Pétition : Frédéric Mitterrand doit s’excuser ou démissionner

Posté le octobre 07, 2009, 12:00
26 secs
Pétition : Frédéric Mitterrand doit s’excuser ou démissionner

 


29 réponses à l'article : Pétition : Frédéric Mitterrand doit s’excuser ou démissionner

  1. monica

    11 janvier 2010

    Mohamed,

     

    Libre, épanoui, heureux, ?????????????????????????????????

    prenez un dictionnaire et voyez les définitions, vous apprendrez peut-être quelque chose.

     

    Il est vrai, Polanski doit payer !!!!!!!!!!!!!! et ce n’est pas parce qu’il est une célébrité qu’on doit

    l’absoudre, mais il me semble que la petite a accepté ou plutôt ses parents ont ac epté un

    dédommagement financier, l’erreur ne viendrait-elle pas déjà de là ? qui devrait-on condamner ?

    pas seulement Polansky mais également les parents, car une telle horreur ne s’efface pas avec de l’argent !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre
  2. Crimson

    31 décembre 2009

    A Mohamed, si présomptueux,

    culture, raffinement, sens des valeurs, respect de l’être humain, de l’enfant, de l’homme, de la femme, chacun à sa juste place: le christianisme. Bientôt un monde sans pornographie, libre, épanoui, heureux.

    culture, raffinement, sens des valeurs, respect de l’être humain, de l’enfant, de l’homme, de la femme, chacun à sa juste place : le socialisme. Bientôt un monde sans pornographie, libre, épanoui, heureux.

    culture, raffinnement, sens des valeurs, respect de l’être humain, de l’enfant, de l’homme, de la femme, chacun à sa juste place: le boudhisme. Bientôt un monde sans pornographie, libre épanoui, heureux.

    culture, raffinement, sens des valeurs, respect de l’être humain, de l’enfant, de l’homme, de la femme, chacun à sa juste place: le romantisme. Bientôt un monde sans pornographie, libre,épanoui, heureux.

    Puis, il y a la vie et…l’autre

    Crimson.

     

     

    Répondre
  3. capucine

    19 octobre 2009

    Frédéric MITTERRAND doit démissionner… Honte…..

    Répondre
  4. Julien

    14 octobre 2009

    C’est drôle cette pétition à l’égard des prostitués thaïlandais…
    Pourquoi ne commencez-vous pas par une pétition contre l’interdiction pure et simple de la prostitution en France que fréquentent des millers de Français et de touristes étrangers ?

    Bref cela ne couvrirait pas un éger relent d’homophobie ? Allez courage, dîtes-le

    Répondre
  5. IOSA

    13 octobre 2009

    [email protected]…..

    Lorsque l’on se rend compte de sa perversité, ce qui sous entend l’aptitude de reconnaître le bien du mal.

    On ne se donne aucune excuse d’être ce que l’on est, mais on s’assume pleinement en choisissant de de ne plus enquiquiner le monde, donc vivre en marge des autres et certainement pas sur la scène politique.

    La roulette russe demeure une possibilité…..avec un pistolet à poudre & amorce de préférence.

    Amicalement.

    IOSA

    Répondre
  6. sas

    11 octobre 2009

    Expliquez moi comment s excuser d être ce que l on est ??????

    que l on demande que les autres nous excuse est une chose……que l on s excuse d être dépravé….

    comprend pas bien….et moi j excuse pas.

     

    sas

    Répondre
  7. IOSA

    10 octobre 2009

    Remarquons tout de même une chose, l ‘Apostat de l’islam pédophile est de retour avec son prêche à faire mourir de rire.

    Il y a peu, il affirmait que le fait de vouloir épouser une fillette qui n’était pas encore " femme " était un acte de pédophilie, ce qui laisse peu de place à son prophète pour affirmer le contraire.

