Quand l’État devient co-responsable d’un meurtre

Posté le août 06, 2004, 12:00
4 mins

Chacun aura été frappé par le contraste saisissant entre la réaction politico-médiatique, massive et immédiate, à ce qui fut présenté comme une agression antisémite, dans une rame du RER D, et qui se révéla être une simple facétie imaginée par une jeune femme mythomane, et le meurtre bien réel d’un garçon de 14 ans, Romain, tué le 17 juillet à coups de hachette.
Dans le premier cas, une bande de voyous, constituée d’immigrés, était supposée s’en être prise à une personne de confession juive. Immédiatement, les plus hautes autorités morales du pays se mobilisèrent, sans même exprimer le moindre regret quand il s’avéra qu’il ne s’agissait que d’un sinistre canular. Tant il est vrai, comme l’a dit Georges-Paul Wagner (Chronique du lundi, Présent, du 20 juillet) que « l’antisémitisme reste ce qu’il est, même quand il n’est pas, et toutes les occasions sont bonnes pour le réprouver, fût-il inexistant »…
Dans le second cas, dont la sordide réalité ne pouvait être mise en doute à aucun moment, il s’agit encore d’un sujet immigré, sans doute d’origine marocaine, mais il se trouve que la victime est un jeune Français, tout simplement français. Dans ce cas-là, les autorités morales restent aux abonnés absents, tandis que le Président de la République laisse à son ministre de l’Intérieur le soin de délivrer un commentaire anodin, à peine compassionnel…
Tous les meurtriers sont des fous, et tous ne sont pas des immigrés, ceux-ci ne représentant, pour l’instant, que la moitié environ de la délinquance métropolitaine.
Dans le cas de Mohammed Kalaki, le tueur d’Avignon, les services administratifs en charge du contrôle de l’immigration, devraient en toute rigueur, être tenus pour co-responsables. En effet, après avoir quitté Tanger au début de l’année, il a d’abord été interpellé à deux reprises en Espagne. Malgré deux arrêtés de reconduite à la frontière, il s’est retrouvé à Marseille où il a été interpellé le 29 juin. Les services du Consulat du Maroc n’ayant pas l’habitude, dans de telles affaires, de reconnaître leurs ressortissants, l’individu fut gardé dix-sept jours au centre de rétention d’Arenc, puis relâché. Arrêté par la gendarmerie le 23 juillet, il n’a été mis en cause pour le meurtre du jeune avignonnais que parce qu’il en fit lui-même la confidence à un compagnon de cellule.
La responsabilité première d’un État est de garantir la sécurité de ses citoyens. Quand l’Administration accumule un si grand nombre de dysfonctionnements, sa responsabilité pénale mériterait d’être mise en œuvre par la famille de la victime. v

20 réponses à l'article : Quand l’État devient co-responsable d’un meurtre

  1. MELQART

    02/09/2004

    Je ne comprends plus trop l’orientation de ce journal ou en tout cas de beaucoup de ses lecteurs. De droite libérale, je lis de temps à autre cet hebdomadaire mais m’en éloigne de plus en plus car je lis certaines bêtises que personne ne rattrape et à ce que je sache droite libérale ne veut pas dire xénophobie bête et généralisée. Certes, je ne partage pas la démagogie et le laxisme dont font preuve les autorités à l’égard des délinquants et il se trouve qu’une grande majorité de ces délinquants viennent de nos cités, qui sont en grande partie constituée d’immigrés ou d’enfants d’immigrés. Mais, je tiens à vous rappeler que la réaction d’une « racaille de cité » qu’elle soit d’origine immigrée ou française sera la même mais je le répète, il se trouve que dans les cités ont à une proportion d’immigrés maghrébins et africains nettement plus importantes que le reste, ce qui logiquement fait qu’on a plus de « racailles » venant de ces régions plutôt que d’autres. Ceci bien sûr n’excuse en rien le laxisme des autorités qui je vous l’accorde devrait durcir les conditions d’immigration ainsi que les peines de prison. Ceci est valable aussi bien pour les actes de barbarie commises par un immigré clandestin descendant des Maures que pour les actes ignobles de pédophilie commis par un descendant de Charles Martel. Alors de grâce, essayons d’être un peu plus intelligent dans nos propos ici car nous lisons assez de sotises ailleurs. Bien cordialement, Alain

