? Pour l’essentiel, des lecteurs de Libération qui à la suite d’une « lettre ouverte aux pédophiles dans notre édition du 9/2/77 nous firent parvenir un courrier abondant – nous en rapportions quelques-unes dans une double page le 24 mars 77 intitulée: Relations Adultes-Enfants. Le deux avril dernier se tenait à Jussieu une première réunion regroupant une trentaine de personnes. Simple prise de contact. Sans doute, peut-on regretter que l’essentiel des préoccupations ait été d’ordre judiciaire. Il ne fut en effet question que de répression, de défense et de poursuite des pédophiles. Sans méconnaître ces dures réalités, un tel groupe a tout à gagner s’il élargit son champ de réflexions.
    Le FLIP (Front de libération des Pédophiles) est né. Quelques objectifs essentiels ont déjà pu être lancés:
    — Combattre l’injustice pénale et mener une réflexion critique sur la famille et l’école, fondée sur une analyse politique de la sexualité entre mineurs et adultes.
    — S’associer à la lutte des enfants qui veulent changer leur mode de vie et de tout groupe politique qui vise à l’établissement d’une société radicalement nouvelle où la pédérastie existera librement.
    — Développer une culture pédérastique qui s’exprime par un mode de vie nouveau, et l’émergence d’un art nouveau.
    — Prendre la parole dans des organes d’information qui lui en donnent les moyens et par les voies qui s’imposent.
    — Manifester sa solidarité avec les pédophiles emprisonnés ou victimes de la psychiatrie officielle.
    La « tyrannie bourgeoise » fait de l’amoureux des enfants un monstre de légende qui croque les chaumières. Nous casserons ensemble monstres et chaumières.
    Pour joindre le FLIP, écrivez à Jean-Louis Burckhardt, BP N°361, 75 Paris cédex 02 (ne pas mentionner FLIP sur l’enveloppe, joindre un timbre pour la réponse) ».
    Libé définit la pédophilie comme une culture (Libération 10.04.1979) qui cherche à briser la « tyrannie bourgeoise qui fait de l’amoureux des enfants un monstre de légende » (Libération 07-08.05.1977). La rédaction affirme vouloir tout simplement « traiter des relations entre les gens comme des faits de société (…) et ne pas les ghettoïser, en circuits fermés et cinémas spécialisés » (Libération 01.03.1979).
    Le 10 avril 1979, le quotidien publiera le plaidoyer de Gabriel Matzneff et Tony Duvert en faveur des "amours minoritaires" (article titré: "Année de l’enfance"…) mais c’est deux mois plus tôt que l’horreur absolue a été atteinte, avec l’interview pleine page, sur deux jours, de Jacques Dugué, violeur d’enfants, et de ses propres enfants, que le journal ne manque pas de louer pour "sa franchise quant à la sodomie". « Pourquoi un homme n’aurait-il pas le droit d’aimer un enfant? », interroge Dugué qui prend un malin plaisir à se répandre en descriptions obscènes: « Un enfant qui aime un adulte, sait très bien qu’il ne peut pas encore donner, aussi, il comprend et il accepte très bien de recevoir. C’est un acte d’amour. C’est une de ses façons d’aimer et de le prouver. Ce fut le comportement avec moi des quelques garçons que j’ai sodomisés.Et puis disons les choses comme elles se passent. Il aime ressentir dans son corps, le membre viril de celui qu’il aime, d’être uni à lui, par la chair. Cela donne de grandes satisfactions.Il a aussi la satisfaction d’être agréable à celui qui le sodomise qui jouit en lui. Cela lui procure aussi une grande joie, car aimer c’est aussi bien donner que recevoir.
    Cela peut-être dur à admettre pour des profanes, mais c’est la réalité »; dans un quotidien d’audience nationale… (Libération 25-26.01.1979)


    Devant l’horreur de ces déclarations, la société, dans un ultime sursaut "réactionnaire", brave la dictature de la pensée unique et ose une protestation. L’indéboulonnable Serge July, rédacteur en chef, persiste et signe: En mars 1979, le journal titre triomphalement sur « les outrages de Libération », où July crie à la censure et publie à nouveau, en guise de provocation, l’ensemble des articles ou illustrations qui, en 19 mois, lui ont valu pas moins de 9 inculpations pour outrages aux bonnes mœurs et incitations à la débauche. Accusation "bourgeoises" et contraires à l’idée qu’il se fait d’une presse "innovante", une presse qui, en l’occurrence, « respecte le mouvement, les mouvements contradictoires et multiples de la vie ». Le monde nouveau que Libération rêvait pour demain devait avoir la pédophilie pour principe…
    Parmi ces illustrations, on retrouve cette œuvre du groupe Bazooka reprise de la revue Regards modernes, et montrant une fellation réalisée par une petite fille, sous le titre « apprenons l’amour à nos enfants » (publié le 5-6 /11/1978 dans la page d’annonces « Taules ») ou encore des dessins impliquant des bébés ou une photo mettant en scène de jeunes garçons dans des postures sodomites (Libération 01.03.1977).
    En 1981 encore, Libération publie ceci: « Je faisais un cunnilingus à une amie. Sa fille, âgée de cinq ans, paraissait dormir dans son petit lit mitoyen. Quand j’ai eu fini, la petite s’est placée sur le dos en écartant les cuisses et, très sérieusement, me dit "à mon tour, maintenant". Elle était adorable. Nos rapports se sont poursuivis pendant trois ans ». C’est un homme qui parle. Il s’appelle Benoît. Son interview, titrée « câlins enfantins », est précédée d’une phrase du journaliste: « Quand Benoît parle des enfants, ses yeux sombres de pâtre grec s’embrasent de tendresse ». C’est terrible, illisible, glaçant, et publié dans Libération le [url:d686ba64e5=http://www.denistouret.net/textes/Cohn-Bendit.html]20 juin 1981
    [/url:d686ba64e5]
    En 1982, Hocquenghem affirme que « La pédophilie n’a jamais été en tant que telle un délit dans le code pénal » (
    Libération 20.10.1982), elle serait donc licite, en soi…
    Tout ça c’est du passé, nous dira-t-on, il y a prescription: Libération – toujours – le 1er mars 2001, publie une apologie de l’éducation pédophile en guise de pétition de soutien au non moins pédophile Daniel Cohn-Bendit:
    « Nous sommes les enfants de la révolution sexuelle. Nous avons aujourd’hui des enfants, ou nous espérons en avoir, ou nous en côtoyons et nous disons merci à la génération de nos parents. Nous entendons les médias clouer Cohn-Bendit* au pilori en l’accusant de pédophile. Nous entendons ce qu’il dit, nous entendons ce qu’il décrit et dans ses mots nombre d’entre nous ont l’impression d’entendre et de revoir leurs propres parents. Sommes-nous des enfants de pédophiles? Nombre d’entre nous ont eu des parents qui se sont promenés nus devant eux, sans doute nous ont-ils laissés toucher leurs seins, leur sexe. Ils ont été heureux quand nous sommes tombés amoureux à la maternelle, quand nous avons embrassé d’autres enfants sur la bouche. Ils nous ont laissés jouer à « touche-pipi ». Que dit Cohn-Bendit? A-t-il évoqué le désir qu’il aurait pu éprouver pour des enfants? A-t-il eu l’intention de les pénétrer? Leur a-t-il demandé des fellations? Non. Ce qu’il raconte, c’est ce que nous ont laissés vivre nos parents -ou que nous aurions aimé que nos parents nous laissent vivre – et c’est ce que nous voulons vivre avec nos enfants. Des enfants qui ont une vie sexuelle – qui l’ignore encore aujourd’hui? – qui éprouvent des désirs, qui ont des questions, des séductions. Bref, non pas des enfants objets pour les adultes, mais bien des enfants sujets dans toute leurs dimensions, y compris celles qui excitent tant les esprits. Les années 70 ont fait des enfants – de nous – des sujets. La révolution sexuelle – y compris dans le domaine de l’enfance – nous a d’abord appris que notre corps nous appartenait. Que nous avions le droit d’en faire ce que nous voulions, avec qui nous voulions. Que, parce que devenus sujets, nous avions le droit de dire « non » à ceux qui désiraient faire autre chose de notre corps et de nos désirs que ce que nous, nous voulions »… Cinq ans après l’affaire Dutroux, Libération  n’avait rien oublié, rien appris!

