Inversion des flux migratoires

Posté le octobre 11, 2006, 12:00
6 mins

Les migrations de population ont toujours existé. Au troisième siècle, les Germains ont envahi le monde romain et l’ont plongé dans la pauvreté. Au dix-huitième siècle, les Irlandais ont quitté leur pauvre pays natal où ils mourraient de faim pour aller vivre en Amérique du Nord. Ils sont à l’origine de la richesse américaine. Au dernier siècle, des Polonais, des Italiens, des Espagnols, des Portugais ou des Algériens sont venus travailler en France pour quitter la pauvreté de leur pays d’origine. Dans le même temps, certains Français sont allés planter des vignes en Algérie ou des ananas en Guinée, pour gagner de l’argent. Ils ont développé économiquement ces pays, créant de nombreux emplois. Des millions d’hommes ont risqué la mort pour fuir les régimes communistes en Europe ou en Asie. On a même construit un mur dans Berlin pour empêcher les Allemands de l’est de fuir le communisme…

Toutes ces migrations ont un point commun. Celui qui migre, celui qui abandonne son lieu d’origine part dans l’espoir de trouver dans le pays qui l’accueille une vie plus agréable. Manger à sa faim, faire fortune ou ne plus subir les contraintes d’un État prédateur.

Depuis 30 ans, un phénomène nouveau apparaît. Le fantastique développement des technologies de production et de communication, édifie à toute vitesse un Marché mondial. Cette évolution permet aux entreprises de passer d’une dimension nationale à une dimension mondiale. Certains États, comme les USA, l’Irlande ou la Chine, ne gênent pas par leurs interventions l’action des entrepreneurs. La richesse de ces pays augmente rapidement et le chômage régresse. D’autres États, comme la France, imposent de lourdes contraintes aux entreprises. La progression de leur richesse est fortement ralentie et le chômage progresse. D’autres comme le Congo ex-Belge, la Guinée ex-française ou le Zimbabwe ex-anglais imposent des contraintes insupportables à leur économie. Leur niveau de vie a fortement régressé et ils sont bien plus pauvres aujourd’hui que du temps des colonisateurs.

Lutter contre le sous-développement

Des différences de richesses énormes se développent ainsi entre tous les pays du monde et, avec le fantastique développement des technologies de communication, tous les habitants de tous les pays du monde sont aujourd’hui au courant de la façon dont on vit en France, en Irlande ou au Zimbabwe. Ainsi, des milliards d’habitants savent qu’en quittant leur pays, ils trouveront ailleurs, à quelques heures de voyage, bien plus de richesse, de sécurité ou de liberté. Des millions d’Africains francophones désirent s’installer en France, des millions de Mexicains désirent vivre aux USA.

Mais de nombreux Français ne trouvent pas de travail dans leur pays, ou ne supportent plus les contraintes économiques qui pèsent sur eux. Ils seraient un million à avoir quitté la France pour des cieux meilleurs, accentuant ainsi notre pauvreté relative.
Il est évident que les pays les plus riches sont incapables d’accueillir tous ceux qui veulent profiter de leur richesse. Ils limitent donc l’entrée de leur territoire. Mais les entrées illégales se font de plus en plus nombreuses. Des « sans papiers » s’installent en toute impunité en France, squattent en toute illégalité des logements inoccupés et travaillent au noir. Quand le gouvernement essaye de faire appliquer les lois de la République, de nombreux Français s’y opposent…

Pour arrêter l’invasion de l’Europe, les Espagnols ont construit des murs autour de leurs enclaves africaines, ou les Américains ont décidé de construire un mur de 1 200 km entre le Mexique et eux.

Pour arrêter la fuite des Français entreprenants, nos technocrates n’ont pas encore construit un mur comme à Berlin, mais ils étudient des lois interdisant les délocalisations…

Le développement des technologies offre, aujourd’hui, la richesse à tous les États qui ne contraignent pas leur économie et qui éliminent, par la loi, les tricheurs de tout poil. Il faut aider les pays pauvres à installer chez eux une telle gouvernance. Ils se développeront, alors, deux fois plus rapidement que les pays riches (comme l’Inde ou l’Irlande) et leurs habitants préféreront rester chez eux. Il ne sera plus nécessaire de construire des murs.