    Répondre
  2. Florent Morlan

    02/09/2004

    Cher nizard, ce n’est pas parce que vous êtes d’origine juive qu’il faut vous sentir prisonnier d’une mémoire masochiste qui n’a d’autre but que de vous rendre paranoiaque. Si chaque peuple n’avait pour seule antienne que la longue litanie de ses déboires, le monde serait encore bien plus triste et aigri qu’il ne l’est. Libérez-vous de tout ça, vous verrez vous vous sentirez-mieux après. amicalement

    Répondre
  3. nizard

    01/09/2004

    C’est incroyable D’entendre dire que l’antisémitisme ne se limite plus aux goyims ou que des voyous juifs font ce qu’ils peuvent pour profiter de la situation … Le résultat semble enthousiasmer Didier ,Christophoros et les autres .Mais non très chers cela ne dédouanera pas le monde des gentils des massacres de worms ,spire,séville ,lisbonne ,marrakech ,norwich ,treblinka et autres qui font que les juifs sont aussi nombreux qu’en l’an 0000 .Je souhaite à ceux qui aimeraient tellement qu’on oublie ces histoires pleurnichardes de juifs massacrés ,de perdre les leurs dans des attentats ,des émeutes de brutes avinés ,des viols collectifs etc… Patience ,votre tour viendra peut être avec la guerre civile qui s’annonce chez vous . Lehaïm ,à la vie !

    Répondre
  4. Didier

    01/09/2004

    Avec une certaine douleur je partage le point de vue de MM. Florent Morlan et Christophoros. Et si je vais donner dans le cliché en affirmant avoir des amis juifs, ce sera pour mieux dénoncer cette lointaine dérive de certains Juifs trop bien placés dans les médias, qui consiste à instrumentaliser le drame de la Shoah pour justifier toutes les manoeuvres, parmi les plus douteuses, d’intimidations ou de pressions, pour obtenir pouvoirs et prébendes ou pour protéger des actes de voyous. Pour ces gens-là, sans scrupules, la terrible solution finale qui emporta tant d’êtres humains très divers est un copiright… Pas toucher, c’est exclusif ! Ainsi, toute l’actualité est passée au crible d’une vision bien orientée de la deuxième guerre mondiale au nom d’un prétendu « devoir de mémoire »… Ah, c’est sûr ! On ne risque pas d’oublier, avec toute cette odieuse propagande ! …. Si, on oublie… A trop se pencher sur notre passé si difficile soit-il, on oublie de nous tourner vers le futur, celui qui nous attend, celui de l’innovation à quérir, qui sera le remède des maux d’aujourd’hui et rien d’autre.

    Répondre
  5. Christophoros.

    31/08/2004

    Oui, l’antisémitisme en France, ce n’est pas de l’info c’est de l’intox. Souvenez-vous – il n’y a pas si longtemps, l’incendie d’une annexe d’une école juive, on crie à l’antisémitisme, il s’avère que l’école avait fait une mauvaise affaire et que le terrain était inconstructible, mauvaise affaire, gros frais et hop un incendie antisémite. – le pseudo attentat antisémite dans le métro selon une débile légère la fameuse Marie-Léonie L. bidon again. – et maintenant une bisbille entre deux associations juives utilisatrices d’un même local. Un juif a un coup de sang et hop un petit incendie antisémite… Je me demande ce qu’on va bien pouvoir nous sortir la prochaine fois…. Encore plus grotesque est-ce possible ? Cordialement.