    Etc. etc. et encore fait-on grâce des premiers numéro de Gai Pied, des pétitions du FHAR ou des trotskistes, signées par des Fischer, des Jospin, des Lang et autant d’icônes proprettes d’une gauche bien pensante qui doit encore passer à la barre des tribunaux de l’après-guerre sexuelle…
    Mais qui a encore besoin de Libération?

    * Cohn-Bendit a publié ceci, en 1975, dans Le Grand Bazar: « Il m’était arrivé plusieurs fois que certains gosses ouvrent ma braguette et commencent à me chatouiller. Je réagissais de manière différente selon les circonstances, mais leur désir me posait un problème. Je leur demandais: "Pourquoi ne jouez-vous pas ensemble, pourquoi m’avez-vous choisi, moi, et pas les autres gosses?". Mais s’ils insistaient, je les caressais quand même ».
    [Update 05.12.05] Libé face à son passé pédophile (suite)
    Un lecteur du site AMI complète les déclarations ouvertement pédophiles de Cohn-Bendit; glaçant…

    « http://www.bafweb.com/2005/11/25/1421/Michel de Poncins: France: La misère obligatoire du logement »
    _________________
    TIMEBUSTER MAKE A BETTER WORLD WHITH MICROSOFT.

    Répondre
  5. MARIO KEKIC

    31/07/2007

    Voici un site d’adhérents socialistes qui devrait être fermé ! Il montre le visage des (Pseudos Intellos)Gauchistes.

    http://ns39947.ovh.net/ antisark/spip.php ?article3258

    La seule raison qui justifie qu’il ne l’est pas encore, est que le Ministère de l’intérieur doit certainement repérer les adresses IP des internautes qui y laissent des commentaires.

    Entre les commentaires puériles, on y trouve des insultes de la pire sorte et même des menaces de mort contre le Président de la République !

    Les Renseignements Généraux et la DST vont avoir un sacré travail ! Ce site est un noyau de criminels potentiels et ses membres sont de loin bien pires que ceux du FN !

    Répondre
  6. MARIO KEkIC

    19/07/2007

    Quand on voit de quelle manière les socialistes s’entre-déchirent dans leur déchéance, ils nous donnent pitoyablement en spectacle, l’image accéléré de leur unique compétence véritable : Retourner leur veste ! Le semblant d’union qui fut présentée aux Français pour sauver les meubles, artificiellement imposée  derrière Ségol"haine" sans véritable conviction, vole en éclat ! lors ce qu’elle reconnaît après les élections qu’elle n’aurait pas pu appliquer son programme ! Et dire qu’ils prétendaient être en mesure de diriger la France quand ils ne sont même pas capables de se diriger eux-mêmes !

    TIMEBUSTER

    Répondre
  7. Anonyme

    27/06/2007

     

    LE PROGRAME SOCIALISTE

     

     

     

     

    Répondre
  8. MARIO KEKIC

    26/06/2007

      

                

    SégolHAINE lance un appel à la guerre civile !

    Au secours, peuple de France…

    vendredi 4 mai 2007


    A l’occasion d’une interview sur RTL, vendredi 4 mai, elle s’en est de nouveau prise à Nicolas Sarkozy en déclarant : « Le choix de Nicolas Sarkozy est un choix dangereux, je ne veux pas que la France soit orientée vers un système de brutalité », avant d’ajouter : « Cette candidature est à risque ».

    Tiraillée par une extrême – gauche effrayée par ses appels du pied vers le centre, elle est désorm ais obligée à 36 heures de l’issue finale de ménager le mouvement social et de prendre la tête de la fronde anti- Sarkozy : « Il est de ma responsabilité de lancer une alerte par rapport aux risques de cette candidature et aux violences et aux brutalités qui se déclencheront dans le pays ». (Dépêche de l’Agence de Presse, à 08H34)

    La vraie nature de Marie – Ségolène : odieuse et outrancière

    Les réactions n’ont pas tardé, de la part de l’intéressé lui-même, visiblement choqué par la violence des propos qui a immédiatement réagi au micro de Europe 1 : « Il n’y a rien à répondre à ça, c’est tellement outrancier. Comme elle doit sentir que le sol se dérobe sous ses pieds, c’est un phénomène bien classique : elle se tend, elle se raidit, pour le coup, elle montre sa vraie nature ».(Dépêche de l’AP, à 08H37)

    Ses porte-parole, Xavier Bertrand et Rachida Dati sont également montés au front en affirmant : « Ces déclarations sont inadmissibles et irresponsables de la part de quelqu’un qui prétend occuper les plus hautes fonctions de la République » ! (Dépêche de l’AP, à 11H33)

     

    Juste un petit rapel à la mémoire !

