La majorité des immigrés clandestins restera en France

Posté le juillet 19, 2006, 12:00
6 mins

Que l’on me permette, en qualité de consultant spécialisé en droit des étrangers, quelques réflexions sur la récente polémique concernant les « sans-papiers ».

Tout le monde a pu voir Jack Lang pris en photo avec de très jeunes enfants africains pour protester contre leur expulsion, ou a pu entendre le slogan « stop à la chasse aux enfants ». De nombreux Français ont dû alors imaginer des scènes où d’ignobles policiers raflaient des gamins et les jetaient dans des avions pour les renvoyer chez eux.

Cette propagande médiatique orchestrée par les gauchistes de notre pays ne correspond pas à la réalité. Explications :
Lorsqu’un ressortissant étranger réside clandestinement en France, l’administration peut lui notifier un « arrêté de reconduite à la frontière » (APRF). En pratique, un clandestin faisant l’objet d’un APRF, s’il est arrêté, est placé en centre de rétention administrative puis reconduit à la frontière où il prendra un avion (à nos frais) pour retourner dans son pays d’origine.

Il faut savoir que le taux de reconduite à la frontière, bien qu’en augmentation, est en moyenne de l’ordre de 35-40 %, et est parfois très faible. Par exemple, il était, il y a quelques années, de l’ordre de 10 % dans les Alpes-Maritimes. C’est-à-dire que sur cent personnes faisant l’objet d’un APRF, dix uniquement étaient effectivement reconduites dans leur pays, les autres restant clandestinement en France, dans l’attente d’une régularisation massive comme ce fut le cas en 1997.

Pourquoi un taux de reconduites à la frontière si faible ? Tout simplement parce que la loi est honteusement détournée. Les associations gauchistes de défense des étrangers conseillent par exemple aux clandestins de cacher leur passeport. Or, un clandestin sans passeport est un véritable casse-tête pour l’administration : elle doit être certaine qu’il n’est pas mineur (rappelons qu’un mineur de 18 ans ne peut pas faire l’objet d’un APRF) et elle doit faire appel à des traducteurs/interprètes pour déterminer sa nationalité. Sachant qu’il lui aura été conseillé (toujours par les mêmes) de se taire, on comprend sans mal la difficulté de la tâche. Et lorsqu’enfin, on connaît le pays où il devrait être reconduit, il faut obtenir un laissez-passer consulaire (puisque le passeport a « disparu »). On assiste alors à un marchandage où les autorités françaises donnent des « pourboires » aux consulats afin qu’ils reconnaissent leur ressortissant et délivrent ce fameux laissez-passer, permettant une reconduite à la frontière effective. Toutes ces procédures étant très longues et souvent inefficaces, le clandestin, dans la majorité des cas, est relâché dans la nature…

Par conséquent, faire croire aux Français que les policiers expulsent des étrangers à tour de bras, qui plus est des enfants, est une manipulation nauséabonde.

Il est tout à fait possible, pour un ressortissant étranger, de venir légalement travailler et résider en France. Il suffit qu’une entreprise souhaitant faire appel à lui remplisse un dossier administratif et obtienne l’accord des autorités françaises. Il est bien évident que ce type d’immigration est marginal. Pire, depuis deux ans environ, on note un durcissement de l’administration. Résultats : à cause de la lourdeur de notre droit du travail ou bien à cause de l’anti-libéralisme de nos fonctionnaires, de plus en plus de dossiers sont refusés. Il y a peu, par exemple, le responsable d’une Direction Départementale du Travail, m’a dit : « Moi, je refuse la majorité des dossiers d’Américains en ce moment. Vous comprenez, y en a marre des Américains. Ils se croient les maîtres du monde et viennent exploiter nos salariés, chez nous ! Alors, je lutte comme je peux contre leur impérialisme en refusant leurs dossiers ».

