Justice : contre les Français et pour les assassins

Posté le octobre 30, 2008, 12:00
4 mins

Vendredi 24 octobre, les Français, abasourdis, ont appris qu’un violeur récidiviste, Jorge Montes, avait été remis en liberté par erreur. La cour d’appel de Paris a plaidé une « faute de frappe ». Ce qui semble une bien faible circonstance atténuante – et dont il est peu probable que se contentent les futures victimes du personnage ! En fait de faute de frappe, il semblerait que le greffier n’ait pas su faire la différence entre « infirmer » et « confirmer » – ce qui, outre le niveau de déliquescence de la Justice, en dit long aussi sur les brillants résultats de la si mal nommée Éducation nationale…

Le même jour, nous apprenions que le cas n’était nullement isolé. Un autre violeur (il est à croire que ces gens pullulent dans les prétoires !), dénommé Bruce Allaire, a réussi le tour de force de quitter le tribunal sans le moindre contrôle, peu avant que la cour n’annonce sa condamnation à 10 ans de réclusion. Cette fois, la justice ne plaide pas la faute de frappe, mais tout simplement l’absence de faute. Ou, en tout cas, l’absence de faute de procédure. Là encore, les futures victimes seront heureuses d’apprendre que la justice n’est pour rien dans la libération de leur agresseur…

On a même entendu sur les ondes, lundi matin, une « explication » selon laquelle le tribunal ne pouvait pas imaginer que ce violeur s’enfuirait puisqu’il avait été ponctuel à tous ses contrôles judiciaires. Brillant !
Si ce que les gazettes disent sur cet individu est exact, il faut tout de même savoir qu’il en était à sa neuvième condamnation ! Il ne me semble pas particulièrement original de supposer qu’un tel personnage doive être un peu plus surveillé que la moyenne des citoyens !
Ajoutons à cela une autre bavure, la veille : un collégien a affirmé avoir menti aux gendarmes en disant que son professeur l’avait frappé. Manque de chance, cet aveu est arrivé après le suicide dudit professeur, qui n’avait pas supporté sa garde à vue. La peine de mort a été abolie pour les assassins, mais non pour les innocents !

Quand, en outre, on apprend que les magistrats ont l’incroyable culot de manifester en accusant le Garde des Sceaux, Rachida Dati, de mener une politique du « tout sécuritaire », le citoyen « lambda » se prend à imaginer que les juges soient soumis au même droit que les autres Français…

Il est intolérable que la Justice, prétendument rendue au nom du peuple français, soit aussi dure pour les simples citoyens et aussi clémentes pour les violeurs et les assassins !

30 réponses à l'article : Justice : contre les Français et pour les assassins

  1. VITRUVE

    08/11/2008

    AVE

    à propos des magistrats: rappelons que cette noble profession n’a trouvé, dans toute le France,  qu’un seul de ses membres pour refuser d’appliquer les lois de Vichy. L’honneur est sauf!

    Pour le foin: démocrates et Républicains US : deux bestioles , l’âne et l’éléphant mangent du foin…

    VALE

    Répondre
  2. sas

    07/11/2008

    Au magistrat non socialiste(ca existe effectivement)……quii ecrit sur ce site et conseille "le foin "aux justiciables écoeurés de cette administration sous tutelle maçonnique avérée….(d’où son pourrissement et l’aléa des décisions rendues)……donc se serait uns question de budget ??? de moyens ????

    volant même au secour de la profession libérale qui est une charge achetée de "greffiers"…..que vos collègues et vous même prennez trop souvent d ailleurs pour vos secrétaires (donc vous sentant  in finé ,une solidarité déplacée à leurs nombreuses bévues….)

    ……outre le fait effectivement de contrarier les pourris qui dirigent la france et qui vous notent….augmenter vos credits et budgets dans l’etat de dépendance et d’aliénation où vous vous trouvez ……..serait suicidaire

    1 )Il conviendrait mieux de plus vous responsabiliser sur vos propres deniers…

    2)Vous payer au mérite et resultat et non a l ancieneté…

    3) Vous interdir expressement et conformément a votre serment : l’entrée en loge et autres syndicats….(donc une réelle indépendance)

    4) Reformer l ENM et fixer un âge et une experience professionnelle , qui fassent que vous sachiez enfin de quoi vous parler ou discutez….

    5)Il faut que vos métiers sensibles ne soient pas auto contrôlés par des ordres coporatistes etouiffoirs et protecteurs , mais par des opérateurs extérieurs et haut dessus de tous soupçons….

    …….et c’est pas demain la veille…..nombreux et longtemps seront les ânes de france a bouffer encore et encore du foin…..

    Seule satisfaction au tableau de sas……c’est que tôt ou tard ce seront vos fils, vos proches, vos amis, votre famille qui seront toucher par ce que vous produisez journalièrement….