    TIMEBUSTER

     

     

     

     

     

    Répondre
  9. MARIO KEKIC

    26/06/2007

    Si Ségol"haine" Royal"iste"avait gagnée les élections, avec toute la méchanceté déversée contre Nicolas Sarkozy pendant sa campagne et son odieux slogan "Tout sauf Sarkozy", pas sur qu’elle aurait proposée plusieurs postes dans son gouvernement à l’UMP pour ne pas exclure les millions d’électeurs de droite au nom de l’ouverture et d’une nouvelle façon de faire de la politique. Elle doit maudire Bernard Kouchner d’avoir accepté le ministère des affaires étrangères, car avec le recul, beaucoup de Français socialistes, dont la crédulité avait été abusée par les mensonges de leur "leadeuse" se rendent de plus en plus compte de son vrai visage et de son mépris de la vérité.

    MARIO KEKIC

    FAIR-TIME
                         LE CANNARD DE L’ELYSEE  

     

     

    Répondre
  10. MARIO KEKIC

    29/03/2007

    MOURIR DE RIRE

    Ballavoine, Coluche, Beregovois, Grossouvre etc………
    Sang contaminé, Rwanda, Milliards détournés etc……..
    Ecoutes illegales etc………..
    SCANDALE PEDOPHILE DE L’AGENCE ELITE
    Combiens (DONT MOI-MÊME LE PREMIER feu PACO REINHART jusqu’a l’arrivée de le droite au pouvoir) étaient méprisés et traîtés avec (ségol) HAINE par Mitterrand et sa cour “royale” comme des farfelus ridicules, mais cependant suffisement sérieux pour en mourir et périr dans l’obscurité du ROYAL(ISME) en ces temps-là ? La nuit socialiste les à avalé !)
    Encore une bavure rouge délavée de plus.
    Reste-t’il des fous nostalgiques du sang contaminé, des hausses d’impôt pour financer la garde-robe de Ségol(haine) et Dieu sait-il lui-même quelle démoniaque nouvelle invention de plus?
    Franchement, je me demande parfois qui des socialistes ou du front nationnal sont le plus dangereux ?

    Qui oserais dire que Jacques Chirac n’a pas remplis son contrat auprès de tous les Français après la frayeur des dernières éléctions ?
    J’éspère que les Français n’oublierons pas ces maudites années nationnal-socialistes au sombre passé vichiste et puisque Jacques Chirac à décidé de ne pas se représenter, qu’ils voterons tout de même UMP en la personne de Nicolas Sarkozy, au-moins par respect pour la paix civile et millitaire que ce parti politique leur a garanti jusqu’à aujourd’hui.
    Français, voulez-vous encore des hausses d’impôts ? Telle est la question !
    Le programme socialiste est au moins clair là-dessus. Si la gauche passe, ce sera des hausses d’impôt pour (ha ! ha !) financer le social(isme)!
    Si la droite reste, ce sera le bouclier fiscal et la richesse par le mérite.
    Si les extrêmes passent (quel qui soient), ce sera la guerre civile.
    Et qu’on ne me dise pas que Sarkozy est un facho !
    Il a fait supprimer la double peine pour les détenus étrangers et a montré qu’il réspéctait l’islam comme toute autre religion quand elle était pratiquée pacifiquement dans les lois de la république.
    J’ESPERE SEULEMENT QU’IL SUIVRA MON CONSEIL :
    PREMIEREMENT, IMPOSER LE SYSTEME ESPAGNOL BELGE OU ALLEMAND SUR LA PROSTITUTION DEUXIEMEMENT, LEGALISER LE KIFF COMME AUX PAY-BAS, TROIXIEMEMENT, CONTROLER ET DISTRIBUER GRATUITEMENT ET TOTALEMENT LES DROGUES DURES, SOUS PRESCRIPTION MEDICALE, CECI SOUS PEINE D’EXTERMINATION TOTALE ET DEFINITIVE DES CONTREVENANTS. (sans elliminer les resaux, mais en leurs laissant le kiff, les drogues dures se distribuant exclusivement en pharmacie) VIVE LA SECU, L’ANTI-PEDOPHILIE ET L’ANTI-TERRORISME !
    Pour ceux qui s’obstinnent à voter socialiste, je respecte mais je leurs dis
    franchement, Segol(haine), arrêtes ta “Haine”attitude, ta crétinnitude et ta politique Royal(iste) !
    Tu dis que les patrons n’ont plus le droit de virer leurs employés, par ce que “TOI”, tu veux devenir le patron suprême !!! LE POUVOIR DE NUIRE ENCORE COMME AU BON VIEUX TEMPS DE MITTERAND !!! Hein ? Le socialisme, oui ! Mais que “RIEN” que pour toi et les tiens ! Tu critiques, mais tu n’as rien à de nouveau à proposer. Tu dirais nimporte quoi, juste pour arriver au POUVOIR miam miam miam miam miam slurp slurp Je me demande (en annalysant ta voix et en observant ton sourire hypocrite) quel est ton but ultime ? Moi, c’est sur, je ne te confirais pas le FEU NUCLEAIRE !!! brrrr ! J’en ai froid dans le dos rien qu’a penser à cette éventualité ! Toi, si tu devais quitter le pouvoir dans cinq ans, je me demande si tu ne serais pas prête à brûler la terre entière, tellement tu réspire la fourberie et le mensonge. De toute façon, parait-il qu’en décembre 2012, c’est la fin du monde !

    En tout cas, mon passeport est prêt ! Je jure que si tu gagne, je pars vivre en Amérique car même le Luxembourg sera trop prêt de toi ! Je te connais et je sais de quoi tu est capable !

    time don’t love you

    TIMEBUSTER NE VOTE PAS POUR DES INCAPABLES CAPABLES SEULEMENT DU PIRE
    http://www.geocities.com/apostolvs/ARMAGEDON.htm

    FRANCAIS, JE VOUS AURAIS PREVENU QU’ ON SAIT SE QU’ON QUITTE MAIS QU’ON NE SAIS PAS OU ON VAS !
    FAIRE LE CHOIX DE VIVRE EN LAISSANT MOURIR OU VIVRE EN LAISSANT VIVRE ?

    TIMEBUSTER VOTE UMP

    MITTERAND BRÛLE EN ENFER !

    Répondre
  11. Anonyme

    16/11/2006

    Jaures

    Votre réponse montre que vous n’ avez pas d’  enfants.

    Vous me reprochez d’ appartenir à un clan alors que vous même vous êtes partisan aveugle d’ un dogme.Et aussi que communautarisme ilsamique s’ installe,vos lunettes de soudeurs de couleur rose.Mais si cela peut vous rassurez à l’ autre extrémité de l’ échiquier politique,certains ont les mêmes lunettes mais d’ une autre couleur.

    Pour répondre à votre interrogation,car moi je réponds aux questions,on ne peut être au four et moulin ce que vous pensez pouvoir faire, malheureusement une des deux occupations est délaissée.