    Répondre
  6. Florent Morlan

    30/08/2004

    Cher Thierry, c’est affreux. Moi qui dans mon dernier message essayais de rassurer nos amis juifs en leur démontrant que la France était pro-sémite, je dois à présent battre ma coulpe devant vous et c’est tout honteux que je le fais. Oui l’antisémitisme fait des ravages en France. Oui la bête horrible et pustuleuse agite encore devant nous ses bras hideux en faisant « bouuuuuh ». Mais le pire, l’indiciblement horrible, le comble inavouable, c’est que l’antisémitisme ne se limite plus aux goys ! Même les membres du peuple élu en sont frappés !Ainsi, c’est son gardien juif qui a incendié le centre social juif ! Mon Dieu dans quel monde vivons nous ? Même le troisième reich n’avait vu un anti-sémitisme aussi total…

    Répondre
  7. Thierry

    27/08/2004

    Vivre comme francais catholique a Toronto est une belle experience,mais vivre a Toronto prés du quartier juif est une experience plus belle encore… dernierement, un ami juif m’a demandé: « Pourquoi, en France, les gens nous detestent-ils ? » Sur le moment, j’ai pas su quoi dire. Puis j’ai expliqué que la France change…qu’elle est en voie d’islamisation mais que tous les Francais ne sont antisémite……pas encore. Quel misere d’avoir une telle image a l’étranger!!

    Répondre
  8. Florent Morlan

    24/08/2004

    Quel stupeur de voir de tels actes dans notre beau pays. Des croix gammées barbouillées à l’envers sur les sépultures. Moi-même je suis profondémment choqué par l’inculture grandissante de la jeunesse. Pour parler sérieusement, tout ceci est plutôt pittoresque. Une bombe de peinture à 3 euros dans la main et n’importe quel aimable plaisantin peut faire la une du 20 heures pendant plusieurs soirs d’affilée, après quelques dérisoires graffitis pompeusement baptisés « Profanation ». En piste ! On sort le grand barnum politico-médiatique. Quel clown parmi nos honorables gouvernants sera le plus grandiloquent ? Inadmissible, intolérable, inacceptable, barbare, recrudescence de l’antisémitisme, la France renoue avec ses vieux démons, retour aux heures les plus sombres de notre histoire, et blablabla prout prout… Quel régal pour l’honnète citoyen que le spectacle de ce serpent médiatique qui n’a de cesse de se mordre la queue. Comprenez-çà ! Après chaque grand-messe nationale célébrée pour exorciser la bête immonde exhalée par le misérable barbouilli, dix autres fleurissent dès le lendemain dans les cimetières de France ! Tiens, qu’ai-je à faire ce soir ? Si j’ai le temps j’irais bien donné une leçon d’histoire à nos charmantes têtes blondes, ou plutôt frisées, et peinturlurer de belles croix gammées sur quelque dalle qui passera par là. Mais suis-je bête ! Mais bêtes que nous sommes tous ! Ce n’était pas bien sur le sinistre logo que les turbulents gamins voulaient apposer sur le granit de marbre, mais évidemment la svastika indienne symbolisant le cycle perpétuel de la vie ! Pas d’erreur de sens donc, sinon notre ignare contre-sens. L’insulte insoutenable n’en étais pas une mais se voulait un touchant hommage affirmant l’espoir de la résurrection à nos amis barbus et chapeautés de noir. Qu’ils cessent dès maintenant de glapir de désespoir en tirant leurs couettes tire-bouchonnées. Un pro-sémitisme radieux brille sur notre France, notre si belle France,… Mazeltov !!!

    Répondre
  9. t.larger

    20/08/2004

    à propos de responsabilité pénale, pour les naïfs: imaginez donc un juge en condamnant un autre…

    Répondre
  10. Ryan

    16/08/2004

    Pour R.Ed. le Flamand. Non, je ne suis pas de la police, bien qu’ayant travaillé avec eux à de nombreuses reprises. Je suis Consultant en Droit des Etrangers et j’ai travaillé en collaboration avec la police et les autorités préfectorales sur certains dossiers. C’est pour cela que je connais bien les dérives malheureuses de notre système….qui ont conduit à ce meurtre ignoble.