    Merci la maconnerie…

    sas

    ;

    Répondre
  3. Fluffy

    06/11/2008

    Etant, magistrat et non socialiste, je précise que Jaurès est la seule personne sur ce forum à savoir de quoi il parle. Je suis arrivé dans la justice en partageant le genre de préjugés dont beaucoup ici sont nourris, et j’ai constaté, à mon grand étonnement, que l’état de la justice est plus que préoccupant et que oui, il faut le dire, les moyens manquent, non pas cruellement, mais pire que ça, dramatiquement.

    Quant aux crétins qui pensent qu’un greffier ne fait pas la différence entre infirmer et confirmer, qu’ils continuent à manger du foin.

    Les autres ont compris que lorsqu’on doit rendre, rédiger, signer, notifier, coter, etc. des dizaines de décisions par semaine concernant des dizaines de dossiers comportant des centaines de pièces, et bien oui, il manque du temps pour relire les décisions avant de les signer.

    Si vous trouvez ça inacceptable, acceptez qu’il faut à notre pays plus de magistrats et de greffiers.

    Sinon, mangez du foin.

    Répondre
  4. UN chouka

    04/11/2008

    De mon point de vue, il me semble ,que voyoux , criminels et délinquants sont la source de nombreux profits ,si bien que je me demandes si ,il y a une véritable stratégie qui vise  ces gens là?

    Le désordre qui porte préjudice sous toutes ses formes aux citoyens tranquiles ,semble etre meme incité par le laxisme ambiant  insensé ?

    Si la légitime défence etait moins chatré, je me demandes ,si les bons citoyens seraient encore et encore les victimes punis par  la double peine,pour oser se prendre en charge ? 😀 

    Les commèrces souterrains doivent peut etre indispensable au bonheur de cèrtains pèrsonages influants ????????

    Répondre
  5. Jaures

    03/11/2008

    Cher Hans, je vous pardonne parcequ’ apparemment vous n’ètes pas Français, mais la Justice et la Sécurité sont 2 budgets différents (La justice concerne les magistrats et la sécurité la police).

    Répondre
  6. Monneuil

    03/11/2008

    C’est vrai qu’il est agréable d’entendre des choses qui vont dans le sens qui nous plaisent !
    Mais voilà, internet est impitoyable, et, en règle générale, on s’entend souvent lire des choses qui vont à l’inverse de ce qui nous plaît…
    Ce qui n’est pas forcément pour me déplaire, on apprend des autres, c’est là l’essentiel.

    Par contre, les magnétophones qui diffusent les mêmes sornettes en boucle, franchement, ça finit par m’agacer un peu, d’autant que ça ne m’apporte rien.
    Merci de comprendre mon manque de compréhension.

    Répondre
  7. Anonyme

    03/11/2008

    @ Jaures

    Comparons ce qui est comparable donc prenez un état des USA où la peine de mort existe et un autre où elle n’ existe pas, les résultas ne seront pas identiques.

    Mais vous préfererez, vous confortez dans errements, donc coulez!

    Répondre
  8. UN chouka

    03/11/2008

    DE mon point de vue, la "justice " est une illusion bien relative.

    Cette "entité",ne sèrt elle pas des intérets cachés qui a bien les regarder ne sont peut etre pas toujours justes ?

    Les préjudices réels ne s’aprécient ‘ils pas réellement uniquement par le vécu de la victime ,et se relativise en tèhorie , qu’entre les mains des magistrats et des citoyens qui ne vivent pas les conflis et les violences par eux meme ?

    Dés lors qui peut parler de justice puisque c’est une affaire pèrsonnelle en fin de compte ?

    Victimes et auteurs de crimes et délits ,peuvent’ils expliquer les autantiques raisons qui les affrontent ?

    Il me semble, que tous les jours des injustices sont commises" au nom de la loi" et de la tradition d’un autre age  ?

    Cèrte la légitime défence est muselée au profit de la consommation .

    Répondre
  9. Jean-Claude THIALET

    02/11/2008

    "Les-4-Vérités"    – 02 11 08

    On pourra diesserter à longueur de colonnes, et même … d’ondes, sur l’erreur de frappe (1) et de relecture qui avaient obligé la Justice  – à l’encontre du pur bon sens – de relâcher le franco-urugayen (personnellement, pour respecter la chronologie, je préfère utiliser l’appellation urugayo-français) Jorge MONTES, homme déjà condamné pour violences et pour viols, et "présumé coupable" (sic) de mutirécidivicité.

