L’assassinat de Terri Schiavo

Posté le avril 10, 2005, 12:00
7 mins

Les États-Unis ont connu, ces derniers jours, l’épilogue d’une longue bataille juridique. Deux Amériques se sont affrontées, l’Amérique conservatrice d’un côté, l’Amérique de gauche de l’autre. L’Amérique de gauche a gagné, et cela devrait résonner comme un signal d’alarme pour les tenants du conservatisme partout sur la planète.
La bataille en question a fait l’objet de caricatures dans la presse européenne, bien sûr. Et celle-ci a montré que s’il existe deux Amériques, il n’existe désormais plus qu’une seule façon de penser, hégémoniquement dominante en Europe. La bataille dont je parle est celle concernant le sort de Terri Schiavo. Pour ceux qui ne suivent pas l’actualité, je dirai qu’il s’agissait d’une jeune femme qui, à la suite d’un arrêt cardiaque voici quinze ans, avait subi des dommages cérébraux graves et sans doute irréversibles. Cette jeune femme avait, depuis, séjourné à l’hôpital où elle n’avait pu survivre qu’alimentée par une sonde. Après avoir déclaré tout faire pour préserver la vie de son épouse, le mari de Terri a décidé, voici sept ans, d’obtenir la mort de celle-ci. Son acharnement a porté ses fruits. Mais les décisions ultimes de la justice américaine ont créé un précédent grave.
On a dit que Terri était cérébralement morte avant sa mise à mort physique ; la majorité des experts qui se sont prononcés sur son état ont dit le contraire. On a évoqué son impossibilité de communiquer avec le monde extérieur ; divers témoignages ont remis en cause cette impossibilité de communiquer.
D’autres personnes aux Etats-Unis se sont trouvées dans des états, plus graves, de coma profond et en sont sorties plus tard. La justice américaine doit, selon les textes, rendre ses décisions « au-delà de tout doute raisonnable » : la décision prise ne l’a, en ce cas, pas été « au-delà de tout doute raisonnable ».
Formellement, la Cour Suprême ne pouvait se saisir du dossier dès lors que la loi américaine donne prééminence à la parole du mari et non à celle du père et de la mère, mais dans les faits, les parents de Terri voulaient que celle-ci survive. La loi devrait être revue d’urgence. Comme l’ont noté nombre d’éditorialistes, le regard d’un mari sur une femme ou celui de ses parents n’est pas le même. Surtout, le Droit américain interdit tout châtiment « cruel et inhabituel », et on s’est trouvé là non pas, comme on l’a dit, dans une situation d’euthanasie, mais dans une situation de mise à mort, d’assassinat, de non-assistance légalisée à personne en danger. Terri Schiavo pouvait avaler, déglutir. Elle ne pouvait pas se procurer activement de quoi boire et manger. Elle s’est trouvée placée en situation de mourir de faim et de soif. Lentement. Un condamné à mort exécuté bénéficie d’un traitement plus humain.
George Bush, Président des Etats-Unis, Jeb Bush, son frère, gouverneur de l’État de Floride, où Terri était hospitalisée ont fait ce qu’ils ont pu pour la sauver, mais la séparation des pouvoirs étant ce qu’elle est aux Etats-Unis, ont fini par devoir céder devant les juges.
Des changements profonds vont s’enclencher aux États-Unis pour que ce genre de cas ne se reproduise plus, et l’assassinat de Terri Schiavo aura, en cela, servi à quelque chose. Le caractère sacré de la vie humaine s’est retrouvé au centre des débats américains, et il y restera. La gauche américaine a révélé ses positions. Connaissant les États-Unis, je ne doute pas que ces positions seront vaincues. En Europe, c’est autre chose : d’ores et déjà, des personnes dans des situations semblables sont mises à mort sans que personne ne s’en émeuve. Une préférence pour la mort se dessine de plus en plus nettement. Plus rien n’est sacré et n’a vraiment d’importance, sinon la jouissance de l’instant. Parlez simplement de respect de la vie ou d’âme humaine, et on vous regardera comme un imbécile.
Au moment de l’assassinat de Terri Schiavo, et dans un contexte où la volonté de la sauver manifestée par ses parents et des millions d’Américains était tournée en ridicule par la presse européenne, le pape agonisait, et son avancée vers la mort a été vécue comme un spectacle ou un suspense audiovisuel. La mort est cela en Europe désormais : un spectacle, un suspense. Peut-être une délivrance. Dois-je dire que je vois dans ce rapport européen à la mort l’une des raisons pour lesquelles les civilisations européennes sont en train de mourir ?

30 réponses à l'article : L’assassinat de Terri Schiavo

  1. VIVIE

    25/04/2008

    Si je me trouve un jour dans le même état que cette américaine, à me pisser dessus, chier dessus, cloué sur un plumard comme un légume, je ne souhaite qu’une chose, en finir le plus vite ….

    Répondre
  2. Florent

    29/10/2005

    Encore une fois bravo Mr Millière, ça va devenir un pléonasme, même s’il n’y avait rien dans cet article que je ne sache déjà. ET maintenant, à ses détracteurs ( ça fait toujours plaisir de rendre service ). A Thierry: vous mentez effrontément ou bine vous parlez de ce que vous ne savez pas comme d’habitude du reste. Terry Schiavo n’était pas condamnée, elle n’était même pas dans le coma, elle pouvait encore s’alimenter et communiquer. Son mari a tout fait pour l’empêcher de la soigner et a agit uniquement pour se débarrasser d’elle et obtenir son héritage. Et après ça, vous avez le culot de vous opposer à la peine de mort sous prétexte que c’est cruel. Allez donc vous recoucher, on vous appellera quand le train de la connaissance sera passé. A SAS: encore une fois complètement contradictoire, tu prônes une Europe chrétienne et anti-francmac et à côté de ça, tu soutiens l’euthanasie. Pfff, tout ça juste pour avoir le plaisir de cracher ( encore ) sur Millière. Allez, va donc hiberner un peu, ça nous fera des vacances. A Ouissem: Ah voila un beau cas, qui ose se prétendre français « notre culture, notre pays » mais qui se dit aussi arabe. Un bon conseil mon gars, choisit ton camp mais cesse de faire le grands écart, ça peut être fatigant. Et arrête de nous bassiner avec ton discours anti-raciste copié sur SOS Racisme et le MRAP. Le seul qui est haineux ici, c’est bien toi. Si tu n’aimes pas Guy Millière, va donc voir ailleurs. Et ton discours prouve bien que tu es loin d’être français de coeur. C’est d’ailleurs parce qu’elle laisse faire des grens comme toi qu’on doute de la France, ou du moins de ses dirigeants. Quant à ton copain soi-disant agressé par un curé, il n’aurait pas plutôt menti pour se venger du prêtre qui lui a mit un mauvais point à un cours de cathéchèse? Tout ça pour devenir un fanatique athé ce qui n’est pas mieux qu’un fanatique musulman. Athé, islamo même combat, c’est à dire la destruction du christianisme. Ah encore, une chose, ceux qui détestent le plus les juifs sont bien les arabes ne t’en déplaise, et ceux qui détestent les juifs détestent aussi les chrétiens. A bon entendeur salut cher Oussama, pardon Ouissem ( désolé c’était trop tentant ) Bon une note positive quand même: bravo à Meladius que je salue ici respectueusement.

    Répondre
  3. ah bon ?

    16/04/2005

     » Voilà maintenant moi l’islamiste intégriste anti-americano-progressisto anti-macdo = la tête à toto !!!!! je m’en vais encore faire la fête et boire de l’alcool !!!  » Bravo. ( et n’oubliez pas de draguer les françaises blondes )

    Répondre
  4. JP

    16/04/2005

    tu bois du whisky coca, tu dragues nos petites françaises, tu sembles émancipé, un vrai petit caïd, mais tu te revendiques d’abord arabe, ouissem, par ton prénom arabe qui ressemble trop à oussama comme à une déclaration de guerre…………………………………………….

    Répondre
  5. sas

    16/04/2005

    A TEO, cher téo ne pouvant me soupconnerd islamiste (car plus a droite que lepen et de surcroit athé) je tiens à te préciser pour avoir lu le coran: 1)LE CORAN EST UN CONDENS2 DE BON SENS ET DE PRAGMATISME QUI MANQUE FURIEUSEMENT AU CHRETIENS ET A LA FRANCE EN PARTICULIER…C4EST UNE GESTION EN BON PERE DE FAMILLE 2)Ce qui rend particulièrement le coran indigeste,c’est son intolérance et son incompatibilté avec les chrétiens et les mécréants:tu en vois tu les tuent.point 3)dans les societes musulmanes il n’y as pas de différence entre le pouvoir temporel(politique) et l’intemporel religieux….et c’est pour cette raison que c’est incompatible…ET QUE LA LAICITE EST INSUFFISANTE A FAIRE ECRA 4°C’est pour cette même raison,qu’il doit rester chez lui ,non par racisme,mais par différence de vision et de modèle sociale(droits des femmes,etc,etc) La raison et l’intelligence commande de ne pas forcer l’eucuménisme et cette fraternité qui peux être un bon voisinage,un mauvais mélange et une fusion impossible…TELLE QU ELLE EST VOULUE PAR LES FRANC-MA9ONS DE FRANCE ET LE « double frère » BOUBEKER recteur de la mosque de paris….le reste on s’en tempone…LA LAPIDATION,LE VOILE,le STATUT DES FEMMES c’est LEURS PROBLEME dans leur pays….et c’est justement pour pas qu’il y est racisme et guerre civile ou autre que le principe de la base majoritaire chrétienne doit être respectée en FRANCE et dans la constitution Européene…sinon ce sera le clash… PS) note de l’auteur, je pense que le sort de nos femmes occidentales(travail,boulot,dodo,ou libéré et l’égal de l’homme…célibataire à 40 ans,sans vrais amis , ni mari, sans gosses à voir grandir….dans l’absolue , je ne suis pas sure que le CORAN ne soit pas une garantie et une protection de la femme contre les sirènes de l’économie de marché et le culte du veau d’or… A OUISSEM et les autres…ON DOIT S OCCUPER DES ELUS ET DES MAçONS en urgence(il y en a besoin)…ET EN SUITE IL FAUDRA S ATTELER A L ISLAMISATION DE L EUROPE…c’est un problème, et ce sans racisme,haine et passion….juste pour unr raison de survie comme l’histoire nous la déjà démontré et comme les « lumières » angéliques et humanistes(matériel) n’ont toujours pas compris… amicalement à tous et à ouissem ps)france=christianisme=1 SEULE nationalite=même devoirs=même droits=acceptation de l’histoire et du passé du pays…pas de statut dérogatoire et de races « supèrieures » ou élus ou secrètes ….ce que les maçons affichent aux frontons de nos édifices , mais n’appliquent jamais à eux même. sas

    Répondre
  6. TEO

    15/04/2005

    Cher Lecteurs, Cher M.Ouissem, Pov’tit Ouissem…..Apres les cours d’écoles nous avons maintenant droit au « mur des lamentations »…;-))) Comme vous pouvez le constater dans le precedent post, il n’y a rien de personnel de nos propos: Vous soutenez seulement la pire ideologie gangreneuse que le monde est connu depuis le sovietisme. L’islam est un acteur preponderant de la majorité des conflits majeur de la planete: On ne peut jouer « l’innocent » lorsqu’on supporte une ideologie tant basé sur la haine(a l’égards du Judaisme ou de l’Amérique), la violence (dans les cités jusqu’aux Phillipines) la mort (par le terrorisme tous les jours) L’abandon de la démocratie et la mise en place d’une Théocratie totalitaire(comme en Iran). Rien ne saurait excuser un soutien quelquonc a l’Islam : Cela me rappelle les SS qui plaidait « non-coupable » pendant le proces de Nurenberg…. Vous n’êtes pas innocent M.Ouissem, vous êtes juste trop indescent pour assumer vos idées. Cordialement, TEO

    Répondre
  7. TEO

    15/04/2005

    Cher lecteur, Salutations a Aude pour ses passionantes remarques historiques: J’ignorais le passé pédophile du « prophete » Mahomet. Je pense que ce qui profitent le plus aux « amateurs de gorges tranchés » c’est l’absence de pensée: Dans certains pays africains, les enfants s’alphabetisent avec le Coran, mais ce n’est que trois ans apres qu’ont leur expliquent le texte. Il n’y a pas de reflexions, de libre arbitre ou de morale: Il y a ce que dit le prophete…..c’est tout!!! En France, il y a une tentative de redorer le blason de l’Islam….Notament avec les mystiques Musulmans que l’on nomment les Soufis. On oublie de dire que les soufis on du fuir les autorités religieuses Musulmanes des pays arabes pour se réfugier dans les montagnes Afghanne précisément parce qu’ils pensaient!!! Que l’on regarde aux Philippines, en Tchéchénie ou en Algérie, jusque dans les banlieues Francaise, on voit comment L’islam transforme le monde. Il s’agit d’Islamiser le « mécréant » (ainsi qu’est appelé l’incroyant dans le Coran), si on ne peut l’Islamiser, alors il faut le détruire. Il faut montrer le vrai visage de l’Islam: Celui d’une religion haineuse absolue. Cordialement, TEO

    Répondre
  8. Ktorza

    14/04/2005

    Bonjour, M. Millière, je m’appelle Ronny Ktorza. Je suis un de vos fidèles lecteurs et je viens de lire votre article sur Terri Schiavo. Comme vous, je m’oppose à toute forme d’atteinte à la vie (avortement, euthanasie). Malheureusement, mes amis ne me suivent pas et face à la banalisation du droit d’avorter et du droit de mourir en dignité, j’avoue que je me sens quelque peu perdu. Mes arguments ne tiennent pas la route. Comment expliquer à une femme qui ne veut pas d’un enfant qu’elle doit tout de même le garder? Il est normal que l’opinion commune privilégie le droit d’une personne « déjà née » au détriment d’une personne « à naître ». Pourtant, je crois « mordicus » que les partisans de l’IVG se trompent. Concernant l’euthanasie, je pense, comme le Pape, qu’une personne handicapée est aussi digne qu’une personne non handicapée. Là encore, j’ai du mal à argumenter face à ceux qui m’expliquent que n’importe qui préférerait mourir plutôt que de se retrouver dans une situation aussi dégradante. Donnez-moi des arguments, M. Millière!

    Répondre
  9. T.LARGER

    14/04/2005

    le problème avec les musulmans c’est qu’ils peuvent paraitre très policés, très humanistes en français, mais en arabe ils récitent le coran qui n’est pas réformable, donc ils nous promettent au mieux la dhimmitude, ou l’esclavage, au pire la torture (un pied et une main opposés coupés), ou l’égorgement si on ose s’opposer. Clarifiez donc vos pensées M. Ouissem, le coran est il prédominant par rapport à la constitution?

    Répondre
  10. T.LARGER

    14/04/2005

    le problème avec les musulmans c’est qu’ils peuvent paraitre très policés, très humanistes en français, mais en arabe ils récitent le coran qui n’est pas réformable, donc ils nous promettent au mieux la dhimmitude, ou l’esclavage, au pire la torture (un pied et une main opposés coupés), ou l’égorgement si on ose s’opposer. Clarifiez donc vos pensées M. Ouissem, le coran est il prédominant par rapport à la constitution?

    Répondre
  11. AMeladius

    14/04/2005

    A Bourbaki: Et d’ou croyez vous que la statistique des 100 000 morts evoques dans vos articles provient ? Elle vient du commentaire bidon, issu de l’analyse du Lancet. Ne vous en deplaise, le bilan est tres bon pour les pacificateurs democrates que sont les USA. -Elimination des Taliban -Elimination de Saddam et de sa clique. -Faire de l’Irak un piege a terroriste islamique (Bcp de barbus viennent mener le djihad en Irak, et y meurent, ce qui et TANT MIEUX, et evite qu’il se fassent sauter en occident). -La peur a change de camps (Khadhafi renonce a ses ADM, la Syrie renonce lentement au Liban, les Palestiniens semblent vouloir change de politique, …) -Des elections plus ou moins libres ont eu lieu pour la premiere fois dans des pays arabo-musulmans (Irak, Afganistan, Palestine) Le bilan est tres tres bon. Quand au morts, puisque vous souhaitez en faire une utilisation politique, je vous reponds que c’est beaucoup mieux qu’avant. -D’une, Saddam en tuait beaucoup plus par lui meme. -Et de deux: l’embargo de l’ONU sur l’Irak d’apres les organisations gauchistes qui n’arretent pas de critiquer les USA faisait 5000 morts par mois. Donc sur deux ans : 5000 * 24 = 120 000 morts. Rien que l’intervention US (100 000 morts d’apres le commentaires bidon)a epargne la vie de 20 000 Irakiens. Alors, meme en utilisant les morts pour en faire de la propagande mediatique, les USA ont eu raison. Cordialement

    Répondre
  12. Aude

    14/04/2005

    Et TEO, vous oubliez celle de la pédophilie. Leur prophète adoré a quand même épousé une gamine de 5 ans mais il a été patient car il ne l’a défloré qu’à 9 ans… Pas étonnant que Michael Jackson soit entouré par des mecs de Nation of Islam…

    Répondre
  13. TEO

    14/04/2005

    Cher lecteur, cher M.Ouissem, Voici donc l’ambassadeur du cancer Islamiste qui recommence son « C’est-toi-ki-dit-ki-est »….. Moi je suis tres inquiet lorsque je vous lis M.Ouissem, j’espere que vous n’êtes pas enseignant ou quelque chose du genre car a defaut d’une conversation d’adulte, vous faites plutot « cours d’école ». La veritable invasion, M.Ouissem, est celle de l’Islam qui maltraite les femmes, brule les voitures dans les banlieues, rendent nos rues infréquentable a la tombé du jour….Et preche une haine de l’amérique qui n’a d’égale que sa haine a l’égards des juifs et plus generalement a l’égards de l’occident. Par vos messages vous ne demontrez qu’une chose M. Ouissem : Même écris par des gens cultivés, l’Islam reste la religion de l’adulation du mépris et de la haine. Cordialement, TEO

    Répondre
  14. JP

    13/04/2005

    On a bien compris le barbarki et la soumise pourquoi vous et vos coallahbobos n’aimez pas les américains, et pourquoi moi je les aime, c’est parce qu’ils viendront une troisième fois libérer la France de ses envahisseurs.

    Répondre
  15. Bourbaki

    13/04/2005

    A AMeladius : Je n’ai cité aucun chiffre sur les victimes civiles irakiennes, mais les médias sont moins stupides que vous le prétendez. Pour preuve ce communiqué : « La Force multinationale (FMN) dirigée par les Etats-Unis a perdu plus de 1.680 hommes en Irak depuis le déclenchement de la guerre le 20 mars 2003, dont plus de 1.500 depuis le 1er mai 2003, date de la fin officielle des combats. Beaucoup plus difficile à évaluer est le nombre de victimes irakiennes, qui varie selon les sources entre 17.000 et 100.000 morts. » Beau bilan pour des « démocrates pacificateurs », même avec l’hypothèse basse…

    Répondre
  16. AMeladius

    13/04/2005

    Bourbaki: Ne vous en deplaise, l’etude du lancet est bidon. En transposant cette etude a propos du referendum ca donnerait: A supposer qu’une etude determine qu’il y a 95% de chances que le NON obienne entre 5% et 97% des voix au referendum. Alors des propagandistes viendraient et diraient: Moyenne des extremes = (5+97) /2 = 51 Et repeteraient partout que le NON va l’emporter avec 51% des suffrages. En disant que une etude le proclame. QUI CROIERAIT UNE TELLE ANNERIE ? Pourtant c’est exactement ce qui s’est passe avec cette etude du lancet. Cette étude détermine qu’il y a 95% de chances pour que les morts civils se comptent entre 8.000 et 194.000. Donc des propagandistes ont fait (8000+194000)/2 = 101000 Et se sont mis a proclamer que les americains avaient tue 100 000 civils en Irak. HAHAHAHAA ET il y a des naifs qui gobent cela !

    Répondre
  17. Bourbaki

    12/04/2005

    Oh ! Pardon, les deux liens vers la Vérité, gracieusement fournis par AMeladius, m’éclaboussent de honte ! (Il est bien capable de croire que je m’exprime au 1° degré, l’oiseau…) Le lien avec l’Irak ? L’hypocrisie, très cher ! D’un côté, on dépense des soins fort coûteux pour maintenir en vie un légume et de l’autre on assassine en masse un peuple bien portant contre les pétro-dollars et la conception pernicieuse de « l’American way of life. » Quant à la 5° colonne qui devrait débarrasser le plancher, c’est à vous que cela s’adresse : OK pour cracher dans la soupe nationale, mais pas très pressé d’aller goûter l’infâme brouet criminel de l’oncle Sam ! La barrière de la langue ou la peur de ne pas obtenir sa « green card » ?

    Répondre
  18. JP

    12/04/2005

    le barbarki et la soumise, les premiers assassins des irakiens étant des irakiens, vous pouvez aller les protéger d’eux mêmes, cela nous débarrassera le plancher de votre 5eme colonne.

    Répondre
  19. Thierry

    12/04/2005

    Il faut arréter ce délire! Terri Schiavo était cliniquement MORTE .Ce constat a été validé y compris par les autorités catholiques. Ne confondez pas, s’il vous plait la religion et les superstitions créationnistes, évangéliques ou scientologiques en vogue aux U.S. Ce problème n’eut jamais été soulevé sans les images montrant T.S « sourire » et l’exploitation qui en a été faite par les obscurantistes dont Guy Millière se fait aujourd’hui le relais zélé.

    Répondre
  20. Bourbaki

    11/04/2005

    Bravo Mister Millière ! Il fallait effectivement sauver Terri Schiavo au nom de la vie ! En effet, maintenant qu’elle n’est plus soignée, les USA disposeront de l’argent économisé pour envoyer quelques munitions de plus en Irak. C’est donc bien le débranchement de Terri Schiavo, qui provoquera indirectement l’assassinat de quelques civils irakiens de plus… CQFD

    Répondre
  21. Pickett

    11/04/2005

    Oui effectivement les états unis reviennent a une culture de vie tandis que l’europe ne cesse de s’abimer dans une culture de mort. On présente, en europe, de plus en plus la mort ,comme vous dites, comme une délivrance. On mélange allégrement refus de l’acharnement thérapeutique et acceptation du suicide assisté sous le terme d’euthanasie. On fait passer l’idée que quand on est dépendant la vie au fond ne vaut pas la peine d’étre vécue. Si l’on est un vieillard, et bientôt un handicapé moteur ou mental, mieux faut s’effacer. etrange pour une société qui se targue de son esprit « solidaire ». Mais en vérité ce n’est pas de « solidarité qu’ils s’agit. Toutes ces belles ames européennes qui demande que l’on cesse d’aider les vieillards et les handicapés à vivre encore un peu soi disant pour qu’il « ne souffre pas plus longtemps » le font en vérité parce que ,de un, dans leur société personne n’est responsable de personne, même pas de soi et de deux, ils refusent de voir que le seul avenir de leur société hédoniste, ou l’on ne procrée plus, n’est que la vieillesse, la maladie et la mort. En effet qui prendra soin d’eux quand eux aussi seront des personnes agés. Ils veulent effacer cette réalité: cachez moi ces malades et ces vieux que je ne songe pas à l’avenir ce qui troublerais ma jouissance de l’instant présent. L’europe n’a pas d’avenir et ne veut pas y songer tant elle est occupée a faire la féte depuis mai 68. Mais on peut prédire un lendemain de féte trés douloureux.

    Répondre
  22. sas

    11/04/2005

    ca c’est la logique et le brillot des usa conseillées par les « faucons »…d’un côté on extermine en silence comptable 150 000 à 500 000 quidams en IRAK qui veulent vivre….et de l’autre on nous fait un ciné médiatique d’une américaine tétraplégique qui a demandé la mort à son mari…et on lui refuse ….comprend qui pourra…quant à la morale chrétienne revendiquée ??????? SAS

    Répondre
  23. Thierry

    11/04/2005

    Pour éclairer la lecture de cet article, il convient de revenir quelques années en arrière. A la fin des années 70, Guy Millière échaffaudait à l’université de Paris 8 un audacieux système philosophique permettant,selon son auteur de « penser ce qui nous pense », c’est à dire de situer dans leur contexte les discours philosophiques, scientifiques, politiques afin d’en comprendre les enjeux. Ce travail fut injustement méprisé et raillé par ses collègues. Ceux ci étaient des communisto-trosko-marxistes de tout poil (nous étions à l’université de St Denis!). Ces railleries mèlées à l’échec de son travail ont inspiré à G.Millière une haine viscérale pour tout ce que représentaient ces universitaires, jusqu’à épouser les pensées les plus obscurantistes. Pour en revenir à l’article en question, deux évidences: 1)Terri Schiavo n’était pas dans le coma mais dans un état végétatif irréversible lui interdisant toutes formes de pensées, sentiments, réactions autres que réflexes. 2) Les parents, et qui ne pourra les comprendre,n’ont jamais contesté ce diagnostic mais affirmé qu’ils espéraient un miracle. Ce sont les sectes religieuses qui ont récupéré ce drame en exploitant des images ambigues (qui n’a pas imaginé voir Terri sourire volontairement à ses parents) Personellement, libéral convaincu, je suis contre l’acharnement thérapeutique qui nie la dignité humaine au nom del’irrationnel. Le libéralisme de Millière ne relève pas de la conviction mais de la psychothérapie. Pareillement, se sentant humilié par ses pairs, Céline écrivit ses « bagatelles pour un massacre » de sinistre mémoire. Un conseil, renvoyons G.Millière à ses recherches théoriques avant que ne disparaissent,écoeurés, les derniers libéraux de ce pays.

    Répondre
  24. Didier

    11/04/2005

    Effectivement, je partage pour une grande part votre analyse. L’éthique chrétienne et le respect absolu pour toute vie humaine sont gravement compromis en Europe et très affaiblis aux Etats-Unis. Les délires racistes « aryens » à part, le nazisme est en train de gagner la guerre des idées.

    Répondre
  25. Collet Monté

    11/04/2005

    Merci de cet article. Comme beaucoup d’Américains j’ai vécu plusieurs semaines d’espoir, d’incrédulité et finalement de dégoût devant la surdité de la justice, l’immoralité du mari et de ces avocats, et l’insensiblité des gens et des médias. Pendant des annés le mari a tout fait pour empêcher qu’on porte confort à sa femme. Il a défendu qu’on lui donne à boire, qu’on lui mette un glaçon sur les lèvres, qu’on la sorte en plein air, qu’on ouvre les rideaux dans sa chambre. Il a défendu des tests demandés au début par les médecins. Il a mis à mort les deux chats de sa femme. (On dit qu’il avait déjà mis à mort ses parents par euthanasie, mais je ne peux le confirmer.) Il a refusé de divorcer (pour rester héritier); il a engagé les services d’un neurologue nommé Cranford – un apôtre de l’euthanasie; il a engagé les services d’un avocat – George Felos – qui avoue détester les femmes depuis que son épouse le trompe, etc…etc… Trois infirmières ont été renvoyées par le mari parce qu’elles ont voulu aider Terri. Elles portent plainte et accusent le mari de cruauté. M. Millière a raison de signaler qu’il s’agit bel et bien d’un meurtre légale, conçu et exécuté avec virtuosité par le mari, son médecin et le juge Greer. Le juge n’avait qu’à confier la jeune femme à ses parents qui voulaient bien la soigner. Je crois que Jeb Bush aurait pu intervenir. Un gouverneur peut toujours arrêter l’exécution d’un criminel, pourquoi pas d’une innocente? Dans ce cas le pouvoir judiciaire s’est montré indifférent aux droits d’une citoyenne vulnérable, donc le pouvoir exécutif aurait été complètement justifié en intervenant. M. Millière est trop optimiste vis-à-vis les USA. Nous nous glissons lentement vers le socialisme et ses conséquences néfastes. Nos conservateurs (soi-disant) sont aussi lâches que les vôtres. Miranda – à quoi ça sert un document , ce que nous appelons « living will »? Personne ne peut prévoir l’avenir ni les circonstances dans lesquelles on va mourir. Ce qui semble raisonnable aujourd’hui demain peut sembler folie. Si, à 26 ans, Terri avait laissé un document demandant qu’on termine sa vie en cas de catastrophe, elle aurait été tuée 15 ans plus tôt . Au moins ses parents ont pu lutter héroiquement pour sa vie. Un tel document fait plus de mal que de bien lorsque l’héritier est sans scrupules. Finalement, Guy Millière ne dit rien qui laisse supposer qu’il ne se battrait pas pour sauver la vie d’une « personne de gauche ». La politique de la victime n’y est pour rien. C’est la politique de ses soi-disants protecteurs – la justice, les médecins, les féministes (celles qui protègent les femmes contre les maris inhumains, où étaient-elles?), bref, cet immense bloc de bien-pensants qui se précipitent aux cotés de tous les « opprimés » – c’est la politique de tous ces gens qui laisse entrevoir le chemin que ce pays est en train de prendre.

    Répondre
  26. Aude

    11/04/2005

    La presse française a « oublié » de signaler que ce charmant mari vivait depuis belle lurette avec une autre femme, qu’il a refusé de faire des tests complémentaires pour détecter une quelquonque activité cérébrale chez sa femme adorée et que le comble de tout, il a fait incinéré son corps pour l’enterrer dans son caveau familliale à des centaines de km de la Floride alors que les parents ne voulaient pas que leur fille soit incinérée et l’ont supplié de l’enterrer en Floride pour qu’ils puissent se receuillir sur sa tombe.

    Répondre
  27. david Martin

    10/04/2005

    Bravo Mr Millière pour cette vision des choses qui nous a tellement changé de la version « officielle » des médias. Oui , Mme Shiavo est morte dans des conditions indignes et nous n’avons pas à en être fier. Mais effectivement, le dire bien haut nous expose à la vindicte . Tant pis, il y a des idées qui vaillent le coup d’être défendu

    Répondre
  28. Jean-Claude LAHITTE

    10/04/2005

    Dommage que, une fois de plus, Guy MILLIERE ait abordé un sujet aussi délicat que le « droit à la vie » avec son manichéisme habituel. Et si je partage profondément sa « croyance » (je crois que le mot s’impose là) dans la sauvegarde de la vie, je rappellerai que, malheureusement, avec les lois sur l’avortement qui se sont généralisées dans « nos » démocraties, le cas de la malheureuse Terri Schiavo a dû paraître largement dépassé (comme certains comas !) à une opinion publique qui s’est donné (ou à laquelle on a donné) le droit de vie ou de mort sur tout ce qui « gêne », ce qui n’entre pas dans les normes. Dans un domaine certes très éloigné du problème traité, certain dirigeant ami de G.M. ne s’est-il pas arrogé le droit de laisser tuer ou blesser à vie au nom de sacro-saints principes « démocratiques ». Combien d’Irakien(ne)s innocent(e)s ont-ils(elles) été transformé(e)s en Terri depuis certain débarquement destiné à … débarquer le « tyran » Saddam HUSSEIN ? Alors, si GWB a manifesté de la compassion (avec les politiciens, on se demande toujours s’il n’y a pas un calcul politique derrière chacun de leurs actes )à l’égard de cette malheureuse jeune femme, comment peut-il être lui-même crédible dans cette démarche auprès des gens de « gauche » (dont, on s’en est aperçu sur ce forum, je ne fais certes pas partie), comme d’ailleurs de toutes celles et de tous ceux qui prennent la peine de réfléchir. Courtoisement vôtre, Jean-Claude LAHITTE P.S. A Miranda: un vrai chrétien, dès lors qu’il s’agit de sauver ou de maintenir une vie, ne veut pas savoir la couleur politique de la personne à sauver. C’est ce que font d’ailleurs TOUS les médecins quelles que soient leur religion ou leur philosophie. Qui a dit que les hommes politiques étaient de véritables chrétiens sous prétexte qu’ils vont à la messe ou au temple, de préférence sous l’oeil des caméras ? BUSH, CHIRAC, GISCARD ou, avant eux, des tas de politiciens français (parmi lesquels de nombreux franc-maçons et/ou athées patentés) qui se bousculaient en juin 1940 à Notre-Dame de Paris pour demander à un Dieu auxquels ils ne croyaient pas de sauver la France?

    Répondre
  29. Miranda

    10/04/2005

    Bref, ne sortez plus sans document officiel certifiant dans quelles conditions vous voudriez être réanimé et dans quelles autres conditions vous préfereriez qu’on vous laisse mourir. Petite question : étant donné la haine que M. Millière éprouve pour la gauche et n’hésite pas à lui attribuer tous ce qu’il y a de mal en ce monde, serait-il prêt à se battre pour préserver la vie d’une personne de gauche se trouvant dans le même état que Mme Shiavo, c’est à dire une personne n’ayant jamais fait clairement état de son désir de ne pas être maintenue en vie par des moyens artificiels ?

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)