Pour mes clients, majoritairement des cadres de groupes internationaux souhaitant venir en France pour développer les filiales françaises, ce type de raisonnement est d’un autre âge. Le plus souvent, ils choisissent un autre pays pour poursuivre leur activité. Comment leur donner tort ?

D’un côté, une immigration clandestine mal régulée, porteuse de main-d’œuvre peu ou pas qualifiée, de l’autre une immigration de travail peu développée en raison d’une inadéquation à l’économie de marché globalisée. On comprend dès lors pourquoi la France, dans un déni de réalité destructeur, tombe tous les jours un peu plus bas.

13 réponses à l'article : La majorité des immigrés clandestins restera en France

  1. Claire

    05/10/2009

    Je ne voulais pas voter,mauvaise manipulation.Je n’ai que 17 ans mais je ne cautionne pas ces propos.

    Répondre
  2. amandine

    04/12/2006

    Bonsoir à tous,

    Petite rectification : la prise d’empreinte, c’est pas du passé ou du futur en France, c’est fait automatiquement dans toutes les préfectures dès lors qu’une personne s’y rend pour une demande de papiers (au moins dans les Yvelines, c’est sûr).
    Et puis je voudrais vous faire part de mon étonnement quand j’ai découvert ce soir votre site : les idées de la droite libérale !! Chouette, la droite libérale s’exprime peu dans les médias, je vais enfin la connaître ce soir !! J’ai travaillé 10 ans en tant que cadre dans un grand groupe financier et la droite libérale, c’était un peu leur crédo… Et puis, déception, désillusion !! Votre site n’est en fait qu’une antenne des thèses du FN ou de De Villiers. Je n’attaque pas ces thèses, elles existent, je les entend même si pour ma part je n’y adhère pas du tout.
    Ah la droite libérale, quand elle s’exprime en France, c’est pour faire du copier – coller !! Il vaut mieux rester aux oubliettes alors.
    Merci de m’avoir lu.
    (ancienne immigrée, ingénieur de formation, et quand je lis vos commentaires je reste perplexe : est-ce vraiment nous la cause de votre mal-vivre ?!) Mais vous savez, ca ne sert à rien de se dresser les uns contre les autres de notre vivants, dans 60 ans (ou moins), nous allons tous finir en poussière dans les entrailles de la terre !!

    Répondre
  3. Pierre

    25/07/2006

    Sarkosy-Chirac regularise 6000 (le chiffre monte de mois en mois) familles d’immigres illegaux et cree une commission pour la regularisation future des immigres illegaux a venir, « commission nationale de l’admission exceptionnelle au séjour »… Sarkosy-Chirac laisse aussi deposer des demandes d’asile politique aux refoules de l’asile politique dans d’autres pays pays europeens (Allemagne, Grande-Bretagne, etc.). Le regroupement familial en France bat aussi tous les records…etc. La politique d’immigration en France est d’extreme gauche, les portes sont grandes ouvertes et c’est encore nous qui payons… Cordialement

    Répondre
  4. gandalf

    25/07/2006

    Les ricains sont les plus inteligents car ils prennent des futurs prix nobels.

    Répondre
  5. SAS

    25/07/2006

    Nous y voilà….une fois de plus le nain maudit de naguy bocsa…permet la régularisation de 6 000 personnes….on se demande à quel est l’intérêt de respecter les lois de notre ripoublique….qui ne savent que contraindre les citoyens gaulois…vertueux. Nos nouvelles chaînes « consenties » se noment les lois de la ripoublique. sas