    IOSA

    Répondre
  8. Roque Basse

    9 octobre 2009

    En dépit du fait que je signe votre pétition, je ne suis pas d’accord avec le titre de votre article.

    Monsieur le Ministre de la culture ne dois pas s’excuser ou démissionner, il doit être viré de ce gouvernement, et si ses actes le nécessitent, il doit être traduit devant la justice de notre pays.

    Son soutient à R. Polanski est pitoyable, mais ce sont surtout ses écrits qui me révoltent.

    Que les prostitués dont il a payé les services soient mineurs ou pas, ses actes sont condamnables, au moins moralement. L’exploitation de la misère du tiers monde pour se payer des gigolos est une honte, honte pour l’intéressé, pour notre société complètement déboussolée, et pour N.Sarkozy qui a nommé un si triste sire en toute connaissance de cause.

    Répondre
  9. JeanPierre Pagès-Schweitzer

    9 octobre 2009

    L’auteur de cette minable pétition, que je connais personnellement, pourrait au moins
    avoir le courage de la lancer sous son véritable nom… et non sous un pseudonyme.

    Jean-Pierre Pagès-Schweitzer
    Président du Café-Philo de Droite
    (cafephilodedroite.blogspot.com)

    Répondre
  10. Gres

    9 octobre 2009

    Vous avez Raison « La France » doit redevenir « Propre » Sans faire de politique ! Notre France est bien "Malade"  Restons  Tolérant ? ou est  l’exemple ? Ce qui se passe en Thaïlande est intolérable à tous les niveaux Enfants, Hommes, Femmes !

    Nous fermons les "yeux" c’est plus simple mais la réalité existe ! Alors donnons l’exemple à commencer par Ceux qui occupent une place importante au Gouvernement ! Comment donner des Valeurs à nos Enfants ?

    Dès que l’on exprime vis-à-vis de nos politiques une réalité avec preuves nous devons, nous  « simples citoyens » nous taire ! C’est la consigne, et une obligation …j’en ai fait l’expérience ! J’ai du me taire !

     Le service des « oubliettes » existe au Gouvernement !

    Merci à  Cette Dame qui  a eu le courage de dire tout haut ce que nous pensons tout bas !

    Elle a été entendue ! Pour nous simple citoyen ce n’est pas le cas  !

    Répondre
  11. doris

    9 octobre 2009

    Vous rigolez Mohamed!

    Les plus gros ‘consommateurs’ d’enfants sont tout de même les islamistes ! Mariage forcé d’un vieil oncle avec des toutes jeunes filles promises depuis le berceau!

     

     

     

    Répondre
  12. sas

    8 octobre 2009

    QUELLES EXCUSES ,,,,??????

    il y en a vraiment qui ont de la merde dans la tête…..comment s excuser d être abjecte , dépravé……et de le revendiquer….????

     

    SAS comprend pas bien non plus…

    Répondre
  13. Bellar

    8 octobre 2009

    C’est vrai  Mohamed, plaisantons un peu !

    Avec l’islam, la femme  est " à sa juste place " =  enfermée et  bâchée, battue, lapidée, répudiée,

    Avec l’islam un monde "libre, épanoui, heureux" = censure, oppression, charia, fatwa, apostasie, intolérance, dictature, …

    Ah! Ah! Ah! Islam = un monde magnifique !

     

    Répondre
  14. fradet

    8 octobre 2009

    j’ai signé votre pétition mais je relève que vous ne dites pas qu’il a pratiqué cette exploitation sexuelle d emineurs. Il na fait pas que relater ce marché. Il n’est pas allé là bas en mission de journaliste. Il déclare clairement que avec  ces baths il choisit et consomme de cette chair frâiche toujours renouvelée. Tout est immonde.

    Répondre
  15. Dagmar

    8 octobre 2009

    A Mohamed

     

    vous avez raison, la pourriture politico-show byz plaide en votre faveur et vous donne des arguments. La France s’est humilliée, dévalorisée et suiscdé toute seule. 

