Ligue des Droits de l’Homme : dérive pro-islamiste

Posté le décembre 06, 2006, 12:00
3 mins

Bonne nouvelle : l’estimable Antoine Spire a annoncé jeudi dernier qu’il démissionnait, avec Cédric Sporin, de la Ligue des Droits de l’Homme. On citera quelques-unes de ses excellentes motivations (« Le Monde » du 24 novembre) : « la L.D.H. a cru pouvoir répondre au racisme dont sont victimes les jeunes issus de l’immigration en faisant preuve de complaisance à l’égard des organisations religieuses qui prétendent les représenter.

La dérive s’amplifie. Après avoir affirmé qu’il s’agissait de discuter avec l’islam politique, on a insensiblement glissé vers le débat libre avec l’islamisme radical… (…). Dans le même mouvement, elle a tergiversé en hésitant à réagir lors de la recrudescence des actes antisémites en 2003. (…). On peut aussi se demander pourquoi le Proche-Orient sollicite un tel engagement de la Ligue, qui ne dit presque rien à propos du Darfour ou de la Tchétchénie, ou se tait devant les discours antisémites du président iranien ! (…).

Sans distance à l’égard du mouvement social, trop souvent ambiguë ou même compromise à l’égard d’un intégrisme islamiste dangereux, et en recul sur la lutte contre l’antisémitisme et la défense de la liberté d’expression, la Ligue a perdu sa légitimité d’autorité morale de la République. Depuis longtemps, elle n’est plus l’organisation conçue pour défendre Dreyfus ».

Voilà qui est bien dit. Quoiqu’un peu tard. Et pas assez.

La Sainte Ligue a dévoyé depuis longtemps ses buts et son glorieux passé. Elle a depuis longtemps trahi la mémoire et les combats de Zola et de Daniel Meyer, en se vautrant dans la xénophilie la plus délirante. Mais il est vrai que son flirt poussé avec le MRAP, façon Aounit, a consacré définitivement la dérive pro-islamiste d’une organisation dont désormais l’intitulé relève d’une publicité mensongère que même la presse bien-pensante commence lentement à réaliser. Trop lentement.

Gilles William Goldnadel
http://blognadel.over-blog.com

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

7 réponses à l'article : Ligue des Droits de l’Homme : dérive pro-islamiste

  1. MINUX75

    07/12/2006

    Bonjour La LIGNE DES DROITS DE L’HOMME est devenue au fil des ans LA LIGUE DES DROIT HISLAMIQUES. C’est toujours LDH. à bientôt

    Répondre
  2. sas

    07/12/2006

    Toutes ces "officines" ont étées pensées , voulues  et s’activent……..que pour une cause bien précise…..en prennant bien soint de pômper un max de subventions bien grasses….et de ne rien laisser aux autres….le tout dans une actions subversive permamnente.

    DHL=licra=sos racisme=halde=mrap=………chianlie

    sas

    Répondre
  3. Anonyme

    07/12/2006

    Et comme par hasard, on en entend pas parler dans les « médias »…

    Répondre
  4. Phoenix

    06/12/2006

    Excellent et définitif petit article sur ce vrai grand scandale….

    Comme le dit l’auteur  :  trop peu, trop tard, et – en ce qui concerne l’évolution mentale des bien-pensants, tellement lentement !

    Que l’honorable trotskyste (repenti?) dénommé Antoine SPIRE(à ne pas confondre avec Antoine Sphère) dénonce de lui-même la L.D.H., faut pas demander l’état des lieux !  !

     

     

    Répondre
  5. Pauleta

    06/12/2006

    C’est quand même inquiétant que l’on ait pas entendu parler des propos d’Antoine Spire, qui sont pourtant un coup de tonnerre! Enfin un responsable d’association qui concède la politisation désastreuse de tant d’associations!

    Répondre
  6. LESTORET

    06/12/2006

    Les dérives pro-islamistes de la Ligue des Droits de l’Homme sont devenues de plus en plus évidentes au fur et à mesure qu’elle prenait l’habitude de s’aligner sur le MRAP qui a depuis longtemps franchi les limites que l’on sait. En fait, pour ces deux associations l’ennemi est sioniste et seulement sioniste avec une focalisation particulière et naturelle sur Israel.

    Je suis convaincu que toutes les associations qui d’une manière ou d’une autre sont touchées par l’Islam subissent ou subiront des dérives identiques. C’est évidemment la loi du g rand nombre plus efficace encore devant un peuple et un pouvoir qui laissent faire par commodité et facilité. L’addition de ces dérives finira un jour par surprendre, lorsque les valeurs de notre pays — dont le visage apparaît déjà fortement modifié —  seront totalement débordées,  mais il sera bien sûr trop tard pour réagir autrement que par des moyens violents et injustes.  

    Répondre
  7. Anonyme

    06/12/2006

    Antoine Spire ,peut etre  ré-entendu ,sur le net  dans l’.emission de cette fin d’apres midi(le 5 /12), france culture –.le grain à moudre—de 17 à 18 h .

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)