    Répondre
  11. R. Ed. le Flamand

    10/08/2004

    Pour Ryan: vous ne seriez pas de la police par hasard? Quand je dis police , c’est au sens large bien sûr. Pour garaud alain : on doit être à peu près du même âge, donc dans quelques années nous n’aurons plus la force de pouvoir nous défendre en cas d’agression, même par quelques petits voyous de 9 à 12 ans (voir le Monsieur de 47 ans- seulement- qui est mort suite à une agression par une « fillette » de 11 ans). Il faut donc impérativement que les « forces » de l’ordre le redeviennent et cela partout en France (dans les autres pays de l’Union aussi bien entendu).C’est seulement dans ce cas que l’on pourra tenter de profiter des dernières années qui nous restent sans devoir trembler à chaque minute pour notre sécurité et notre intégrité. Voir aussi « mort pour moins de 100 euro à 75 ans ».Il faut rétablir les « punitions » dans nos sociétés!

    Répondre
  12. garaud alain

    09/08/2004

    je fini moi aussi par avoir honte d’etre français.Si nos anciens qui se sont battus pour que la france soit libre ressuscitaient,ils nous demanderaient si nous ne sommes pas devenus fous d’etre aussi laches devant cette invasion barbare.Eux,prendraient les armes,pour repousser la racaille et eliminer notre gouvernement de (vichy).Sales laches,collabos. je me souviens,mon père disait,qu’on leur laisse leur indépendance et qu’on les laisse crever avec leur pétrole.A ce moment la,mes deux frères combattaient en algérie.J’ai peur pour nos enfants et petits enfants;

    Répondre
  13. Ryan

    09/08/2004

    Bonjour, Je me permets de copier/coller un message que j’avais laissé sur notre forum concernant les procédures d’éloignement en France. Cela permet d’expliquer pourquoi l’assassin de Romain était encore sur notre territoire…. « Quand un clandestin se fait arrêter, il est conduit dans un centre de rétention. A ce stade, les associations dont vous parlez (je ne les citerai pas mais elles sont connus) ont déjà fait passer l’information suivante : jeter tous vos papiers d’identité. Ainsi, la procédure est plus longue pour identifier la personne et il y a donc plus de chance qu’il soit libéré. Ensuite, les services de police appellent la Préfecture compétente pour savoir s’il elle connait cette personne. Comme on a dit au clandestin de donner un faux nom et qu’il n’a pas de papiers, impossible de savoir ses antécédents. On fait donc appel à un traducteur qui doit déterminer (si le clandestin parle bien sûr) de quelle nationalité est la personne. Si tout se passe bien, on détermine la nationalité de la personne. Pendant que la Préfecture rédige un APRF, elle fait appel au représentant diplomatique du pays d’appartenance supposée de la personne. Et là, on commence le marchandage. Le diplomate dit à la Préf : Ok, je vous donne un laisser-passer pour que le clandestin entre dans son pays d’origine mais cela coûte cher vous savez…..Donc la Pref, sort son enveloppe spéciale de pot de vin et donne au représentant……..(NB : Une partie des taxes que paient les étrangers réguliers à l’OMI ainsi que les taxes payées par nos entreprises quand elles embauchent un étranger, toujours à l’OMI, servent à payer le rapatriement des clandestins……) Avec ce magnifique laisser-passer, on pourrait croire que tout est fini. Et bien non, car le clandestin, aidé par les fameuses associations, va former un recours contre l’APRF. Devant le TA compétent, le clandestin, toujours aidé, va invoquer ses liens avec la France et utiliser l’article 8 de la CEDH qui conduit souvent à l’annulation de l’APRF. Si c’est le cas, la Pref doit réexaminer le dossier de l’intéressé et délivrer le cas échéant un titre de séjour. Si l’APRF n’est pas annulé (il peut l’être également pour vice de procédure), normalement, le clandestin peut être reconduit à la frontière. En réalité, comme les délais étaient très courts (avant la loi Sarko), les policiers ne pouvaient pas identifier la personne qui repartait libre et ce avant même qu’il y ait un quelconque recours, d’où le sentiment d’impuissance de notre police. Les chiffres en moyenne sont les suivants : sur 100 APRF, seul 9 sont réellement exécutés….. »