    Tout cela ne serait pas arrivé si, sur la demande pressante dre certain Ministre de l’Intérieur  – un certain Nicolas SARKÖZY – un gouvernement soi-disant "de droite" n’avait  – par une sorte de surenchère démagogique avec la gauche  – demandé de supprimer ce que l’on appelait à tort la "DOUBLE PEINE". Et je trouve d’autant plus déplacées les crialleries de ce même Nicolas SARKÖZY, devenu entre temps Président de la République (avec l’apport, j’ose le rappeler, de vois de la "Droite nationale"!),  qui, depuis Pékin n’a pas craint d’adresser un rappel à l’ordre à Rachida DATI pour cette "nouvelle bavure". Sans tenir compte du fait que, même si certaines fautes – pardon "dysfonctionnements" – lui sont imputables, les juges ne font qu’appliquer des lois que l’on doit à des Gouvernements aussi bien de droite que de gauche qui les ont enfermés dans un maquis où seuls des avocats spécialisés ont le temps de se retrouver…

    Outre le rétablissement de la "DOUBLE PEINE" (après tout on ne se déshonore pas à reconnaître que l’on s’est trompé) (2), un véritable Gouvernement ‘de Droite" qui souhaiterait réellement  mettre un sérieux coup de frein à l’immigration de "peuplemenr", et  qui est confronté aux problèmes de surpopulation carcérale (près de cent suicides dans nos prisons depuis le début de l’année !), déciderait d’enlever automatiquement la nationalité française à tous les délinquants bi-nationaux; Ce qui permettrait de débarasser le territoire national de tous les délinquants d’origine allogène qui pourraient se ressourcer dans leur pays d’origine et y retrouver leurs racines (3). Quand on a l’honnêteté  – pardon, le courage – de faire des statistiques sur les origines des diverses populations carcérales – on devine que cela libérerait beaucoup de places dans les prisons dont les istances européennes ne cessent précisément de dénoncer l’encombrement. Oui mais voilà, avons-nous réellement un "Gouvernement de droite" ?

         Bonne semaine à toutes et à tous, crodialementn Jean-Claude THIALET

    (1) de mauvais langue prétendent qu’un greffier ignare  – pur produit sans nul doute de "l’Ecole de la République" –  avait confondu "CONFIRME" (mot qu’il a utlisé) avec "INFIRME", ce qui ne l’aurait pas empêché, comme toujours en pareille circonstance, d’accuser une faute de … computeur

    (2) il est vrai que Nicolas SARKÖZY, responsable donc de l’abrogation de cette" double peine" avait été immédiatement mal récompensé par son "protégé". Celui-ci, honorable menuisier algérien, doublé d’un "père d’enfants français", ce qui ne l’empêchait pas de battre de temps en temps sa compagne (elle devait bien savoir pourquoi !) et triplé d’un mutirécidiviste de l’agression, sous le coup, donc, d’une expulsion automatique, avait   – aussitôt écartée la crainte de cette "double peine" –  re…récidivé !

    (3) rappel : le "déracinement", c’est l’argument le plus généralement utlisé par les avocats (généralement payés par les contribuables !) pour "justifier" les actes de délinquance  – même les plus graves ! – commis par leurs clients allogènes … 

    Répondre
  10. HansImSchnoggeLoch

    02/11/2008

    Pour Jaures <<Sur votre idée, l’Etat Français supprime les moyens accordés à l’éducation nationale avançant que ceux ci s’étant révélés incapables de donner à chaque élève une niveau scolaire suffisant>>

    Ceci est un argument bidon qui n’a rien à voir avec le sujet traité. Peut-être est-il quand même utile de rappeler que l’éducation nationale est dotée de 82.3 milliards d’euros 1) pour l’exercice 2009 et que c’est le premier poste budgétaire. Je me demande bien ce que vous voulez de plus. Ce qu’il faut changer c’est la méthode d’enseignement 2), les moyens étant amplement suffisants pour le mamouth. J’aime bien ce mot, inventé par l’un des vôtres, qui entretemps a changé son fusil d’épaule. Chapeau pour lui, qui s’est aperçu à temps qu’il était en bien mauvaise companie. Sa Ségolitude Royale a certainement beaucoup contribué à cette conversion.

    <<la bagatelle de 6,25 milliards d’euros ! C’est à dire, à peu de chose près, le budget de la justice (6,6 milliards)>>

    Décidément nous ne devons pas vivre dans le même pays, car vos chiffres ne concordent pas avec ceux de ma déclaration d’impôts. En effet Eric Wörth prévoit 22.4 milliards 1) d’euros pour la sécurité et la justice.

    En ce qui concerne les milliards virtuels perdus par les 2 banques que vous citez, il faudrait quand même noter que c’était de l’argent privé et je ne vois ce que cela a à faire avec le budget de la justice. Comparé au déficit budgétaire prévu de 41.7 milliards d’euros auxquels on peut rajouter les 42.8 milliards d’euros de dettes à rembourser en 2009 ces pertes bancaires ont l’épaisseur du trait sous l’addition. 

     

    1) chiffres livrés par le ministère du budget pour 2009.

    2) le test Pisa n’est d’ailleurs pas très gentil avec le système éducatif français. Les résultats allemands sont quand même un peu meilleurs, ce qui me console.

    Répondre
  11. sas

    02/11/2008

    A R moreau,

    Je vois que tus as déjà du faire face à la machine infernale judiciare dite machine à saucisses……tu mets du bon dedans ,tu mets de la merde dedans, tu mets rien du tout…….et c’est toujours la même merde liquide qui en sort…..