15 réponses à l'article : Inversion des flux migratoires

  1. Asterix*

    16/10/2006

    Inversion des Flux Migratoires? Cessons de répéter comme des perroquets que nous ne pouvons pas expulser tous ces gens-là, ce qui est vrai au demeurant. Mais par contre nous pouvons facilementleur donner envie de partir en: 1)Stoppant la pompe aspirante: allocs et allocation chomage et Secu réservées aux nationaux….. 2)Demarrant la pompe refoulante: préférence a)nationale puis b) européenne à l’embauche, forte caution pour accord de visa touristiques, droit du sang appliqué rétroactivement,un ascendant de souche française étant exigé. Asterix*

    Répondre
  2. Mancney

    15/10/2006

    Tucroy, « … mieux a valu pour l’humanité l’immédiate insuffisance de scrupules et de compassion dont ils ont pu sembler faire preuve que la candeur coupable, le manque de réalisme et l’irresponsabilité de ceux qui ont laissé se produire, voire encouragé » Je suis au regret… de vous approuver totalement sur ce point. D’autant plus que « ce que l’on CROIT » etre une insuffisance de scrupules, est bien plus certainement la capacité de faire des choix difficiles, associée a celle de voir clairement dans un environnement cahotique. Ceux qui ont la chance, et la malchance, de faire ces choix, savent parfaitement qu’ils les porteront toutes leurs vies et, totalement conscients, acceptent sur leurs épaules une culpabilité apparente que beaucoup d’autres, hésitants et reluctants, n’ont pas le courage d’assumer. C’est un peu facile de faire bien quand il n’y a pas de risques. C’est un luxe de petit bourgeois, ca. Best, Mancney

    Répondre
  3. Mancney

    14/10/2006

    Hello, J. C. Thiallet, I see. Pour ce cher Guy Miliere, nous avons simplement une divergence de « perception ». Tout en n’approuvant pas ce point de vue, je vous accorde que l’on puisse « ressentir » une sorte de « manicheisme » dans ces propos, ou plutot dans cette forme un peu « répétitive » et « catégorielle » qu’il utilise. Mais je la comprends bien. Ceux d’entre nous qui se sont deja opposés a une écrasante majorité intellectuelle ( et je suis TRES gentil de qualifier d’intellectuelle la French pensee actuelle; en fait, elle est bien plus EMOTIVE, qu’intellectuelle ), ceux qui se sont attaqué a un pouvoir en place, qui se sont epuisé a ramer a contre courant, ceux la ont connu parfois un sentiment de lassitude et d’abandon, devant le nombre, et savent le prix de la volonté nécessaire a le vaincre. Alors, seul devant sa tache, isolé, las d’etre si peu, on cherche des amis, on apprécierait qqs alliés, et alors parfois, ca peut se résumer par « ecoutez les mecs, décidez vous, il y a urgence, choisissez votre camp », sous entendu venez avec moi. Pas bien grave ca, J.C. , pas vraiment du manichéisme, plutot une sorte d’appel déguisé, non? Guy Miliere ne se présente pas comme un « juste », il pense qu’il a raison, heureusement. Quand a dire si il est dans le vrai, l’avenir nous dira, et comme vous le savez, je fais partie de ceux pour qui cela ne fait aucun doute, enfin en général, et j’ai cru voir que quelques autres élégants intervenants sur ce site, partagaient mon avis, dont mon ami Al Borg dont l’absence est ressentie. Ok, je sais, on est pas au Forum de l’Huma. Pour revenir a l’article de Bernard Trémeau, il a au moins un intéret, c’est de bien distinguer les migrations « passées » de celles actuelles. Les mots clefs : Charter, Boeing, Internet, Cout de la vie. Son rappel de ce que les différents Etats offrent aux Entreprises ( ce n’est pas qu’un mot, « entreprise », c’est un aussi truc tres important qui, quand on ne l’emm..de pas, est capable de produire des « Richesses » et de donner a bouffer a des Hommes) est juste et judicieux, car il met en lumiere l’importance des Gouvernements sur le quotidien des Hommes, sur leur richesses et cela laisse songeur. Et aussi le peu de responsabilités des Politiques devant leurs choix, meme en DEMOCRATIE. A quand la Constitution RESPONSABLE, celle qui juge les Gouvernants sur leurs résultats? Quel texte a autorisé les derniers French Gouvernements a planifier, ou favoriser, ou laisser faire, une MODIFICATION ethnique de la POPULATION Francaise? Pas de proces pour ca? Pas de jugement? Oui, bien sur, on va refaire des « murs », d’une maniere ou d’une autre. Parce que NUL N’A INTERET a ce que les Hommes perdent leur DIFFERENTES RACES et leurs DIFFERENTES CIVILISATIONS . Tout ca parce que trois con…ards se prennent pour Livingstone (1813-1873) et fantasment sur qqs belles nanas éxotiques. Best, Mancney