    Répondre
  14. Dieuprété

    08/08/2004

    Aprés avoir lu l’article de Mr. Rouxel ,j’ai lu les réactions des lecteurs. Je suis juif. D’accord pour dire qu’il n’y a pas de réactions aprés le décés de Romain. D’accord pour dire que d’autres cas ont été passés sous silence. D’accord pour dire que les médias montent en épingle certaines agressions antisémites. D’accord,d’accord,d’accord, sur tout! Vous savez à quoi rève un juif depuis les temps les plus reculés? Qu’on lui « lache » les couilles. Si la « mytho » s’est faite passée pour juive c’est que malheureusement ,un auvergnat molesté par 12 suédois dans le terminal VIP de Roissy CDG c’est peu crédible. Comment pourra-t-on continuer à défendre au nom de « l’humanisme » bien pensant toutes les agressions ,déprédations,vols commisent par des arabes sans faire un MEA CULPA. Il faut beaucoup de courage et en « avoir » comme Oriana FALLACI pour dire « je me suis trompé ». Quel organe de presse est pret à le faire. Quel politicien non démago est pret à se remetre en cause. CONDAMNER VIGOUREUSEMENT est-ce qu’aujourd’hui ça veut dire quelque chose.Peut ètre que sur les claviers des rédactions en tapant sur une touche cette phrase s’affiche automatiquement. Aprés CARPENTRAS la FRANCE a réagit avec dignité,tu parles! C’est MITERRAND qui s’en est sevit pour faire son show. Demandez aux habitants du 93,aux noms à consonnance immigré ,turque ou arabe,comment le PC les relance par téléphone avant certaines élections,menaces sur les aides à l’appui. Il parait qu’à BOBIGNY on voit parfois des cars de touristes s’arréter sur une place pour permettre au passagers de photographier un des derniers endroits au monde ou un buste de LENINE est exposé et fleuri. Allez y cela en vaut la peine. Démagogie,démagogie,démagogie,le fond de commerce des gauche et ultra gauche. Un mot pour finir ,il serait intérréssant pour certains de lire et de relire CIORAN,philosophe roumain et francophile bien connu.Le texte , »un peuple de solitaires ». Je rappele pour ceux qui seraient tentés de le classer comme juif que CIORAN ne l’était pas .Il a mème était « facho »puisqu’il a fait parti des « brigades de fer »de triste réputation. Alors de gràce une fois de plus je demande »lachez moi les baskets ».

    Répondre
  15. tatangas

    07/08/2004

    Oui, c’est bien vrai: la responsabilité pénale de l’Administration devraitt être mise en oeuvre. Mais comment ?? Les magistrats sont couverts par leur immunité et leur irresponsabilité, les policiers sont couverts par leurs chefs ou leur ministre. Quant aux simples fonctionnaires, allez donc chercher un responsable parmi eux !

    Répondre
  16. Martel

    07/08/2004

    Avez-vous oublié la hiérarchie raciale effective dans la société française contemporaine, Mr Rouxel? Il est bien connu que les maghrébins et autres musulmans y sont au sommet, intouchables et positivement discriminés. Les juifs suivent, les Français constituant le bas de l’échelle sociale et écopant, eux, d’une discrimination négative évidente. Quant aux Catholiques et autres Français de droite, ils constituent la lie de la société, et peuvent être, aujourd’hui en 2004, allègrement massacrés à la machette par les premiers. En toute impunité bien entendu. Que la France est belle, Messieurs !