    DE PLUS LA MAIN MISE DES FRANGINS SUR CETTE MACHINE A DISTRIBUER DES DIVIDENDES SUR COMMANDE; détruit et destructure l economie du pays….combien de petit entrepreneur vertueux et d’hônnête gens mis sur la paille pour le profit exclusif et clanique de petits tapies…..

    ……les fonctionnaires de vendôme en plus d être oncompétents sont irresponsables…….ils demande l’indépendance, mais dans les faits sont autonome……les seules snctions qui finissent par tomber sont la mise anticipé à la retraite que leurs victimes n’auront jamais …..ou des mutations d office imposée a l insue de leur plein gré….

    Mais comment pourrait il en être autrement , les ils protègent les escrocs ,violeurs et voleurs, qui deviennent grace a leur argent mal acquit des politicards innamovobles, qui votent des lois à la con protéègeant ceux qui sont en charge eventuellement de mettre un terme à leur magouilles…..la boucle est bouclée…..

    IL FAUT D2MENTIBULER LA MACHINE A SAUCISSE ET INVENTER "LA PENALISATION ECONOMIQUE"  celui qui altère ou détruit sciemment le moindre emploi en tant de crise, par complicité, entente, réseau ou affairisme…….doit être stoppé par tous les moyens.

    c’est bien R MOREAU….

    sas

    Répondre
  12. Jaures

    02/11/2008

    Reprenons dans l’ordre:

    A "wanadoo.fr": Les moyens doonés à un service public ne se limitent pas au salaire des fonctionnaires. Par exemple, les incidents se multiplient à la SNCF en raison du manque de maintenance ,entre autres, des cathenaires. La CGT dénonce cela depuis des années. Ce n’est pas une question de salaire.  Le fait qu’il y ait pire dans le monde ne justifie en rien quoi que ce soit. Je n’ai jamais écrit une pareille chose mais il est nécessaire de s’interroger sur les causes réelles de la délinquance.

    A Rosanov: Il n’y a pas 20 ou 30 fois plus de délinquance aux E.Unis dans les états qui n’appliquent pas la peine de mort et d’ailleurs aucun pays démocratique n’aligne de tels chiffres. Personne ne peut créer un lien entre la peine de mort et la baisse de la délinquance, ce qui veut dire que celle ci n’a aucun caractére de dissuasion. Ceux qui veulent la réinstaurer s’appuient donc sur d’autres raisons.

    A Monneuil: Désolé de vous fatiguer. Il est vrai qu’il est plus confortable de lire ce que l’on pense déjà.

    A Siniq: Je compare ce qui est comparable. Les E.Unis sont un pays démocratique contrairement aux pays que vous citez. En Chine et dans les pays islamiques, la peine de mort est utilisée à des fins politiques. Je sais pertinemment que la peine de mort n’existe pas dans tous les Etats améicains. Il n’y existe d’ailleurs pas, n’est-ce pas Rosanov, de différences significatives du taux de délinquance.

    Heff: D’accord pour le référendum. Vous le gagnerez peut-être. Mais à condition que l’on en organise d’autres. Par exemple pour ou contre l’interdiction des parachutes dorés, des stock-options, la hausse de 30% des salaires, la gratuité des cantines scolaires, la construction de logements sociaux à Neuilly, …A la fin on comparera les scores.

    A Drakkar: La faute technique a été réparée: le violeur est a nouveau en prison. Quelle est la signification cachée que vous recherchez ?

    A RMoreau: Je ne vous suis pas dans cette mise en cause globale de la profession. Les juges doivent se débattre avec des textes et des jurisprudences contradictoires, des pressions politiques et des moyens, quoi qu’on dise, insuffisants. Les avocats de personnalités, qui ne manquent pas de moyens, peuvent ainsi faire trainer des affaires une quinzaine d’années pour les vider de leur signification. On reproche aux juges de ne pas suffisamment incarcérer et, ensuite, de causer la surpopulation des prisons. D’accord pour remette en cause la formation des juges mais cela sera inutile si une reflexion globale sur leur rôle, la hiérarchie et la pertinence des peines, les moyens alloués pour les enquètes et l’expertise, entre autres, n’est pas effectuée.