    Répondre
  4. Tucroy

    14/10/2006

    A Jean-Claude Thialet Pour paraphraser celui qui a dit que « Mieux vaut un con debout que dix intelligents assis », ou « Mieux vaut un con qui marche que dix intelligents qui dorment », je crois qu’aussi bien pour Churchill, Clémenceau et que d’autres (trop rares) » mieux a valu pour l’humanité l’immédiate insuffisance de scrupules et de compassion dont ils ont pu sembler faire preuve que la candeur coupable, le manque de réalisme et l’irresponsabilité de ceux qui ont laissé se produire, voire encouragé, ce qu’il a bien fallu que d’autres arrêtent, faute de quoi ni vous ni moi ne serions là pour en discuter.

    Répondre
  5. Jean-Claude Thialet

    13/10/2006

    Merci, Mancney pour vos appreciations. Sachez simplement que je ne critique Guy Milliere que pour son sa propsension a classer les gens du cote des ‘bons » (s’ils pensent comme lui et ses amis Bush et Sharon) ou du cote des « mauvais » si d’aventure ils osent critiquer leur « aventurisme », et, surtout, mettre en doute les faux bons pretextes qu’ils se donnent (ou de sont donnes, s’agissant de Sharon qui est deja dans les limbes). Je me sens toujours mal a l’aise avec les manicheens, surtout quand ils presentent comme des justes ceux qui entreprennent la croisade du « Bien » contre le « Mal », tous les autres etant des satans(1). En ce qui concerne Churchill (notre Clemenceau), je vous laisse le soin de potasser tous les bouquins qui presentent les personnages (NB. Je mets Churchill et Clemenceau dans le meme panier !). Ce qui n’empeche pas que tous deux furent de sacres bonshommes. Mais sans scrupules ni compassion. Ils ne sont pas les seuls dans la Galerie de l’Histoire … Cordialement a vous, et a toutes et tous, Jean-Claude Thialet (1)) ce qui nous ramene au bon vieux temps des ayatollahs apres la chute de Reza Palhevi

    Répondre
  6. Mancney

    13/10/2006

    J.C. Thialet, Je préfere mille fois vous lire avancer des idées plutot que de dénigrer Winston Churchill ou Guy Miliere. Effectivement, la Re-colonisation a certainement été évoquée a haut niveau international. Ca a peu de chance de marcher car, une fois de plus, et quelque soit les bienfaits dispensés, vous « afficheriez » dans ces pays, votre écrasante « supériorité culturelle » qui sera assimilée, pas par vous, mais par les autochtones, a une « supériorité raciale » et alors badaboum. Pendant que certains natifs, ceux qui sont « bien dans leur peau », apprendront et profiteront de l’expérience, comme ce fut le cas dans le passé, d’autres, par orgueil ou d’autre raison, n’accepterons pas cette condition et la floraison des RPG ne se fera pas attendre. De plus, vu les remerciements que l’on a recu apres la premiere colonisation, vous pensez bien qu’on a guere envie de recommencer. Par contre, depuis les années soixantes, fin de la colo, on essaie de les aider comme on peut. On forme leur cadres, leur toubibs, (Ok, pas de bol, les trois quarts ne repartent pas et restent chez nous! Bon, on les accepte car ils font les boulots que les Francais ne veulent pas faire, medecin, avocat, commercant…). On leur envoie nos techniciens, etc… Mais vous savez tout ca. Anyway, il y a a creuser dans votre idée de les former chez eux plutot que chez nous. Ca parait surprenant, mais apres réflexion, ca se tient pas si mal. Bravo. Un peu comme la lutte contre le Terrorisme, si vous voyez ce que je veux dire. Best, Mancney

    Répondre
  7. MINUX75

    13/10/2006

    Bonjour C’est bien de paler immigration en disant qu’on est contre mais cela n’est pas suffisant, il faut passer à la vitesse superieure. Sortir de chez soi et manifester son mécontentement. Pour s’opposer à l’entrée de la turquie dans le marché commun,Le 19 Octobre, à 18H00 la révolution bleue organise une manifestation place Jacques BAINVILLE http://www.claudereichman.com/larevolutionbleue.htm à bientôt