    Les bénévoles ont pour la plupart des célibataires ou des rétraités ce qui prouve bien qu’ il est difficile de concilier ,vie assiocative,vie profesionnel et vie privée.

    Pour avoir des enfants,je peux vous assurer que ces doux "Braillards",vous occupent une grande partie de votre temps de loisir et une journée n  a que 24 heures,sauf peut être chez les synicalistes et militants associatifs tel que vous.

    Si vous lisez quelques uns de mes posts vous rendrez compte que je ne critique que rarement les fonctionnaires car je pense que les intervenats ou les personnes confondent bureaucratie et fonction publique.

    Pour votre information,je n’ enferme pas mes enfants dans un carcan de préjugés certainement à votre différence car j’ accepterai qu’ un ou plusieurs de mes enfants soient des militants alter-mondialistes ou pire socialistes.

    Il faut bien que jeunesse se passe!

    Répondre
  12. sas

    16/11/2006

    A florin…….ce qui est lamentable à marseille, c’est pas tant la victime mama…….c’est dixit le "nabot bocsa"……qu’elle vennait d’avoir son diplôme….

    d’où sas en conclue….." qu’ils" sont rarement diplômé dans la france du bas……alors si en plus on les crame……là c’est plus possible.

    sas dit que tous ce cinéma est pitoyable……médiocre …. et pitoyable…..et qu’un ministre en exercice vienne instrumentalisé cette affaire sordide et combien commune pour les uatres gaulois de souche….c’est m i n a b l e

    sas

    Répondre
  13. sas

    16/11/2006

    A florin…….ce qui est lamentable à marseille, c’est pas tant la victime mama…….c’est dixit le "nabot bocsa"……qu’elle vennait d’avoir son diplôme….

    d’où sas en conclue….." qu’ils" sont rarement diplômé dans la france du bas……alors si en plus on les crame……là c’est plus possible.

    sas dit que tous ce cinéma est pitoyable……médiocre …. et pitoyable…..et qu’un ministre en exercice vienne instrumentalisé cette affaire sordide et combien commune pour les uatres gaulois de souche….c’est m i n a b l e

    sas

    Répondre
  14. Jaures

    15/11/2006

    A Mancney: Vous ètes sans doute le dernier à croire que la peine de mort est dissuasive.

    A grandpas: La meilleure façon d’élever les enfants n’est certainement pas de rester cloitré à la maison, de ne s’interresser à rien d’autre qu’à son clan, à gémir continuellement que tout est perdu et que le pire reste à venir (avenir), que tout est la faute des autres (les pauvres, les étrangers, les fonctionnaires, …).

    Mais sans doute pensez-vous le contraire.

    Répondre
  15. Anonyme

    14/11/2006

    Jaures depuis quand avez vous des enfants?

    Avec toutes vos activités,arrivez vous  àl es éduquer.Lorqu’on le fait plusieurs choses à la fois on ne peut que les faire mal !

    Répondre
  16. Anonyme

    14/11/2006

    Evidemment, penser que l’effet dissuasif de la Peine de Mort aurait pu épargner la vie de la femme de Julos Beaucarné, est au dela des capacités de réflexion de Jaures. Egalement, faire payer a l’assassin le meme prix que celui qu’il a pris a Julos, ce n’est pas juste.
    C’est ca, arretons les meurtriers avec des chansons. "C’est la société qui est malade" chante Julos. Si son malheur n’était pas si grave et si triste, je lui répondrais bien qqs chose.
    Mon pauvre Jaures. Quelle générosité dispersée, quelle inadéquation a la vie sur cette Terre.
    Allez, le "cœur fin",  je me joins a Florin pour vous offrir un verre.
    Best,
    Mancney

    Répondre
  17. Florin

    14/11/2006

    Une p’tite pause pour le camarade Jaurès, SVP ! qui n’arrive plus à répondre autrement qu’en bribes … les bombardements massifs l’ont obligé à se terrer depuis quelques jours …  c’est ça la guerre, camarade, t’es pas certain de gagner … et encore, je sens qu’en Mai 2007, on va se cotiser pour te payer un p’ti verre … allez, sans rancune !

    Répondre
  18. Jaures

    14/11/2006

    A St Tex: Evidemment, il faut que la réalité corresponde à vos préjugés. He non! Je ne suis ni bourgeois, ni bohème. Je suis un salarié, moyen, habitant une banlieue ni glauque, ni cossue. Je cotois une petite cité HLM dont les enfants fréquentent la même école que les miens. Je me suis déjà fait agressé (il y a longtemps), cambriolé (3 fois), escroqué (par mon syndic, mon garagiste,…). Et alors ?

    En 1975 le chanteur Belge Julos Beaucarne retrouve sa femme assassinée. Dans un mot très émouvant (sur son album "chandeleur 75") il écrit:" C’est la société qui est malade. Il nous faut la remettre d’aplomb et d’équerre". Pendant que son collègue Sardou hurlait "Je suis pour". C’est ainsi: certains ont le coeur fin, d’autres hurlent avec les loups, saisissant n’importe quel prétexte pour exprimer leur haine. Certains sont plus doués pour la vie que d’autres.

    Répondre
  19. R. Ed.

    14/11/2006

    @  Saint-Tex

    Bien vu, à propos de l’Allemagne.

    Etant Flamand, et m’exprimant tous les jours dans la langue de Vondel qui comme vous le savez peut-être est apparentée à celle de Goethe, soit une langue germanique, la traduction sémantique de:

    <Nazionalsozialismus>, en abrégé Nazi,  donne <socialisme national .(1)

    En effet, en néerlandais comme en allemand, on dit  tweentwintig, zweiundzwanzig, soit en traduction "littérale", deux et vingt.

    Evidemment, dire du parti d’Adolf qu’il était "socialiste" et accessoirement national ne plaît sûrement pas à "ceux" de la France.

    Ils préfèrent insister "lourdement" sur "nationaliste", et vous savez tous pourquoi.

    Pas besoin de faire un dessin.

    (1)voir Nazisme, page 1279 du Petit Robert 2

    Répondre
  20. Saint-Tex

    13/11/2006

    Toto me rappelle une chose.  Je pensais la Marseillaise un chant plutôt agressif pour un hymme national, et assez hors contexte contemporain dans le genre "paix entre les peuples".  Mais quand on considère la menace islamiste croissante et les coutumes méga-sauvages de ces gens là, alors ce chant devient judicieux, et même plus réaliste que face aux Allemands et Nazis d’autrefois.

