Prisonniers versus personnes âgées

Posté le avril 15, 2011, 12:00
2 mins

Plaçons les personnes âgées dans les prisons et les criminels dans les  foyers pour personnes âgées. De cette façon nos vieillards auront accès à une douche tous les jours, des loisirs, des marches, leurs médicaments, examens dentaires et médicaux réguliers. Ils auront droit à des fauteuils roulants, etc.

Ils recevront  de l’argent au lieu de payer pour leur hébergement.

Ils auront droit à une surveillance constante par vidéo ; et seront donc assistés instantanément en cas de chute ou d’autre urgence.

Leurs lits seront lavés deux fois par semaine; leur linge lavé et repassé régulièrement.

Un gardien viendra les voir toutes les 20 minutes et leur apportera leur repas ainsi que leur collation directement à leur cellule. Ils auront un endroit spécial pour recevoir leur famille.

Ils auront accès à une bibliothèque, une salle d’exercice, une thérapie physique et spirituelle, ainsi qu’à la piscine et même à de l’éducation gratuite.

Pyjamas, souliers, pantoufles et aide légale seront fournis gratuitement sur demande.

Chambre privée et sécuritaire pour tous, avec une aire d’exercice extérieure entourée d’un magnifique jardin. Chaque vieillard aura droit à un ordinateur, une télé, une radio ainsi qu’à des appels illimités.

Il aura un « conseil de  directeurs » pour entendre les plaintes et les gardes auront un code de conduite à respecter!

Les criminels auront des repas froids, ils seront laissés seuls et sans surveillance. Les lumières seront éteintes dès 20 heures. Ils auront droit à UN bain par semaine (et encore!), ils vivront dans une petite chambre et paieront au moins 2 000 euros par mois, avec aucun espoir d’en sortir vivant  !

Alors, enfin, il y aura une justice pour tous!

Gilbert Capy
Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

2 réponses à l'article : Prisonniers versus personnes âgées

  1. Jaures

    18/04/2011

    C’est vrai !

    D’ailleurs, on se demande pourquoi tant de prisonniers se suicident, même à l’aide de pyjamas en papier, dans leurs Club Meds gratuits !

    Il y en a qui ne seront jamais contents.

    Répondre
  2. HOMERE

    17/04/2011

    Quelle belle transposition de la réalité sans aucune faille dans le détail.Nous sommes en effet,dans une société de paradoxe ou celui qui a fauté est considéré comme victime à laquelle il convient d’apporter ce que,bien souvent,les victimes n’ont pas.Nous sommes des compassionnels passionnés par les turpitudes de tiers dont nous n’arrivons pas à supporter qu’ils seraient seuls responsables de leurs méfaits.C’est la culture de l’excuse et de la faute partagée par tous.

    Les vieux ? ils n’existent que par leur résistance à la mort,oubliés et déconsidérés des vivants.Leur image est celle de tout ce que nous ne voulons pas être.Ils portent en eux cette réflexion de notre avenir que  nous rejetons.En ce sens,c’est vrai que les emprisonner ne serait que salutaire pour notre esprit enfin libéré du spectacle intolérable de notre destin.

    Les coupables emprisonnés seraient,eux aussi,délivrés de cette oppression matérielle pour entrer dans la vie réelle : celle de la responsabilité,de la dignité et du respect.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)