    Répondre
  13. RMoreau

    02/11/2008

    A Jaures, d’habitude je lis vos commentaires avec plaisir et conviction partagée. Mais en ce qui concerne les juges de France … On ne peut comparer avec les juges d’Allemagne qui sont compétents et honnêtes. Les nôtres s’illustrent par leur appartenance à une classe sociale et par leur sexisme. Pour être cooptée par l’ENM il faut, de préférence, être de sexe féminin, ancienne de Sciances-Po Paris, appartenir à une famille de bourgeois libéraux. Bref, nos juges sont plus « parties » que « juges » dans les conflits qu’elles devraient éteindre. Par ailleurs leur ignorance des choses de la vie est abyssale de sorte que chaque centime confié à la justice française est un centime perdu. Et ceux et celles qui par hasard réussissent à s’infiltrer sans avoir d’emblée ces caractéristiques sociales, les acquièrent par mimétisme à l’image de notre garde des sceaux. De plus, leurs décisions aberrantes, de jurisprudence comme elles disent et non d’application des règles communes, font plus de tort que de bien social. Elles passent leur temps à faire des prisons l’Université de tous les crimes et qui n’a pas essayé de traduire pour des entrepreneurs de Hong Kong les décisions du TGI de Paris relatives à la propriété intellectuelle n’a qu’une vague idée de ce que peut être l’absurde de leurs écrits, je me souviens, notamment, de 3 pages d’adjectifs sans un seul verbe … Chaque euro confié à ces magistrats entraîne des pertes importantes de substance de notre communauté nationale. Si seulement les français pouvaient éliminer leur incertitude judiciaire, il ne serait plus utile d’aller chercher la croissance avec les dents. Il suffirait de l’accompagner. Le problème de la justice en France est un problème de médecine vétérinaire : d’abord éradiquer les incapables pour assainir les tribunaux, ensuite modifier les conditions d’accès aux fonctions de magistrat, contrôler que leur motivation et leurs intérêts sont bien de servir le Peuple de France et non la seule classe des avocats. Ensuite seulement se préoccuper de donner des moyens … Bref, mettre en place une éthique avant de mettre des euros.

    Répondre
  14. Anonyme

    01/11/2008

    Je constate ici que certains excusent ce qui se passe avec la facilité des gens à qui il n’arrive rien.  Quand au fait qu’une administration serait plus efficace si elle avait un meilleur budget, cela relève d’une hypothèse aussi fausse que celle de dire que mélanger de l’eau dans un 1/2 verre de verre diminue le degré d’alcool.  Le taux de connerie restera le même si on doublait le budget. 

    Il y a dans tous les métiers & professions de plus en plus de nuls. 

    Maintenant, je conçois que certain ici se réjouissent d’une anarchie montante car il leur plairait bien d’évoluer dans un tel contexte.  Sauf qu’ils ont intérêt à assurer leur survie car il y aura du sacré ménage de fait…

    J’ai appris par un gardien de prison que je soigne, et qui a fait quasiment toutes les grandes prisons de France et de Navarre, que la situation s’aggrave dangereusement, non pas seulement par le nombre de détenus mais par leur mentalité.  il y a des gens qui affirment droit dans les yeux que sitôt sortis, ils recommenceront encore et encore.  D’autres veulent casser tout ce qui porte un uniforme.  Tout ce petit monde s’entraîne dur en musculation et karaté dans ces véritables universités du crime que sont devenues les prisons.  Dati a de nouveau permis les tel portables dans les cellules.  Les prisonniers pourront demander de changer de cellule si elle ne leur convient pas.  Il y aura des interphones dans les cellules vers les gardiens.  Certains prisonniers suivent des cours par correspondance pour devenir comptable ou avocat. S’instruire et une bonne chose mais il y a de bonnes chances pour que ce soit pour ensuite servir le crime.  Je suggère aussi à Dati d’instaurer des cours de tir en prison pour les prisonnier et là, ce sera complet.   Les gardiens sont sans cesse sollicités et ont chacun 100 détenus à surveiller au lieu de 40.   Certes, il faut un meilleur budget, mais surtout pour les prisons qui sont saturés dès qu’elles sont construites et remplies.

    Bref, le jour où les portes des prisons seront ouvertes par des terroristes, il y aura du vilain et les petits malins qui prétendent que tout va bien et que cet article est populiste et démagogue devront commencer à numéroter leur abatis.

    Discutez ce que vous voulez mais les faits sont là, et un jour, les forces de l’ordre nous feront faux bon.  Chacun pour soi. 

    Et les grenouilles, SVP, foutez la paix au boeuf Américain.  Mind your own damn business

    Répondre
  15. Drakkar

    01/11/2008

    Je pense que le terme "faute de frappe" cache quelque chose.

    Tous ceux qui tapent des textes sur un clavier savent ce qu’est une faute de frappe. On mélange deux lettres, on en tape une au lieu d’une autre, ou on en oublie une etc.

    Ecrire "infirmer" au lieu de "confirmer" n’est pas une faute de frappe. Faites le comme je viens de le faire, champion du clavier ou novice, on ne peut confondre l’un pour l’autre et le temps de taper laisse au cerveau celui de s’interroger sur le sens.
    Je ne serais pas autrement surpris qu’on finisse par découvrir un sens à cete anomalie.

    Quand à la justice de ce pays, il suffit d’avoir affaire avec elle une fois pour voir que c’est une grosse daube socialiste lente, inefficace et pétrie d’a priori gauchisants.
    Si les juges et toute la corporation se ligue ainsi contre Dati, c’est très certainement qu’elle fait enfin un ménage salutaire.