    J’aurais préféré que vous, M. Mohamed, vous étiez venus à cheval et avec les sabres. Peut être nous pourrions nous rencotrer face a face. Rassurez vous je suis une excellente cavalière et mon cheval c’est un cheval de geurre,  sur se coup je vous aurais. Mais vous êtes ici parce que les ripous vous l’ont permis. Et vous n’êtes pas venu en paix.

    Dagmar

    Répondre
  16. richa83

    8 octobre 2009

    @lambda qui dit:
    "En France, les pétitions ne servent à rien, si ce n’est à faire plaisir à ceux qui les émettent, et éventuellement, à faire perdre du temps et parfois, du papier. Aucun impact "é
    ————————————————————————————

    Entièrement d’accord, mais pour les pétitions internet….

    s’agissant de pétitions courrier, je pense que si le bureau postal de l’Elysée/ du sénat / de l’assemblée/ du conseil constitutionnel  etc..etc…recevait 1000 lettre / 10 000 lettres…ou plus ( il y a bien eu 2 millions de signataires pour la poste!!) , cela ferait peut être ( je dis bien peut être) réagir nos élites ….. étant bien entendu que seul le bulletin de vote constitue leur seul objectif et… la seule sanction!! mais là ne rêvons pas nos concitoyens sont trop bien formatés pour ne pas suivre les partis "officiels".

    Répondre
  17. Anonyme

    8 octobre 2009

    Bien dit SAINTEMARIE.

    Il y a aussi des gens qui vous diront que ça a toujours existé.  mais nous ne sommes plus au moyen-âge (sauf dans l’esprit des musulmans).

    Moi, je préconise une solution drastique :

    On construit un labyrinthe avec des murs de 3 m de haut de la taille d’un stade de foot.  Une porte à chaque bout.  On met au milieu une lionne (mère) affamée et on lâche un pédomaniaque ou un violeur assassin par une porte en lui disant : "si tu arrives à l’autre porte, tu es libre mais interdit de séjour sur le territoire français". 

    ça marcherait 2 ou 3 fois, et on verrait ensuite que bien des gens se calmeraient vite fait.

    Répondre
  18. Dagmar

    8 octobre 2009

    s’exuser? vous plaisentez?

    la planete entiere a fait le proces a Clinton pour 5 min de détante avec une personne majeure et  consentante et en France on tolère le tourisme sexuelle des personalités politiques, dans les pays  pauvres ou les enfants n’ont aucune défense et sont obligés de se prostituer sans même en tirer le profit. Il s’est sevi des enfants en détresse. La honte. Demissioner et et se faire oublier le plus vite possible. Il devrait faire sa pénitence en Thailande, capuche sur la tête en aidant ceux qu’il a violé ( ils étaient "immédiatent disponible" que parce ils n’avaient pas le choix)  et ceci jusqu’a la fin de sa vie.

    Dagmar

    Répondre
  19. grutjack

    8 octobre 2009

      L’arrestation en Suisse de Polanski est un bel exemple de la confusion intellectuelle dont souffre notre époque. Cela a commencé par l’emploi d’un vocabulaire inadéquat. S’il a vraiment violé une fille, après l’avoir droguée, le cinéaste a commis un acte très grave. Mais ce n’était pas de la pédophilie . A treize ans une fille n’est plus un enfant.
      On s’indigne de la discrimination dont pourraient bénéficier les  riches et les puissants.  Toutefois ce n’est pas la réussite financière de Polanski qui est en cause , mais son oeuvre. Il s’agit d’un cinéaste de grand talent (certains disent de génie), un homme qui a apporté quelque chose à la société, alors qu’il y a tant d’inutiles et de médiocres.
       D’ailleurs ne commet on pas  plutôt ici une discrimination à l’envers ? Aurait-on déterré cette affaire après si longtemps si le coupable s’était appelé Dupont ? On en arrive ainsi à l’abandon aberrant de la prescription. Comment peut-on espérer un procès équitable alors que tant d’eau a coulé sous les ponts ?  Dans ce type d’affaire, il est quasiment impossible d’établir la vérité. C’est la parole de l’un contre l’autre. Alors, après trente ans… .
       Venons-en à l’argument le plus fort. La victime a fait sa paix avec Polanski, a reçu des compensations financières, a retiré sa plainte et ne veut plus entendre parler de cette vieille histoire. On va donc punir à la  fois le coupable et  sa victime, pour satisfaire une conception  abstraite et puritaine de la justice. Mais ce sera un régal pour le système judiciaire américain et sa tripotée d’avocats.