    Répondre
  6. Ryan

    22/07/2006

    Bonjour à tous, Pour répondre à Florin, il existe aussi en France un système de prise d’empreintes digitales. Au gré des textes en droit des étrangers, on les supprime, on les remet. En revanche, ce système n’est jamais appliqué. D’abord car les agents administratifs refusent cette surcharge de travail, puis parce que politiquement cette mesure est assimilée à une mesure de type fasciste orwélien. Déjà que nos bien-pensants de gauche crient au scandale parce que les policiers ne font qu’appliquer la loi en renvoyant des personnes qui sont restées sur le territoire illégalement, imaginez la réaction si on instituait des prises d’empreintes pour des étrangers !! Comme je le disais à un lecteur qui m’a écrit, le problème n’est plus juridique, il est uniquement politique. Or, la gauche et la pensée gauchiste est prépondérante dans les médias et les autres réseaux de communication. C’est cette pensée qui façonne l’opinion publique dans une grande majorité. Tant que la droite n’aura pas rééquilibré ce rapport de force en matière de communication, il est à craindre que les choses ne changent jamais. Et ce malgré toutes les lois ou toutes les déclarations politiques sur un contrôle plus sévère de l’immigration. Pour répondre à EIFF, si la France a gardé ses conventions franco-algérienne et franco-tunisienne, c’est pour des raisons historiques qui nous empêchent d’agir. En revanche, certaines dispositions facilitant le travail des ressortissants de l’Afrique centrale ont été supprimées il y a quelques années. Une certaine immigration de travail est nécessaire : j’ai par exemple aidé une entreprise française à faire appel à des jeunes marocains extrèmement compétents car elle souhaitait se développer dans les pays du Maghreb. Cette aide lui a été précieuse et cette jeune entreprise française est devenue leader de son marché dans la région. A mon sens, c’est ce type d’immigration qu’il faut favoriser car nos entreprises s’internationalisent de plus en plus et ont parfois besoin d’un savoir-faire qu’elles n’ont pas forcément. Mais comme je l’écrivais, cette immigration est marginale et ne tend pas à se développer. L’immigration familiale ou de très longue durée à plus de faveur pour des raisons humanitaires semble t-il…A terme, cela se révèlera catastrophique, notamment si notre économie ne se relève pas.

    Répondre
  7. R. Ed.

    21/07/2006

    C’est hors sujet, mais je tenais à faire passer l’information. La mochequée de Paris intente un procès à Charlie Hebdo pour des caricatures « soft » du profiteur des mahométants. Moi, ce que je voudrais, ce n’est pas un procès contre cet édifice, mais un ensemble de tracteurs pour la raser. Pas de cathédrale( Sainte Sophie, cela vous dit quelque chose ?)en terre d’islam, pas de mosquée en terre chrétienne. Point barre / En plus, moi, je suis athée. Guerre au Liban : aujourd’hui 44 morts !!! Ce n’est pas plus que d’habitude, il s’agit seulement d’un transfert, ce sont des victimes de bombardements au lieu d’être des victimes de la circulation, qui n’a plus lieu et pour cause. Par contre, le benzin à 1 euro cinquante, alors là, l’état s’engraisse, vu que c’est lui qui en est le principal bénéficiaire, ce n’est pas l’essence qui est chère, ce sont les taxes qui se greffent dessus. 83 %, ceux qui nous « gouvernent » ne sont pas vite gênés, c’est le moins que l’on puisse dire !!! Et avec ça, en plus, ils sont en faillite .

    Répondre
  8. R. Ed.

    21/07/2006

    Sarkolas Nikozy étant lui-même un immigré, on peut comprendre qu’il joue pour sa chapelle, n’est ce pas ? Que vient faire ce circus boy à la tête de l’état ? Quel est le ramassis de cons qui a voté pour cet olibrius ? Sarko président, on l’a bien profond !!!