    Répondre
  16. HEFF

    01/11/2008

    Jaurès, ce n’est ni à vous ni à moi, de décider si la peine de mort doit être appliquée ou non en France, c’est au peuple français de se prononcer, malheureusement nous ne sommes plus en démocratie, certaines enclumes (merci Sas) et certains lobbies, qui prétendent jouer les humanistes, se sont octroyés le droit de choisir à la place du peuple souverain. Il est temps de rendre la parole au peuple par voie de réferendum.

    Répondre
  17. siniq

    01/11/2008

    Notre socialiste de ce site confond beaucoup de chose comme tout socialiste qui se respecte donc si l’ on reprend son exmple , les crimes de sang devraient être immense en Chine Populaire ou dans les républiques islamiques mais notre socialiste préfere les Etats Unis c’est tellement plus tendance mais quand sera t il si le bel Obama est élu, pour terminer nôtre socialiste oublie que les USA sont un état fédéral et que dans certains états la peine de mort n’est plus de mise.

    Vous en avez d’ autres comme celle là?

    Répondre
  18. Monneuil

    01/11/2008

    J’ai vraiment horreur de prendre parti, chacun a droit à sa liberté de penser.
    Ce qui ne m’empêche pas d’avoir des opinions personnelles…
    Et auxquelles je tiens.
    En voici deux :
    1- Je suis vriament contre la peine de mort (mais cependant je reste disponible pour tirer le cordon de la guillotine, si c’est le cou d’un politicard qui est sous le couperet – il faudra bien assainir la France un jour ou l’autre),
    2- Jaurès commence vraiment à me fattiguer…

    Désolé, il y a des limites à ne pas dépasser… Et là, je crois que je vais arrêter de lire les commentaires des 4V, ça devient vraiment torp pénible. J’ai été bercé de gauchisme pendant toute ma jeunesse, et maintenant, il y a saturation.

    Répondre
  19. Rosanov

    01/11/2008

    @ HansImSchnoggeLoch,

    Sur l’argument qu’il faut donner d’avantage de moyens à la Justice, je pense tout le contraire.  On a vu des tas d’intructions durer presque 20 ans pour aboutir à une relaxe générale, comme prévu. Dans l’affaire de la veuve Weber, la prévenue mentait à tout propos et pendant des années on reprenait toute l’instruction au début  "pour vérifier ses dires".  Sans parler d’autres affaires comme Outreau, ou de l’affaire Grégory etc.  Sans parler d’affaires sensibles où le juge a ordonné la destruction des pièces à convictions. Sans parler du juge d’Angoulême qui accumule frasques sur frasques, tant en ville et qu’en plein tribunal,  ce qui vaudrait la taule à n’importe qui et que l’on prie de rester chez lui aux frais du contribuable.   Dans quelle profession pourrait-on se permettre ainsi de pareils gaspillages ou de pareilles bourdes ?    

    Et les exemples de ces gaspillages faramineux foisonnent.  Bref je trouve que la Justice nous coûte bien trop cher par rapport aux services qu’elles nous rend. Si tu lui donnes d’avantage elle gaspillera davantage.  Elle me fait penser à certains éternels endettés : tu leur donnes 1000 euros, il leur en manquera 500.  Mais si tu avais donné 10.000 euros il leur aurait manqué 5.000.

    Les administrations qui marchent le mieux ne sont pas celles qui drainent le plus d’argent, loin de là. Bref dans le cas de la Justice je trouve cynique que l’on parle de manque de moyens. Mais l’agument est sans doute à mettre sur le compte d’un automatisme de slogans.

    je me régale du pied de nez que vous faites à tous les pédants qui sèment à tout bout de champ des propos en anglais -voire parfois des articles entiers-. .Je me régale aussi de votre réponse à Joresse : <réponse typiquement socialiste : recouvrir ce problème d’une épaisse couche d’argent et hop il a disparu>.  C’est parfaitement exact. Cherchez donc pourquoi les socialistes ont endetté notre pays pour 3 générations (et continuent allègrement de gaspiller comme dans le cas de Delanoe)

    @Joresse,

    désolé d’intervenir sur ton dernier argument, (et désolé aussi de le trouver biaisé comme presque toujours).  D’abord je reprends ton affirmation péremptoire selon laquelle il y aurait 6 fois plus d’homicides aux USA qu’en France pour 100.000 habitants.  Faisons d’abord une banale remarque mathématique : si c’est vrai pour 100.000 ça l’est aussi pour 1 million ou pour 100 millions.   

    Trêve de chicanes. S’il y en a bien 6 fois plus d’homiciles aux USA, il y en aurait peut être 20 fois ou 30 fois s’il n’y avait pas la peine de mort. Ton argumentation me rappelle celle de certains fumeurs qui disent que leur grand-père a fumé comme un pompier sa vie durant et malgré cela a vécu jusqu’à 90 ans. Ca ne prouve pas que le tabac est anodin et encore moins qu’il est facteur de longévité. Peut-être que sans tabac, le même grand-père aurait vécu jusqu’à 105 ans.