    Répondre
  20. MOHAMED

    8 octobre 2009

    A saintemarie, si sincère :

     

    culture, raffinement, sens des valeurs, respect de l’être humain, de l’enfant, de l’homme, de la femme, chacun à sa juste place : l’Islam. Bientôt un monde sans pornographie, libre, épanoui, heureux.

     

    Abdel MOHAMED

    Répondre
  21. doris

    8 octobre 2009

    JOURNAL D’UN SURVIVANT II

    J’ai très tôt appris à détester l’identité de l’enfant que j’étais :
    Enfant plongé par des adultes légers ou d’autres plus fascistes dans un monde de mensonges auxquels il me fallait croire malgré mon «amour propre» car, du bon plaisir de leurs jugements faciles, j’étais par eux défini comme un menteur, un paresseux, un ramolli, un lymphatique, un vicieux digne d’ostracisme et de colères, de gifles et de coups. Mais aussi comme indigne d’amour, de tendresse, de confiance ou de crédit.

    Du bon plaisir de leurs facilités de vie et de leurs petits arrangements, j’étais condamné à la solitude et à l’enfermement, à leur dictature facile ou au despotisme veule. J’étais conduit à l’énurésie, à leur exhibitionnisme sexuel, aux attouchements, à la honte, à l’avilissement morbide, voué à un monde de confusion, à un monde glacial, privé de sentiments ou de vie affective décente.

    Je détestais être cet enfant, juste digne d’être malmené ou bousculé, publiquement déprécié, marginalisé, frustré d’une vie de famille, privé de reconnaissance et de l’estime des siens, privé des joies naturelles comme le rire ou les caresses saines et nécessaires.
    Je me faisais honte à moi-même d’être cet enfants habillé comme l’as de pique, coupable d’être né en trop, d’être le gêneur, motif de leur agressivité et indigne de leur fierté de parents, à la traîne de sourires à peine concédés.
    Les encouragements pour les autres, l’échec était pour moi : qu’il soit social, familial, individuel. Pourtant, cet enfant que j’ai été, il était très responsable : responsable de désamour, responsable de ce qui tournait mal, responsable de l’argent dépensé, responsable des dégoûts, responsable de leurs frustrations immatures.

    Si je n’avais pas de droits, à qui en vouloir sinon à moi-même ? Et si j’étais tête de Turc indigne d’amour ? Pour reprocher, il faut être conscient de la notion de maltraitance; pour accuser, il faut être conscient de la notion de crime ou au moins de délit ! Pour revendiquer, il faut être conscient de la notion même de droits !… Pour s’étonner du rejet ou du mépris, il faut être conscient d’une possibilité d’amour !

    Alors, à mon insu, j’ai commencé d’habiter l’identité de « Victor Khagan » une identité qui devait me permettre de me réaffirmer et me tailler une vie à laquelle j’aspirais …depuis l’enfance ! J’avais cette outrecuidance, j’ai toujours cette audace.