    Répondre
  9. EIFF

    21/07/2006

    L objectif de Sarkozy quand il est arrivé au ministère de l interieur était de renvoyer 20 000 clandestins supplementaires par an dans leur pays, rappelons qu il y aurait entre 200 000 et 400 000 illégaux qui circulent sur notre territoire, or Mr Sarkozy nous a demontré qu il était incapable d atteindre ces objectifs, non seulement en régularisant et en récompensant massivement ces hors-la-loi, mais aussi en étant incapable de maitriser et de controler l immigration légale. Immigration légale qui nous coûte 50 milliards d euros par an et qui vientconcurrencer directement les travailleurs et les chomeurs francais, sans compter toutes les autres conséquences sur la sécurité, les dépenses sociales, le fonctionnement de la justice, les revendications communautaristes ou encore la surcharge des prisons. Savez vous que le Japon naturalise moins de 50 individus par an, est-ce que pour autant le Japon est moins généreux que la France ?!?!?! La loi doit s appliquer dans toutes sa rigueur contre tous ces illégaux qui violent les règles d accueil de notre pays. Concernant l immigration choisie, il faut revenir à une immigration minimale proche de zéro, rompre avec la logique de chantage qu exerce les mouvements revendicatifs associatifs téléguidés soit par des pays étrangers soit par des groupes de pression ultra-minoritaires anarchistes d extrême gauche, et revoir les critères sur l origine géographique de notre immigration. Comment se fait-il que le gouvernement Chirac-Sarkozy nous vante à longueur de journée les bienfaits de l Europe alors qu il maintient avec l Algérie et d autres pays du Maghreb et d Afrique des closes exclusives sur la question de l immigration ? La France doit revoir totalement son approche de l immigration provenant de ces pays arabo-africains et musulmans. S il doit y avoir une immigration choisie c est une immigration choisie sur des bases géographiques et culturelles, et en priorité tournée vers l Europe de l Est et la Russie. Sarkozy nous parle d immigration choisie, mais dans quelle proportion, 300 000, 600 000, 1 million d immigrés choisis par Mr Sarkozy ?

    Répondre
  10. Florin

    21/07/2006

    Les ricains (encore eux !) sont bien plus malins : ils prennent les empreintes digitales et la photo de TOUTE personne qui entre sur le térritoire. Ensuite, il y a les feuilles d’entrée-sortie, obligatoires pour utiliser les avions par exemple : c’est à dire, les autorités savent EXACTEMENT si le dénommé Dupont de Paris est reparti dans son pays – et si d’aventure il lui arrivait de « perdre » son passeport et l’usage de la parole, on peut toujours l’identifier (même en tant que cadavre, le cas échéant … la vie est pleine de surprises là-bas, n’est-ce pas).

    Répondre
  11. Ryan

    20/07/2006

    J’étais, il y a peu, dans un centre de réception des étrangers de Paris totalement envahi par les clandestins. Sarkozy n’ayant pas anticipé l’ampleur de cette nouvelle régularisation, des milliers de personnes ont dormi, mangé et déféqué devant le Centre pendant des jours entiers. Outre le degré important de saleté, c’est la chaleur qui était le plus insupportable. Des femmes évanouies, des enfants que l’on passait au dessus de nos têtes pour les donner au CRS qui jouaient aux nounous, des gens qui se tapaient dessus pour gruger une place ou deux, tout y est passé. Dieu merci, des bouteilles d’eau ont été distribuées mais la situation aurait pu devenir dramatique. Pour obtenir le graal d’un titre de séjour, des jeunes femmes n’ont pas hésité une seule seconde à venir avec des bébés de quelques mois en croyant qu’elles passeraient plus vite, à tort. On a vu également fleurir les fausses attestations de scolarité (document permettant, entre autres, de bénéficier de la circulaire sarkozy), des fausses preuves de résidence, bref un florilège de « magouilles » pour être régularisé. J’ai également été témoin d’une discussion assez halucinante entre des jeunes et une femme d’une quarantaine d’année qui parlaient de l’avenir de la France. Je vous en ferai part ce week end.

    Répondre
  12. Pierre

    20/07/2006

    Avec Sarlosy-Chirac comme avec Royale-Jospin, l’immigration est totalement incontrolee…c’est une invasion africaine (et une preference etrangere)qui prend place avec les encouragements de l’etat francais… Cordialement

    Répondre
  13. siniq

    18/07/2006

    Deviendront jouers de foot avec P Lance comme defanseur des bonnes attitudes.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)