Magouille macabre

Posté le 05 février , 2013, 1:32
2 mins

Tout est bon pour « amuser la galerie » et faire, ainsi, oublier l’incapacité des acteurs à jouer leur rôle. Voilà que l’on nous ressort une catastrophe survenue il y a plus de cinquante trois ans et, qui plus est, haro sur le baudet, on fait porter le « tarbouch » au FLN. Oh, ce n’est pas qu’il ne fut pas tout à fait capable de fomenter un tel sabotage, il en a commis de bien pires !

Le 2 décembre 1959, à vingt heures cinquante, le barrage du Malpasset, à Fréjus, cédait sous la pression des cinquante millions de mètres cubes d’eau retenus par un ouvrage dont l’enquête consécutive avait conclu, preuves matérielles à l’appui, à la fois à une mauvaise conception, à une mauvaise réalisation et à un emplacement inadéquat géologiquement.

Vrai ? Faux ? Les experts et les juges ont parlé, l’affaire jugée, il n’y a plus à revenir là dessus, laissons reposer en paix les quatre cents victimes tuées sur le coup, dont cinquante ne furent jamais retrouvées, parmi lesquelles j’avais d’excellents amis. Mais nous ne devons toutefois pas oublier les décès survenus par la suite et, surtout, les blessures et les cas de folies irréversibles.

Comble de l’abomination, on voudrait nous faire croire que les services secrets allemands auraient été prévenus de l’imminence de ce supposé sabotage. Mais, de qui se moque-t-on ? Avertis, les Allemands n’auraient pas transmis le renseignement ? Ou, pire, les autorités françaises, prévenues, n’auraient pas réagi ?

Mesdames et messieurs les journalistes, vous faites un métier bien trop noble pour vous plier à la complicité de telles magouilles, à moins que… vous ne soyez « aux ordres ».

Alors, là, tout est dit, il n’y a plus qu’à tirer l’échelle !

Gilbert Martin

Nota : si je m’insurge contre cette information indigne, c’est que j’y étais et que j’ai pataugé une bonne partie de la nuit dans deux mètres d’eau boueuse pour sauver des voisins blessés et ramener des cadavres d’amis à la morgue de l’Hôpital de Fréjus.

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

11 Commentaires sur : Magouille macabre

  1. HansImSchnoggeLoch

    7 février 2013

    En tapant “Christmann Faligot Malpasset” sur Google Chrome on arrive sur des sites qui essaient de décrire ce qui se serait passé???

    Répondre
  2. ROUSSEL

    6 février 2013

    Les faits sont les suivants :
    Un ancien agent des services secrets Allemands ,
    ” Affirme ” , que la rupture du barrage de Malpasset ,
    était en fait un attentat FLN . . . . . . . . . . .! ! !
    Vérité ou intox ? ? ? . . . . . .
    A minima , l’affirmation étant très grave , les archives
    Allemandes étant ouvertes , il devrait être extrêmement
    simple de vérifier cela . . . . alors pourquoi s’en priver ? ?

    Par ailleurs cette affirmation ayant été prononcée sur une
    chaine de télévision à une heure de grande écoute , je suis
    doublement surpris du “silence radio” de tous les autres
    médias sur cet évènement . . . . .pourquoi les journalistes
    d’habitude si prompt à se jeter sur tout évènement à sensation , n’ont pas relevé cela ? ? ? . . . . . . .

    Autant de questions sans réponse , ce qui laisse à penser
    que cela gène . . . . . .! ! ! ! . . . . .qui ? ? ?

    Alors vérifions et nous en aurons le coeur net . . . .
    C’est une simple réaction de bon sens ! ! ! !

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    6 février 2013

    pour le barrage de Malpasset il s’agissait bel et bien d’une ” malfaçon ”
    c’est la raison pour laquelle je demande le nom de l’architecte si quelqu’un peut s’en souvenir ( je pense à Monsieur Prudhomme )

    Répondre
  4. 6 février 2013

    Une chose pourtant simple s’impose ; les archives sont ouvertes , alors pourquoi vos journaleux assistés de personnes de tous bords n’iraient pas mettre les “zieux” là où il faut ??? Du bon sens que diable à moins que ………..

    Répondre
  5. JEAN PN

    6 février 2013

    Concernant le Barrage de Pierre Bénite à Lyon on nous a maintes fois affirmé qu’il a été réalisé antisismique. Ceci est un mensonge qui équivaut à un attentat. En effet j’ai personnellement participé en 1962 à la construction de cet ouvrage et je peux affirmer qu’il n’y a rien d’antisismique. C’est simple, il n’y a qu’a demander les plans de réalisation et le preuve sera flagrante !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      6 février 2013

      effectivement les plans ” parleraient ” puisqu’on verrait si le barrage est fait d’une seule coulée ou bien si son corps est constitué de blocs qui donnent du mou à l’ouvrage

      Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    5 février 2013

    Le nom de l’architecte ? Pouvez vous nous le rappeler s’il vous plait ?

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      6 février 2013

      Quinctius: s’agit-il d’André Coyne?

      Répondre
  7. sancho pensa

    5 février 2013

    Monsieur, votre douleur mérite le respect. Vous avez le droit de douter des compétences du FLN et de ses priorités qui visaient les militants du MNLA.
    Mais … les services allemands étaient excédés par les exécutions de terroristes et de marchands d’arme sur leur territoire. Le mot “informés” ne dit pas plus : une rumeur, un vent de projet qu’on laisse faire … Un explosif médiocre a pu suffire à ébranler le barrage?

    Répondre
  8. HansImSchnoggeLoch

    5 février 2013

    Il est de bonne guerre de mouiller les Allemands à quelques heures des discussions sur le budget européen qui ont lieu avec Hollande et les autres partenaires.
    Pour les socialauds comme pour les collectivistes de tous bords tous les moyens sont bons pour achever une “noble” cause.
    La noble cause étant bien sûr d’imposer la fiscalité française à tous les pays de l’UE.
    À quand le grand coup de pied au cul de Hollande par tous les autres dirigeants européens?

    Répondre
  9. Prudhomme

    5 février 2013

    Sur les causes de la rupture de ce barrage de nombreuses hypothèses furent émises. Le professeur J. Keiling(le sauveteur de M. Besnard) après étude des conséquences des feux de fôrets et de leur apports en”potasse” dans les eaux de construction du barrage fit analyser les ciments de celui-ci.
    Il en a conclu à un délitement de celui-ci !!!
    Ceci ne fût pas retenu officièlement mais deouis lors de la construction de barrage une analyse d’es eaux est obilgatoire… ce qui n’était pas le cas antérieurement

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)