    Dans la peau de Victor Khagan, j’ai cherché à décrire le malaise qui habite un individu rabaissé par les siens, “humilié et offensé”, diminué ou annihilé dans l’exploitation sexuelle. Je voulais décrire le développement d’un ado puis d’un adulte né dans la maltraitance (“Les chemins de l’aurore”; “Pacifico” – pas encore publié; “Les sentiments sont interdits” – famille dysfonctionnelle et dictatoriale, pas encore publié; “Tangakamanu”, poèmes en différentes langues et époques; “Le tueur de rêves” – roman en cours; “Courte biographie de Gumersindo Garcia”; “Entre le doute et le rêve” – recueil de nouvelles, épuisé).

    En effet, un enfant agressé sexuellement mais reconnu immédiatement, écouté et soutenu, peut naturellement se relever très vite du traumatisme. Mais dans un supplice habituel, ses chances d’en guérir seront moindres (ça paraît aller de soi ?)
    Si les évènements sont niés par l’entourage et l’enfant longtemps tenu au silence, la victime ne s’en sortira que "relativement" ou plus du tout.

    Bien entendu, ce sont ces cas que je tente de cerner. En ayant d’abord soigneusement lu Cyrulnik, Alice Miller et les pontes de la victimologie qui publient aux Buttes-Chaumont.
    Bien sûr, mes écrits sont complètement romancés et ne font pas de références techniques excepté le sous-titre qui les accompagne chaque fois : "Rebelles Homéostasiques".

    Pour ma part, j’ai tellement longtemps et tellement généralement été diminué socialement dès l’enfance que je suis terriblement inhibé. Le dissimuler n’aide en rien sinon à enfouir encore davantage tous les blocages.

    C’est mon plus grand objectif et la réunion de tous mes anciens idéaux que de mettre à jour ces destructions psychiques causées par la misère humaine. Pour ce faire, il faut maintenir vivante sa rébellion pour «se rester fidèle à soi-même» jusqu’au jour où l’occasion se présente de pouvoir s’exprimer, de pouvoir imposer son essence propre, l’identité naturelle dont on voulait nous spolier… Tant de temps, tant d’années avant de rencontrer quelqu’un qui comprenne et reconnaisse cela et puisse coller des mots dessus !!
    Des siècles de rébellion dans une telle solitude, c’est s’écraser et s’écraser encore devant le despotisme insidieux sans que personne n’imagine votre détresse. Vous devez vivre avec ça en vous et faire bonne figure pour la bonne image de ceux qui ont tout donné… Quand Boris Vian écrivait "J’irai cracher sur vos tombes" j’ai tout de suite su de qui il parlait !!!

    Je salue tous les pionniers courageux qui se sont attelés à la dénonciation de ce "côté obscur de la force". Notre siècle s’attelle à ce fléau et je me sens très fier et très motivé d’apporter mon petit caillou à l’édifice.
    Les victimes, en s’exprimant, font beaucoup pour cet important travail de nettoyage de la planète : je pense toujours à ces milliards d’enfants des siècles antérieurs qui sont morts condamnés par les crimes de leurs bourreaux, dans les complexes personnels, dans l’injuste culpabilité, dans le mal-être torturant sur lequel ils n’avaient pas la chance, eux, de pouvoir seulement mettre une étiquette !!

    Victor Khagan

    Répondre
  22. HansImSchnoggeLoch

    7 octobre 2009

    La France est bien la poubelle où sont admis tous les criminels du monde. Après un terroriste italien auteur de crimes de sang, les tueurs du FARC et de l’ETA, un dictateur de Haïti, etc, etc… ce bon R.Polansky avait trouvé refuge en France sous l’oeil complaisant des autorités. Des citoyennes et citoyens français se sont retrouvés en taule pour moins que cela!
    La France un état de droit? Quel autre pays aurait admis ce genre d’invidus?