    Répondre
  8. Jean-Claude Thialet

    13/10/2006

    Jene sais pas ce que Bernard Tremeau, d’ordinaire mieux inspire, entend nous demontrer en nous rappelant que les migrations ont toujours existe, que si l’on eliminait la corruption (1), etc. Il aurait pu aussi rappeler que, dans les pays ou l’on meurt de faim, ou la maladie et le chomage sevissent a l’etat endemique et ou, effectivement, des roitelets s’en mettent plein les poches, sans parler des guerre plus ou moins tribales qui les ensanglantes, la colonisation si decriee avait apporte en meme temps que la paix et la sante, une certaine aisance que voudraient bien retrouver les maleheureux qui n’ont qu’une idee : fuir l’enfer dans lequel ils vivent, pour trouver les chimeres d’un Occident qui est incapable de repondre a leur veritables besoins, notamment de retrouver leur dignite d’homme. Alors, au ieu de nous dire implicitement – tout en reconnaissant que l’Europe (pour ne citer qu’elle) n’en a pas les moyens – continuons a accueillir comme une migration millenaire , toute la misere du monde, pourquoi n’ose-t-il pas proposer aux Europeens de reinventer la colonisation. Une colonisation qui respecterait aussi bien les nations que leurs habitants et qui aiderait ceux-ci a poursuivre une evolution leurpermettant a la fois de conserver leur culture et leur histoire, et d’integrer le XXIeme siecle en adaptant leur genie propre a la modernite? Helas ! « nos » dirigeants n’ont d’imaginatiion que pour conserver leurs postes et leurs prebendes, et maintenir leur propre peuple (comme disent les communistes) dans une forme de servage. Le pire de tous, celui qui fait croire aux gens qu’ils sont libres parce qu’on leur a accorde le droit de vote. A condition de voter comme il faut ! En toute cordialite, Jean-Claude Thialet (1) en oubliant qu’elle a existe de toute etrenite, et qu’elle atteint des sommets dans les pays pretendus « avances »

    Répondre
  9. Tyler

    12/10/2006

    Concernant l’aide au développement des pays d’Afrique et autres en voie de voie de développement depuis des millénaires, je pense qu’elle ne devrait être qu’un argument électoral. Pour le moment, dans l’hypothèse où notre pays se libèrerait de l’invasion et du système qui l’encourage, il nous faudrait des décennies, voire plus, pour redresser NOS finances et réparer tous NOS rouages socio-économiques. Alors pour la générosité et la repentance vis à vis du tiers monde, ça pourra encore attendre……. qu’ils se débrouillent d’abord tout seuls puisqu’ils nous ont mis dehors.

    Répondre
  10. Adol

    12/10/2006

     » Ils seraient un million à avoir quitté la France pour des cieux meilleurs, accentuant ainsi notre pauvreté relative. » 2.200.000 d’aprés le fisc. En fait, bien plus, car certain ne le déclare pas pour ne pas être emerdé.. « Il est à considérer que certains pays s’en tirent bien en contrôlant et voulant maîtriser d’entrée les flux avec des règles simples comme maitriser la langue du pays d’accueil, entre autres (Hollande » heu, 40% de la capitale de la hollande est immigrés, et c’est bien à cause de l’immigration que les hollandais ont voté non au TCE. D’ailleur, il semblerait que les hollandais fuient leur pays.. « elle est aussi opposée à toute forme d’intervention dans les pays pauvres qui aurait pour effet de développer leur économie  » Intervention du genre de celle de l’Etat français sur sa propre économie ? Ca promet…

    Répondre
  11. Renard

    11/10/2006

    C’est curieux comme le bon sens a déserté nos dirigeants ! La France creuse sa tombe avec des valeurs immorales : oublier les harkis et gratifier ceux qui crachent sur elle, utilisent par exemple les failles de la Sécu pour favoriser tous les fainéants.

    Répondre
  12. Tucroy

    11/10/2006

    Là encore, notre beau pays a les dirigeants qu’il mérite, qui prennent les décisions que la logique électorale régnante leur dicte. Oui l’opinion est contre l’immigration tout court et non pas seulement contre l’immigration clandestine, mais elle est aussi opposée à toute forme d’intervention dans les pays pauvres qui aurait pour effet de développer leur économie et d’encourager ainsi leurs habitants à y rester. Non sans raison d’ailleurs eu égard au gaspillage qui s’ensuit. Mais le réflexe majeur est celui d’unégoïsme et d’une imprévoyance dont il faut incontournablement payer le prix.