    Répondre
  20. sas

    01/11/2008

    les etats unis ne sont une référence en rien……

    C EST MËME UN FESTIVAL DE CONTRE VERITE…..il n’y a qu’à voir comment se déroule leur pseudo démocratie….principe des grand électeurs,bipartisme,machine a voter….

    démocratie de pipoteur et apparat de concultation…POPULAIRE

    SAS

    nb) arrêtez de toujours tout comparer…..vous ne manoeuvrez pas un supertanker de 700 millions d habitants comme une barque de 66 millions d habitant ou un youyou de 6 millions d habitants (pays scandinaves toujours donnés en comparaison…)

    Répondre
  21. Anonyme

    01/11/2008

    Je traduis pour les non germanophones: "where there is a will, there is a way".

    Je continue dans la traduction, cette fois ci c’est du Jaurès dans le texte:

    Une faute de frappe: c’est parce que le greffier n’est pas assez payé.

    Plus de délinquance en France ces dernières années: ce n’est pas grave, il y a pire dans le monde.

    Les juristes pourront délibérer entre eux, et s’éxonérer de toute culpabilité comme les plombiers d’ailleurs, mais quand la fuite de la chaudière est encore présente après son passage, le client peut légitimement s’interroger sur le bien fondé de la prestation du plombier. C’est dur je sais, mais c’est la loi de la réalité.

     

    Répondre
  22. Jaures

    01/11/2008

    A Hans: Il est vrai que les moyens financiers ne sont pas suffisants pour assurer un service public. Ils sont cependant indispensables. Sur votre idée, l’Etat Français supprime les moyens accordés à l’éducation nationale avançant que ceux ci s’étant révélés incapables de donner à chaque élève une niveau scolaire suffisant, autant les supprimer et tout ira beaucoup mieux. Dans les faits, sur le terrain, les choses s’agravent de jour en jour: les classes se surchargent, les écarts entre bons et élèves en difficulté s’agrandissent, la nouvelle organisation de la semaine est un échec, …

    Donner des moyens n’est pas suffisant, certes, mais ne pas les accorder est rédibitoire.

    Par ailleurs, je refuse ce lien mécanique facile entre immigration et délinquance. Je ne sais pas de quels délits se sont rendus coupables tels ou tels immigrés, mais ceux avérés de 2 banques ont récemment coûté la bagatelle de 6,25 milliards d’euros ! C’est à dire, à peu de chose près, le budget de la justice (6,6 milliards).

    Répondre
  23. Jaures

    31/10/2008

    A Heff: Il y a aux Etats Unis, où existe la peine de mort, 6 fois plus d’homicide pour 100 000 habs qu’en France. La corrélation entre délinquance et peine de mort est une supercherie. Qu’on soit pour la peine de mort pour des raisons idéologique peut éventuellement se défendre mais il est inutile d’y intégrer une fausse rationnalité.

    Répondre
  24. sas

    31/10/2008

    abolition de la peine de mort : encore une véritable fausse bonne idéé……prise contre l intérêt général et contre le peuple français et promotionné…….par un double initié

     

     

    sas

    Répondre
  25. HansImSchnoggeLoch

    31/10/2008

    <<Petite précision: quand un Allemand verse 2 € pour la Justice, un français n’en verse qu’un. Il faut donner les moyens à la Justice, comme à tout service publique, pour qu’il fonctionne convenablement.>>

    Réponse typiquement socialiste à un problème donné. Recouvrir ce problème d’une épaisse couche d’argent et hop il a disparu, David Copperfield en serait baba…

    Importer de partout dans le monde des gens qui n’arrivent pas à s’intéger et ensuite s’offusquer que la criminalité augmente est vraiment le comble du cynisme. La loi de regroupement famillial que le peuple français n’a jamais eu le droit d’avaliser par un vote ou un referendum en est le summum. Essayez de parler de ces problèmes pragmatiquement en public et vous risquez de vous retrouver devant un tribunal. Et la justice française peut être très expéditive et très coûteuse dans ces cas là.

    Quand vous parlez de l’Allemagne, Jaures, vous ne prélevez que ce que les beaux esprits français veulent bien vous traduire. Si voulez en savoir un peu plus la maîtrise de la langue de Goethe s’impose. [Wenn man Deutschland verstehen möchte, dann ist das Beherrschen der deutschen Sprache erforderlich] 1)

    En effet l’organisation de la  justice allemande est aux antipodes de ce qui se pratique en France. Le Bund n’y joue qu’un rôle de coordinateur, l’essentiel étant laissé aux Länder qui en sont les vrais financiers. De plus chaque Land a son son propre "Justizministerium". Et les Länder allemands ne sont comparables à rien du tout de ce qui existe en France, certains comme la Bavière et le Baden-Würtemberg pourraient rivaliser avec beaucoup de pays au monde. 2)

     

    1) je ne vais pas traduire cela, la langue anglaise étant utilisé à tout bout de champs sur ce site, je ne vois pas pourquoi je le ferai. L’allemand, langue du voisin que l’on référencie souvent, n’est-ce pas Jaures, devrait être aussi connu que l’anglais. [Sonst ist man sein Salz und Pfeffer nicht wert.] 1)

    2) Et ne venez pas me dire que la tradition française étant pour le centralisme démocratique, il serait impossible de transposer cela en France  [Wo ein Willen ist, ist auch ein Weg] 1)

    Répondre
  26. HEFF

    31/10/2008

     

    Le nombre de viols et de meurtres avec actes de barbarie a augmenté de 200% depuis 1981 date à laquelle la peine de mort à été abolie en France.

