L’armée, l’opinion publique et les massacres

L’armée, l’opinion publique et les massacres

En un peu moins de douze mois,

Pour lire la suite vous devez être abonné au 4 Vérités Hebdo.

Se connecter Inscription

Partager cette publication

(3) Commentaires

  • zézé Répondre

    Bien que je ne puisse pas lire le contenu mais le devinant, il faut occuper les militaires qui sont formés pour aller au combat et lorsque l’orage gronde et qu’il s’amplifie mieux vaut que ceux-ci soient occupés loin plutôt qu’ils fassent joujou dans la cour…. Imaginez un footballeur de haut niveau qui regarde les fautes de ses collègues et qui resterait sur le banc de touche : sauf que là nos militaires ont quand même des armes même si la plupart du temps il n’y a pas de balles dedans…

    14/12/2013 à 8 h 15 min
  • baud Répondre

    Oui,c’est de la passivité au minimum,je dirais plutôt de la lacheté!
    Je voudrais ajouter au sujet des actions militaires actuelles,que le pouvoir socialiste s’applique visiblement à donner un os à ronger aux militaires !!!

    12/12/2013 à 9 h 53 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

       » un os à ronger  » ?

      pas du tout ! mais ….

      dans la logique de l’Universalisme, doctrine partagée aussi bien par Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy que par François Hollande

      Notez bien que je ne cite ni Mitterrand ni Giscard

      NE JAMAIS SE TROMPER de CIBLE

      12/12/2013 à 13 h 38 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: