Les abuseurs du système

Posté le décembre 16, 2011, 12:00
2 mins

La France est devenue un pays dangereux. Oh, pas pour les criminels, les vendeurs de drogues, les labos, les marchands d’armes, les politiciens corrompus, non : pour les contribuables qui triment comme des bêtes de somme.

Les politiciens ne savent plus comment nous piéger avec leurs usines à gaz. Ils sont prêts à tous les reniements. Leur parole ne vaut rien. Ils sont tombés si bas dans la trahison, qu’ils doivent empêcher leurs meilleurs éléments de se carapater à l’étranger. Et pour ce faire quelle solution ont-ils trouvée ? Se réformer ? Pensez-vous ! Une nouvelle taxe.

Nos politiques, je pensais autrefois qu’ils n’étaient qu’incompétents. Je suis persuadé aujourd’hui qu’ils savourent les destructions qu’ils engendrent en espérant prospérer dessus. (PS, NPA, PDG, FN, EELV, MODEM, République solidaire, etc….) avec pour résultat : déficits, emprunt, dette :  une dette nourrie par le gaspillage, la fraude,  la démagogie, l’assistanat, le clientélisme

Une plus grande partie encore du pillage ( du gaspillage ) est organisée par les dirigeants, les cadres et les technocrates, qui se gavent à tous les niveaux, sur le dos de l’économie.

Bon, là, je tombe dans le reproche du capitalisme ultra-libéral utilisé à toutes les sauces. Reconnaissez comme moi que les abuseurs du système sont partout, quel que soit le système…

6 réponses à l'article : Les abuseurs du système

  1. Daniel

    17/12/2011

    "Les gouvernements sont toujours aussi précisément et longtemps malhonnêtes que les citoyens leur permettent de l’être."

    Pas "les" citoyens. Mais les "catégories" de citoyens qui profitent également du même système de privilèges que les gouvernements.    Diviser (les citoyens) reste la règle qui assure la stabilité des pouvoirs malhonnêtes. 

    Répondre
  2. Ygal

    17/12/2011

    Les gouvernements sont toujours aussi précisément et longtemps malhonnêtes que les citoyens leur permettent de l’être.

    Répondre
  3. Anonyme

    17/12/2011

    [mes plates excuses, j’avais oublié de me connecter; je recommence]

    ozone
    «La ville de Jefferson en Alabama emprunta aux banques 256 millions de dollars pour refaire son réseau d’evacuation d’eaux usées puis se retrouva avec une détte de 4 milliards,excusez du peu»

    Je suppose que vous faites allusion à cette nouvelle:

    http://www.reuters.com/article/2011/11/15/us-usa-alabama-jeffersoncounty-rates-idUSTRE7AE2DL20111115

    Massive renovation costs for what locals call a "gold-plated sewer system" and its "Taj Mahal" waste treatment plant are behind the precipitous rise in rates.

    […]

    The project to upgrade the sewer system, started in the 1990s, was supposed to cost about $300 million, but debt surpassed $3 billion due to political corruption, bad bond deals and construction problems.

    Some 22 people, including government workers and elected officials, have been found guilty of corruption crimes.

    Eh bien figurez-vous qu’il m’est arrivé la même mésaventure

    «Le citoyen pi31416 emprunta à sa banque 25.600 dollars pour changer de voiture puis se retrouva avec une détte de 4 millions, excusez du peu, l’ayant faite plaquer or et s’étant acheté un yacht pour aller avec, avant de flamber 2 millions dans les casinos»

    Le "système" a encore frappé!

    Répondre
  4. pi31416

    17/12/2011

    ozone
    «La ville de Jefferson en Alabama emprunta aux banques 256 millions de dollars pour refaire son réseau d’evacuation d’eaux usées puis se retrouva avec une détte de 4 milliards,excusez du peu»

    Je suppose que vous faites allusion à cette nouvelle:

    http://www.reuters.com/article/2011/11/15/us-usa-alabama-jeffersoncounty-rates-idUSTRE7AE2DL20111115

    Massive renovation costs for what locals call a "gold-plated sewer system" and its "Taj Mahal" waste treatment plant are behind the precipitous rise in rates.

    […]

    The project to upgrade the sewer system, started in the 1990s, was supposed to cost about $300 million, but debt surpassed $3 billion due to political corruption, bad bond deals and construction problems.

    Some 22 people, including government workers and elected officials, have been found guilty of corruption crimes.

    Eh bien figurez-vous qu’il m’est arrivé la même mésaventure

    «Le citoyen pi31416 emprunta à sa banque 25.600 dollars pour changer de voiture puis se retrouva avec une détte de 4 millions, excusez du peu, l’ayant faite plaquer or et s’étant acheté un yacht pour aller avec, avant de flamber 2 millions dans les casinos»

    Le "système" a encore frappé!

    Répondre
  5. Daniel

    16/12/2011

    La France n’est pas devenue un pays dangereux  depuis peu. Il faut remarquer que nous la trouvons dangereuse seulement quand elle devient un danger également pour soi.
     La France, mais elle n’est pas la seule ni la première, est dangereuse pour ceux qui produisent autre chose que du virtuel et des intentions.
    Elle est juste en train de réunir et de rassembler un plus grand nombre sous la catégorie:  victimes des politiciens. Quand tout les Français seront touchés , l’analyse des causes et le nom des irresponsables qui nous ont amené là seront plus facile à déterminer.
    Chirac rend  des comptes 20 ans après d’une façon inédite.  Il est probable que le filet se resserre d’une façon beaucoup plus précise, jusqu’à ce que les politiciens se sentent concernés personnellement par les conséquences de leurs choix sur le temps.

    Répondre
  6. ozone

    16/12/2011

    La ville de Jefferson en Alabama emprunta aux banques 256 millions de dollars pour refaire son réseau d’evacuation d’eaux usées puis se retrouva avec une détte de 4 milliards,excusez du peu,

    Exonérer le "systéme" de ce qui nous arrive est un peu léger,

    Non?

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)