    Répondre
  23. saintemarie

    7 octobre 2009

    Je ne suis pas  surprise que l’église est pris telle position, nous vivons une époque colorée de pédophilie, de pornographie, l’enfant et la femme sont dévalorisée, et deshumanisée, ils sont et resteront pour certains des orifices à remplir, notre époque est celle de la spermathorée refoulée, de la vulgarité permettant de justifier un manque de culture ,de rafinement, de sens des valeurs, tout est ecoeurant,qu’un ministre pratique  l’ignominie est dans l’ordre des choses, on  bat les "vieux", on torture les enfants au nez des services sociaux, on viole les petites filles car apres tout, on fait bien des manieres, "dans certains pays, on les marie au meme age.Quand aux femmes, tant que certaines persisteront à alimenter la pornographie, les détenus pourront tous les vendredis regarder leurs ébats avilissants, et s’étonneront elles qu’une fois libérés ils récidivent, nous avons tous une part de responsabilité par nos actes ou nos silences, je suis triste à l’idée que l’homme soit seulement un prédateur venu sur cette planete pour jouir, battre et les femmes, faire des gosses et violer ceux des autres, je reve d’une societé ou l’homme devant la femme et l’enfant, ploierai le genou en signe de respect, et se verrait non comme un tout puissant mais comme un nain devant la beauté et l’innocence.

    Répondre
  24. Solweg

    7 octobre 2009

    eh ! bien, moi, je la signe, la pétition.

    Je ne pense pas à Gloupsss qui a du mal à écrire le français, aux idées des plus confuses et qui ne me semble pas apte à donner quelque argument, laissons-le, ce Gloupsss, à ses borborygmes. 

    Je ne me permettrai pas de critiquer ou d’encenser les Etats-Unis. Je fais partie des gens très perplexes au sujet de ce pays qui empoisonne la vie de beaucoup d’autres et je suis très très loin de l’admirer benoîtement.

    En ce qui concerne les pédophiles (ou plutôt les pédomaniaques, pour plaire à Luxembourg), je proteste vigoureusement contre tout ce qui pourrait nuire à la lutte qui doit être menée contre eux. Il est inadmissible qu’un homme de plus de 40 ans n’ait pas de comptes à rendre à la justice après le viol d’une enfant de 13 ans qu’il avait auparavant droguée. Si ce monsieur n’avait pas fui la justice pendant des décennies, il aurait fait de la prison.

    Le fait qu’il se soit enfui ne le rend pas moins responsable de ce viol. Je n’ai aucune compassion pour ce genre d’individu, qu’il soit ou non célèbre. Je remarque simplement que s’il s’était agi d’un monsieur Untel, il n’y aurait pas eu tant d’histoires.

    Je ne vois pas pourquoi il faudrait absoudre ce monsieur de son crime tout simplement parce qu’aux Etats-Unis, beaucoup d’avocats sont des charognards. Il faudrait donc que les victimes et les familles des victimes ne portent pas plainte de peur de faire la fortune de ces vautours ? Que faut-il faire alors ?

     

    Répondre
  25. Anonyme

    7 octobre 2009

    En France, les pétitions ne servent à rien, si ce n’est à faire plaisir à ceux qui les émettent, et éventuellement, à faire perdre du temps et parfois, du papier. Aucun impact autrement, ce qui n’est pas le cas dans d’autres pays, comme en Suisse par exemple.
    Il est probable (mais je n’en sais rien) que la pédophilie n’a certainement pas l’importance que le battage médiatique à outrance lui donne. Au besoin, c’est un excellent alibi pour museler certains médias, comme l’internet.
    Plutôt que de signer un inutile pétition, il serait probablement plus utile de lire et de faire circuler la lettre qu’un ancien pédophile, condamné, et qui a subi la totalité de la peine infligée, lettre qu’il à adressé à nos deux donneurs de leçons.
    On peut trouver cette lettre à :
    http://www.drzz.info/article-37048818.html

    Lambda, l’individu

    Répondre
  26. sas

    7 octobre 2009

    Les français vont enfin comprendre…..

    pourquoi ds enfants disparaissent sans arrêt en france……

    pourquoi aucune chasse réelle et serieuse n est fait à la pédophilie….

    ou nous en sommes avec la morale chrétiene….et la laic

    c’est grave…..france /belgique même combat…

    sas

    Répondre
  27. Anonyme

    7 octobre 2009

    Et bien moi, je suis simplement abasourdi de la banalisation que l’on fait de cette affaire de pédomanie.  En effet, je dis toujours "pédomanie et pédomaniaque" car c’est le vrai terme.