    Celà dit, Jaurès n’est certainement qu’ un bobo condescendant bien planqué qui n’a jamais été agressé, par exemple par des djeunes aux invalides lors des dernières émeutes.  On a jamais dû lui faucher quoi que ce soit.  Après une bonne raclée, comme pour beaucoup de gens ou comme pour le policier blessé récemment, j’aimerai bien voir alors sa réponse, si tant est que l’on puisse comprendre ce qui sortirait de sa face tuméfiée.  Il ferait sûrement moins le malin et appellerait hystériquement, comme d’autres gauchistes "donneur de leçons" plein de veulerie, la gendarmerie, l’aviation, la Légion, les RIMA, et le porte-avions Charles de Gaulle à sa rescousse, demandant que l’on étripe vivants ses agresseurs sauvages.  J’ai déjà vu un tel individu qui, depuis, la ramène vraiment beaucoup moins.

    N’oublions pas que les gouvernements, à la déclaration de la guerre de 14-18, 39-45, étaient socialistes.  C’est Mitterrand qui a envoyé mon père à la guerre d’Algérie.  Les socialistes sont des va-t-en-guerre patentés, y compris en Allemagne (NAtional-Zocialist).

     

    Répondre
  21. Jaures

    13/11/2006

    A Florin: Votre réaction à la suite de l’incendie du bus m’amène à la reflexion suivante: les faits divers s’accumulent autour de femmes ayant assassiné et/ou congelé leurs enfants. Pourquoi ne prèchez-vous pas l’éradication des femmes, ces barbares qui tuent leurs propres enfants ?

    Répondre
  22. Bernard Dubois

    12/11/2006

          Un seule solution pour en finir avec ce merdier chiraco-sarkoziste : virer la clique gauchiste au pouvoir en soutenant un candidat de la droite (si ! si ! il y en y en a !!!) qui mettra un grand coup de pied dans notre microscome politico-médiatique, Villiers par exemple !

    Mais que faut-il pour que les gens se réveillent ? Une faillite ? Une ripoublique islamique ?

    A part ça, tout à fait d’accord avec l’article.

    Répondre
  23. Florin

    12/11/2006

    A Jaurès : je ne vois pas en quoi ma réaction serait-elle "indigne" – elle est indignée, ça, c’est certain ! et, tenez-vous bien, je n’ai pas encore vraiment réagi : j’attends avril 2007 pour le faire ! Vous ne répondez pas sur la lâcheté des politiques (et la vôtre, j’en ai bien l’impression) : QUE FAIRE FACE AUX BARBARES ?

    doit-on baiser la babouche aux barbus, en France, à Téhéran ou ailleurs ? doit-on composer avec Momo (Ahmadinejad) quand il se pointera avec des bombinettes nucléaires sur les Champs-Elysées ?

    doit-on, comme les Espagnols, choisir un illustre inconnu à la tête de l’Etat, Zapatero, juste pour ne pas fâcher davantage les poseurs de bombes à Madrid, qui avaient accompli leur forfait trois jours avant les éléctions ? (pour mémoire, le camarade Zapatero lui-même ne rêvait pas de gagner … c’est al-Quaida qui l’a élu, tout compte fait). (Bon choix pour les barbus, soit dit en passant : il a régularisé de suite … combien déjà ? 700 000 !!! toute une armée).

    Je préfère mourir DEBOUT, et demain, plutôt que de devoir ramper aux pieds des enturbanés manipulateurs de bombes et jérricans d’essence.

    C’est cela, la difference entre vous et moi. Nos aïlleuls ont combattu la barbarie – vous, et les vôtres, vous vous en accomodez plutôt bien (en priant probablement tous les jours de ne pas être le prochain sur la liste, de ne pas monter dans le "mauvais" bus … – pour votre gouverne, d’ici quelques années, TOUS les bus seront "mauvais" – je vous le dis maintenant, ça vous évitera d’acheter la carte orange).

    TOUS les gouvernements qui ont accepté le dictat des barbares ont payé la note – en fait, ils l’ont présenté à leurs peuples. C’était vrai en ’40, ça le reste tout autant aujourd’hui. Demandez aux Anglais, ils ont déjà dégusté. Et ils commencent à peine à comprendre ce qu’il leur arrive. En absence d’un Churchill, le brouillard est drôlement épais sur la Tamise … le vent ne le dissipe plus … le souffle des explosions, si – et encore …

    Répondre
  24. Anonyme

    11/11/2006

    Pierre, je souhaite que vous ayez raison.

    Best,
    Mancney

    Répondre
  25. Jaures

    11/11/2006

    Cher sas, la situation que je vous décris n’est pas du Zola, elle est souvent pire. Venez faire un tour du côté de Clichy sous Bois et demandez-vous combien de temps vous pourriez vivre dans de telles conditions.
    L’ENA, Sciences Po ? Pourquoi pas. A Saint Denis, le lycée d’excellence en service sur un quartier sensible forme chaque année une trentaine de futurs ingénieurs. L’égalité des chances, cher sas, ayez toujours ça en tête si vous souhaitez le meilleur pour votre pays et vos enfants.

    Répondre
  26. Pierre

    11/11/2006

    La situation francaise est certes tres grave mais elle est reversible! Il faut se debarasser au plus vite des bons a rien menteurs inveteres de L’UMP-PS!

    Cordialement

    Répondre
  27. Anonyme

    11/11/2006

    Pierre,
    Oui, bien sur, nous sommes d’accord ;  sorry pour mon interpellation "Attention Pierre" . Mon cerveau, vieux et uséétait "en mode British"  et je voulais donc simplement dire  "A l’attention de Pierre."
    Ce n’était pas "Beware" or "watch out!"
    Sorry pour la confusion. Mea culpa.
    Content que nous soyons d’accord, car le sujet est tres grave. Ce qui est IRREVERSIBLE est tres grave.
    Allez essayer d’expliquer "Demain" a des assholes qui ne connaissent rien d’Hier, et ne comprennent rien a "Aujourd’hui" .
    Best,
    Mancney

    Répondre
  28. grandpas

    11/11/2006

    Selon Jaures

    Il faut supprimer les murs des prisons,no problémo cher rose bonbon mais on vous laisse avec eux sur une île celle du Diable prés de Cayenne.