    Répondre
  17. Joel

    07/08/2004

    Ne nous leurrons pas: L’assassinat d’un « Blanc » n’a pas le meme impact en France qu’une agression contre un musulman ou un Juif. Les associations « bien-pensantes » savent en effet faire la difference entre « un triste probleme de Societe », et « un ignoble acte raciste ou antisemite ». Dans le 1er cas, les pisse-copies de l’Immonde ou Libetorchon pondent trois lignes, dans le second cas ils sonnent le tocsin, appellant au « sursaut Ripoublicain ». Que les plus hautes instances de l’Etat suivent ce mouvement n’est pas etonnant outre mesure, puisque ce ne sont plus aujourd’hui qu’un conglomerat d’escrocs en instance de mise en examen (Immunite presidentielle oblige), et de crapules n’ayant comme souci que de se remplir les poches. La securite des citoyens n’est plus alors qu’un lointain probleme pour ces ENArques imbus de leur personne, vivant entoures de « gorilles » et hors de portee de la racaille. C’est aux citoyens EUX-MEMES de prendre leur securite en main, n’en deplaise au clown de Beauveau. Mais …. Il semble que les citoyens se foutent pas mal de l’etat de deliquescence du pays! J’en veux pour preuve le fait, entre bien d’autres, que meme les familles des victimes, comme dans le cas de Romain, ne remettent JAMAIS en cause la politique du gouvernement qui est la cause du drame. A t-on deja vu dans un tel cas, les familles des victimes se revolter contre le fait que des hordes de voyous, souvent immigres, puissent semer la terreur dans des quartiers? Ou contre le fait que le fait d’autoriser les immigres clandestins a percevoir des aides juridiques pour rester en France au mepris de le loi, les encourage a la violer ? Etc etc. Non! Il semble que le sentiment de masochisme soit plus fort que la raison. « Ils ont tue mon fils C’est triste et ignoble, mais… Demain il faut aller travailler »! Mes propos choquent? Ce ne sont que la description d’une situation qui a fait devenir la France la plus grande poubelle du monde. Et soyez certains qu’a l’etranger, comme en Russie ou je vis, l’image de la France commence a ressembler a la realite! L’histoire de Romain a choque tous ceux qui la connaissent. Tout comme celle de la famille de ce Pere assassine pour avoir voulu recupere son velo, et qui maintenant doit fuir la vengeance de la vermine! « Comment? Et la police ne fait rien? Et LES FRANCAIS ne font rien? » Stupefaction des gens a qui je raconte cette histoire! Et qui comprennent alors que les francais sont vraiment descendus bien bas. Un ami m’a alors dit « Tu sais, les francais etaient collabos en 1940 avec les nazis, ils remplacent les nazis par les musulmans, aujourd’hui ». Quelle tristesse. Quelle HONTE d’avoir ete francais! Joel

    Répondre
  18. ppannecy

    06/08/2004

    Merci pour cet article. Nous subissons depuis trente ans la dictature des minoritées, la faute aux médias et aux politiques, sans oublier les profs qui nous disent ce que nous devons penser.Mais avant tout c’est notre lacheté qui est en cause!Comme vous j’ai remarqué la discretion des médias et des responsables politiques dans cet assassinat d’Avignon et j’attends toujours les réactions indignées de SOS racisme!la meme discretion pour les petites victimes du tueur de l’est le mois dernier, là aussi le peuple a manifesté seul,visée la justice. Le peuple de France a toujours été long à se mettre en route pour virer dirigeants politiques et fonctionnaires qui ne le protégaient plus.A chaque fois il s’est agit de révolution.Bientôt ?

    Répondre
  19. hommlibre

    06/08/2004

    Je partage le point de vue de la responsabilité des hommes politiques et de l’administration dans tous les cas de crimes commis par des individus qui à cause du laxisme ou de l’incompétence de nos responsables (administratifs et politiques) « vivent » librement dans notre société, alors qu’ils devraient être en prison ou refoulés hors de nos frontiéres. Je propose, dans le cas précis du meurtre d’Avignon, que les personnes partageant également ce point de vue, se manifestent puis qu’elles se rassemblent pour déposer une plainte collective contre qui de droit !

    Répondre
  20. Caliméro

    06/08/2004

    Dans le second cas c’est tout juste si on ose dire que c’est un clandestin . Nul doute que la personne qui a remis un hors la loi en liberté sera condamnée avec les circonstances agravantes dues au fait que ce hors la loi est aussitôt devenu un criminel. Si le juge qui aura cette affaire entre les mains est sévére il pourra même invoquer la complicité de meurtre…..

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)