    Polanski a drogué, violé et même sodomisé une gamine de 13 ans !!!  Et on devrait l’absoudre parce que c’est une personnalité du cinéma, un people, etc…  et gna gna gna.  A une émission, on a vu même PPDA dire "ben oui mais il a payé, il a fait 1 mois et demi de prison" !!!!! 

    La seule chose que l’on peut relever est qu’on va le poursuivre 30 ans après !!  Pourquoi n’a-t-on pas fait ça avant.  C’est la seule chose absurde.  J’aurai été le père de la gamine, Polanski serait mort et enterré dans la forêt depuis des années.

    On vit dans un monde de fous, de tordus et de pervers qui vont toujours trouver, par une démagogie malsaine, des arguments à la con pour se défendre l’indéfendable ou même trouver des idiots utiles pour les défendre, et la masse des gens les excusent au bout du compte.

    D’un côté, en France, on a une justice qui divague parfois (Outreau), est très lente pour les petites gens, et de l’autre des gens qui se lachent sur les gosses à tout va et qui se permettent tout parce qu’ils sont des people.  Bientôt reviendront les temps où la justice sera réduite à une balle de 9 mm ou de 30.06. Tout simplement, sans discours ni débat de blablateur.

    Répondre
  28. Gloupsss

    6 octobre 2009

    il n’est pas question que je signe une telle chose  santant   le tribunal  inquisitoire    qui ravi la meute de clebards enragés . Pétition populiste  ,  haineuse  ayant une vision primaire de l’histoire .

    Répondre
  29. Luc SEMBOUR

    6 octobre 2009

    Pour une fois je ne suis pas du tout d’accord avec la prise de position de Jean ROUXEL et n’ai nul projet de signer sa pétition.

    Indépendamment du cas POLANSKY qui a ses caractéristiques propres, et en dépit du fait que je suis un ardent défenseur de la vision américaine sur de nombreux sujets, que par ailleurs je suis croyant et catholique, etc…, s’il y a un seul petit chapitre sur lequel l’Amérique me fait effectivement peur, c’est bien l’hystérie de psychose pédophilique indéfendable qui, depuis 40 ans, est devenu l’un des moteurs de la machine judiciaire américaine, et justement (le hasard faisant bien les choses), une des sources de revenus les plus juteuses pour les avocats US.

    Rappelons que la ponction des avocats US sur l’économie du plus puissant pays du monde, est estimée annuellement à un colossal 2% du PIB US, pourcentage complètement hors des normes observables partout ailleurs.

    Il y a énormément à dire sur la pédophilie, qui déclenche automatiquement des passions irraisonnées où s’engouffrent toutes les démagogies et de très puissants et très nombreux fantasmes refoulés. Les condamnations aussi  péremptoires que lâches, hypocrites et ignares sur la « pédophilie » sont légions. L’étymologie innocente du mot pédophilie (amour des enfants), illustre parfaitement l’inculture et l’inversion de valeurs généralisée qu’elle recouvre.

    Il serait bon de se demander pourquoi personne ne relève le gant pour mettre un holà salutaire à toutes ces âneries.  Feu Jean-Paul II l’avait fait avec beaucoup de tact et de sensibilité. Il fut l’un des très rares. La lutte ostentatoire contre le racisme et la pédophilie sont les 2 mamelles du démagogue stérile en manque de sujet fédérateur.

    LS

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)