    Répondre
  29. SAS

    10/11/2006

    Au rose service…c’est du zola que tu nous raconte ????? chômage ,maçon, femme seule…et patati et patata…..ils ont donc plus de chance de finir délinquant ……

    Faux jaures…..tu veus dire plus de chance de se faire allumer et finir en taule ….à ça oui

    Tu n’as qu’a conseiller à tes jeunes sauvageons de faire science po , l’ena, inspection de finance….voir franc maçon ou prier le mont sinaï……et là par miracle, ils deviendront intouchable…. et vive les vendeurs de neige……et de rêves….

    regarde un sami nacéri, camé , bagareur, strar système……..il est INTOUCHABLE…….un joé star itou………un noa même directeur technique nationnal de tennis encourageant les sportifs et autres gamùins a fumer du canabis…….c’est mitzav pardon pas faute…

    ta théorie ne fonctionne pas mr jaures…

    sas

    Répondre
  30. Jaures

    10/11/2006

    Cher Florin, la famille de Mama fait montre de plus de dignité que vous: elle a remercié la France et notamment ceux qui ont permis d’identifier les coupables (sans d’ailleurs avoir recours au témoignage anonyme) et le jeune Djamel qui a, grace à son intervention permis de sauver la vie de la victime.
    L’analyse des jeunes emprisonnés montre à quel point les commentaires sur ce site sont déconnectés de la réalité. Le plus agé, 17 ans, avait déjà fait de la prison, preuve qu’on emprisonne aussi les mineurs et que cela influe peu sur la récidive(les plus grands criminels des 30 denières années, Willoquet, Mesrine, Khelkal ont fait avant leurs pires forfaits de longs séjours en prison). Deux des plus jeunes vivaient dans des conditions extrèmement précaires: famille monoparentale pour l’un avec une mère au RMI, un couple avec un maçon au chômage pour l’autre et moins de 800 euros pour vivre. Ca n’excuse rien direz-vous. Certes, mais comme on a plus de chance de devenir cancereux en fumant, on risque fort de créer des délinquants de ce type en masse si l’on réagit pas.

    Répondre
  31. Pierre

    10/11/2006

    Mancney, on est donc d’accord! nous ne pouvons pas continuer avec la folle politique d’immigration incontrolee mise en place par L’UMP-PS…!

    Cordialement

    Répondre
  32. Mancney

    10/11/2006

    Attention Pierre, Mais, enfin, qu’y aurait-t-il de « raciste » a appeller un Blanc, un Blanc, un Noir, un Noir, etc… et bien sur de nous compter tous. C’est AU CONTRAIRE la RECONNAISSANCE des DIFFERENTES RACES HUMAINES, qui font notre RICHESSE et notre formidable DIVERSITE. L’enfer sur Terre, ce serait UNE seule Race et UNE seule Civilisation. Conservons précieusement nos différentes Races et nos différentes Cultures. Meme les « types » régionaux devraient etre encouragés. Qui a envie de voir un Alsacien avec pleins de gros poils noirs sur la poitrine? Bien sur, des échanges sont souhaitables, mais raisonnablement, sans exces, normalement, « naturellement ». Le Racisme? C’est justement de TOUT mélanger et donc de détruire les races du Monde . Tout ca pour pouvoir se taper la belle nana exotique d’a coté! Maintenant, comme on a tous bien voyagé, on a tous observé qu’il pouvait y avoir un lien entre Races, Cultures et Territoire. Surprenant, n’est ce pas? Alors, meme chose, il convient de ne pas tout chambouler, et de conserver, au moins en grande partie, les Bamilikés au Cameroun et les Maghrebins au Maghreb; il convient de suivre un peu « l’ordre des choses », de respecter Mother Nature, de ne pas offrir au Monde une population « Unique », de Punta Arenas a Vladivostok. Voila pourquoi il FAUT controller les migrations. Allez, bis repetita placent : L’enfer sur Terre, ce serait UNE seule Race et UNE seule Civilisation. Conservons précieusement nos différentes Races et nos différentes Cultures. Best, Mancney

    Répondre
  33. Pierre

    10/11/2006

    Le learder du parti conservateur britannique, David Cameron, (comme ses predecesseurs) a indique hier qu’il n’est pas raciste de controler strictement l’immigration (Le New Labour est d’accord avec cette analyse) car l’immigration pose des problemes economiques, pesent sur les services publics, le logement, peut engendrer des problemes de cohesion (securite…), etc.

    Voila du bon sens! qui demarque clairement de la verole mensongere UMP-PS-UDF-PC-Verts!

     

    Cordialement

    Répondre
  34. Florin

    10/11/2006

    A Jaurès : vous affirmez ne  pas vouloir  mourir du tout  …  la belle affaire  !  La pauvre fille brûlée vive à Marseille NON PLUS, figurez-vous ! On ne lui a pas demandé son avis … De là où elle est, elle vous dit sûrement merci. A vous. Aux vôtres. Aux juges rouges. Aux politicards lâches et pourris, administrateurs de l’état d’urgence.

    Tout est question de timing : la fille avait le droit de vivre MAINTENANT ; vos barbares, vous les éduqueriez dans quelques SIECLES … et vous comprendrez le monde qui nous entoure d’ici quelques MILLENAIRES !

    J’ai une question qui me démange : qu’auriez-vous fait en ’33 à Berlin ? discuter, éduquer, jacasser, n’est-ce pas ? et en ’39 ? et en ’45 ? (ah, j’oublie, à la fin tout est simple, quelqu’un d’autre a déjà fait le sale boulot à votre place, et vous, vous débouchez le champagne et allez cherchez votre carte d’ancien combattant / nouveau résistant)

    toute réssemblance avec des personnes ayant existé N’EST PAS fortuite …

    Répondre
  35. Anonyme

    09/11/2006

    Pour vous, Jaures : « Une utopie est une représentation d’une réalité idéale et sans défaut. Une utopie peut être un régime politique idéal (qui gouvernerait les hommes parfaitement), une société parfaite (sans injustice par exemple) ou aussi une communauté d’individus vivant heureux et en harmonie. » Jaures, l’Utopie est une maladie grave. Mancney

    Répondre
  36. Jaures

    09/11/2006

    (je continue après une interruption inoportune) peine de mort, 4ème amendement, torture, etc…Et je me tourne vers ce qui, à mon sens, seul permettra de maitriser la délinquance: éducation, égalité des chances, intégration, révolution urbaine, solidarité des communes, désenclavement , développement des services publics, … Tout ceci afin que notre vie ne se borne pas à choisir à être assassiné par balle ou brûlé vif.