    Répondre
  27. IOSA

    30/10/2008

    Comme il fallait s’ y attendre, c’est la faute à une erreur de frappe informatique….

    Mais dans cette déclaration et pour peu qu’on se donne la peine de comprendre comment marche la justice en France, on voit clairement que les décisions de justice sont signés sans que le juge prenne la peine de relire sa sentence.

    Voilà ce que je retiens de cette bourde monumentale.

    Parfois, j’ imagine le cas contraire…. Un innocent emprisonné pour une erreur de frappe.

    ps: le site me manquait un peu, alors me revoilà ! 

    Répondre
  28. Juvenal

    30/10/2008

    Dommage que l’une des rares voies libres en France et sur le Web tombe dans ce genre de travers populiste et démagogue. C’est au raz des Paquerette, sans réflexion et sans intelligence.

    Premièrement, ces deux affaires sont crées instrumentalisées par Rachida Dati contre les magistrats qui veulent sa peau pour des raisons tout ce qu’il y a des plus libérales.

    Deuxièmement, ces deux affaires n’ont rien à voir.
    – Le prévenu qui s’est enfui ne s’est pas évadé puisqu’il comparaissait libre. Depuis quand un homme libre peut-il s’évader ??? CQFD
    – Dans l’affaire du violeur libéré, celui-ci n’était pas récidiviste, c’est une connerie de journalistes (et de président de la République) qui ne connaissent pas la définition de "récidive". Ensuite, il ne faut pas dramatiser, il était en détention provisoire, c’est-à-dire qu’il n’était pas encore jugé, donc présumé innocent et sa libération s’est accompagné d’un contrôle judiciaire strict.

    Quant à ces commentaires idiots sur le niveau en français des greffiers, la meilleure réponse c’est de constater le nombre hallucinant d’affaires traitées et l’incidence de ce type d’erreur. Pour info, la dernière affaire comparable date de 1994…

    Répondre
  29. Jaures

    30/10/2008

    Petite précision: quand un Allemand verse 2 € pour la Justice, un français n’en verse qu’un. Il faut donner les moyens à la Justice, comme à tout service publique, pour qu’il fonctionne convenablement.

    Par ailleurs, sur quelques fautes ou aberrations, qui n’ont rien à voir entre elles, on peut aisément remettre en cause n’importe quelle institution: n’a-t-on jamais vu un journaliste causer un préjudice par une enquète baclée ? Combien d’incidents médicaux ont été provoqués par des négligeances ? Les banques qui ont laissé partir des milliards par incompétence. Les hommes politiques qui promettent hausse du pouvoir d’achat et gèrent la recession.

    Et qui, même sur ce site, peut affirmer ne jamais avoir été victime de l’incompétence ou la rouerie d’un garagiste ou un plombier ?

    Bref, la ficelle est un peu grosse et rappelle qu’on peut par la même généralisation douteuse, porter la vindicte sur une corporation, mais également sur une communauté ethnique ou religieuse en prenant comme exemple un cas individuel.

    Certains, en d’autres temps ne s’en sont pas privés.

    Répondre
  30. HEFF

    30/10/2008

    Monsieur Rouxel, dans la discrétion la plus totale, Rachida Dati s’apprête à procéder à des libérations massives. Confronté à l’explosion de la situation dans les prisons et au disfonctionnement de la justice, le gouvernement va libérer 1 500 détenus dès le 1er novembre puis d’autres vagues de libération sont prévus par la suite. Tout cela me rappelle la libération des droits communs sous Saddam Hussein lorsqu’il voyait la guerre arrivée, c’est la même chose aujourd’hui en France avec la crise et le chaos social qui s’annonce, le gouvernement est débordé, le mépris et l’irresponsabilité règnent au plus haut sommet de l’Etat. Il n’y a plus ni justice ni sécurité en France, les voyous, les traffiquants et les délinquants sont les rois, la police a totalement perdue la maitrise de la situation sur le terrain, à tout moment les cités peuvent se soulever, mettre le feu et enclencher une guerre civile. Les hordes de barbares attendent juste l’étincelle qui fera tout craquer. Pour gagner du temps, le pouvoir en place traquent les honnêtes gens, les automobilistes, les Français qui travaillent et qui payent leur impôts, en multipliant les taxes, les prélèvements et les règlements administratifs. Sarkozy et Fillon débordent d’imagination pour créer toujours plus de socialisme, la France est en train de crever.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)