    Répondre
  13. Pierre

    11/10/2006

    Bernard Tremeau ecrit: « Il est évident que les pays les plus riches sont incapables d’accueillir tous ceux qui veulent profiter de leur richesse. Ils limitent donc l’entrée de leur territoire. Mais les entrées illégales se font de plus en plus nombreuses. Des « sans papiers » s’installent en toute impunité en France, squattent en toute illégalité des logements inoccupés et travaillent au noir. Quand le gouvernement essaye de faire appliquer les lois de la République, de nombreux Français s’y opposent… » Il faut dire toute la verite et non pas des petits morceaux, la majorite de nos compatriotes sont favorable a l’arret de l’immigration (et non pas seulement contre l’immigration illegale), des etudes d’opinions depuis des lustres le disent clairement malgre le bourrage de crane mediatique incessant. Hors que se passe t’il aujourd’hui, l’immigration est plethorique et incontrolee (immigration legale a > 350 000 en grande partie afro-musulmane avec le regroupement familial (qu’il faut d’ailleurs rebaptiser regroupements nationaux tant nous assistons impuissants a une veritable invasion voulue par L’UMP-UDF-PS-PC-Verts a la faveur des grandes entreprises qui souhaitent une main d’oeuvre pas chere mais au grand malheur des millions de nos compatriotes d’origine francaise ou etrangere); immigration illegale que l’on estime a 400 000 annuellement). Sarkosy-Chirac avec l’assentiment de leurs amis socialo-communistes regularisent a tour de bras (Sarkosy-Chirac a mis en place une commission speciale permanente pour regulariser perpetuellement les immigres illegaux) et pratiquent la preference etrangere a l’emploi, aux logements, a l’acces a la propriete prive,…ceci est tout simplement scandaleux! Il est grand temps de sortir les sortants q’il soient UMP-PS-UDF-PC-Verts…Il est grand temps de les faire payer pour leurs manquements et leurs trahisons continuels. Je serai au rendez-vous! Aider les pays pauvres, certes mais il faut couper les pompes aspirantes de l’immigration que produisent le « gouvernement » francais present comme les gouvernement passees! Cordialement

    Répondre
  14. Saint-Tex

    11/10/2006

    Tout comme un organisme biologique accepte mal les injections massives de produits ou corps étrangers, les pays acceptent mal les flux migratoires massifs : réflexe immunitaire normal. Par contre les migrations à doses faibles ou homéopathiques sont généralement bien acceptées, avec réflexe immunitaire léger. On veut contourner cette logique alors on aura toujours une problématique avec les migrations qui existent depuis que l’homme arpente la planète. Il est à considérer que certains pays s’en tirent bien en contrôlant et voulant maîtriser d’entrée les flux avec des règles simples comme maitriser la langue du pays d’accueil, entre autres (Hollande, Danemark, etc.). Les USA ont un aspect magique qui fait que tout immigré veut devenir plus américain que les américains de souche eux-mêmes. Il y a de plus une cérémonie émouvante de validation des immigrés qui marque les esprits. Rien n’est parfait mais tous les mimmigrés que j’ai rencontré là-bas sont patriotes et prêts à défendre les USA si un autre pays venait les déranger. Et ils sont tous heureux d’être validés citoyen US. Chez nous, beaucoup d’immigrès crachent sur le drapeau Français, avec une majorité de Français de souche comme on dit. Le patriotisme se meurt et c’est là un symptôme sérieux de putréfaction du pays qui attise les flux migratoires, comme un mourant attire les mouches. ST

    Répondre
  15. Tucroy

    11/10/2006

    Devraient aussi être évoquées les conséquences de la révocation de l’Edit de Nantes ou l’émigration engendrée par l’absolutisme révolutionnaire et sa Terreur. Mais ce type de saignées, coutûmières dans un pays ignorant le pragmatisme et la tolérance, et que nous vivons de nos jours comme l’expulsion par l’idéologie socialiste, de nos capacités intellectuelles et matérielles en échange de toute les malheurs du monde est bien parti pour durer jusqu’à ce que le flux s’inversant, la France soit à son tour exportatrice de misère. Mais ne comptons pas trop sur le caractère éternel du flux et du reflux pour que notre pays retrouve la santé… un jour peut-être.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)