    Répondre
  37. Jaures

    09/11/2006

    A Florin: Vous avez touché du doigt ce qui nous sépare tous les deux: vous préférez mourir d’une balle dans la tête que brûlé dans un bus. Moi je préfère ne pas mourir du tout. Pragmatique,je balaie donc tous ces fantasmes qui se sont avérés inopérants:

    Répondre
  38. Mancney

    09/11/2006

    Florin : « Ce qui est déstructeur pour une société, ce ne sont pas les crimes et délits, mais le sentiment d’impunité de ceux qui les commettent » Tres bien vu et tres bien dit. Encore une fois, Bravo. Best, Mancney

    Répondre
  39. charles martel

    09/11/2006

    j ai ben l inpression que nos édiles ont fait de nombreux  » voyages d études  » au tibet et au népal , découvrant ainsi les moulins a prières . On glisse la prière dedans et ça tourne tout seulau vent .Tiens , comme celle là : »c est intolérable ; les délinquants seront recherchés , touvés et punis avec sévérité  » Tres utiles ces « voyages d etude » que nous finançons…

    Répondre
  40. Laurent

    09/11/2006

    Ce qui est déstructeur pour une société, ce ne sont pas les crimes et délits, mais le sentiment d’impunité de ceux qui les commettent. alors là, Florin, il n’y a pas plus vrai! quand je pense à l’étudiante brûlée vive dans le bus, ma pitié envers les fautifs est au niveau 0 voire en dessous!

    Répondre
  41. Florin

    08/11/2006

    A Jaurès : « 100 fois plus de décès par balles aux USA qu’en France » – VRAI ! ET ALORS ??? Je ne sais pas vous, mais moi je préfère mille fois mourir par balle que brûlé vif dans un putain de bus de balieue. Irvoas non plus n’est pas mort par balle – il a été battu à mort. Pensez-vous SERIEUSEMENT, un seul instant, que sa mort fut douce ??? Mais le plus dur, ça a dû être pour le flic battu avec des barres d’acier, à terre, alors qu’il AVAIT UNE ARME ET AURAIT PU S’EN SERVIR !!! PENSEZ-Y !!! faites ça aux US, attaquez un policier, même à mains nues, vous allez ensuite compter sur les doigts d’une seule main les secondes qui vous restent à vivre. ET A JUSTE TITRE !!! La société américaine a son lot d’enormes injustices, comme la nôtre a le sien. Mais il y a une différence de taille : la racaille se fait discrète là-bas, car personne ne vient pleurer sur son sort … Ce qui est déstructeur pour une société, ce ne sont pas les crimes et délits, mais le sentiment d’impunité de ceux qui les commettent.

    Répondre
  42. Jean-Claude THIALET

    08/11/2006

    La situation que décrit fort bien Christian LAMBERT, est celle dont le « raciste », doublé d’un « ntisémite », etc. Jean-Marie LE PEN s’est efforcé par ses mises en garde continuelles de préserver la France. Qu’ont fait aussi bien l’auteur de cet article que ceux qui écrivent des articles, depuis des lustres que Jean-Marie LE PEN clame dans le désert, pour l’aider dans sa « croisade » ? Combien parmi ceux qui « osent » aujourd’hui reconnaître – à la lumière de faits de plus en plus graves que l’on peut de moins en moins cacher (merci Internet !) – la situation gravissime dans laquelle est plongée la France du fait de problèmes liés à l’immigration, n’ont cessé sinon de l’ostraciser du moins d’ironiser contre lui ? Quel journaliste, quel journal (en dehors bien sûr de ceux qui sont traités avec mépris « d’extrême-droite ») aura le courage de dire « LE PEN AVAIT RAISON ! » Pas Jean-François Kahn en tout cas qui, alors qu’il venait de dénoncer demanière quais-apocalyptique, la situation engendrée par un trop plein « d’étrangers » en France, n’a pas hésité, pour se dédouanner sur le plateau d’ARTE, à adressee le « coup de pied de l’âne » habituel au Président du FRONT NATIINAL … Pas non plus un certain Christophe Baudoin qui, en dressant un bilan objectif du coût des immigrés pour le pays, a parlé de « racistes de salon alliés objectifs de Le Pen » (sic) ? Alors, gens de plume, ayez le courage de dire « LE PEN AVAIT RAISON », ou tout au moins de faire un peu de mea culpance (c’est très à la mode en ce moment) en disant simplement « DESOLES, NOUS N’AVIONS PAS PREVU CA ! », tous comme les politiciens de « droite » et de gauche responsable de la situation devront bien admettre « DESOLES, NOUS N’AVIONS PAS VOULU CA ! » Cordialement, Jean-Claude THIALET P.S. cela me rappelle Olivier TODT qui, après avoir applaudi à l’arrivée des Khmers rouge devaient avouer, des années plus tard, qu’il s’tait trompé. Il était trop tard pour les Khmers qui n’avaient pas voulu devenir rouges ! Cerytes, la situation, Dieu merci, n’est pas aussi tragique en France. Mais le « errare humanum est, diabolicum perserverare ! » a la vie dure chez les gens de plume. Surtout quand ils ont fabriqué de toutes pièces un « raciste » pour le jeter en pâture à tous les idiots utiles, à tous les biens pensants, aux faux humanistes, etc. qui pullulent dans un pays émasculé !

    Répondre
  43. grandpas

    08/11/2006

    Jaures Come d’habitude,vous comparez des situations différentes en Irak,il existe une guérilla armée pas l’étranger et malgré que + de 82% des habitants de ce pays sont heureux de l’intervention des « Cow Boy » sur leur sol et la France où pour l’instant existe une minorité barbare qui ne revendique rien sinon l’installation d’un régime islamiste à leurs bottes(babouches seraient plus exact).Pour l’instant ils ne posedent que des plaques d’égout(12 kgs tombant d’une hauteur de plus 30 métres,calculé si vous êtes fort en physique),demain ce sera des peut être des coktails molotov auto-inflammables(3 composants dont l’un s achéte en super marché).Ici les « de souche » ne peuvent que subir grâce aux lois liberticides du style « Fabuis-Gayssot » Au lieu de fréquenter vos associations roses-bonbons,venez dans certains quartier de la capitale et vous seriez surpris du type de marchandise que l’on peu acheter. Il vous a déjà été dit que ces morts sont pour la plupart des homes de gang comme à l’ époque de la prohibition. Bon de toute façon à quoi se casser le c.. à vous expluquer ce que vous savez,et en plus vous plus aveugle et sourd qu’ un grand pére de 1000 ans.

    Répondre
  44. Pierre

    08/11/2006

    Un excellent article, Christian Lambert. Chirac va se presenter aux presidentielles, tout comme Sarkosy-Chirac, Royale, Bayrou,…ils ont un programme commun, le socialo-immigrationisme! Ceux-ci font aussi le forcing anti-democratique pour empecher les 6 ou 7 millions d’electeurs du Front National d’etre representes! Cordialement PS: J’oubliais Villiers, un type plutot sympathique mais qui roule pour L’UMP, et donc contre nos compatriotes!

    Répondre
  45. Jaures

    08/11/2006

    Article risible aux contradictions puériles.Ainsi C.Lambert se plaint que le même émoi ne s’exprime pas pour M Ivoas « français lui! »que pour Mama alors que celle-ci est comme il le dit plus haut, naturalisée française. Nous sommes en guerre civile dit-il mais pour écrire plus loin qu’il ne faut pas faire « exploser le baril de poudre « .Sur ce même site on peine à appeler les évènements en Irak de guerre civile alors que les violences, là bas, se font avec d’autres armes que des plaques d’égout et de la chevrotine, même calibre 12. Encore une fois, les 4V et leurs lecteurs délirent sur l’opinion qu’ils ont des choses plus que sur les choses elles-mêmes. Les rédacteurs ne sont pas innocents: Le Pen appelle de ses voeux les émeutes urbaines persuadé qu’elles le serviront élèctoralement, qu’attend-t-on pour les lui fournir ? A Florin: Je rappelle ce que j’ai déjà écrit sur ce forum: 100 fois plus de décès par balles aux E.Unis qu’en France.Les gens, là bas, sont-ils si paisibles que vous le décrivez ? A toto: Avec un 4 ème amendement tous ceux qui vous détestent, et à vous lire on craint qu’ils ne soient nombreux,auront également accès aux armes. Songez-y.

    Répondre
  46. Mancney

    08/11/2006

    Ce qu’a écrit Florin est rigoureusement exact. Please, relisez son post. Toto, ainsi que The Stranger et J.C.Thiallet, je vous ai répondu a la suite de l’article de Jean Rouxel de la semaine derniere, « Bus incendié à Marseille, il faut la force ». Best, Mancney

    Répondre
  47. S&W

    08/11/2006

    « A free people ought not only to be armed and disciplined, but they should have sufficient arms and ammunition to maintain a status of independence from any who might attempt to abuse them, which would include their own governement. George Washington

    Répondre
  48. grandpas

    08/11/2006

    Poutine,président! N’ayez pas peur,Jaures!Il est russe donc aucune chance de le voir à la tête de ce machin qu’est devenue la France. Par contre comme le Légion est composée en majoité de p’tits gars venus de l’Est(d’où pour la premiére fois dans cette unité prestigieuse,la nomination d’ un aumonier orthoxe) ,on pourrait leurs laisser le champs libre dasn nos bantoustans islamiques. Croyez vous mon cher Jauresnqu’en temps qu’ ancienne fifille de militaire et aussi frangine d’un redoutable « barbouze »,elle laisserait ma propsition passait! Merci de me répondre,serait curieux de lire vos argumentation rose-bonbon. En toute camaraderie.

    Répondre
  49. toto

    08/11/2006

    A tous les lecteurs de 4V, nous devrions tout simplement appliquer les preceptes de notre bon vieil hymne national pour remettre de l’ordre dans tout ca et faire le ménage parmi nos soit disant elites maconiques et enanistes: Aux armes Citoyens, Formez vos bataillons Marchons, Marchons, qu’un sang impur abreuve nos sillons! D’ou l’intéret du second amendement amèricain.

    Répondre
  50. Florin

    08/11/2006

    Rien n’est irreversible. Hitler voulait un empire et mille ans de paix – on sait ce que cela a donné en fin de compte. Alors, un voleur de bas étage avec un mandat que certains lui ont confié (des NAIFS, la première fois; des CONS, la deuxième … on verra s’il y aura une troisième fois … car même la connerie a ses limites …) pourra-t-il, même aidé par la mafia médiatique, et par ses acolytes, bien nombreux, mettre le pays en lambeaux ? C’est exactement le seul et unique point où l’on peut être d’accord avec Villepin : la France a traversé les siècles et ne s’arrêtera pas avec nous. Cela étant dit, nous laissons un pays abîmé à nos enfants. Appauvri, enlaidi, endetté, sali par des individus ignobles qui se vautrent dans les palais de la République et nous crachent à la gueule. Regardez, sur nos trottoirs, un petit détail : les tonnes de grillages, poteaux, chicanes anti-voitures – arsenal impressionant, que l’on ne voit nulle part ailleurs. Au delà du gaspillage de métal, qui en plus est devenu cher ces derniers temps, on perçoit la lâcheté des autorités : aux USA, en Angleterre, en Allemagne, nul besoin de poteaux : le véhicule mal garé part en fourrière dans les 10 minutes, et l’amende est dissuasive. Résultat : dans les rues, l’incivisme se fait rare, une voiture en double file ne saurait être qu’un véhicule de police en intervention … Le con fini qui se permet de bloquer le carrefour juste pour s’acheter des clopes, il n’y a qu’en France qu’on peut le rencontrer. Il est de bon ton ici de s’attaquer à l’immigration comme source d’insécurité – et plus personne, même à gauche, ne conteste ouvertement cette analyse. PARCE QU’ELLE EST JUSTE! A ceci près, toutefois : d’autres pays dans le monde ont beaucoup d’immigrés; certains quartiers de Washington D.C. sont tout aussi effrayants, de premier abord, que Grigny le soir de St Sylvèstre. Les meutes de clodos dans le métro de San Francisco le soir, ou les toxicos en plein centre-ville à Miami, ont de quoi faire peur, bien davantage que leurs « confrères » parisiens. Eh bien, passé le premier moment de vif inconfort à leur rencontre, les paumés du Nouveau Monde se montrent bien pacifiques. PARCE QU’ILS N’ONT GUERE LE CHOIX !!! le moindre faux pas, et c’est le voyage immédiat au poste de police; la « résistance » est absolument inenvisageable, on risque de se faire litteralement descendre. La Police se fait respecter, et les juges -élus, dans les petites villes- ont la main lourde, même si cela s’est un peu adouci depuis les années ’60. Avant de dire « la faute aux immigrés », pensons d’abord aux politiques, qui par exemple réchignent à casser l’ordonnance de 1945 sur les délits des mineurs. Pensons aux pourritures qui ont réservé la peine de mort aux seules victimes, et qui aujourd’hui veulent « améliorer » les conditions de vie en taule (après la télé, la drogue, les femmes et les perm’ …la clim ? le foie gras ? le jacuzzi ? la piscine chauffée ?) Ah, j’oubliais : laissez Poutine tranquille. En fin de mandat, il atteint des niveaux de popularité dont un Chichi ne peut que rêver, et à juste titre : il a jugulé le terrorisme tchétchène (sans mettre de gants, il est vrai). Mais, face à des assassins d’enfants (Beslan, ça vous parle ? 300 morts; le théâtre moscovite, vous vous en souvenez ? 150 morts), les choix sont limités. Baisser son froc ne fait pas partie de la liste des options.

    Répondre
  51. sas

    08/11/2006

    Peut on souffler sur les braises….????? sas le pragmatique

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)